Lire la suite...
Activité récente
  • 09-04 ajouté par Cherry07 (Liste d'Or)
  • 27-03 ajouté par Mercantille (Liste de bronze)
  • 05-02 ajouté par AmaandineB (Ma PAV(pile à voir))
  • 01-02 ajouté par Camille46 (Ma PAV(pile à voir))
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 5.7
Scénario 5.4
Images 6.3
Emotions 5
Suspense 5.3
Musique 6.1
Acteurs 7.1
Originalité 5.9

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 5
Liste d'Or 31 20 ans
Liste d'argent 35 22 ans
Liste de bronze 52 20 ans
J'ai vu aussi 70 21 ans
Mes envies 39 19 ans
Je n'ai pas apprécié 23 20 ans
Ma PAV(pile à voir) 21 21 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

A Dangerous Method

Date de sortie

France : 21 Décembre 2011

Apprécié pour

Studio

2011
Nationalité : Angleterre, Allemagne, Canada, Suisse

Budget : 15 000 000 $
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par dadotiste le 18-12-2013
Sabina Spielrein, une jeune femme souffrant d'hystérie, est soignée par le psychanalyste Carl Jung.
Elle devient bientôt sa maîtresse en même temps que sa patiente.
Leur relation est révélée lorsque Sabina rentre en contact avec Sigmund Freud...

Citations et Répliques du Film

Ajouté par pwachevski le 19-01-2014
C’est peut-être une candidate pour votre traitement expérimental.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par pwachevski le 2014-01-16 11:25:04 Editer
Très, très, très déçue par ce film.
Il y avait à peu prés tout pour faire un très bon film : un bon réalisateur et une idée de scénario originale et intelligente. Même un excellent casting : Viggo Mortensen et Michael Fassbender que j'apprécie, et qui fournissent une fois de plus une bonne prestation. Keira Knigthley, que je suis toujours la première à critiquer pour son surjeux permanent et pour ses mimiques improbables, mais qui est dans ce film juste extraordinaire. C'est pour un rôle comme celui ci qu'on aurait du la nommer pour l'oscar de la meilleur actrice, pas pour orgueil et préjugés (je ne me remet toujours pas d'une telle blague).
Et pourtant ça prend pas. Le film est très bavard et n'arrive jamais à nous captiver, les personnages ne sont pas attachants voire même un peu cliché pour certain, les enjeux sont assez fades, il y a beaucoup trop de longueurs, l'histoire patine et finalement devient ennuyante à mourir.
Par DrunkenSailor le 2014-08-29 14:13:50 Editer
DrunkenSailor Or
Et bien je vais aller a l'opposé total de tout ce qui peut être dit jusque là sur le film, et vous dire que je l'ai tout bonnement adoré !

Je conçoit parfaitement qu'on puisse le trouver extrêmement chiant, il y a un manque cruel de rythme et la majeur partie du film est composé de longues conversation ponctué de pas mal de vocabulaire assez spécifique.

Mais pour peu que le sujet vous intéresse et que vous ayez quelques notions en psychologie, le film devient très vite très intéressant.
C'est vrai que c'est bourré de longueur mais j'ai trouvé toutes les intrigues du film absolument passionnante, que ce soit l'opposition de Jung aux théories de Freud, son envie de faire évoluer son domaine quitte à être discrédité, alors que Freud lui apparait comme un être beaucoup plus rationnel, moins ambitieux, s'accrochant a ses théories sans vouloir que cela évolue, la relation qui s'installe entre les deux est absolument génial. Enfin tout quoi.

Au niveau des acteurs on se trouve face a une brochette génialissime, Vigo Mortensen campe parfaitement Sigmund Freud, Michael Fassbender fantastique dans le rôle de Carl Jung, et surtout j'ai été subjugué par l'interprétation de Keira Knighley qui joue parfaitement chaque facette de son personnage, de la plus folle a la plus distingué.
Mention spécial a Vincent Cassel, qui même si son passage dans le film est assez court, offre une prestation génial.

