Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6.4
Scénario 7
Images 6
Emotions 6.5
Suspense 6.5
Musique 5
Acteurs 6.8
Originalité 6.8

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Amours chiennes

Titres alternatifs

Espagnol : Amores perros

Date de sortie

France : 1 Novembre 2000

Apprécié pour

Studio

2000
Nationalité : Mexicain

Budget : 2 000 000 $
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par ezery le 19-12-2013
Mexico. Un tragique accident de voiture. Les extrêmes de la vie, sous l'angle de trois histoires radicalement différentes: Octavio, un adolescent qui a décide de s'enfuir avec la femme de son frère; Daniel, un quadragénaire qui quitte sa femme et ses enfants pour aller vivre avec un top model; El Chivo, un ex-guérillero communiste devenu tueur a gages, qui n'attend plus rien de la vie.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par pwachevski le 2014-01-06 15:45:42 Editer
Trois histoires qui s'enchaine et qui n'ont en apparence rien en commun, sauf la présence de chien(s), mais qui sont, au final, intimement lié avec une logique assez bluffante. La structure même de ce film est vraiment originale et le scénario très bien ficelé. Donc sur la forme, j’adhère totalement à ce film.

Sur le fond, j'ai trouvé le film assez inégal.
La 1e histoire sur les 2 ados qui font des combats de chien, m'a intéressé, mais est peut-être un peu violente pour certaines personnes.
La 2e histoire, du top modèle et de son bichon m'a vraiment ennuyer au plus haut point. Et m'a donc fait un temps mort au milieu du film.
La 3e histoire, sur le vieil homme qui recueils des chiens errants, m'a littéralement passionné.

Donc dans l'ensemble ce film m'a laissé un bon ressenti, mais c'est dommage, si la 2e histoire m'aurait plus plu, j’aurais surement vraiment aimé, alors que là, je n'ai rien de plus qu'un "bon ressenti". J'ai trouvé les deux autre films de la même série (21 grammes et Babel) sont bien plus constant dans leur qualité.