Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7
Scénario 7.3
Images 7.3
Emotions 8.3
Suspense 7.7
Musique 7
Acteurs 8.7
Originalité 7.3

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

What Richard Did

Date de sortie

France : 17 Avril 2013

Apprécié pour

Studio

2012
Nationalité : Irlandais
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par beckygirly le 30-01-2014
Richard Karlsen, capitaine de l’équipe de rugby et jeune homme de la middle class irlandaise, profite des derniers jours de l’été avant son entrée à l’université. Son avenir semble radieux et le champ des possibles lui est grand ouvert. Un jour, il commet un acte irréversible qui va bouleverser à jamais sa vie et celles de ses proches.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par pwachevski le 2016-07-02 14:24:12 Editer
pwachevski Or
Mais qu'a fait Richard ? Ne comptez pas sur moi pour vous le dire, puisque le fait qu'on ne le sache pas quand on commence le visionnage de ce film constitue justement l'un de ses intérêts. On instaure un vrai climat de suspense autour de cet événement, rien ni sur l'affiche du film, ni dans le synopsis, ni dans la bande annonce ne nous donne un indice. Et pourtant, on sait qu'un truc horrible va arriver. On l'attend. Et pour ma part, je passe à coté. J'ai essayé, mais je n'ai pas réussi à deviner ce qui allait se passer.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Bien sur que j'ai émis des hypothèses au vu du début du film, mais je me suis trompée. Je m'attendais vraiment à quelque chose autour du personnage de Lara, puisque c'est elle qui est en permanence mise en avant. Un viol ? Une grossesse non désirée qui finit mal ? Une crise de jalousie trop violente de Richard ? Une séparation déchirante ? Mais en aucun cas je ne m'attendais à ce que Conor soit la victime. Son personnage passe suffisamment inaperçu pour qu'on ne l'imagine pas être au cœur du film au final.


Néanmoins, ce suspense rondement mené a aussi ses défauts. On voit la bande annonce, on s'attend vraiment à un drame pure jus, à des personnages en souffrance de bout en bout. J'avais même peur de voir un film trop pensant et misérabiliste ! Alors que le drame se fait pourtant attendre. Le début du film est léger, presque banal, ça commence comme une quelconque romance. C'était un peu désagréable pour moi de ne pas voir tout de suite ce que je m'attendais à voir, à tel point que j'ai trouvé le film un peu trop lent à démarrer. Néanmoins, cette romance reste assez bien traitée, sans niaiserie en tout cas, et se justifie dans le scénario. Donc ce n'est pas non plus trop gênant.
Le milieu du film concerne le fameux acte commis par Richard, je ne reviens pas dessus.
C'est seulement ensuite que commence réellement le drame. Et on lui pardonne facilement de se faire attendre, puisque l'intrigue dramatique est vraiment très convaincante. On a une très grande empathie pour les personnages. Vu ce qu'a fait Richard, ouais, on comprend parfaitement qu'il soit maintenant au fond du trou. On ne sait pas ce qu'on ferait à sa place, comment on gérerait tout ça, comment on réagirait. On fait parfaitement sentir la façon dont sa vie a basculé, et comment ce basculement n'a tenu finalement à pas grand chose. Le plus fort, pour moi, c'est que tout en étant troublée et émue pendant toute la seconde partie du film, il y a malgré tout des scènes que j'ai trouvées encore plus puissantes que les autres. Qui vont plus loin dans l'intensité et dans l'émotion, et qui bouleversent complètement. Globalement, c'est un drame qui touche son but, et qui me restera un bon moment en mémoire.

Cerise sur le gâteau : Jack Reynor. L'acteur inconnu qui joue Richard, et qui est tout bonnement parfait. Je pense que sans lui, le film n'aurait pas été le même, parce qu'il le porte complètement sur ses épaules. Je crois qu'on le voit dans toutes les scènes ! Lars Mikkelsen qui joue son père m'a aussi convaincu. Il est discret dans la première moitié du film, mais dans la seconde il y a deux ou trois scènes d'échanges père/fils que j'ai trouvé très fortes, aussi bien à cause de l'interprétation de l'un que de l'autre. Le reste du casting est par contre dans sa globalité assez quelconque. Tous les acteurs formants "la bande de copains de Richard" sont sans plus. Néanmoins, ils jouent avec naturels et il se passe quelque chose entre les acteurs qui rend cette bande d'amis crédible. La réalisation est également agréable, bien que sobre et minimaliste (caméra à l'épaule, pas ou peu de lumière artificielle, BO très discrète,...). Ce n'est pas un style qui plait à tout le monde, mais c'est maitrisé par le réalisateur, donc pourquoi pas. J'ai juste trouvé les couleurs des images un peu trop sombres.

