Lire la suite...
Activité récente
  • 18-01 ajouté par Mariie18 (Liste d'Or)
  • 17-01 ajouté par jadina47 (Liste d'argent)
  • 17-01 ajouté par romain1 (J'ai vu aussi)
  • 16-01 ajouté par Sasori (J'ai vu aussi)
  • 16-01 ajouté par marynedu95 (J'ai vu aussi)
  • 16-01 ajouté par Gaelle_D (Mes envies)
  • 16-01 ajouté par BlueMooon (Liste de bronze)
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.3
Scénario 7.5
Images 8.3
Emotions 6.9
Suspense 7.4
Musique 7.1
Acteurs 7.7
Originalité 7.3

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 12 17 ans
Liste d'Or 42 18 ans
Liste d'argent 37 20 ans
Liste de bronze 26 19 ans
J'ai vu aussi 26 21 ans
Mes envies 57 18 ans
Je n'ai pas apprécié 3
Ma PAV(pile à voir) 11 21 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Le Crime de l'Orient-Express

Date de sortie

France : 13 Décembre 2017

Apprécié pour

Studio

Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par Elodu17 le 03-06-2017
Un groupe de passagers se retrouve prisonnier du célèbre train de l'Orient-Express, alors qu'un meurtre vient d'être commis. Le détective belge Hercule Poirot mène l'enquête.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par Tara99 le 2017-12-01 12:18:38 Editer
Nous aurions pu nous douter que Kenneth Branagh, en tant que réalisateur friand d’adaptations littéraires pour le cinéma de Shakespeare avec Henri V jusqu’aux BD de DC comics (Thor) en passant par les contes de Charles Perrault ( 2015 Cinderella avec la formidable Lily James) mais ce que nous n’avions pas prévu c’est à quel point ce film est décevant.
D’abord par le personnage de Poirot qui n’est pas du tout à la hauteur d’un Peter Ustinov dans “Mort sur le Nil” ou d’un David Suchet dans la série britannique éponyme. Je n’ai pas du tout apprécié ce faux accent franco-belge que prend l’acteur et qui ne correspond pas du tout ! de plus, les énormes moustaches sont caricaturées, les rires grossiers du détective lorsqu’il lit Dickens « A tale of 2 cities », la violence dont il fait preuve (je ne vois pas Poirot monter sur le toit d’un train et je l’imagine encore moins courir après un meurtrier-de fait, Poirot a dans ce film un côté Sherlock Holmes des films avec Robert Downey Jr-épisode de la canne), sa mélancolie et tristesse pour une ancienne fiancée- pourquoi rajouter ce détail inutile qui approfondi son caractère et donne des détails sur sa vie au dépens des autres personnages ?- , son maniérisme exagéré -cf. son exigence pour des œufs parfaits cuits 4 minutes -ne me rappelle pas du tout le protagoniste si raffiné et pointilleux des romans d’Agatha Christie que j’avais dévorés pendant mon enfance.
Et puis j’ai été très surprise de voir que Poirot dévoile tout son raisonnement petit à petit alors qu’en vérité, seuls des indices épars sont donnés au lecteur et toute l’affaire n’est résolue qu’à la fin ! Ici dès le début on est au courant de la vraie identité de l’homme assassiné et des liens qu’entretenaient avec lui les suspects ! La découverte des indices est bâclée et il en manque certains, et Poirot, être méthodique semble dans cette nouvelle adaptation du XXI ème siècle deviner la vérité en se servant seulement de son intuition et non de ses fameuses petites cellules grises. Plus d’action que de réflexion en résumé…En outre comme je connaissais déjà l’histoire, il n’y avait pas trop de suspense…Sans mentionner la scène finale où tous les suspects ne sont pas réunis à l’intérieur du train dans le wagon restaurant (ce qui serait somme doute logique vu le froid qu’il fait dehors même si le personnel de la gare suivante essaie de remettre le train sur les rails) mais à l’extérieur,dans un tunnel (really ?) assis derrière une table comme s’il s’agissait de la Cène, transformant au passage le huis-clos qui nous rendait claustrophobes en film policier beaucoup moins pertinent et donnant au final un aspect négligé.
En parlant de scènes, les premières à Jérusalem et la résolution du vol par Poirot sont inutiles et sans intérêt si ce n’est d’apprécier la beauté ( ?) des reconstitutions et nous donner envie d’aller faire un peu de tourisme.
