Lire la suite...
Activité récente
  • 09-05 ajouté par emilie0612 (Liste de bronze)
  • 30-03 ajouté par skjoldmo (J'ai vu aussi)
  • 27-03 ajouté par Adzel (Liste de bronze)
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 5.9
Scénario 5.6
Images 6.6
Emotions 5.5
Suspense 5.9
Musique 6.6
Acteurs 6.6
Originalité 5.5

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 6 18 ans
Liste d'Or 11 19 ans
Liste d'argent 23 20 ans
Liste de bronze 31 20 ans
J'ai vu aussi 48 19 ans
Mes envies 59 19 ans
Je n'ai pas apprécié 11 19 ans
Ma PAV(pile à voir) 12 20 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

[Rec]⁴ : Apocalypse

Date de sortie

France : 12 Novembre 2014

Apprécié pour

Studio

2013
Nationalité : Espagnol
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par Maomelancolik le 20-03-2015
Quelques heures après les terribles événements qui ont ravagé le vieil immeuble de Barcelone. Passé le chaos initial, l'armée décide d'intervenir et envoie un groupe d'élite dans l'immeuble pour poser des détonateurs et mettre un terme à ce cauchemar. Mais quelques instants avant l'explosion, les soldats découvrent une ultime survivante : Angela Vidal... Elle est amenée dans un quartier de haute-sécurité pour être mise en quarantaine et isolée du monde afin de subir une batterie de tests médicaux. Un endroit parfait pour la renaissance du Mal... L'Apocalypse peut commencer !

Citations et Répliques du Film

Ajouté par wind-of-river le 03-08-2015
Mais vous êtes du côté de mon petit-fils ou plutôt celui de la mariée? J'ai l'impression que vous avez un peu trop forcée sur la boisson. Vous enfaîtez pas mon petit moi aussi j'ai été pompette.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Nounettsbooks le 2018-02-25 19:17:17 Editer
Chronique : http://leschroniquesdenounett.blogspot.fr/2014/11/chronique-cine-rec-4-de-jaume-balaguero.html

Je suis allée voir ce film car, s'agissant d'une suite et ayant vu les 3 premiers volets, je me devais donc de voir cette suite et fin? de la saga REC.
Il faut dire que j'avais apprécié les 2 premiers REC, pour ce qui est REC 3 Genesis, je l'avais trouvé bâclé, sans intérêt, plus sanglant que réellement intéressant. Donc j'attendais quand même un minimum de ce 4ème opus!
L'action commence là où elle s'est passée dans les Rec 1 et Rec 2 : dans le vieil immeuble dans le centre de Barcelone. On retrouve l'héroine des 2 premiers chapitres, la journaliste Angela Vidal, qui est enfin secourue par le groupe d'élite. Elle se réveille dans une sorte de laboratoire, branchée à diverses machines et sur laquelle des médecins effectuent toutes sortes d'analyses. Elle se trouve en fait sur un bateau. Il s'agit donc, une fois de plus, d'un huis clos.
Le début est assez long à démarrer. On se retrouve donc sur ce bateau et on comprend pas bien pourquoi ni ce qui se passe.
Les personnages sont creux, sans profondeur, fades. On les sent pas convaincus par ce qu'ils incarnent, par ce qu'ils vivent. Ils n'ont aucun charisme. Les comportements des personnages sont souvent incohérents par rapport à la situation dans laquelle ils se trouvent, ils n'ont pas du tout les bons réflexes : du coup cela manque totalement de réalisme.
Les scènes et les actions sont vraiment prévisibles, il n'y a aucune surprise, aucune angoisse. Cela m'a vraiment fait pensé à une parodie des 2 premiers volets de REC !
Ce film n'est pas trop sanglant par rapport aux autres, pourtant c'est ce qui aurait pu, à la limite, le sauver.
En effet, les ayant bien apprécié, je leur avais trouvé un minimum de fond, d'intrigue, de suspense. Alors que dans celui-ci -tout comme pour le REC 3 - il n'y a rien, aucune recherche, ce film fait preuve de superflue !
On se pose la question de savoir si ce film était réellement indispensable? ou bien, a-t-il été réalisé juste pour faire un film?
Comme je le disais plus haut, l'intrigue n'a pas été recherchée, elle est quasi inexistante et le peu d'intrigue qu'il y a est tirée par les cheveux. On n'y croit pas, on est loin d'être convaincu !
Le personnage principal, Angela Vidal, est agaçant, ne sert pas à grand chose, et passe surtout son temps à crier ! C'est très irritable ! Alors ici, je ne sais pas si le problème est l'actrice ou bien le personnage, mais en tout cas, elle est assez différente des premiers volets.
Je me suis donc ennuyée tout le long du film, quand je ne m'en amusais pas, tellement certaines situations en étaient ridicules !
La fin est complètement bâclée, pas recherchée.
En bref, ce film, du début jusqu'au générique de fin, est à refaire - ou pas -.
Cette chronique peut paraître rude, mais je pense que faire payer des gens pour voir ce film au cinéma est très limite.
Par AmesSavantes le 2016-07-02 01:09:22 Editer
Bon. Au moins on retrouve une tête connue, et on continue sur "l'histoire originale" (considérons le 3eme volet de la saga comme une parenthèse). Toute l'histoire autour de la possession retombe et on nous explique (s'il y avait besoin d'explication) ce qu'est cette chose absolument dégueulasse qui entre dans le corps d'Angela.
Étonnamment je ne suis pas déçue (on peu difficilement faire pire que le 3eme) et comme je ne m'attendais à rien je suis même surprise. Le found footage si caractéristique des 2 premiers me manque, mais sinon je trouve la fin cohérente au reste.

