Lire la suite...
Activité récente
  • 18-08 ajouté par Constance (Liste d'Or)
  • 12-07 ajouté par Kascobol (Liste de bronze)
  • 28-06 ajouté par Merytamon (Liste d'argent)
  • 11-06 ajouté par Fre_in (J'ai vu aussi)
  • 26-05 ajouté par Ewawe (Liste d'Or)
  • 25-05 ajouté par juju26 (Mes envies)
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 8.3
Scénario 8.2
Images 8.5
Emotions 8.7
Suspense 8.3
Musique 7.9
Acteurs 8.4
Originalité 8.7

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 12 18 ans
Liste d'Or 15 18 ans
Liste d'argent 8 19 ans
Liste de bronze 6 19 ans
J'ai vu aussi 2
Mes envies 33 18 ans
Je n'ai pas apprécié 0
Ma PAV(pile à voir) 16 19 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Les oubliés

Titres alternatifs

Anglais : Land of Mine

Date de sortie

Apprécié pour

Studio

2015
Nationalité : Danemark, Allemagne
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par Yoshi35 le 04-03-2017
1945. Danemark.
Fin de la Seconde Guerre Mondiale.
Plusieurs soldats allemands, à peine sortis de l’adolescence, sont faits prisonniers par l’armée danoise et envoyés en première ligne pour désamorcer les mines enfouies le long de la côte. Pour eux, la guerre est loin d’être terminée. Inspiré de faits réels, Les Oubliés raconte cet épisode tragique de l’Histoire.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par Charlotteetleslivres le 26-09-2017
"-Ce ne sont que des gosses. Des gosses qui crient " maman ! " quand ils ont peur, ou quand ils ont le bras arraché."

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par sylvains7 le 2018-02-28 08:47:48 Editer
Ce film aurait pu être un véritable chef d'oeuvre. Il aurait pu...si le scénario, avec un sujet aussi fort, aurait été plus fouillé, travaillé; si la mise en scène ne se serait pas contenté d'un simple niveau de téléfilm; si l'angoisse, la terreur se ressentirait continuellement et non pas qu'à de très vagues scènes...Ajoutons à cela une version française exécrable. Bref, nous voilà devant une vague esquisse d'un grand film.
Par alienor57 le 2018-01-20 17:38:49 Editer
Un film surprenant qui nous fait voir un côté méconnu de la seconde guerre mondiale.
Les acteurs sont convaincants avec des scènes qui sont dures
Par Alice-11 le 2017-11-22 23:43:47 Editer
Magnifique film rempli d'émotions qui dépeint une face de la guerre très méconnue. Les acteurs sont convaincants, les images fortes et la musique est parfaite.
Par titine59400 le 2017-09-17 16:28:39 Editer
Très bon film, très touchant. C'est une partie de l'histoire qu'on ne parle pas assez c'est dommage.
Par lea130298 le 2017-06-12 12:45:05 Editer
lea130298 Or
Un très bon film, bien que triste, sur une histoire trop méconnue
Par JaneM le 2017-06-04 23:04:16 Editer
Film sublime, touchant et dur. Une part de l'Histoire oubliée que le réalisateur vient nous rappeler sans détours. Prix Renoir des lycéens 2017. A voir absolument.
Par Kiako le 2017-05-07 16:57:25 Editer
Très beau film qui présente un épisode méconnu de la fin de la guerre et porte un message fort.
Par DyhnaLaos77 le 2017-04-04 21:44:44 Editer
DyhnaLaos77 Or
Pour ceux qui auraient envie de lire mon semblant de critique de ce film, c'est ici :
Spoiler(cliquez pour révéler)

Une belle cause défendue, qui nous fait bien réfléchir. Des images fortes qui accentuent le côté réel de l'histoire tout comme les effets sonores. Une musique émouvante qui réussit à apporter un peu de chaleur alors même que l'on se dit qu'ils sont fichus. Des acteurs vraiment bien dans leurs personnages, à qui l'on s'attache vraiment. On a beau savoir qu'il est plus qu'évident que là, d'ici les dix prochaines secondes, il va y en avoir un qui va mourir, on se fait surprendre ou du moins on se laisse aller à la tristesse. Soit à force de nous faire languir on commence à regagner espoir pour eux, soit car on sait précisément que c'est maintenant que ça va passer mais que ce n'est pas un, mais trois enfants qui meurent. [ATTENTION SPOILER]Ou alors quand le deuxième jumeau décide de rejoindre son frère, qu'il n'y a plus rien à faire pour l'en dissuader. Les sons extérieurs qui s'arrêtent, la musique qui vient au premier plan, la caméra qui s'est éloignée de la scène. Et pourtant. Et pourtant j'ai pleuré autant que pour les autres, que pour le chien, alors que je m'y étais préparée depuis le début de la scène.[FIN SPOILER] On sait que une situation pareille, il n'y a pas moyen qu'ils survivent tous, mais il y a toujours ce petit quelque chose qui redonne espoir suivit de peu par une mine qui explose. Je crois que niveau émotion on a une bonne dose d'aller-retours pour un bon bout de temps. Même pour le suspens. Je crois que le seul point négatif à ce film, serait qu'à la fin on ne sache pas vraiment si oui ou nan il y a belle et bien eu des adultes pas si pourri qui ont essayé de rendre leur calvaire à tous moins pénible.


