Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 8.2
Scénario 7.9
Images 9.1
Emotions 8.6
Suspense 8.5
Musique 8.7
Acteurs 8.4
Originalité 8

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 50 17 ans
Liste d'Or 77 18 ans
Liste d'argent 47 17 ans
Liste de bronze 20 18 ans
J'ai vu aussi 24 17 ans
Mes envies 118 17 ans
Je n'ai pas apprécié 5
Ma PAV(pile à voir) 40 18 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Dunkerque

Titres alternatifs

Anglais : Dunkirk

Date de sortie

France : 19 Juillet 2017

Apprécié pour

Studio

2017
Nationalité : Américain
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par titine59400 le 13-12-2016
Au début de la Seconde Guerre mondiale, en mai 1940, environ 400 000 soldats britanniques et français se retrouvent encerclés par les troupes allemandes dans la poche de Dunkerque. L'Opération Dynamo est mise en place pour évacuer le Corps expéditionnaire britannique (CEB) vers l'Angleterre.

L'histoire s'intéresse aux destins croisés des soldats, pilotes, marins et civils anglais durant l'Opération Dynamo. Alors que le CEB est évacué par le port et les plages de Dunkerque, trois soldats britanniques, avec un peu d'ingéniosité et de chance, arrivent à embarquer sous les bombardements. Un périple bien plus grand les attend : la traversée du détroit.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par mariion-44 le 2017-07-23 23:43:40 Editer
Superbe ! ça fait depuis "Tu ne tueras point" que je n'avais plus été aussi transportée par un film. Mais Nolan a non seulement de l'expérience, mais surtout du talent et de la suite dans les idées !

L'histoire, quand on ne la connais pas ou peu est très bien agencée et relate je pense bien les faits.
Les bruitages et la musique se marient à la perfection, on est en immersion totale dans le film, et les prises de vues, les scènes finissent de nous transporter à l'intérieur

Les 1h47 passent à une vitesse folle, on a pas le temps de se dire "quelle heure est-il" comme ça peut parfois être le cas, on est à Dunkerque point.

Et même si ce film est semi américain avec un réalisateur américain, on sent les influences transatlantiques (anglais, français, néerlandais) qui rendent le tout plus réaliste et moins "américanisé" si vous permettez l'expression.

C'est les yeux écarquillés et le cœur battant au rythme de la musique de cette histoire que j'ai vécu Dunkerque, et je vous conseille sincèrement d'en faire autant !

Les derniers commentaires ajoutés

Par Virgile le 2017-09-14 23:06:59 Editer
Je suis un Fan absolu de Nolan et évidemment c'est fébrile que je suis allé voir ce film. C'est une oeuvre tout à fait à part. Le montage et la narration sont complexes mais le film et le scénario eux sont minimaliste. La musique de Hanz Zimmer et prenante et nous englobe tout du long. Une expérience plus qu'un film, je vous le conseille avec une belle sono et un climat bien submersif.
Par Nat94 le 2017-09-13 22:45:02 Editer
Un film plutôt décevant, je ne savais pas trop à quoi m'attendre, mais le rythme est incroyablement lent (même si, scénaristiquement, ça aurait été surprenant qu'il soit plus rapide), les plans ne sont pas particulièrement beaux, et l'apport historique n'est pas immense...
Ce n'est pas un mauvais film, loin de là, mais il n'a rien d'exceptionnel.
Par CandyCla le 2017-09-07 22:24:01 Editer
Une belle claque avec ce film (que J'ai pu voir plusieurs fois) ! Dunkerque nous montre avec brio l'horreur de la guerre, c'est une immersion totale et très intense dès les premières minutes !
Le scénario est très bien ficelé, ce qui nous offre parfois de très bonnes scènes !
Christopher Nolan est toujours aussi bon, on ne pouvait pas en attendre moins de lui. Il est encore une fois accompagné de Hans Zimmer qui nous offre, comme à chaque fois, une belle BO, bien que je pense différente de ce qu'il a pu faire jusqu'à maintenant, nous rendant d'autant plus oppressé.

J'ai tout de même trouvé quelques "hics".
Ma plus grande frustration est que les français sont presque complétement oubliés, à croire qu'ils n'étaient qu'une vingtaine sur la plage, et je trouve cela bien dommage !
Autre chose de bien dommage, comment peut-on laisser aussi visibles des bâtiments modernes ?
Enfin ! Ce problème d'anachronisme n'est qu'au début, ou du moins je ne l'ai remarqué qu'à ce moment là, et se fait vite oublier !

