Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6.8
Scénario 7.1
Images 7.3
Emotions 6.3
Suspense 6.6
Musique 7.6
Acteurs 6.6
Originalité 7.3

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 28 21 ans
Liste d'Or 30 20 ans
Liste d'argent 26 21 ans
Liste de bronze 24 20 ans
J'ai vu aussi 52 20 ans
Mes envies 31 19 ans
Je n'ai pas apprécié 4
Ma PAV(pile à voir) 14 18 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Ghost In The Shell

Date de sortie

France : 29 Janvier 1997

Apprécié pour

Studio

1997
Nationalité : Japonais
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par kaminari le 18-12-2013
Dans un Japon futuriste régi par l'Internet, le major Motoko Kusunagi, une femme cyborg ultra-perfectionnée, est hantée par des interrogations ontologiques. Elle appartient, malgré elle, à une cyber-police musclée dotée de moyens quasi-illimités pour lutter contre le crime informatique.

Le jour où sa section retrouve la trace du 'Puppet Master', un hacker mystérieux et légendaire dont l'identité reste totalement inconnue, la jeune femme se met en tète de pénétrer le corps de celui-ci et d'en analyser le ghost (élément indéfinissable de la conscience, apparenté à l'âme) dans l'espoir d'y trouver les réponses à ses propres questions existentielles...

Citations et Répliques du Film

Ajouté par DyhnaLaos77 le 13-05
"Avec mon mateba, toujours."

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par scribounette le 2017-09-08 15:39:06 Editer
scribounette Or
Très bon film, mais un peu long par moment. Les scènes d'actions sont rares, le film étant plus axé sur la réflexion. mais c'est une réflexion riche en enseignements et très interessante
Par PowLeen le 2017-04-19 20:21:16 Editer
Je n'ai pas vraiment accrochée avec ce film... Je l'ai trouvé long et même si l'idée de base et les idées abordées sont intéressantes, cela n'a pas suffit à me faire apprécier cet animé.
Par OnlyLola le 2016-04-13 21:25:50 Editer
Ghost in the shell possède certaines qualités, dont une esthétique assez exemplaire, sans pour autant que j’en sois tombée par terre. La musique confère une ambiance mystique. Le film d’animation dégage une certaine aura qui pourra en hypnotiser plus d’un.

Mais je suis au regret d’avouer que ça n’a pas été mon cas. Je me suis emmerdée. Je ne me suis pas spécialement attachée aux personnages. La façon dont est abordée la problématique ne m’a pas fait ressentir le poids des enjeux, la sensibilité de l’œuvre sur le sujet. Je n’ai ni vu mes certitudes tomber ni senti les questions existentielles de l’héroïne me troubler (alors que c’est un thème qui me prend souvent aux tripes). J’avais l’impression qu’il ne décollait jamais, qu’il ne tendait jamais vers une réflexion plus poussée. Il n’y a pas eu non plus l’étincelle qui me dit « Putain. Ouais. J’adore. »

Pourtant, le film privilégie les scènes « méditatives » que les scènes d’action. Il y a comme une errance mélancolique, s’alliant avec le lyrisme, tout le long du film… mais ça m’a laissé inerte. Ça m’a à peine effleuré. A croire que les objets inanimés et les robots en plein tripe philosophique, avait plus de vie, touchait plus leur âme, ressentait plus le vertige que moi. J’avais l’impression que ça voulait tellement se la jouer métaphysique que ça en devenait lourd, autant dans le rythme du film que dans le fond.
Et pourtant, qu’est-ce que j’aimerais dire que c’est génial, rien que parce que c’est du cyberpunk, qu’on en voit peu et que j’aime ça. Sauf que non, je ne peux pas et ça m’ennuie. Au final, l’histoire reste plutôt simple. Même l’ambiance 90’s/industrialo-technologique m’a laissé sur le carreau.

