Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.3
Scénario 7.3
Images 7.2
Emotions 7.5
Suspense 7.5
Musique 7.8
Acteurs 8
Originalité 7.9

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 19 19 ans
Liste d'Or 47 20 ans
Liste d'argent 48 21 ans
Liste de bronze 46 22 ans
J'ai vu aussi 86 25 ans
Mes envies 46 20 ans
Je n'ai pas apprécié 33 25 ans
Ma PAV(pile à voir) 32 19 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Eyes Wide Shut

Date de sortie

France : 15 Septembre 1999

Apprécié pour

Studio

1999
Nationalité : Américain

Budget : 65 000 000 $
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par Anarore le 18-12-2013
William Harford, médecin, mène une paisible existence familiale. Jusqu'au jour où sa femme, Alice, lui avoue avoir eut le désir de le tromper quelques mois auparavant...

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Dirlo26 le 2018-04-17 01:49:55 Editer
Dirlo26 Or
Un bon film de Kubrick, son dernier et celui que j'aime le moins (je n'ai vus que lui, Shining et Orange Mécanique), l'histoire n'est pas vraiment prenante mais reste tout de même intéressante.
Par mickaella le 2017-09-16 15:32:03 Editer
je l'ai visionné il y a plusieurs années et je ne suis pas sûre que je devais encore bien le sens, à revisionner........
Par Eparm12 le 2016-12-19 22:03:23 Editer
Eparm12 Or
Eyes Wide Shut est le troisième film de Stanley Kubrick que je visionne pour la première fois, succédant à Shining et Orange Mécanique, et le seul film de Stanley Kubrick que j’ai adoré parmi les trois. Cette fois-ci, laquelle je m’attelais, dubitative, à la filmographie du Maître, fut indéniablement et incontestablement la meilleure. J’ai adoré Eyes Wide Shut là où Shining et Orange Mécanique m’ont déçue. Cela ne me surprend guère, dans le sens où les genres de ce film me plaisent d’ordinaire, et que la lecture du synopsis, court, m’a intriguée. Il était donc évident que ce « thriller » érotique mystérieux ne pouvait que me plaire, à moins que le style caractéristique de Kubrick, que je n’affectionne pas, ne desserve une nouvelle fois son œuvre à mes yeux, selon mon opinion personnelle et seulement la mienne.

Exactement comme pour tous les autres films de Kubrick, le plan technique de celui-ci est superbe : la réalisation, le visuel, la bande-son, le casting, tout, absolument tout est superbe, et cette démonstration de savoir-faire n’a de cesse de m’impressionner, car elle est admirable. Les mouvements de caméra sont encore et toujours propres à Kubrick, le visuel magnifique, la bande-son classique tour à tour entêtante et dérangeante, et les acteurs excellents. Tom Cuise, bien qu’il m’agace parfois, est un acteur que j’aime bien, et il me prouve dans ce film qu’il est très bon, d’autant plus lorsqu’il joue aux côtés de son ex-femme, Nicole Kidman. Leur couple dégage une réelle alchimie à l’écran, notamment lors de la première scène du film, post-générique. Nicole Kidman est sublime, comme à son habitude, et les seconds rôles parfaitement interprétés, seconds rôles que l’on retient car étant marquants et en aucun cas négligés par le Maître, fidèle à sa réputation de cinéaste perfectionniste.