Une pensée pour ce personnage d'Angela qui, après toutes les horreurs qu'elle a vécue, a le droit à sa Happy End (enfin, dans la mesure du possible...)
Par Laylle le 2016-02-05 23:17:28 Editer
Pas évident de vraiment juger ce film pour moi et surement d'autres cinéphile...

Après un premier REC épatant d'excellence, un second qui restait dans le même ton avec un peu moins de surprise et surtout un troisième vraiment à jeter aux ordures, j'attendais ce 4ème opus de pied ferme.
J'étais assez enthousiaste en regardant la bande-annonce, l'idée de bateau, éloigné de tout, ambiance oppressante etc. m'a ravi. On allait peut-être retrouvé l'atmosphère des premiers, même si sans la caméra embarquée ça n'allais pas être aisé. Et pourquoi pas ! Soyons fou ! Peut-être aussi, allions nous creuser l'esprit catholique et démoniaque si peu développé dans les second et troisième opus et pourtant si bien amené dans le premier !!!
Deux grandes attentes donc qui n'ont été que très (trop?) partiellement satisfaite selon moi.

La qualité des images est vraiment excellente. Que ce soit des scènes basiques sans importance aux scènes d'attaques de zombars (assez bien gérées scénaristiquement parlant qui plus est), j'ai trouvé ça très bien réalisé, la qualité des zombies et de l'environnement est elle aussi superbe, peu de choses à redire à ce sujet.

Le manque de réalisme de la situation, les jeux d'acteurs passables et les personnalités des personnes (et surtout de cette fichue "héroïne" qui donnait des orgasmes spirituels dans les précédents) incompréhensibles et sans réel intérêt sont plus ou moins bien comblés par une réalisation soignée, des touches d'humour tantôt faciles tantôt bien trouvées et des scènes éblouissantes.

Ce quatrième film jongle, de prime abord, finalement assez bien entre qualités et défauts, ni l'un ni l'autre ne prenant le dessus et chaque erreur, quelles qu'elles soient, est finalement finement rattrapées.