Après, peut-être qu’à l’époque, c’était le genre de film qui apportait un souffle nouveau, exaltant. Sans que je partage l'enthousiasme général, Ghost in the Shell a dû marquer son empreinte dans le cinéma. C’est le genre de film qui donne envie de décortiquer tous ses secrets. Il me faut donc trouver un mec « de l’époque », voyageur dans le temps, qui pourra le voir avec moi. Et voir la série du même nom. Et finir Mass Effect. Et si possible, qu’il soit un robot pour que je fasse du hacking cérébral afin de saisir toute sa psychologie. Qui sait, peut-être que le problème œdipien le tourmente. Ouais, j’aime bien donner à mes critiques des allures de journal intime. Et finir en WTF pas du tout synthétique de mon ressenti. Bref, GITS : une déception.
Par Wolfenshun le 2016-01-12 09:40:32 Editer
Un pur chef-d’œuvre!
tout est parfait dans ce film: la direction artistique, la musique, les dialogues, les séquences de contemplation, même le doublage français est bien choisi (d'ailleurs Daniel Beretta reprendra le doublage de Batou pour la série d'animation Ghost in the Shell: Stand Alone Complex). Aucun plan n'est inutile, même les nombreuses fois où l'on verra un avion dans le ciel, symbole de l’élévation et de l'évasion, et je suis persuadé que les nombreuses fois où l'on verra le chien (à la télévision, sur le photo et sur le pont) a une signification (l'instinct? le seul être 100% naturel dans un monde cybernétique?).
Même les dialogues ont une importance, que ce soit entre Motoko et Togusa (où on sent que le Major, malgré sa nonchalance, envie l'humanité de Togusa - thème que l'on retrouvera dans Stand Alone Complex), le semi-monologue du Major avec Batou sur le bateau (dans un monde où l'être humain peut être augmenté artificiellement, peut-il encore évoluer?), ou bien le dialogue du Puppet Master (un être entièrement cybernétique, une entité artificielle peut-il être une être vivant, un être conscient comme l'être humain? En parallèle, on peut voir une similitude entre l'être humain qui veut devenir cybernétique de peur de mourir et de l'autre l'être cybernétique qui veut devenir humain pour pouvoir mourir).
D'autres thèmes ressortent de ce film comme: Sommes-nous unique? (Motoko qui voit son double dans les restaurant, ou le passage où elle remonte de l'eau et où elle voit son reflet), la religion (l'archange avant l'intervention de la Section 6, la renaissance à travers le corps d'enfant que lui fourni Batou), etc...
Il y a encore beaucoup de choses à dire, notamment les références à Philip K. Dick et à sa nouvelle "Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques?", et tout à chacun aura une interprétation différente sur ce film d'animation.
Par Raphaellakay le 2015-05-15 17:56:42 Editer
Malgré sa renommée, j'ai du mal à comprendre le succès de ce film... je n'ai pas trouvé ce film très palpitant dans sa manière d'être traité. Beaucoup de longueurs, d'idées complexes mais présentées de manière inintéressante. Au final on s'ennuie et on attend la fin du film.
Par PetiteNaya le 2014-12-08 21:48:56 Editer
Ghost in the shell n'est pas mauvais, loin de là. Mais avec une réputation pareille et surtout une comparaison avec mon anime préféré (Serial Experiments Lain pour info), je m'attendais à tellement mieux. Ce n'est pas le fait que ce soit lent qui me gêne, c'est la mauvaise utilisation de cette lenteur. Je n'ai pas senti d'atmosphère, c'était assez vide. Et même un bon scénario n'est rien sans une ambiance qui lui convient. Dommage.
Par queenregina le 2014-11-13 17:07:48 Editer
J'adore, l'histoire parait un peu complexe pour un public trop jeune, mais avec des yeux d'adultes le film prend une toute autre signification. Les dessins sont beaux, la bande originale est géniale.
Par anglecka le 2014-05-21 16:37:37 Editer
Une histoire stupéfiante et des musiques époustouflantes.
Par Djulaie le 2014-03-03 11:34:07 Editer
Je n'ai de toute façon jamais été fan des animés, mais j'avoue m'être vraiment ennuyé. Le scénario aurait pu être sympa, mais c'est tellement lent...
Par Pojira le 2014-02-10 09:49:36 Editer
Pojira Or
C'est peut être gros de le mettre en liste d'or, mais vraiment, un très bon Manga...