Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.2
Scénario 6.9
Images 6.6
Emotions 6.6
Suspense 6.2
Musique 8.1
Acteurs 7.5
Originalité 7.3

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 21 18 ans
Liste d'Or 47 19 ans
Liste d'argent 30 19 ans
Liste de bronze 30 19 ans
J'ai vu aussi 46 19 ans
Mes envies 41 19 ans
Je n'ai pas apprécié 2
Ma PAV(pile à voir) 16 19 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Comment c'est loin

Date de sortie

France : 9 Décembre 2015

Apprécié pour

Studio

2015
Nationalité : français

Budget : 1 800 000 €
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par morrigan le 03-11-2015
Après une dizaine d’années de non-productivité, Orel et Gringe, la trentaine, galèrent à écrire leur premier album de rap. Leurs textes, truffés de blagues de mauvais goût et de références alambiquées, évoquent leur quotidien dans une ville moyenne de province. Le problème : impossible de terminer une chanson. A l’issue d’une séance houleuse avec leurs producteurs, ils sont au pied du mur : ils ont 24h pour sortir une chanson digne de ce nom. Leurs vieux démons, la peur de l’échec, la procrastination, les potes envahissants, les problèmes de couple, etc. viendront se mettre en travers de leur chemin. Chemin qu’ils n’avaient de toute façon pas pris dans le bon sens…

Citations et Répliques du Film

Ajouté par OnlyLola le 14-12-2015
Depuis quand on est devenu amoureux de la médiocrité ?

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par OnlyLola le 2015-12-14 21:28:40 Editer
OnlyLola Or
Une très bonne surprise ! De base, je ne suis pas spécialement fan des casseurs flotteurs. J'écoute quelques musiques et je les trouve sympathique mais pas de quoi attendre leur film avec impatience. C'est une amie qui m'a traîné dans la salle de cinéma et franchement c'était plus que ce que je pouvais espérer !

Tout d'abord, pour un premier film, la réalisation d'Orelsan est plutôt simple et efficace. Il n'y a rien d'extravagant mais le mélange rend plutôt bien. Je parle notamment des scènes musicales plutôt réussies et insérées à la manière d'une comédie musicale ! Il y a un véritable sens du rythme, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer que le film était déjà fini. Le choix d'un film court est particulièrement adapté. De plus, l'ambiance "film de pote" fait passer un bon moment, c'est léger, entraînant, communicatif.

Ça respire l'authenticité, la sincérité, la complicité.
L'histoire se concentre pas tellement sur l'histoire du groupe mais renvoie plus l'image de deux loosers, deux paumés de Caen, qui font de la musique pour essayer de sortir de leur médiocrité. Sans cliché, sans mélodrame, ils nous racontent leur problème de la page blanche et d'autres plus personnels, liés au travail et aux relations amoureuses, mais qui tournent toujours autour d'un thème : une jeunesse qui ne veut pas grandir, ni fataliste ni optimiste, mais qui passe son temps à procrastiner, en laissant passer leur opportunité ou leur rêve se cassant la gueule.

Et ici, les deux rois procrastinateurs, j'ai nommé Orel et Gringe. En tant qu'acteurs, il sont étonnamment justes. Ils arrivent à nous communiquer leur monotonie de leur quotidien avec succès. En plus d'être attachants, ils font mouche. Ils nous transportent dans leur univers avec facilité. Un univers qui tourne évidemment autour de la musique. Il y a un très juste dosage entre la narration et la musique. A chaque fois que celle-ci se présentait, souvent en raccord avec les actions des acteurs, c'était avec bonheur que je l'accueillais. Honnêtement, je pense que je vais me mettre à écouter de plus près les albums des casseurs flotteurs !

En bref, j'ai vraiment passé un bon moment. Ces deux "tocards" ont réalisé un film touchant et sincère. J'ai même envie de le revoir, c'est vraiment un film cool sur la jeunesse. Et surtout : ILS MANGENT DES SANDWICH INDUSTRIELS POURRIS COMME MOI. Rien que pour ça, je les adore.
Par litchi le 2016-01-05 11:24:27 Editer
Une très bonne comédie maniée avec intelligence, simple, originale, drôle mais jamais lourde, avec une jolie leçon de vie à la clé. Une belle surprise !

Les derniers commentaires ajoutés

Par Doudouleo le 2018-06-24 14:05:13 Editer
Doudouleo Or
Je ne m'attendais pas à aimer. On suit nos deux clampins dans leur défi et leur vie, accompagnés de tous leurs amis qui sont tous très attachants et la musique s'intègre superbement bien à l'histoire.
Par Cellophane le 2017-12-18 09:40:44 Editer
Un film de « losers formidables ».

La trame est classique : deux paumés qui doivent s’en sortir. C’est même presque banal tant le sujet a été utilisé depuis des décennies…

Orelsan et Gringe ont 24h00 pour créer une chanson convaincante. Et comme ce sont des jeunes peu ambitieux qui ont oublié de grandir et peuvent se laisser déconcentrer par n’importe quoi, la tâche ne va pas être aisée…

Ça pourrait être plus que banal : ennuyeux, tellement tout est prévisible (et d’ailleurs, le film l’est : on finit exactement où l’on imagine que ça ira, chose d’autant plus simple que le film est autobiographique et qu’Orelsan a percé…).

Mais c’est parfaitement mené ! Le duo fonctionne à plein, les seconds rôles sont tous très bons et surtout, de très nombreuses petites touches d’humour parsèment ce film à la totalité globalement noire et désabusée.

