Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.6
Scénario 7.4
Images 7.2
Emotions 7.2
Suspense 7.2
Musique 6.3
Acteurs 7.7
Originalité 7.3

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 19 19 ans
Liste d'Or 24 19 ans
Liste d'argent 28 18 ans
Liste de bronze 23 17 ans
J'ai vu aussi 46 18 ans
Mes envies 24 18 ans
Je n'ai pas apprécié 2
Ma PAV(pile à voir) 12 20 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Les sentiers de la gloire

Titres alternatifs

Anglais : Paths of Glory

Date de sortie

Apprécié pour

Studio

1957
Nationalité : Américain

Budget : 935 000 $
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par louloutche le 18-12-2013
En 1916, la guerre s'est enlisée dans les tranchées. Le général Broulard, chef de l'état-major, fait miroiter un avancement et incite le général Mureau, à donner l'assaut à une très solide position allemande, la Cote 110 2 et ce, sans renforts ni préparatifs, et avec un bombardement préalable très court, de quinze minutes. Le régiment, emmené par le colonel Dax, est repoussé par le feu ennemi et doit se replier avec de lourdes pertes. Observant la scène, le général Mureau s'aperçoit qu'une partie des hommes n'a pas quitté les tranchées et, de rage, ordonne de faire tirer sur ses propres troupes pour les forcer à attaquer. Mais son ordre, transmis oralement, est refusé par l'officier responsable de l'artillerie.
Devant cet échec personnel, le général Mureau décide alors de traduire le régiment en conseil de guerre pour « lâcheté ». Il souhaite qu'une centaine de ses hommes soient passés par les armes. Le colonel Dax s'insurge contre cette initiative qu'il juge révoltante. Finalement le général Broulard décide d'un compromis : seuls trois hommes, un par compagnie, seront jugés.
Ecœuré, le colonel Dax, brillant avocat pénaliste, demande alors l'autorisation au général Broulard de défendre les trois hommes qui seront désignés. Mais tout son talent ne réussira pas à infléchir les juges pour qui la sentence ne fait aucun doute : les soldats seront fusillés le lendemain.
En dernier recours, le colonel Dax décide de retrouver le général Broulard, pour lui apporter les preuves que le général Mureau a ordonné à son artillerie de tirer sur ses propres troupes. Cela n'empêchera pas l'exécution des trois soldats, mais le général Broulard utilisera cette carte pour ordonner une enquête sur les agissements du général Mureau et offrir ainsi son poste au colonel Dax, croyant que celui-ci a agi par pure ambition. Dax refuse de façon véhémente cet avancement, écœuré par le cynisme du général, et s'empresse de retourner auprès de ses hommes. La scène finale montre la violence et la bêtise des soldats, moquant une prisonnière allemande (interprétée par Christiane Kubrick), puis leur humanité et leur émotivité, quand celle-ci se met à chanter.
Ce film de Stanley Kubrick tout comme un autre de ses films, Docteur Folamour semble résolument antimilitariste, et montre une tragédie.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par gla10 le 21-11-2014
"-Colonel Dax, vous me décevez. Vous avez gâché votre acuité en vous vautrant dans le sentimentalisme. Vous vouliez sauver ces hommes, et vous ne visiez pas le poste de Mireau. Vous êtes un idéaliste et vous me navrez, comme l'idiot du village. On mène une guerre, et on doit la gagner. Ces hommes ont capitulé, on les a tués. Vous portez des accusations contre le général Mireau, j'exige qu'il y réponde. En quoi ai-je fait fausse route ?

- Parce que vous n'avez pas la réponse à cette question, je vous plains."

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Rowan le 2014-12-17 20:33:36 Editer
Le message est très simple, "La guerre est une bêtise", mais il est transmis avec une efficacité redoutable, prenant de plus en plus de poids à chaque nouvelle scène et au fur et à mesure que l'inéluctable approche. Sa concision est une force, et il arrive à parler de la guerre même en abandonnant les scènes de combat à la moitié du film. D'ailleurs la séquence du no man's land est grandiose. "Les Sentiers de la gloire" est un film au sommet.
Par miss-helie le 2014-11-23 17:46:32 Editer
Un bon film que j'ai vu pour les cours. La mise en scène est à vous en donner des frissons. Comme toujours on reconnaît bien le style de Kubrick dans les nombreux travelling et la symétrie parfaite de certaines scènes.
Par gla10 le 2014-11-21 17:36:28 Editer
"Les sentiers de la gloire" est un beau film poignant. J'aime voir des films de guerre en général. Mais je crois n'avoir jamais vu un aussi beau plan des tranchées et du no man's land. On y voit des hommes rampant, marchant à quatre pattes, trébuchant. On voit surtout beaucoup de soldats tomber et ne pas se relever pendant que les autres les enjambent... On a aussi ce gros sentiment de révolte quand les généraux décident de mettre à mort de pauvres hommes malchanceux n'ayant rien fait de plus que leurs camarades. Mon personnage préféré est assurément le colonel Dax. Un homme brave, mais surtout un homme n'ayant pas perdu son humanité. Ses paroles sont fortes et dénoncent superbement les injustices et les horreurs de la guerre.
Par Laure17 le 2014-02-20 20:20:44 Editer
Franchement j'ai eu froid dans le dos en regardant ce film. La stupidité humaine d'un point de vu militaire, je vous jure... Très bonne critique des évènements historiques.