Quoi qu'il en soit, Monsieur Nolan nous offre un très bon film, presque qualifiable de chef d'œuvre, que je ne peux que conseiller !
Par Meuhriel le 2017-08-29 12:15:08 Editer
Une expérience risquée mais réussie

C’était un pari risqué, autant pour Christopher Nolan (et non Xavier Dolan haha cf. mon article sur Life : origine inconnue), que pour moi. S’attaquer, si je puis dire, à cette partie de l’histoire n’était pas gagné d’avance ; et les gigantesques attentes que j’avais auraient bien pu tout faire rater, les nombreuses critiques parues depuis la sortie du film n’aidant en rien.

C’était également un pari plus que gagné. J’estime après ce visionnage cinématographique qu’il est, non pas nécessaire car ce serait excessif, mais bénéfique de voir Dunkerque sur grand écran, au cinéma en somme, pour rendre l’expérience et les sensations tout à fait immersives. Je crois n’avoir jamais ressenti aussi vivement les émotions que voulaient faire ressentir un réalisateur. Je n'irai pas jusqu’à dire que j’ai comme vécu l’histoire, car vraisemblablement je ne pourrai vous écrire ces quelques lignes. Malgré tout j’ai, faute de mieux, pleinement cerné ce que voulait certainement nous faire passer Christopher Nolan : la traque, la peur voir la terreur, l’espoir, la gratitude, et tant d’autres sensations qui, je l’espère pour certaines, ne seront jamais à vivre en contexte réel.

Un usage du hors-champ incroyable

Cette justesse et cette sincérité qui nous sont transmis tout au long du film se doivent d’être rendues dans un premier temps aux acteurs ; peu de dialogues certes, mais tout se joue dans leurs regards qui indéniablement font la splendeur du film. Je crois en effet n’avoir jamais vu un usage aussi parfait - et je n’utilise pas ce mot à la légère - du hors-champ. C’est d’ailleurs ce qui m’a tout de suite séduite dans le trailer ; ce mélange d’inconnu et de mystère quant à ce qui se cache derrière nous, lorsque l’on regarde tous ces soldats, et de terreur qui passe dans chacun des visages des acteurs comme figurants. Il est à la fois impossible d’imaginer ce à quoi nous tournons le dos, et en même temps notre esprit ne peut que tenter, au fil des secondes, de décrypter ces visages aux émotions mouvantes.

Une temporalité qui rend le tout sensationnel

Enfin, je me dois d’évoquer, afin de saluer correctement cette perle cinématographique, la temporalité si spécifique présente durant tout le film. Je ne l’ai pas véritablement cernée instantanément, je dirai même que j’ai mis beaucoup de temps avant de l’apprivoiser et la comprendre. Nous suivons en effet différentes figures de cette période funeste, qui chacune ne l’aura pas vécu au même rythme - une semaine sur les plages, un jour en mer et une heure dans les airs. Ce n’est qu’une fois que j’ai appréhendé cette temporalité particulière que m’ait véritablement apparue la richesse de Dunkerque.
Par Hermills le 2017-08-25 22:49:59 Editer
J'ai beaucoup apprécié ce film, malgré quelques petits détails qui m'ont embêtée.
Pendant le film j'ai souvent été perdue par la chronologie assez particulière du film. J'avais l'impression que tout se mélangeait et s'était parfois compliqué de raccrocher les wagons.
Mais en n'en discutant avec la personne avec qui j'étais allée le voir, je me suis rendu compte que dans les premières minutes du film, on avait, en gros : "la rive : une semaine.", "la mer : une journée.", "les airs : une heure.". Ces petites indications expliqueraient donc, sans doutes, que la chronologie des scènes terre, mer ou air se mélange. Car si l'ont redécoupait le film selon l'endroit où l'action se passe, la séquence dans les airs ne dure qu'une infime partie de la séquence dans la mer, qui elle même ne dure qu'une infime partie de la séquence sur terre (se qui reviendrait donc en toute logique au "une semaine", "un jour" et "une heure").
Ce choix du montage a aussi fait un décalage qui m'a perturbé pendant que je regardais le film, quand on est sensé voir deux scènes qui se passent au même moment, et que l'une des scènes se passe le jour et l'autre la nuit...

Critique de la fin :

Spoiler(cliquez pour révéler)
Le film se termine sur le spitfire qui atterrit après un grand moment de tension, et les soldats ennemis qui arrivent et l'emmène. Ensuite on a un plan du spitfire en feu pendant quelques secondes, qui nous fait donc croire que ceci est le plan de fin.
je me dis alors que cette fin est très pessimiste et ne laisse aucun espoir, alors que de l'autre côté de la manche au même moment (?) ont a un message d'espoir.
Mais ce qui m'embête c'est la vraie fin, pas celle là.
C'est que après ce plan de spitfire en feu, on retourne sur notre personnage principal qui lit son journal, dans un plan ridiculement court par rapport au plan précédent.
Cette rapidité nous fait croire que finalement ce n'est pas la fin et que d'autres plans vont s'enchaîner. Je trouve ca vraiment dommage, car du coup je reste sur ma faim...
Fin un peu décevante pour un film si bien...
Par laurieb12 le 2017-08-22 18:57:50 Editer
Des images vraiment belle mais j'ai eu du mal a suivre a certain moments...
Par cachu50 le 2017-08-17 21:24:05 Editer
cachu50 Or
Superbe !