Les derniers commentaires ajoutés

Par Veronica le 2016-12-13 20:43:42 Editer
Dérangeant et inspirant.
Avec une superbe esthétique et des acteurs plus que convaincants, on découvre ou redécouvre des fondamentaux de la psychanalyse.
Un film intéressant donc, mais pas transcendant, la faute à quelques longueurs. A revoir plusieurs fois pour tout saisir.
Par Eparm12 le 2016-09-27 18:59:55 Editer
J’adore David Cronenberg. En fait, j’adore plus précisément son cinéma et son style, étranges et décalés, perturbants et malsains. Il y a quelques temps déjà, je me suis promise de m’atteler à sa filmographie et de visionner tous ses films, à commencer par Maps To The Stars, Les Promesses de l’ombre, que j’ai beaucoup aimés, et A Dangerous Method. Ce dernier divise son public, comme tout bon film de Cronenberg qui se respecte, après réflexion : il y a ceux qui l’ont trouvé mortellement ennuyeux, et ceux, dont je fais partie, qui ont été intéressés par les faits véridiques mais naturellement romancés qu’il relate.

Il est absolument inutile de s’attarder sur la forme de ce film : la réalisation, la qualité de l’image et de la photographie, la bande-son et le casting sont indéniablement très bons. A l’inverse de la majorité qui la considère mauvaise, Keira Knightley est une actrice que j’adore et effectivement, sa performance est ici dérangeante et extraordinaire. En somme, je pense que ce qui fait défaut à ce film n’est pas son impressionnante démonstration technique atteignant la perfection, mais son fond, étant pourtant très conséquent, intelligent, original et bien mené, de mon point de vue.

En soi, A Dangerous Method n’est pourvu d’aucun scénario au sens strict du terme, et ne se construit pas sur la base d’un schéma narratif conventionnel (situation initiale, péripéties, etc…). Non, ses fondements reposent sur le relationnel, qui est très travaillé ; les relations physique et épistolaire, et par conséquent l’opposition qu’entretiennent les docteurs Carl Jung et Sigmund Freud, et celles de Jung et de sa patiente, Sabina Spielrein, sont au cœur de l’histoire. A travers ces mêmes relations judicieusement mises en scène à partir d’un sujet seyant à Cronenberg, et malgré le fait que son traitement ne le soit pas, une explication édulcorée des grandes théories de la psychanalyse établies au début du vingtième siècle nous est donnée et retranscrite à l’écran, notamment celles de Freud, ambitieuse. Et moi qui adore tout ce qui touche de près ou de loin à la psychologie et plus largement à la psychanalyse, ai été passionnée par les discussions professionnelles des docteurs, et entre Jung ou Freud et Spielrein. Passionnée est certainement un grand mot, mais j’ai été captivée par ce que je regardais, du moins.
Selon moi, ce relationnel et les dialogues sont subtils et bien écrits, mais les personnages en eux-mêmes, pris à part, ne le sont pas, tels que la femme de Jung, qui aurait pu être davantage exploitée, parce qu’elle est gentille, douce et attentionnée, mais se révèle fade, creuse et clichée, le cas de presque tous, excepté celui de Spielrein, qui est le mieux développé. Le contexte historique n’a pas non plus été assez approfondi.

En conclusion, j'ai bien aimé A Dangerous Method, mais comprends le fait que beaucoup en aient été déçus suite à leur visionnage, tandis que j'ai été satisfaite du mien, bien qu’il y ait des maladresses d’écriture et des longueurs à relever.
Par Baldwin le 2016-05-27 11:36:16 Editer
Ce film est lent, certes, mais ceci est à l'image de la thérapie par la parole qui y est énoncée. Cela peut paraître longuet par moments, pourtant il semble être un mal nécessaire si l'on veut se laisser soi-même le temps de réfléchir aux propos des personnages, surtout si le spectateur n'a pas, ou peu, de connaissances en psychanalyse.


Le jeu d'acteur quant à lui est bien mené, la performance de Keira Knightley au début du film est plutôt impressionnante selon moi. Viggo Mortensen et Michael Fassbender tiennent eux aussi bien leur rôle, mais il est vrai que les personnages secondaires sont plus plats, à l'exception de Vincent Cassel qui campe merveilleusement dans son rôle.