Cerise sur le gâteau, les acteurs sont très fades alors que certains d’entre eux sont habituellement géniaux (je pense qu’ils ont été mal dirigés et ils avaient aussi très peu de scènes et ce n’est pas du qu’au nombre de personnages) surtout Pénélope Cruz mais aussi Willem Dafoe et Judi Dench. Seul acteur qui a vraiment une scène plus approfondie : Johnny Depp lorsqu’il demande à Poirot de veiller à sa sécurité.
J’ai eu du mal à m’attacher aux différents personnages, peut-être parce qu’au final les spectateurs ne savent rien d’eux ( quel dommage que la figure de Poirot vienne éclipser le reste des personnages, alors que de fait, le détective est censé se faire discret et laisser sa place au drame qui se joue devant ses yeux. Ici, Branagh l’a converti par narcissisme-c’est lui qui interprète Hercule- en l’élément dramatique de l’histoire, alors que cela devrait être le meurtre. On note l’effort fait pour ajouter un personnage noir au milieu de ces riches blancs et on se conforme de l’explication donnée par ce dernier pour justifier sa présence : chaque année, un étudiant de couleur est accepté à l’université ( on est en 1934 il me semble)
A part ça, les prises de vue sont intéressantes (cf. scène d’ouverture sur le mur des lamentations-on pardonnera le changement de scenery de cette première scène qui est censée se passer à Alep) mais les techniques trop répétitives et puis je n’ai pas retrouvé l’ambiance de tension avant que le meurtre soit commis ni même après partiellement du à une utilisation de la musique peu judicieuse.
A propos des shots, j’ai trouvé que le fait de ne pas montrer au spectateur le cadavre lorsqu’il est découvert mais de se focaliser sur l’expression horrifiée des autres acteurs n’apporte rien de spécial et gâche ce moment sensé être croustillant. Tout est dramatisé jusqu’au train qui au lieu d’être simplement bloqué par des paquets de neige, se retrouve à-demi renversé sur le côté au bord d’un précipice sur un pont bancal en bois (et le film nous montre l’avalanche qui descend à toute vitesse pour rattraper le train).
Les maquettes (sans doute nécessaires) donnent au tout un aspect artificiel et surfait. A sa décharge, les costumes sont très beaux et l’ambiance jazzy et le décor art-déco auraient pu fonctionner si ce n’est qu’au lieu de contribuer à une certaine ambiance, ils la cassent totalement. Les images sont trop féériques à l’image du dernier film de ce réalisateur « Cendrillon » que j’étais allée voir au cinéma et qui était de meilleur qualité que celui-ci. Si une suite est tournée, ce dont je doute car je prévois un flop pour ce film, j’espère qu’elle sera meilleure que ce film ci. Elle semble prévue tout de même vu la fin et le meurtre qui a été commis sur le Nil. Une autre incohérence à rajouter ( Poirot sera en croisière avec tous les suspects avant que le meurtre soit commis et n’arrivera pas sur les lieux du crime après coup).
Sans compter la morale de l’histoire qui nous est assenée (ne peut-on pas faire plus dans la subtilité ?). De plus, par rapport à cette dernière remarque, est-ce que vraiment Poirot voit le monde en noir et blanc, « il y a le bien et il y a le mal, et rien entre les deux » comme il apprend à un homme au début du film ? Pour être une lectrice de la Reine du Crime, je ne pense pas même s’il est vrai qu’il a un certain idéal de justice.
J’aimerais terminer par vous poser cette question : Avait-on vraiment besoin d’une nouvelle adaptation du crime de l’orient express surtout quand celle-ci est complètement ratée et le génie du crime fomenté n’opère pas ? Bref, amateurs de whodunnits, passez votre chemin ! Comme un article de la presse anglaise souligne pertinemment, « Murder on the Orient Express is a ride worth skipping »
Par ayoub le 2017-12-14 17:38:16 Editer
Au vu du casting d’acteurs je m’attendais a beaucoup mieux. Je suis globalement déçu j’ai trouvé ça surjoué et finalement le suspense n’a pas pris avec moi.