Franchement, je ne m'attendais pas à apprécier autant ce film. Je crois qu'il faut pas mal de talent pour qu'un film avec aussi peu de dialogues ne paraissent pas longs. Pari réussi !
Clairement Nolan est une valeur sûre !

Les images sont belles, l'histoire prenante et la musique... parfaitement adaptée. On est plongé dans la bataille avec ses soldats, on se met à leur place, et on comprend que non, nous ne sommes pas tous des héros, que parfois la survie passe avant tout. Malgré ça, il existe une solidarité entre les soldats. Certaines décisions sont injustes, certains événements sont injustes, et je n'aurais pas aimé être un soldat à cette époque. La guerre change les hommes, comme on a pu le voir ici, la peur peut faire faire des choses dites mauvaises à un homme bon. En fait, on relativise. On peut avoir tous les désaccords du monde, je pense qu'après avoir vu ce genre de film on est tous ok pour dire que la guerre, c'est moche.

Bref, le réalisme et le point de vu humain sont très touchants, c'est un film plein d'émotions et je le recommande.
Par let-it-go le 2017-08-08 21:21:30 Editer
Je ne suis pas une grosse adepte des films centrés sur la guerre en générale, ni adepte de la violence. C'est pour quoi j'avais un petit peur d'être déçue, de ne pas comprendre ce que je voyais... Néanmoins j'ai été très surprise et j'ai été transportée pendant tout le film. Moi aussi, j'étais à Dunkerque, avec tous ces hommes.

Ce qui m'a bluffée, ce sont les images, la musique et les scènes d'actions. Je ne sais pas comment le réalisateur a réussi à faire ça mais oh mon dieu! Le spectateur est plongé au cœur au cœur même de l'action. On a du bruit dans les oreilles, entre les bombes, les explosions et les rafales, et on s'y croit quoi. On est dedans! Les images sont spectaculaires, notamment celles qui sont prises au dessus de la mer, dans les avions. Le réalisateur a fait preuve de techniques grandioses, c'était génial et à couper le souffle. La bande son accompagne les scènes de manière parfaite, et ce tic tac incessant que l'on entend en bruit de fond... Pendant 1h46, j'étais littéralement sous tension et en stress, tout comme les personnages du film.

Parlons rapidement des personnages. Rapidement, en effet, car on en suit plusieurs, mais finalement, on ne les connaît pas plus que ça. C'est à peine si on connaît leurs noms. Ce n'est pas un point qui m'a dérangé, au final, c'est le sort de tous ces hommes qui est en jeu, de façon générale, et non d'un seul. C'était assez drôle cette petite pointe d'ironie, d'ailleurs. En effet, à chaque fois, les personnages sont persuadés de quitter Dunkerque... et, non, raté! Ils y retournent. Ce qui est positif du point du vue du suspens et de l'action dans laquelle on est plongé.

Ils sont interprétés par des acteurs brillants. Je n'en connaissais pas énormément, seulement Cillian Murphy (merci Peaky Blinders) et Harry Styles, qui débute dans le cinéma (et que je vais voir en concert très prochainement). Que ce soit les plus jeunes, débutants, ou les plus anciens, ces acteurs étaient bluffants eux aussi. Fionn Whitehead, qui débute dans le cinéma me semble t-il, est très convaincant et arrive avec brio à tenir le rôle "principal" du film, et ce dès les premiers minutes. Il est très émouvant, rien qu'avec son jeu au niveau du visage et du regard. Un acteur à suivre de très près...

En bref, je suis très contente d'avoir été voir Dunkirk. C'est un film magistrale, qui mérite vraiment d'être vu. J'attends sa sortie en DVD avec impatience!
Par Boudoum le 2017-08-04 15:31:27 Editer
Un film avec peu de paroles, une BO qui colle bien aux scènes. Un espace temps original, bien que perturbants au début. On est véritablement plongé dans cet univers de stress, de détresse, de survie. A voir
Par Lolita54 le 2017-08-04 13:32:05 Editer
Lolita54 Or
Un film juste magnifique de Christopher Nolan, il est très angoissant d'un côté car on ne sait jamais à quel moment ça va exploser ou tirer mais bon c'est la guerre. Il est très impressionnant comme film car grâce au son on arrive à certains moments à vivre ce qu'ils ont vécus, les bombes, les tires...
Encore bravo, un film époustouflant et avec des acteurs super !