Lire la suite...
Activité récente
  • 07-09 ajouté par Little_Cloe (Je n'ai pas apprécié)
  • 04-09 commenté par sylvains7
  • 28-08 ajouté par Jessica444498 (Mes envies)
  • 19-08 ajouté par (J'ai vu aussi)
  • 18-08 ajouté par kiwi05 (Liste d'argent)
  • 17-08 ajouté par renou3 (Liste de bronze)
  • 09-07 ajouté par chupachups58 (Mes envies)
  • 06-07 ajouté par hugwharold (Ma PAV(pile à voir))
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.1
Scénario 7.2
Images 6.9
Emotions 6.8
Suspense 7
Musique 7
Acteurs 7.8
Originalité 7.2

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 5
Liste d'Or 9 18 ans
Liste d'argent 12 19 ans
Liste de bronze 8 18 ans
J'ai vu aussi 12 16 ans
Mes envies 9 20 ans
Je n'ai pas apprécié 2
Ma PAV(pile à voir) 5
Vos favoris l'ont en cinéthèque

L'outsider

Date de sortie

France : 22 Juin 2016

Apprécié pour

Studio

2015
Nationalité : français
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par sylvains7 le 02-06-2016
On connaît tous Jérôme Kerviel, le trader passé du jour au lendemain de l’anonymat au patronyme le plus consulté sur les moteurs de recherche du net en 2008… l’opérateur de marchés de 31 ans dont les prises de risque auraient pu faire basculer la Société Générale voire même le système financier mondial… l’homme condamné deux ans plus tard à cinq ans de prison dont trois ferme et aux plus lourds dommages-intérêts jamais vus pour un particulier: 4,9 milliards d’euros. La chaîne hiérarchique de la « SocGen » s’est défendue d’avoir eu connaissance de ces prises de positions risquées. Pourtant, le trader junior avait le vent en poupe. Fin 2007, chiffres à l’appui, il a fait gagner à la Société Générale 1 milliard et demi d’euros sur l’année écoulée. Du jamais vu dans les salles de marchés de la banque à la Défense. A cette époque, Kerviel est dans une spirale de réussite. Une « bonne gagneuse », une « cash-machine » comme le surnommaient ses collègues. Il est jeune, il a une gueule … celui que tout le monde envie sur le plateau où travaillent les traders, cornaqués par une hiérarchie avec pour devises quotidiennes: « Tu gagnes, je gagne » ou « Qui peut le plus, peut encore plus ». On connaît Kerviel… mais on ne sait rien de Jérôme. Personne n’aurait pu prédire que le jeune Breton parviendrait à devenir trader. Jérôme est né en 1977 dans une banale bourgade de pêcheurs du Finistère. Adolescent sans histoire, il mène une vie ordinaire avec son frère et ses parents, un couple uni et travailleur. Il suivra des études convenables qui le mèneront à un DESS de finance. Il est recruté en 2000 par la Société Générale où on l’affecte au « middle office », sorte de secrétariat chargé de comptabiliser les ordres passés par les prestigieux traders qui officient dans la mythique salle des marchés, considérée à l’époque comme la meilleure au monde sur les produits financiers dérivés. Entré par la petite porte, Jérôme Kerviel va gagner ses galons et sa place en apprenant vite. Très vite.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par sylvains7 le 2017-09-04 19:49:38 Editer
Vendu comme un biopic sur la célèbre affaire Kiriel, ce film n'en relate en fait que les prémices. D'où une certaine frustration, le scandale n'étant résumé seulement par quelques lignes explicatives avant le générique de fin. Tout le reste n'est que charabia boursier qui ne passionnera que les aficionados. les autres risquent de s'ennuyer mortellement.
Par Sayunn le 2017-05-01 14:38:12 Editer
Film ennuyeux et répétitif. Les personnages ne sont pas intéressants, plutôt pitoyables et n'ont pas su me convaincre pour cause d'une banalité effroyable.
Film presque déprimant, aucune suspens (malgré la tentative avec
Spoiler(cliquez pour révéler)
l'homme se suicidant
.
Je ne m'attendais à rien, mais j'ai été déçue.
Par diplodocus le 2016-12-15 17:04:28 Editer
Un film surprenant et prenant ! De très bons acteurs : mention spéciale à Arthur Dupont qui incarne magnifiquement le personnage de Jérôme Kerviel à l'écran.
Ce film met en relief les travers de notre société basée sur le capitalisme et la surexploitation de l'individu : tant qu'il rapport de l'argent on le garde, dès que son efficacité baisse, on le vire. Dit comme ça, le film à l'air barbant mais ce n'est absolument pas le cas : pas besoin d'être diplômé en finance pour se laisser emporté par la spirale effrénée du drame psychologique calqué sur les horaires de la bourse....
A voir. Vraiment à voir !
Dernière chose : ne regardez pas la bande annonce, vous allez vous spoiler tous le film !