Lire la suite...
Activité récente
  • 12:33 ajouté par GinnyPotter (Mes envies)
  • 02-07 ajouté par Sisou (J'ai vu aussi)
  • 19-06 ajouté par Calippo (Liste d'Or)
  • 14-06 ajouté par Norakira (Ma PAV(pile à voir))
  • 13-06 ajouté par WinterFlo (Mes envies)
  • 29-04 ajouté par Ben27042202 (Mes envies)
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.6
Scénario 7.7
Images 7.4
Emotions 7.6
Suspense 7.3
Musique 7.1
Acteurs 7.9
Originalité 8.1

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 12 21 ans
Liste d'Or 31 21 ans
Liste d'argent 22 22 ans
Liste de bronze 6 20 ans
J'ai vu aussi 13 20 ans
Mes envies 19 19 ans
Je n'ai pas apprécié 4
Ma PAV(pile à voir) 9 19 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

La mauvaise éducation

Date de sortie

France : 12 Mai 2004

Apprécié pour

Studio

20
Nationalité : Espagnol
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par kaminari le 18-12-2013
Au début des années 1960, deux garçons, Ignacio et Enrique, découvrent l'amour, le cinéma et la peur dans une école religieuse. Le père Manolo, directeur de l'institution et professeur de littérature, devient leur bourreau psychique et sexuel. Les trois personnages se reverront deux autres fois, à la fin des années 1970 et en 1980. Ignacio, comédien, propose alors un script à Enrique, devenu réalisateur. Bouleversé par le contenu autobiographique du scénario, Enrique est prêt à le produire. Mais Ignacio lui dit-il bien toute la vérité?

Citations et Répliques du Film

Ajouté par pwachevski le 04-01-2014
Pour les galères tu m'appelles toujours, mais jamais pour les bons coups

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par pwachevski le 2013-12-30 15:58:40 Editer
pwachevski Or
Pedro Almodóvar nous signe là un drame sur un thème très sensible, qui prend aux tripes et qui est pourtant tabou, que ce soit au cinéma ou ailleurs, et je trouve qu'il fait ça avec beaucoup de justesse et... de pudeur. Chose plutôt rare pour ce réalisateur, mais c'est un excellent choix de sa part.
Le scénario est vraiment très bien ficelé. Assez basique au départ, ça gagne en ampleur et en intensité tout le long du film.

Mention spéciale à Gael García Bernal qui est juste époustouflant.

Les derniers commentaires ajoutés

Par Inuki le 2017-07-02 16:40:18 Editer
J'ai décidé récemment de regarder quelques films du célèbre maître du cinéma espagnol, Almodóvar. Je n'ai jamais nié son talent, mais son style est véritablement particulier, il suffit de regarder à tout hasard Hable con ella ou Todo sobre mi madre. Almodóvar aime beaucoup montrer à l'écran des personnages aux relations complexes. Habités par des regrets, des non-dits, des secrets, des désirs ravageurs qu'ils cherchent à éteindre ou dévoiler. Ces mêmes codes sont utilisés ici.

Almodóvar a décidé de s'attaquer à un thème assez révoltant, mais le film se découpe sur plusieurs époques que le réalisateur mélange (réalisation qu'il utilisera plus tard dans Los abrazos rotos) afin de montrer que les traumatismes sont présents et resteront à jamais. Les personnages s'en jouent d'ailleurs, chose assez perverse et déroutante. Une quête de la vérité mais aussi de la découverte de soi-même. A la manière d'un roman, le film peut se présenter comme une œuvre d'apprentissage, les personnages évoluent mais grâce à l'attachement qu'ils ont au passé. Les acteurs sont doués tout comme le réalisateur, rien à redire à ce point.

Malheureusement, je n'ai pas réussi à apprécier l’œuvre. Chose qui m'attriste quelque part, car c'est véritablement un bon film. Sans doute ai-je trouvé que le scénario tirait beaucoup sur le terrible. Quelque chose n'a pas pris, j'arrive à comprendre qu'on puisse aimer ce film, mais ce ne fut pas mon cas.
Le talent est là, mais l'émotion n'y est pas.
Par Eparm12 le 2015-03-25 20:44:38 Editer
Eparm12 Or
Mon premier film de Pedro Almodovar. Et je dois avouer que je suis très impressionnée, parce que cela fait depuis des années que j'entends parler de ce réalisateur et de ses œuvres qui sont, d'après les dires de beaucoup de monde, à la fois dérangeantes, sensibles et magistrales. Et dans ce film, j'ai retrouvé ces trois critères que j'attendais au tournant. Pour une première, je suis conquise et il me tarde de mettre la main sur ses autres films.

Tout d'abord, j'ai adoré l'histoire. Simple certes, mais qui prend le temps de se poser, de se développer. Elle se déroule lentement, installant un climat dérangeant sous tension qui ne fait que s'accroitre tout le long du film. Le réalisateur s'attaque à un sujet difficile et il fait ça très bien, avec beaucoup de retenue muée en élégance. J'ai été subjuguée, fascinée par tout ce qui se passait devant mes yeux. J'ai été ébahie autant que dégoûtée, triste autant que touchée. Et lorsque j'ai vu qu'il s'agissait d'une histoire vraie à la toute fin, je n'ai pas pu réprimer un haut-le-cœur.

Les acteurs sont magnifiques, dans tous les sens du terme. Leur performance accroche, leurs regards transpercent. Les images sont très belles, elles leur rendent presque hommage. On sent qu'Almodovar est soucieux de les montrer sous leur meilleur jour, de se focaliser sur leur être, leur essence, du moins c'est ainsi que je l'ai ressenti. Les décors, les costumes, tout était coloré et tranchait brusquement avec le ton sombre du scénario, qui lui est implacable. J'ai beaucoup aimé ce film et je le conseille chaudement. Il est à découvrir pour les avertis.
Par Raphaellakay le 2015-03-16 19:28:31 Editer
Je n'arrive vraiment pas avec les films de Almodovar, je ne nie pas qu'il a du talent mais c'est juste que ses sujets ne m'intéressent pas... Il y a toujours d'excellents acteurs et actrices dans ses films mais je n'accroche vraiment pas à son style. Ce n'est pas faute d'avoir essayé pourtant.
Par Rowan le 2014-11-18 17:45:44 Editer
Mon deuxième Almodovar après "Etreintes brisées", et un deuxième bon film. Je suis scotchée par le scénario brillantissime, cette manière tortueuse qu'il a d'évoquer ensemble la réalité et le cinéma et de les mélanger, et par la performance de Gael Garcia Bernal, le meilleur rôle que je lui aie vu. C'est vraiment un film troublant et sinueux, passionnant et inventif.
Par pwachevski le 2013-12-30 15:58:40 Editer
pwachevski Or
Pedro Almodóvar nous signe là un drame sur un thème très sensible, qui prend aux tripes et qui est pourtant tabou, que ce soit au cinéma ou ailleurs, et je trouve qu'il fait ça avec beaucoup de justesse et... de pudeur. Chose plutôt rare pour ce réalisateur, mais c'est un excellent choix de sa part.
Le scénario est vraiment très bien ficelé. Assez basique au départ, ça gagne en ampleur et en intensité tout le long du film.

Mention spéciale à Gael García Bernal qui est juste époustouflant.