Vous aurez compris que j'ai beaucoup apprécié ce film. Après, il y a quand même quelques fautes dans l'écriture qui m'empêchent de m'emballer complètement.
Déjà, je trouve qu'il y a des erreurs de rythme et de construction. Le plus intéressant dans le film, c'est le drame, pas les événements qui y amènent. Pourtant, c'est deux éléments ont exactement la même durée dans le film, moitié-moitié comme s'ils étaient de la même importance. C'est un peu dommage, le début du film parait trop longuet et la fin trop précipitée. D'autant plus qu'il y a pas mal d'ellipses dans la seconde partie du film. Qui dit ellipse dit qu'on passe volontairement sous silence des passages de l'histoire, que j'aurais préféré qu'on me raconte.
Ensuite, les personnages auraient mérité des développements plus poussés. Ils manquent tous de profondeurs pour moi, et pourtant il y avait largement matière à les rendre profonds. Mais malheureusement, on ne nous dit rien sur eux, à part le strict nécessaire pour comprendre l'intrigue. Plein de questions restent sans réponses. C'était parfois un peu frustrant. L'un dans l'autre, le film m'a semblé un peu court. 1h20 pour un film basé sur les sentiments de ses personnages, ça passe vraiment trop vite.
En outre, ce n'est malheureusement pas la première fois que je vois un film de ce genre. Même si c'est un film irlandais (l'accent des acteurs nous le rappelle fortement d'ailleurs), ça m'a rappelé moult films anglais qui ont ce même coté social. Ça m'a notamment fait penser à du Ken Loach.
Puis enfin : LA FIN DU FILM EST NULLE. Oui, j'écris ça en majuscule parce que c'est pour moi l'exemple-type de la fin ouverte ratée, qui ne se justifie pas dans le scénario et qui frustre à l'extrême le spectateur. On dirait juste que le film n'est pas fini et qu'on s'arrête en plein milieu de l'histoire.

Les derniers commentaires ajoutés

Par Nat94 le 2018-02-21 15:40:37 Editer
Bien que le suspense à propos de ce qu'a fait Richard, le cœur de l'intrigue, m'ait donné envie de voir le film, pendant le visionnage, j'ai rarement eu autant l'impression de regarder un film... pour regarder un film.
Si j'ai trouvé ce film artistiquement intéressant; par son jeu sur les silences, les gros plans, les regards...; je n'ai pas été emportée plus que ça, j'ai trouvé l'intrigue trop lente et la fin trop imprécise.
Par pwachevski le 2016-07-02 14:24:12 Editer
pwachevski Or
Mais qu'a fait Richard ? Ne comptez pas sur moi pour vous le dire, puisque le fait qu'on ne le sache pas quand on commence le visionnage de ce film constitue justement l'un de ses intérêts. On instaure un vrai climat de suspense autour de cet événement, rien ni sur l'affiche du film, ni dans le synopsis, ni dans la bande annonce ne nous donne un indice. Et pourtant, on sait qu'un truc horrible va arriver. On l'attend. Et pour ma part, je passe à coté. J'ai essayé, mais je n'ai pas réussi à deviner ce qui allait se passer.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Bien sur que j'ai émis des hypothèses au vu du début du film, mais je me suis trompée. Je m'attendais vraiment à quelque chose autour du personnage de Lara, puisque c'est elle qui est en permanence mise en avant. Un viol ? Une grossesse non désirée qui finit mal ? Une crise de jalousie trop violente de Richard ? Une séparation déchirante ? Mais en aucun cas je ne m'attendais à ce que Conor soit la victime. Son personnage passe suffisamment inaperçu pour qu'on ne l'imagine pas être au cœur du film au final.