Après, au niveau du scénario, ça ne casse pas trois pattes à un canard, et on est loin de l'apothéose, surtout quand on parle de LOGIQUE. J'ai beaucoup aimé la manière dont est glissé le navet qu'est le REC 3 dans l'histoire de cet opus et comment on essaye de l'excuser, mais ça ne prend pas. Tout comme n'ont pas prit les explications idiotes lors de plusieurs situations. Comme l'a très bien dit DrunkenSailor, c'est fou comme chaque incohérence à son explication "roue de secours" sortie de nul part. Aussi, je suis assez déçu de ne pas avoir eu d'informations sur la création du virus, sur le lien avec le Vatican ainsi que beaucoup de questions que je me posais après les précédents... On nous explique des choses inutiles alors qu'on ne répond pas aux questions importantes. C'est sans doute ma plus grande gêne concernant ce film.

Je dirais donc qu'il se laisse regarder, que je n'ai pas passé un mauvais moment devant, qu'il remonte de loin le niveau du troisième, et que même s'il jongle avec les qualités des trois opus dont il est rempli, il jongle aussi avec leurs défauts dont il est également rempli. De ce fait, il est loin devant son ainé, mais est loin d'atteindre l'excellence du premier et la plutôt bonne qualité du second.
Par sylvains7 le 2015-12-01 01:37:27 Editer
On va avoir droit à combien de numéro de cette série ?...On oublie cette fois-ci le found foutage (ouf) mais c'est toujours aussi mal réalisé, la caméra gigote sans arrêt (prévoir de l'aspirine...) et le scénario tient sur un post-it. Que le film se déroule sur un bateau n'évite pas le naufrage cinématographique.
Par Maomelancolik le 2015-03-20 16:28:27 Editer
Moins bien que les trois premiers. Ça devient du déjà. Et ils jouent plus trop avec les caméras c'est dommage.
Par RazKiss le 2015-02-08 18:07:42 Editer
REC4 relève un peu la barre par rapport au précédent film mais n'est tout de même pas à la hauteur du premier. J'ai bien aimé le côté gore, les infectés toujours aussi impressionnants et le fait que tout se déroule sur un bateau. Par contre, c'est dommage que l'aspect "Eglise, curés, etc." ne soit pas plus développé. Je pensais que ça serait l'occasion d'en apprendre plus sur l'histoire de ce parasite !
Par DrunkenSailor le 2014-11-14 00:27:06 Editer
Après Paco Plaza, c'est au tour de Jaume Balaguero, deuxième papa de la saga de nous pondre un REC en solo. Qu'est ce que ça donne? C'est pas mal du tout.

Je me demandais si le film allait garder le ton décalé et sans prise au sérieux du troisième opus ou revenir sur des bases sérieuses. Au final c'est un peu des deux.

Niveau décalé, si ce n'était pas déja assez clair on nous prouve que le 3ème était véritablement tourné comme un film d'horreur a vocation humoristique, en faisant que le seul élément scénaristique provenant de celui ci soit le running gag de la vieille dame.
Quelques autres scène s'avère assez drôle mais le ton du film repart tout de même sur des bases sombres.

Entrons dans le vif, le film n'est pas dénué de défauts, c'est blindé d'incohérence, on utilise des justifications facile quand on se rend compte qu'une est trop grosse ("non mais enfait le parasite il se camouflait quoi, le coquin")

Mais le film met en place des personnages tous vraiment intéressant (sans complexité, cliché, mais interessant), chose très rare pour un film de zombie (oui, des zombies), j'ai tilté a chaque fois qu'un personnage se faisait bouffer, parce que quelquechose avait été créé autour.

Au final le film parvient très bien a négocier le tournant, imposant son univers (chose qu'il était difficile de faire en found footage) gore et rempli d'humour noir, et j'irais même jusqu'a dire que je ne gueulerai plus sur le mélange entre possession et infection, dans le sens ou c'est partie intégrante de cet univers. Le film n'est pas cohérent, mais l'est dans cet univers créé.

Les fans de la première heure ragerons encore sur la disparition cette fois totale de la caméra embarqué, mais essayons de vraiment voir ça comme une possibilité de développer cet univers !