Les derniers commentaires ajoutés

Par Ravine le 2018-01-13 23:27:58 Editer
Un film très bien mis en scène, avec des acteurs qui ont su incarner comme ils se le devaient les rôles dévolus dans cette histoire de meurtre quasiment insoluble.
Chaque passager, suspect dans cette affaire, jouera un jeu de rôle pour préserver un secret qui défit tout ce qu'aurait pu imaginer le spectateur et qui a su ébranler l'un des meilleurs détectives du XXème siècle. Cela crée un effet d'abymes : les acteurs incarnent des personnages qui eux-même jouent un rôle bien pensé. Qu'ils aient décidé de changer d'identité, ou qu'ils mentent et nient sur un autre front, il apparait clair que la vérité levée sur chacun d'entre eux révèle un certain potentiel d'implication dans l'affaire. Face à cette multitude de preuves, hétéroclites mais pouvant toutes justifier le meurtre de Ratchett, Hercule Poirot voit ses capacités de déduction et de résolution durement éprouvées. Le dénouement de l'histoire tombe de manière surprenante : la chute est à la fois renversante et bien pensée.
En somme la réalisation bien exécutée d'un chef d'oeuvre de la littérature policière d'époque, le Crime de l'Orient-Express de Kenneth Branagh est un film à ne pas rater !
Par doubleH le 2018-01-03 00:24:52 Editer
Un film bien réalisé ! J'ai beaucoup aimé les différents cadrages et plans, ingénieux, originaux. Ils mettent en scène l'histoire de façon plus dynamique et lumineuse (plan depuis l'extérieur des fenêtres du train, vue du dessus, etc).
Pour le peu dont je me souviens, l'histoire d'Agatha Christie est respectée, j'ai seulement eu du mal avec le personnage d'Hercule Poirot. Non pas qu'il soit mal joué, l'acteur l'incarne avec du charisme et de la prestance, mais il me faisait plus penser à un Sherlock capricieux et vaniteux qu'au célèbre personnage d'Agatha Christie.
En tout cas j'en ai pris plein la vue avec les décors ! Combinés avec une excellente mise en scène ils ont contrebalancés le manque d'action, évitant que l'ennui me gagne ! Je le conseille, mais n'y allez la tout de suite après la lecture du livre sinon le visionage vous on sera gâché et paraîtra certainement trop long.