Néanmoins, ce suspense rondement mené a aussi ses défauts. On voit la bande annonce, on s'attend vraiment à un drame pure jus, à des personnages en souffrance de bout en bout. J'avais même peur de voir un film trop pensant et misérabiliste ! Alors que le drame se fait pourtant attendre. Le début du film est léger, presque banal, ça commence comme une quelconque romance. C'était un peu désagréable pour moi de ne pas voir tout de suite ce que je m'attendais à voir, à tel point que j'ai trouvé le film un peu trop lent à démarrer. Néanmoins, cette romance reste assez bien traitée, sans niaiserie en tout cas, et se justifie dans le scénario. Donc ce n'est pas non plus trop gênant.
Le milieu du film concerne le fameux acte commis par Richard, je ne reviens pas dessus.
C'est seulement ensuite que commence réellement le drame. Et on lui pardonne facilement de se faire attendre, puisque l'intrigue dramatique est vraiment très convaincante. On a une très grande empathie pour les personnages. Vu ce qu'a fait Richard, ouais, on comprend parfaitement qu'il soit maintenant au fond du trou. On ne sait pas ce qu'on ferait à sa place, comment on gérerait tout ça, comment on réagirait. On fait parfaitement sentir la façon dont sa vie a basculé, et comment ce basculement n'a tenu finalement à pas grand chose. Le plus fort, pour moi, c'est que tout en étant troublée et émue pendant toute la seconde partie du film, il y a malgré tout des scènes que j'ai trouvées encore plus puissantes que les autres. Qui vont plus loin dans l'intensité et dans l'émotion, et qui bouleversent complètement. Globalement, c'est un drame qui touche son but, et qui me restera un bon moment en mémoire.

Cerise sur le gâteau : Jack Reynor. L'acteur inconnu qui joue Richard, et qui est tout bonnement parfait. Je pense que sans lui, le film n'aurait pas été le même, parce qu'il le porte complètement sur ses épaules. Je crois qu'on le voit dans toutes les scènes ! Lars Mikkelsen qui joue son père m'a aussi convaincu. Il est discret dans la première moitié du film, mais dans la seconde il y a deux ou trois scènes d'échanges père/fils que j'ai trouvé très fortes, aussi bien à cause de l'interprétation de l'un que de l'autre. Le reste du casting est par contre dans sa globalité assez quelconque. Tous les acteurs formants "la bande de copains de Richard" sont sans plus. Néanmoins, ils jouent avec naturels et il se passe quelque chose entre les acteurs qui rend cette bande d'amis crédible. La réalisation est également agréable, bien que sobre et minimaliste (caméra à l'épaule, pas ou peu de lumière artificielle, BO très discrète,...). Ce n'est pas un style qui plait à tout le monde, mais c'est maitrisé par le réalisateur, donc pourquoi pas. J'ai juste trouvé les couleurs des images un peu trop sombres.

Vous aurez compris que j'ai beaucoup apprécié ce film. Après, il y a quand même quelques fautes dans l'écriture qui m'empêchent de m'emballer complètement.
Déjà, je trouve qu'il y a des erreurs de rythme et de construction. Le plus intéressant dans le film, c'est le drame, pas les événements qui y amènent. Pourtant, c'est deux éléments ont exactement la même durée dans le film, moitié-moitié comme s'ils étaient de la même importance. C'est un peu dommage, le début du film parait trop longuet et la fin trop précipitée. D'autant plus qu'il y a pas mal d'ellipses dans la seconde partie du film. Qui dit ellipse dit qu'on passe volontairement sous silence des passages de l'histoire, que j'aurais préféré qu'on me raconte.
Ensuite, les personnages auraient mérité des développements plus poussés. Ils manquent tous de profondeurs pour moi, et pourtant il y avait largement matière à les rendre profonds. Mais malheureusement, on ne nous dit rien sur eux, à part le strict nécessaire pour comprendre l'intrigue. Plein de questions restent sans réponses. C'était parfois un peu frustrant. L'un dans l'autre, le film m'a semblé un peu court. 1h20 pour un film basé sur les sentiments de ses personnages, ça passe vraiment trop vite.
En outre, ce n'est malheureusement pas la première fois que je vois un film de ce genre. Même si c'est un film irlandais (l'accent des acteurs nous le rappelle fortement d'ailleurs), ça m'a rappelé moult films anglais qui ont ce même coté social. Ça m'a notamment fait penser à du Ken Loach.
Puis enfin : LA FIN DU FILM EST NULLE. Oui, j'écris ça en majuscule parce que c'est pour moi l'exemple-type de la fin ouverte ratée, qui ne se justifie pas dans le scénario et qui frustre à l'extrême le spectateur. On dirait juste que le film n'est pas fini et qu'on s'arrête en plein milieu de l'histoire.
Par sylvains7 le 2015-01-03 00:16:32 Editer
sylvains7 Or
Ce petit chef d'oeuvre irlandais méconnu va malheureusement le rester, oublié dès sa sortie en salle. Pourtant, l'intensité, le trouble, l'émotion de ce drame tiré d'un fait divers mériterait largement qu'on prenne le temps de le découvrir et d'en apprécier toute sa force.