Pour ceux qui auraient l'envie et le courage de lire, et essayer de comprendre, mes ressentis et commentaires sur ce film, c'est par-là :

Spoiler(cliquez pour révéler)
Ce film est très beau.
Pas le meilleur d'après moi, mais très bien tout de même. Il ouvre encore un peu plus nos yeux sur la réalité des choses. D'hier. Mais également d'aujourd'hui. Car dans cette danoise qui se comporte de façon odieuse envers ces enfants, peu importe ce qu'elle a pu traverser, on retrouve les voisins du haut de la rue. Ceux qui tirent leurs rideaux à chaque fois que quelqu'un qui n'a pas habité dans ce même taudis depuis quatre génération, qui a des origines autres que françaises , qui a juste des idées différentes, passe devant sa maison. Ceux qui vous sourient lorsqu'ils ont besoin de vous, mais sont les premiers à rapporter votre moindre faux-pas.
Cet Ebbe. Ce petit idiot, arrogant. Lui j'ai eu envie de l'étrangler à chaque fois que la caméra passait devant son visage. Aucun respect pour les autres, tout ce qui importe c'est sa petite personne. Ce sadique de haut niveau.
Le sergent quant à lui, j'ai tout de suite su qu'il avait un du cœur au fond. Je ne sais pas. Ça devait être sa tête. Ou sa façon de se moquer des jeunes. Je trouvais que dans ses paroles et ses actes, il n'y mettait pas vraiment son cœur, contrairement à Ebbe. Mais plutôt à agir comme un automate. A moins que ce ne soit le fait qu'il ait un chien bien traité et en bonne santé. Et je suis bien contente de ne pas m'être trompée.
En ce qui concerne les enfants, ils m'ont tous touchés. Plus ou moins certes. Mais tous. Même ce Wilhem qui semble être un peu dérangé, car je pense que ça doit venir du fait que lui ait fait la guerre. Même les nouveaux arrivants. Car lorsqu'ils sont arrivés, c'était au moment du quartier libre, et donc grosse bouffée d'espoir de ne peut-être pas vivre un calvaire et surtout de rentrer un jour chez eux... Et pourtant.
[ATTENTION SPOILER]Je trouve ça vraiment beau le fait que le sergent ait finalement réussi à faire en sorte que nos quatre rescapés puissent rentrer chez eux. Juste dommage que ce n'est pas pu être le cas pour tous. Avant de mourir éclatés et éparpillés.[FIN SPOILER]
Je pense que l'on peut dire merci à la petite fille de s'être aventurée un peu trop loin, car grâce à elle, sa mère a finit par comprendre que ces Allemands n'étaient pas des vermines inutiles, mais bien des être humains avec un cœur et une âme.

Juste avant les notes de fin, j'ai souhaité que ce ne soit pas arrivé, parce que c'est horrible. Mais seulement quelques dixièmes de seconde. Car en fait, si. Je souhaite que ça puisse s'être réellement passé. Je souhaite, que parmi tous ces pourris et ces ordures, il y ait eu des gens comme le sergent ou même mieux, qui aient réussit à comprendre que ce n'étaient que des gosses, pour beaucoup, que la guerre a prise par surprise comme les autres. Qu'ils n'avaient pas à porter sur leurs épaules le poids des erreurs commises par la génération d'avant. Qu'ils n'avaient pas à mourir, eux nan plus, quand il y en a eu tant d'autres avant eux. Et même les adultes. Les soldats ont suffisamment souffert pendant la guerre pour ne pas en plus retourner sur les champs de mines. Car même si certains devaient certainement adhérer avec les idéologies de leur gouvernement, c'était loin d'être le cas de tous. Et quand bien même. Rare sont les personnes méritant de mourir sur une mine anti-personnelle, ou pire. De se faire sauter, mais de survivre. Et de mourir plus tard, à petit feu, en souffrant le martyr. Oh bien sûr, je suis consciente que ce n'est pas la pire des morts et de loin. Il va donc de soit que ce raisonnement s'applique de plus belle aux autres pires façons de mourir et souffrir.
Et je vais m'arrêter ici avant de partir vraiment trop loin et de ne plus parler du film.
Quoi qu'il en soit, j'ai réalisé hier soir en sortant de la salle que ça commençait à faire beaucoup de films de ce genre que je voyais. Je veux dire, ceux racontant une histoire vraie ou tirés de faits réels, et qui relatent l'histoire horrible de personnes vivant dans notre monde un peu trop pourri. Après ça, j'ai plutôt envie de voir un bon Disney histoire de faire comme beaucoup : de me voiler la face.

OR.