Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.9
Scénario 8.2
Images 8.3
Emotions 8.2
Suspense 7
Musique 8.1
Acteurs 8.7
Originalité 8.6

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 110 19 ans
Liste d'Or 205 19 ans
Liste d'argent 149 19 ans
Liste de bronze 121 19 ans
J'ai vu aussi 106 20 ans
Mes envies 219 19 ans
Je n'ai pas apprécié 32 20 ans
Ma PAV(pile à voir) 120 19 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Her

Titres alternatifs

Français : Elle

Date de sortie

France : 19 Mars 2014
USA : 10 Janvier 2014

Apprécié pour

Studio

2013
Nationalité : Américain

Budget : 23 000 000 $
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par Sucre-Glace le 20-12-2013
Los Angeles, dans un futur proche. Theodore Twombly, un homme sensible au caractère complexe, est inconsolable suite à une rupture difficile. Il fait alors l'acquisition d'un programme informatique ultramoderne, capable de s'adapter à la personnalité de chaque utilisateur. En lançant le système, il fait la connaissance de 'Samantha', une voix féminine intelligente, intuitive et étonnamment drôle. Les besoins et les désirs de Samantha grandissent et évoluent, tout comme ceux de Theodore, et peu à peu, ils tombent amoureux…

Citations et Répliques du Film

Ajouté par yanglol le 09-04-2014
- Samantha, pourquoi est ce que tu pars ?
- C'est comme si tu lisais un livre... Un livre que j'aime beaucoup. Mais je le lis lentement maintenant. Les mots sont très éloignés, et l'espace qui se trouve entre eux est presque infini. Je peux toujours te ressentir, toi, et les mots de notre histoire. Mais je me trouve dans cet espace qu'il y a entre ces mots. C'est un endroit qui n'est pas au dessus du monde physique, il est là où tout se trouve... Je ne savais pas qu'il existait. Je t'aime tellement. Mais c'est là bas que je suis maintenant. C'est ce que je suis. Et j'ai besoin que tu me laisses partir, même si je tiens énormément à toi. Je ne peux plus vivre dans ton livre.
- Où vas tu aller ?
- Cela va être dur à expliquer. Mais si un jour tu y parviens, viens me retrouver, et plus rien ne pourra nous séparer.
- Je n'ai jamais aimé quelqu'un comme je t'ai aimé toi.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par SimplePau le 2018-07-24 23:20:08 Editer
SimplePau Or
Un très beau film qui amène à réfléchir
Par WeakGirl le 2018-06-14 14:24:46 Editer
WeakGirl Or
Un film poétique en tout point magnifique.
Par mimi92 le 2018-05-09 23:29:47 Editer
Voilà un alien dans ma collection de films.
Her présente un univers quelque peu absurde pour des observateurs extérieurs tels que nous, mais tout à fait cohérent dans ses contradictions. Theodore, toujours plus isolé, décide après un étrange expérience de téléphone rose de tenter plutôt sa change avec un programme d'IA.
Ce programme informatique intelligent est très différent de ceux habituellement présentés à l'écran. La voix désincarnée est plus charmante et humaine que jamais, nous guidant au cours de cet apprentissage sensible de la vie à plusieurs.
Ce visionnage a été une bonne expérience, avec une fin originale et des moments mémorables,
Spoiler(cliquez pour révéler)
tels que la rédaction des lettres aux clients ou l'appel au téléphone rose du début du film. Quelle scène tout de même !
Par Dirlo26 le 2018-04-12 23:59:11 Editer
Dirlo26 Or
Excellent film! Un vrai petit bijou qui montre ce que c'est que l'amour virtuel ainsi que ses dangers et ses difficultés, j'ai adoré et je le conseil vivement.
Par Sinette48 le 2017-11-25 18:58:22 Editer
Theodore, un peu perdu au milieu d’une société pauvre en rapports humains, fait la connaissance de Samantha (un prénom qu’elle se choisit elle-même, trouvant qu’il « sonne bien ») . Comme lui, on est envouté par la voix vibrante de Scarlett Johansson, qui nous transporte. On a l’impression de la voir et de la sentir avec nous. Comme lui, on tombe sous le charme de Samantha et de son humour. On abandonne alors notre quotidien pour se laisser entraîner dans la douce et apaisante danse de ces amants qui ne se voient pas mais qui vivent intensément leur passion poétique. On oublie bien vite que Samantha est un programme pour ne bientôt voir que sa personnalité. Elle incarne la femme parfaite pour Theodore : confidente, amante, secrétaire, qu’on peut arrêter d’écouter simplement en retirant son oreillette. Elle comble le manque dans sa vie et, paradoxalement c’est grâce à Samantha, une OS, qu’il apprendra à vivre dans le présent. La performance de Joaquin Phoenix, personnage que l’on voit le plus à l’image, est toute empreinte d’une sensibilité merveilleusement adaptée à un personnage partagé entre l’authenticité de ses sentiments et l’immatérialité de son amour. Cet homme quarantenaire moustachu, dont le métier est d’écrire des lettres pour les autres, a un caractère attachant, on partage ses joies et ses peines. Pour accompagner la figure de Theodore, omniprésent à l’écran, on trouve des personnages secondaires dont Amy (joué par Amy Adams). Bien que peu présente, elle rend ses apparitions marquantes avec une prestance qui lui est propre.
Dans une société où beaucoup ont les yeux rivés sur des écrans et parlent à des intelligences artificielles, Samantha découvre le monde avec innocence et nous réapprend à voir la beauté qui nous entoure. Loin de toutes ces dystopies démoralisantes présentant de manière défaitiste un monde asservi par des progrès techniques et scientifiques, ce film pose brillement la question de la place des technologies dans quotidien avec une mélancolie profonde mêlée à optimisme apaisant et, bien sûr, une touche d’humour.
Ainsi, Spike Jonze ne fait pas tourner son long métrage autour d’une romance niaise et idéalisée mais aborde à travers ses personnages les étapes d’une relation amoureuse avec force de réalisme et de poésie.
Les images du film sont très belles avec des jeux de couleurs (notamment sur les costumes) et de lumière, qui rendent le film apaisant à regarder : des intérieurs baignés de lumière naturel, des plans de la ville et de ses grattes ciel…
Certes, on pourra trouver le film lent, et il est vrai que certains plans sont un peu longs, mais cela ne permet que de mieux de se poser, réfléchir, et apprécier la sublime bande son, composée par le groupe Québécois Arcade Fire, qui a su retranscrire brillement en musique l’ambiance du film (le groupe a d’ailleurs reçu plusieurs récompenses pour cette B.O). Ces musiques sont alternées avec des silences et de beaux dialogues qui accompagnent très bien l’intrigue.