Le film a donc une teinte douce-amère grâce à toutes ces répliques drôles, ces situations rocambolesques (le second portable, la rencontre du fan, l’attente du bus) et tous les détails inutiles mais qui donnent du piquant au film, du trou dans le canapé à l’Ice Tea à passer au micro-ondes…

Du coup, si l’ensemble n’est pas novateur, le regard décalé qu’apporte Orelsan permet de passer un très bon moment.
Par sylvains7 le 2017-03-08 22:50:07 Editer
Orelsan réalisateur et scénariste ? Oui, et il excelle autant dans ces univers que dans celui du rap. Pour son premier film, ses dialogues percutants fusent, ses personnages sont attachants, tendres et rendent le film très plaisant. S'il continue dans cette voie-là, le réalisateur pourrait vite devenir indispensable. Un deuxième, vite !!
Par Hermills le 2016-12-10 19:45:34 Editer
J'ai regardé ce film après avoir découvert les musiques des Casseurs Flowters et avoir regardé la critique sur Youtube faite par InThePanda. Et ce fut une très bonne surprise ! Des musiques evidement geniale, et surtout le jeu d'acteur d'orelsan et gringe... je m'attendais pas a un si bon jeu ! Bref j'ai adoré et je pense que je le re-regarderai bientôt :))
Par celinechelon le 2016-10-12 12:11:37 Editer
Quelle bonne surprise que ce film. Je suis fan d'Orelsan et des casseurs depuis quelques années déjà mais je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre avec ce film. Eh bien le résultat est très abouti. Vraiment. Je le conseille.
Par Rayathea le 2016-08-13 14:25:41 Editer
Rayathea Or
J'ai bien apprécié ce film assez touchant, un hommage aux glandeurs invétérés et à la procrastination, au machisme ordinaire du flemmard et à sa contemplation de l'éternité qui se décline entre console de jeu et piliers de bar, et cela en musique . Du rap qui parle, qui traduit et qui résonne. Loin de celui qui empoisonne, qui se centre sur sa personne et qui sonne "bling bling" ! Bref un vrai trip pour les amateur de ce style là. Dans le genre on pourrait le rapprocher du presque mythique "The Big Lebowski".
Par litchi le 2016-01-05 11:24:27 Editer
Une très bonne comédie maniée avec intelligence, simple, originale, drôle mais jamais lourde, avec une jolie leçon de vie à la clé. Une belle surprise !
Par Mariouun le 2015-12-23 15:47:29 Editer
Mariouun Or
Je ne m'attendais pas à ça. Le film est simple, mais si on le regarde d'une certaine façon, il fait beaucoup réfléchir. Il m'a par ailleurs permis de comprendre vraiment le rap.
Par OnlyLola le 2015-12-14 21:28:40 Editer
OnlyLola Or
Une très bonne surprise ! De base, je ne suis pas spécialement fan des casseurs flotteurs. J'écoute quelques musiques et je les trouve sympathique mais pas de quoi attendre leur film avec impatience. C'est une amie qui m'a traîné dans la salle de cinéma et franchement c'était plus que ce que je pouvais espérer !

Tout d'abord, pour un premier film, la réalisation d'Orelsan est plutôt simple et efficace. Il n'y a rien d'extravagant mais le mélange rend plutôt bien. Je parle notamment des scènes musicales plutôt réussies et insérées à la manière d'une comédie musicale ! Il y a un véritable sens du rythme, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer que le film était déjà fini. Le choix d'un film court est particulièrement adapté. De plus, l'ambiance "film de pote" fait passer un bon moment, c'est léger, entraînant, communicatif.

Ça respire l'authenticité, la sincérité, la complicité.
L'histoire se concentre pas tellement sur l'histoire du groupe mais renvoie plus l'image de deux loosers, deux paumés de Caen, qui font de la musique pour essayer de sortir de leur médiocrité. Sans cliché, sans mélodrame, ils nous racontent leur problème de la page blanche et d'autres plus personnels, liés au travail et aux relations amoureuses, mais qui tournent toujours autour d'un thème : une jeunesse qui ne veut pas grandir, ni fataliste ni optimiste, mais qui passe son temps à procrastiner, en laissant passer leur opportunité ou leur rêve se cassant la gueule.

Et ici, les deux rois procrastinateurs, j'ai nommé Orel et Gringe. En tant qu'acteurs, il sont étonnamment justes. Ils arrivent à nous communiquer leur monotonie de leur quotidien avec succès. En plus d'être attachants, ils font mouche. Ils nous transportent dans leur univers avec facilité. Un univers qui tourne évidemment autour de la musique. Il y a un très juste dosage entre la narration et la musique. A chaque fois que celle-ci se présentait, souvent en raccord avec les actions des acteurs, c'était avec bonheur que je l'accueillais. Honnêtement, je pense que je vais me mettre à écouter de plus près les albums des casseurs flotteurs !

En bref, j'ai vraiment passé un bon moment. Ces deux "tocards" ont réalisé un film touchant et sincère. J'ai même envie de le revoir, c'est vraiment un film cool sur la jeunesse. Et surtout : ILS MANGENT DES SANDWICH INDUSTRIELS POURRIS COMME MOI. Rien que pour ça, je les adore.
Par LucieOtter le 2015-11-18 16:36:41 Editer
Plat, c'est le mot que j'ai le plus utilisé pour décrire ce film. Evidemment, cela convient tout aussi bien aux Casseurs Flowters, mais étendu dans un long-métrage cela devient vite ennuyeux...