Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6.6
Scénario 6.5
Images 6.9
Emotions 6.6
Suspense 5.4
Musique 6.8
Acteurs 8.1
Originalité 6.5

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 1
Liste d'Or 8 20 ans
Liste d'argent 14 20 ans
Liste de bronze 13 20 ans
J'ai vu aussi 14 20 ans
Mes envies 24 18 ans
Je n'ai pas apprécié 6 17 ans
Ma PAV(pile à voir) 9 18 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Ma vie avec Liberace

Date de sortie

France : 18 Septembre 2013

Apprécié pour

Studio

2013
Nationalité : Américain

Budget : 23 000 000 $
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par cdv25 le 19-12-2013
Avant Elvis, Elton John et Madonna, il y a eu Liberace : pianiste virtuose, artiste exubérant, bête de scène et des plateaux télévisés. Liberace affectionnait la démesure et cultivait l'excès, sur scène et hors scène. Un jour de l'été 1977, le bel et jeune Scott Thorson pénétra dans sa loge et, malgré la différence d'âge et de milieu social, les deux hommes entamèrent une liaison secrète qui allait durer cinq ans. "Ma Vie avec Liberace" narre les coulisses de cette relation orageuse, de leur rencontre au Las Vegas Hilton à leur douloureuse rupture publique.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par Rowan le 11-05-2014
Je t'aime pour ce que tu es, et pour ce que je suis quand tu es avec moi.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par sylvains7 le 2015-12-18 03:49:33 Editer
sylvains7 Or
Après nous avoir inondé de longs-métrages plus ou moins bons sur des sujets et des styles divers, Soderbergh tire sa révérence avec ce biopic. Une excellente sortie de scène puisqu'il est l'un de ses films les plus réussis. La réjouissance vient surtout de l'interprétation des deux acteurs, Douglas et Damon comme on ne les a jamais vu, hallucinants et méconnaissables. La réalisation, inspirée n'est pas en reste. Délicieusement kitch et enthousiasmant.
Par Luc35 le 2014-11-22 21:23:41 Editer
Très moyen.
Je n'ai pas regarder jusqu'aux bout.
Le scénario est mal tourner à mon goût.
Enfin, J'espère que ça fait des heureux, mais pour ma part ça ne l'est pas !
Par kaminari le 2014-08-21 01:08:44 Editer
La reconstitution des décors et costumes des années 70-80 est sympa, Michael Douglas et Matt Damon sont excellents, et j'adore la façon dont Soderbergh utilise la caméra; ce qui me rend triste, c'est le scénario, non qu'il soit mauvais, au contraire, il est poignant d'exactitude dans la façon dont il dépeint l'engrenage d'une relation destructrice : c'est celle-ci qui fait mal ! Ceci étant posé, "Ma vie avec Liberace" reste un beau film.
Par Fabior le 2014-08-06 12:40:08 Editer
Fabior Or
On en oublie le réalisateur, car on est subjugué par l'interprétation de deux grands acteurs.
Par Rowan le 2014-07-07 12:04:26 Editer
Rowan Or
Au milieu d'un univers très kitsch et très bling-bling, Steven Soderbergh nous parle avant tout d'une histoire amour. Et de deux personnages qui, après avoir tout partagé l'un avec l'autre, vont inexorablement s'éloigner et leur couple va voler en éclats. Il est à l'image du film: noyé, étouffé par tout un univers où règne le culte de l'apparence, où l'oeil est aveuglé par la lumière et où l'essentiel finit par se perdre. Chirurgie esthétique, drogue, tromperies, luxe à foison. Ces entraves font basculer l'histoire vers une chute apparemment sans fin. Mais la résolution sera empreinte d'une émotion réelle, de l'amour qui marque une vie. Pour vraiment regarder le film, il faut détourner les yeux du superficiel (décors et costumes, somptueux), chose difficile tant il est présent, et se cibler sur les deux personnages principaux, et de ce qu'ils représentent l'un pour l'autre. C'est tout l'intérêt du film, sa ligne directrice, son coeur battant. Ils vivent un amour qu'ils cachent et qui pourtant saute aux yeux. C'est un film à la fois douloureux (les personnages, surtout Matt Damon, sont impuissants face à ce qui leur arrive) et beau, non pas matériellement mais émotionnellement. Franchement, chapeau à Michael Douglas et Matt Damon qui se fondent si bien dans leur rôle qu'ils disparaissent complètement. Un film assurément brillant (mais d'un éclat qui n'est majoritairement pas visible pour les yeux).
Par gag4 le 2014-01-05 18:07:36 Editer
Un film parlant d'homosexualité dans les années 80, où les premières victimes du SIDA apparaissent. Les acteurs jouent très bien, mais l'histoire est un peu longue