Ma foi, je dois vous avouer que je suis tout bonnement incapable de vous expliquer le pourquoi du comment j’ai adoré ce film. Peut-être que mon appréciation est due à cette forme exceptionnelle ; au duo Cruise/Kidman, bien que cette dernière s’efface à partir du tiers du film ; au scénario, qui ne se trouve pas là où on le pense, et réside au cœur-même des personnages et du relationnel qu’ils développent et entretiennent ; au point de rupture de ce mariage, imminent, Kubrick prenant tout son temps afin de nous exposer le cadre de son histoire et ses fameux personnages, qui sont très travaillés et dont l’écriture se révèle subtile au fur et à mesure que le film se poursuit, abordant diverses thématiques telles que celles du mariage en lui-même, la fidélité, l'infidélité et autres, thématiques qu'il traite en les résorbant de manière partielle, cependant sujette à critique.
Par conséquent, son rythme est lent, très lent, extrêmement lent, mais envoûtant : j’ai été envoûtée par les longues scènes se déroulant devant moi, et auxquelles j’avais la nette impression de prendre part tout en m’en distançant, prenant du recul par rapport aux situations qu’elles nous présentent, aucune ne sonnant faux. Ce doit être cela, que j’ai aussi adoré : le ton juste du film. Non pas naturel, mais juste. Et également ces séquences incroyablement bavardes, qui m’ont captivée et non pas ennuyée par intermittence. J’ai été fascinée par l’histoire, qui est plus complexe et intéressante qu’elle n’en a l’air. Plus encore que l’histoire en elle-même, il s’agit de l’ambiance du film qui m’a séduite : Kubrick est parvenu à créer et instaurer une ambiance unique, à la fois dramatique, perturbante, onirique et théâtrale ; certaines de ses scènes relèvent de la comédie ou de la tragédie pures. Et plus on avance dans le film, plus cette ambiance au départ chic, se mue en ambiance tendue, oppressante, et « malaisante ».

Je ne prétends certainement pas avoir tout compris de ce film dès ce visionnage, et je crois qu’il vaut mieux le revoir afin d’en saisir toutes les nuances et les symboles. La dernière réplique, choc, de Kidman, clôt ce très bon film, que je ne conseillerai pas à tout le monde, mais plutôt à un public averti.

PS : il est vrai que les scènes de sexe sont nombreuses, mais elles ne durent jamais bien longtemps et surtout, il fallait s’y attendre. Kubrick filme la chair, élément comme un autre, et je ne les considère pas comme vulgaires ou racoleuses ici.
Par zarg le 2016-02-04 00:26:59 Editer
Du c***, du c*** et encore du c***. Pas grand chose de scénario, je ne comprend pas pourquoi Kubrick a commis ça !
Le seul truc qui m'a fait rire c'est la parodie dequ'en ont fait Kad et O
Par Brodette le 2015-10-02 17:22:36 Editer
Un Kubrick est un Kubrick et restera un Kubrick! Eyes Wide Shut est un film assez lent avec très peu d'intrigue, mais stylistiquement parlant il est magnifique!
Par kaminari le 2015-08-05 23:43:10 Editer
Pas mon Kubrick préféré, mais il faut admettre qu'il est étonnant voire surprenant... de la crise de couple, on glisse dans un conte de Noël qui nous fait osciller entre Venise et les mystères de l'Orient... D'une situation un peu banale, on passe à quelque chose d'étrange et familier en même temps... Il y a de la magie dans l'air, mais une magie assez sombre, et tout se joue sur les symboles. C'est un beau film, mais pas facile contrairement à ce que l'on pourrait croire.
Par minir le 2015-07-12 22:33:57 Editer
Un film vraiment surprenant, bizarre et dérangeant qui laisse une impression désagréable et qui reste quand même un film excellent.
Par Raphaellakay le 2015-04-20 18:34:38 Editer
Je ne vois pas l'intérêt d'un tel film, et ça serait bien d'arrêter d'encenser tout ce que Kubrick fait. Le coup du "pour l'époque c'est original" ça ne marche pas à chaque fois !
Par Plume6117 le 2015-01-22 22:25:50 Editer
Je n'ai pas spécialement aimé ce film. Les acteurs sont bon, mais je ne vois pas la finalité d'un tel film. Je suis restée dubitative devant les scènes sans jamais parvenir à comprendre ou Kubrick voulait en venir.
Soit il est trop poussé, soit il ne l'est pas assez.
Par Debby le 2015-01-16 22:08:30 Editer
Une belle réalisation et un jeu d'acteur qui, je dois le reconnaitre est convaincant malgré que je déteste Tom Cruise. Sinon, d'un point de vue du scénario, je n'ai pas été très emballée. Les scènes sont longues et, pour finir, il ne se passe pas grande chose du tout. En fait, le côté "secte sexuelle et orgie" n'est pas assez exploité, il n'est même qu'effleurer et c'est dommage car on aurait pu voir l'impact que cela avait sur les personnages, leur couple, etc.