Lire la suite...
Activité récente
  • 12:13 ajouté par Leayth (Mes envies)
  • 03-06 ajouté par Coconut007 (Mes envies)
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 8.5
Scénario 8.2
Images 9.5
Emotions 8
Suspense 8
Musique 8
Acteurs 9.2
Originalité 8.5

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

About Ray

Titres alternatifs

Français : Appelez-Moi Ray
Anglais : Three Generations

Date de sortie

France : 11 Novembre 2015

Apprécié pour

Studio

2015
Nationalité : Américain
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par Lyra1998 le 10-01-2016
Ramona, une adolescente, réalise que sa réelle identité est en fait masculine. Maggie, sa mère, Dolly, sa grand-mère lesbienne et Craig, son père absent, doivent désormais l’accepter pour qui il est : Ray.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par Echo-Engoulevent le 25-06-2017
My whole life I've searched my body for scars because I know a part of me is missing.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Ozymandias le 2017-10-20 11:18:11 Editer
J'ai beaucoup aimé ce film qui à l'intelligence et l'originalité de faire deux choses :

Premièrement il ne se concentre pas sur la période d'acceptation, de coming out de Ray, ici on commence quand presque toute la famille a accepté la situation et l'encourage dans la procédure.
Deuzio, ce n'est pas Ray que l'on suit, c'est sa mère, interprétée par l'excellente Naomi Watts. On suit ses doutes, sa peur de perdre son enfant, son impression d'être abandonnée par sa propre mère interprétée par l'impeccable et incroyable Susan Sarandon et aussi dans un sens par Ray.

La performance d'Elle Fanning est incroyable, bien au dessus que ce qu'elle a pu livrer dans ses films précédents.

La mise en scène est enfin excellente, même très éloquente par moment avec l'histoire de la boule de papier ballotée dans la voiture déjà mentionnée par Echo-Engoulevent dans son commentaire et poétique. Les plans fixes sur la ville sont magnifiques, comme les plans zénithaux utilisés majoritairement dans l'appartement.

Un très bon film qui doit être un des plus proches de la réalité à ce jour en ce qui concerne la transidentité, même si on s'accorde sur le fait que la famille est déjà "particulière" dans le sens où elle comporte déjà des membres LGBT.
Par Echo-Engoulevent le 2017-06-02 15:18:26 Editer
Echo-Engoulevent Or
Avec ce genre de film, j'ai toujours peur de tomber sur un scénario mélodramatique, bon seulement à nous tirer des larmes, ou encore sur un récit qui se dit ouvert mais qui, au final, enferme les personnes dites différentes dans des cases du style "a eu une enfance difficile", "est maltraité par ses parents", etc.

Bon, oui, c'est la cas ici : Ray n'a pas l'enfance classique, il est élevé par sa mère qui a l'air d'accumuler les problèmes d'ordres sentimentaux et par sa grand-mère et la copine de celle-ci. Cependant, ça ne nous est pas dépeint avec pitié dans un élan pathétique mais, au contraire, avec une forte dose d'humour bon enfant et l'impression que le contexte familial n'est, finalement, pas si grave que ça à partir du moment où les choses ne se passent pas trop mal entre les différents membres de la famille. On n'a pas la sensation que Ray est tel qu'il est à cause de son contexte familial mais tout simplement parce que c'est lui, c'est comme ça (et il le mentionne d'ailleurs à un moment donné). Pas de stigmatisation par ici.

Les personnages sont hauts en couleurs, chacun d'eux à son importance et sa personnalité, ce qui donne au spectateur l'impression de connaître ces personnes, de pouvoir faire partie de ce cercle familial. Bref, rien que pour ça, ce film est réussi.

C'est également le cas pour ce qui est de l'esthétisme : que ce soit des jeux de couleurs ou des métaphores dans les images (je pense entre autres à la boulette de papier qui roule sur le siège arrière de la voiture, ou à un passage en particulier où le cadrage est planté sur un bâtiment faisant le coin d'une rue, les allées se séparant de part et d'autre de celui-ci), chaque détail nous fait balancer avec Ray ou, plus exactement, avec sa famille.

Parce qu'il y a également le fond du film : il est simple, en fait, mais la divergence de points de vues, qui pourtant se rejoignent sur de nombreux aspects, nous fait réfléchir. Je pense qu'il est impossible de le regarder sans s'interroger sur soi-même et les autres.
Ce n'est pas un film distrayant, c'est un film profondément intelligent et sensible.
Par Antonin3 le 2017-03-25 02:38:25 Editer
Magnifique film qui rentre totalement dans les sujets engagés de notre XXIème siècle.

Les personnages sont superbement interprétés par Naomi Watts, Susan Saradon et surtout Elle Fanning, qui est méconnaissable dans ce rôle qui sera très certainement un tournant dans sa carrière !

A commencer et à finir avec un esprit large et ouvert !