Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6
Scénario 6
Images 6.6
Emotions 6.8
Suspense 6.6
Musique 6.2
Acteurs 7.3
Originalité 6.8

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 3
Liste d'Or 2
Liste d'argent 9 19 ans
Liste de bronze 6 20 ans
J'ai vu aussi 7 20 ans
Mes envies 13 19 ans
Je n'ai pas apprécié 2
Ma PAV(pile à voir) 8 17 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Eastern Boys

Date de sortie

France : 2 Avril 2014

Apprécié pour

Studio

2013
Nationalité : français
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par kaminari le 05-04-2014
A la Gare du Nord de Paris, Daniel, un quinquagénaire discret, repère Marek, un jeune homme venu de l’Est qui traîne avec sa bande et semble se prostituer. Un jour, Daniel décide d’approcher le garçon. Tous deux conviennent de se retrouver le jour suivant au domicile de Daniel. Mais lorsque celui-ci ouvre sa porte d’appartement le lendemain, il ne peut imaginer dans quel piège il est tombé. Sans pouvoir se défendre, Daniel se fait en effet dévaliser son logement par toute la bande de jeunes qui n’hésite pas à le malmener. Pourtant, quelques jours plus tard, Marek revient chez Daniel. Entamant une relation rémunérée, ils se rapprochent bientôt pour tenter une nouvelle vie…

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par pwachevski le 2015-06-19 16:54:23 Editer
Je suis très très très mitigée par ce film.

Le premier mot qui me vient à l'esprit, c'est "longueurs". Le film commence par 30 minutes de rien du tout. Grosso modo, 10 minutes à filmer la gare du Nord, 20 minutes à faire la fête et pas le début d'une intrigue. Le film commence vraiment qu'au bout de cette demi-heure. Enfin ! Mais question rythme, c'est encore et toujours beaucoup trop inégal à mon gout. On alterne passages captivants et moments d'ennui. Au final, je peux pas vraiment dire que j'ai trouvé ce film agréable.

Mais d'un autre coté, je me dis que le scénario était quand même pas si mal. Le thème de base est assez rare et intéressant. De nombreuses émotions sont transmises aux spectateurs. Les personnages sont bien construits et en constante évolution. Le duo Daniel/Marek fonctionne et est touchant. Il y a pas beaucoup de dialogues, mais ils sont assez bien écrits donc ça compense. Bref, bon point...
Ou pas ! Parce que là encore, c'est très inégal. Il y a des moments où le thème est superbement bien traité, d'autres moments qui frisent le ridicule
Spoiler(cliquez pour révéler)
(les feux d'artifice qui rappellent les bombes à Marek : c'est tellement cucul !)
, d'autres moments qui sont vraiment incompréhensibles
Spoiler(cliquez pour révéler)
(franchement j'ai pas du tout compris pourquoi du jour au lendemain Daniel met fin à sa relation amoureuse avec Marek pour finalement devenir 'son père' et vouloir l'adopter. En plus d'être mal amené, c'est malsain et je comprends pas à quoi c'est censé servir dans l'intrigue)
. Puis on se dit aussi que les personnages secondaires sont pas hyper bien traité. Le seul qui sort un peu du lot, c'est Boss, mais on peut pas dire qu'il déborde de personnalité non plus. Tous les autres personnages servent tellement à rien que j'ai même pas retenu leurs noms...
Et donc, malgré plein de bonnes idées, je peux pas non plus dire que le scénario m'ait vraiment séduite.

Seul point où j'ai rien n'a redire : la forme.
La réalisation qui est vraiment très soignée. Je pense tout particulièrement aux scènes de sexe qui sont filmées avec une délicatesse et une pudeur toute particulière. Même pas pendant une demi-seconde ce film fut racoleur.
L'interprétation est également pas mal. On se dit pas waouh non plus, mais je pense quand même que Kirill Emelyanov qui joue Marek est une petite révélation. Je connaissait déjà Olivier Rabourdin par contre. Je peux pas dire que cet acteur m'ait jamais vraiment marqué, mais il fait le job et a une interprétation tout à fait honnête.
Mais bon, si le contenu ne suit pas, ça ne suffit malheureusement pas à me faire aimer un film.
Par sylvains7 le 2015-06-01 23:38:14 Editer
Etrange film où plusieurs genres cohabitent. On passe du doc-fiction au thriller psychologique à la Funny games pour continuer vers la love story, le drame social...Le spectateur ne sait plus trop sur quel pied danser, perd ses repaires, le phénomène est singulier. Ajoutons à cela un rythme beaucoup trop lent, une réalisation remarquable, très peu de dialogue. Au générique de fin, on ne sait pas vraiment ce que l'on vient de voir. Oui, étrange film.
Par Maomelancolik le 2015-02-08 20:53:25 Editer
Ce film est assez spécial. Il aborde des thématiques fortes telles que la clandestinité, l'incivilité, la soumission et l'amour homosexuel. Le réalisateur a joué sur les silences et la différence de langage. Dans ce film, il y a peu de dialogue et peu de paroles. Ceci donne de la nuance aux images, mais c'est vrai que les silences s'étendent dans la longueur et rendent le film un peu lent. Mais malgré tout, il est touchant. Je vous le conseil, car c'est une sorte de leçon de vie.
Par Rowan le 2014-10-28 11:41:09 Editer
Quelle déception! Le film partait tellement bien, avec un sujet qui méritait d'être traité, puis une relation entre Daniel et Marek qui était au départ très froide mais dans laquelle se distillaient d'infimes moments de tendresse assez touchants. Et puis le film se dégrade. Retournement de situation improbable,
Spoiler(cliquez pour révéler)
Daniel veut que Marek soit son fils
. Ah. Super. Ou comment rendre le film assez abject, avec une fin vraiment limite. Quant au sujet un peu plus social/politique, il disparaît dans
Spoiler(cliquez pour révéler)
l'espèce de poursuite ou mission sauvetage de la fin
. "Eastern Boys" m'emballait vraiment et n'a tenu ses promesses que dans une partie du film.
Par bloodymarie le 2014-05-20 00:00:58 Editer
Un sujet courageux bien traité et une interprétation remarquable.Quelques improbabilités dans le scénario , mais qui passent finalement assez bien grâce à une mise en scène rythmée et une évolution émotionnelle des personnages extrêmement bien rendue.