Her nous renvoie un peu de nous-même et fait rêver, en rendant possible une multitude d’interprétations. Theodore et Samantha évoluent et grandissent au fil du film et en même temps on grandit, nous aussi, dans ce monde pas si éloigné du nôtre. Une love story atypique pleine d’émotions qui fait du bien et qui, pour se voir apprécier pleinement, est à voir en version originale. On en ressort avec une douce mélancolie…
Par bebone le 2016-12-10 19:14:09 Editer
Ce film est vraiment super. Le scénario est original. Je conseille de le voir en VO
Par Ylle le 2016-11-11 13:38:45 Editer
Ylle Or
Ce film révèle grave le faussé en l'amour et le fantasme, c'est les petites choses qui révèle un personnalité.. J'ai aimé ce film, bien qu'il m'ais troublé, et.. bref, à regarder tout de même..
Par persus le 2016-03-10 15:57:22 Editer
le scénario est top, l'acteur est top, le sujet est top mais je me suis un peu parfois ennuyée
c'est quand même un bon film qui aurait pu être génial à un petit truc près
Par Doigts_de_poussiere le 2016-02-18 18:41:38 Editer
Je m'attendais à un peu mieux, mais j'ai trouvé ce film très intéressant. La réalisation est pas mal, les acteurs sont très bon. J'ai bien aimé les décors "futuristes".
Par AngelGabVerdici le 2016-02-13 10:23:23 Editer
AngelGabVerdici Or
J'admire vraiment les interprétations de Phoenix ! On retrouve toujours cette sensibilité qui est pour moi sa marque de fabrique.
Ici, son personnage est déchiré entre ses sentiments "fictifs" et son point de vue réaliste, il se perd progressivement dans sa relation tout en nous alarmant silencieusement sur notre dépendance aux nouvelles technologies.

Très bon film, souple et captivant !