Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7
Scénario 8.5
Images 8
Emotions 7.5
Suspense 8
Musique 7.5
Acteurs 8.5
Originalité 8.5

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Mortelle randonnée

Date de sortie

France : 9 Mars 1983

Apprécié pour

Studio

1983
Nationalité : français
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par Sweet_candy le 18-12-2013
L'Oeil, surnommé ainsi pour ses talents de fin limier, travaille pour l'agence de détectives de Madame Schmitt-Boulanger. Divorcé, il est hanté par le souvenir de sa fille Marie qu'il n'a plus revue depuis sa petite enfance, et cherche désespérément à savoir où elle se trouve sur la seule image qu'il possède d'elle, une photo de classe lorsqu'elle avait huit ans...

Citations et Répliques du Film

Ajouté par sylvains7 le 01-06-2014
"- Vous terminez à quelle heure ?
-23 heures.
-Je peux vous attendre ?
-...y'a une petite porte à l'arrière. C'est l'entrée des artistes.
-Comment je vous reconnaitrai ?
-Les poubelles sont en plastique jaune, moi en plastique bleu."

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par KiaraWinchester le 2017-08-20 21:36:45 Editer
Très spécial ! Tellement que je suis restée jusqu'à la fin ! Pourtant ce n'est pas mon genre de film habituel ! Très philosophique, psychologique et surprenant ! On ne s'ennuie pas une seconde et il y a des passages très drôles malgré le ton assez sombre du sujet. Les acteurs sont bien entendu géniaux, pas de doute là-dessus. Isabelle Adjani magnifique, sombre, sensuelle... Michel Serrault brillant, drôle et touchant à la fois. A voir ! C'est un beau film du cinéma français et je trouve que nous n'avons rien à envier aux américains !
Par sylvains7 le 2014-06-01 12:35:43 Editer
Une serial-killeuse qui peu à peu perd pied. Un détective ,perturbé par la disparition de sa fille, l'a suit, l'identifiant comme sa propre fille...Adjani incarnant plusieurs types de personnages jusqu'à en perdre son identité, Serrault au mieux de son art, des dialogues signés Audiard, une musique jazzy parfaite, des scènes inoubliables...Encore un grand film de Miller.