Il y a malgré tout un nombre d'ellipses, lesquelles sont de durées différentes, qui peuvent nous perdre et passent certains faits sous silence, faits qu'il aurait été intéressant de voir à l'écran.
Par sylvains7 le 2015-04-23 18:57:28 Editer
Cronenberg se lance dans la genèse de la psychologie. Et c'est une grosse déception. Avec une telle affiche, avec une belle reconstitution historique, avec une belle photographie, il n'arrive jamais, malheureusement, à nous passionner. Trop bavard, trop lent. Une erreur de parcours dans une belle filmographie.
Par bsg55 le 2015-01-29 17:53:57 Editer
Une Sabina Spielrein souffrant d'hystérie en peu trop vite guérie, juste en bavardant avec son psy, des personnages secondaires stéréotypés, les grimaces névrotiques de Keira Knightley un brin trop appuyées, mais un bon trio d’acteurs (Fassbender, Knightley et Mortensen) et des dialogues très intéressants entre Freud et Jung.
Par DrunkenSailor le 2014-08-29 14:13:50 Editer
DrunkenSailor Or
Et bien je vais aller a l'opposé total de tout ce qui peut être dit jusque là sur le film, et vous dire que je l'ai tout bonnement adoré !

Je conçoit parfaitement qu'on puisse le trouver extrêmement chiant, il y a un manque cruel de rythme et la majeur partie du film est composé de longues conversation ponctué de pas mal de vocabulaire assez spécifique.

Mais pour peu que le sujet vous intéresse et que vous ayez quelques notions en psychologie, le film devient très vite très intéressant.
C'est vrai que c'est bourré de longueur mais j'ai trouvé toutes les intrigues du film absolument passionnante, que ce soit l'opposition de Jung aux théories de Freud, son envie de faire évoluer son domaine quitte à être discrédité, alors que Freud lui apparait comme un être beaucoup plus rationnel, moins ambitieux, s'accrochant a ses théories sans vouloir que cela évolue, la relation qui s'installe entre les deux est absolument génial. Enfin tout quoi.

Au niveau des acteurs on se trouve face a une brochette génialissime, Vigo Mortensen campe parfaitement Sigmund Freud, Michael Fassbender fantastique dans le rôle de Carl Jung, et surtout j'ai été subjugué par l'interprétation de Keira Knighley qui joue parfaitement chaque facette de son personnage, de la plus folle a la plus distingué.
Mention spécial a Vincent Cassel, qui même si son passage dans le film est assez court, offre une prestation génial.
Par doubleH le 2014-06-02 23:07:51 Editer
Plutôt un bon film. Il serait encore meilleur si les sentiments entrent les personnages étaient un peu plus montrés, on les voit mais on ne les ressent pas. Ça aurait apporté beaucoup à ce film.
Par Rayathea le 2014-02-15 14:28:59 Editer
Un biopic sur la relation Sabina-Jung et l'amitié Jung-Freud. De très bon acteurs, un scénario fidèle à la réalité mais il manque un petit plus. Malgré tout ce film reste très bon.
Par gag4 le 2014-01-25 20:27:00 Editer
Un film sans surprise, trainant en longueur... On perd le fil de l'histoire au fur et à mesure
Par pwachevski le 2014-01-16 11:25:04 Editer
Très, très, très déçue par ce film.
Il y avait à peu prés tout pour faire un très bon film : un bon réalisateur et une idée de scénario originale et intelligente. Même un excellent casting : Viggo Mortensen et Michael Fassbender que j'apprécie, et qui fournissent une fois de plus une bonne prestation. Keira Knigthley, que je suis toujours la première à critiquer pour son surjeux permanent et pour ses mimiques improbables, mais qui est dans ce film juste extraordinaire. C'est pour un rôle comme celui ci qu'on aurait du la nommer pour l'oscar de la meilleur actrice, pas pour orgueil et préjugés (je ne me remet toujours pas d'une telle blague).
Et pourtant ça prend pas. Le film est très bavard et n'arrive jamais à nous captiver, les personnages ne sont pas attachants voire même un peu cliché pour certain, les enjeux sont assez fades, il y a beaucoup trop de longueurs, l'histoire patine et finalement devient ennuyante à mourir.