Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6.7
Scénario 6.5
Images 6
Emotions 5.8
Suspense 6.3
Musique 6.2
Acteurs 7
Originalité 7

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 4
Liste d'Or 6 19 ans
Liste d'argent 6 21 ans
Liste de bronze 5
J'ai vu aussi 15 23 ans
Mes envies 28 18 ans
Je n'ai pas apprécié 6 18 ans
Ma PAV(pile à voir) 14 19 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Pi

Date de sortie

France : 10 Février 1999

Apprécié pour

Studio

1999
Nationalité : Américain

Budget : 60 000 $
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par Anarore le 18-12-2013
Max, brillant mathématicien, souffrant de migraines intolérables, est néanmoins sur le point de faire la plus grande découverte de sa vie : décoder la formule numérique qui se cache derrière le marché des changes. C'est alors que tout bascule dans un immense chaos. Il est a la fois poursuivi par une grande firme de Wall Street qui souhaite dominer le monde de la finance, et par des cabalistes qui tentent de percer les mystères enfouis derrière les nombres secrets.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par cloclo9898 le 23-10-2015
"Ma mère me disait de ne pas regarder le soleil, alors à 6 ans je l'ai fait. La lumière m'a aveuglé mais j'ai continué à regarder. Mes pupilles se sont rétracté et tout est devenu clair."

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par OnlyLola le 2016-02-10 15:37:29 Editer
OnlyLola Or
Aimer un film ayant un titre à connotation mathématique, dont l'histoire tourne non seulement autour des maths mais met également en image des chiffres pendant 60% du temps, ça relève du satanisme quand on est en L.
Et je l'ai fait.
Je suis clairement en perte d'identité.

Non, plus sérieusement, sans cliché, j'ai adoré. J'irai pas jusqu'à dire qu'il m'a donné envie de transformer l'ensemble de mes perceptions en équation mathématique comme le suggère la théorie du héros, Max, dans le film, mais en revanche, j'ai trouvé absolument tout passionnant. Darren Aronofsky donne vie aux mathématiques tout en enclenchant une certaine réflexion sur la perception du monde.

Tout d'abord, la réalisation vive et agressive m'a beaucoup plu : ces plans saccadés, ce montage "coupé" et brutal, ce noir et blanc, sans aucun gris, assez granulé, le rythme rapide, les fondues enchaînées, bref tout ça donne une esthétique très sombre mais aussi atypique. J'avoue que je suis plutôt fan de ce style. C'est assez efficace et particulièrement adaptée à l'ambiance.
Par ailleurs, l'atmopshère est à l'image du héros, propice à donner la migraine. On suit la descente en enfer de celui-ci, complètement obsédé par sa théorie. On combine philosophie et mysticisme, dans un climat de paranoïa, tout en nous entraînant dans une spirale qui nous perce le crâne (c'est le cas de le dire...).

Je trouve que le début annonce bien le propos, qui en plus d'être intéressant, est assez intelligent. En outre, je me suis rapidement immergée dans la vie de Max parce qu'on nous montre ce qu'il ressent, ce qu'il pense. De ce fait, je me suis vite attachée à lui. Sean Gullette incarne parfaitement le rôle torturé et troublant du personnage ainsi que sa névrose et sa paranoia.
Cependant, le déroulement des événements devient de plus en plus flou et obscur, ce qui pourrait en perdre plus d'un. A certains égards, on pourrait reprocher au film de ne pas être assez abouti dans cette manière de rester vague.

Perso, j'ai vraiment plongé dans l'ambiance. C'est sûrement ce qui m'a permis de ne pas décrocher. En effet, j'ai vite développé une sorte de fascination pour cet ensemble esotero-mathematico-rationello-theorico (on dirait moi quand je suis en cours d'italien). Je pense qu'il y a vraiment un fond intéressant à creuser dans le propos ou dans la psychologie du personnage.
Seulement, je regrette franchement cette histoire religieuse qui, à l'image de mon mot pseudo-italien, fait fourre tout. Si je pense qu'elle a quelque part un sens (condition de l'homme expliqué par la rationalité des sciences VS religion tout ça), elle m’apparaît paradoxalement inappropriée ou du moins, abordée plus maladroitement que le reste.

Bref, un thriller psychologique singulier qui m'a étonnement parlé. En tous cas, pour un premier long-métrage, c'est tout de même assez bien maîtrisé et intelligemment pensé...
Tant qu'on ne regarde pas le soleil droit dans les yeux.
Par mounamakeda le 2014-11-03 23:39:53 Editer
Entièrement d'accord avec Persus, "très très spécial... mais un film d'aronofsky ne peut pas être mauvais ;) "... Je l'ai vu il y'a quelques années de cela, et effectivement c'est un film très spécial, mais il m'a beaucoup marqué, surtout au niveau du sens...
Par persus le 2014-08-28 14:46:54 Editer
très très spécial ...... mais un film d'aronofsky ne peut pas être mauvais ;)