PS: allez le voir en VO ou VOSTFR, j'ai eu du mal avec les doublages (ou certains bruitages de respiration, rires ) qui sont mal calibrés, en espérant qu'ils ne soient uniquement dû à la version française !
Par alienor57 le 2017-12-30 03:47:54 Editer
Je m'attendais à moi de cette adaptation du roman. Moi qui aime Agatha Christie et qui a lu beaucoup de ces romans dont le crime de l'orient express, j'ai été un peu déçue.
Les décors sont beau. Mais j'ai préféré l'histoire en le lisant que au cinéma.
Par Chipuliara le 2017-12-29 21:44:47 Editer
Chipuliara Or
Vraiment sympa ! Un Hercule Poirot bien différent de ceux dont on a l'habitude à l'écran, mais un "Crime de l'Orient-Express" assez rafraîchissant ! Les images sont splendides et l'affaire juste assez modifiée pour rester surprenante, même si on connaît l'histoire. Un très bon moment passé au cinéma !
Par lea130298 le 2017-12-24 16:01:45 Editer
lea130298 Or
Une très jolie adaptation, j'ai beaucoup apprécié cette version
Par mai96 le 2017-12-23 15:50:03 Editer
J'ai bien aimé.
Comme je ne connaissais pas l'histoire, j'ai plutôt été pris dans l'intrigue et la fin m'a surprise.
Par boreale le 2017-12-16 10:20:09 Editer
le positif:les magnifiques images des differents pays visités
le negatif :le reste
je retourne voir le VRAI crime de l orient express avec le VRAI hercule poirot (film de sidney lumet un chef d oeuvre)
Par ayoub le 2017-12-14 17:38:16 Editer
Au vu du casting d’acteurs je m’attendais a beaucoup mieux. Je suis globalement déçu j’ai trouvé ça surjoué et finalement le suspense n’a pas pris avec moi.
Par Tara99 le 2017-12-01 12:18:38 Editer
Nous aurions pu nous douter que Kenneth Branagh, en tant que réalisateur friand d’adaptations littéraires pour le cinéma de Shakespeare avec Henri V jusqu’aux BD de DC comics (Thor) en passant par les contes de Charles Perrault ( 2015 Cinderella avec la formidable Lily James) mais ce que nous n’avions pas prévu c’est à quel point ce film est décevant.
D’abord par le personnage de Poirot qui n’est pas du tout à la hauteur d’un Peter Ustinov dans “Mort sur le Nil” ou d’un David Suchet dans la série britannique éponyme. Je n’ai pas du tout apprécié ce faux accent franco-belge que prend l’acteur et qui ne correspond pas du tout ! de plus, les énormes moustaches sont caricaturées, les rires grossiers du détective lorsqu’il lit Dickens « A tale of 2 cities », la violence dont il fait preuve (je ne vois pas Poirot monter sur le toit d’un train et je l’imagine encore moins courir après un meurtrier-de fait, Poirot a dans ce film un côté Sherlock Holmes des films avec Robert Downey Jr-épisode de la canne), sa mélancolie et tristesse pour une ancienne fiancée- pourquoi rajouter ce détail inutile qui approfondi son caractère et donne des détails sur sa vie au dépens des autres personnages ?- , son maniérisme exagéré -cf. son exigence pour des œufs parfaits cuits 4 minutes -ne me rappelle pas du tout le protagoniste si raffiné et pointilleux des romans d’Agatha Christie que j’avais dévorés pendant mon enfance.
Et puis j’ai été très surprise de voir que Poirot dévoile tout son raisonnement petit à petit alors qu’en vérité, seuls des indices épars sont donnés au lecteur et toute l’affaire n’est résolue qu’à la fin ! Ici dès le début on est au courant de la vraie identité de l’homme assassiné et des liens qu’entretenaient avec lui les suspects ! La découverte des indices est bâclée et il en manque certains, et Poirot, être méthodique semble dans cette nouvelle adaptation du XXI ème siècle deviner la vérité en se servant seulement de son intuition et non de ses fameuses petites cellules grises. Plus d’action que de réflexion en résumé…En outre comme je connaissais déjà l’histoire, il n’y avait pas trop de suspense…Sans mentionner la scène finale où tous les suspects ne sont pas réunis à l’intérieur du train dans le wagon restaurant (ce qui serait somme doute logique vu le froid qu’il fait dehors même si le personnel de la gare suivante essaie de remettre le train sur les rails) mais à l’extérieur,dans un tunnel (really ?) assis derrière une table comme s’il s’agissait de la Cène, transformant au passage le huis-clos qui nous rendait claustrophobes en film policier beaucoup moins pertinent et donnant au final un aspect négligé.
En parlant de scènes, les premières à Jérusalem et la résolution du vol par Poirot sont inutiles et sans intérêt si ce n’est d’apprécier la beauté ( ?) des reconstitutions et nous donner envie d’aller faire un peu de tourisme.
Cerise sur le gâteau, les acteurs sont très fades alors que certains d’entre eux sont habituellement géniaux (je pense qu’ils ont été mal dirigés et ils avaient aussi très peu de scènes et ce n’est pas du qu’au nombre de personnages) surtout Pénélope Cruz mais aussi Willem Dafoe et Judi Dench. Seul acteur qui a vraiment une scène plus approfondie : Johnny Depp lorsqu’il demande à Poirot de veiller à sa sécurité.
J’ai eu du mal à m’attacher aux différents personnages, peut-être parce qu’au final les spectateurs ne savent rien d’eux ( quel dommage que la figure de Poirot vienne éclipser le reste des personnages, alors que de fait, le détective est censé se faire discret et laisser sa place au drame qui se joue devant ses yeux. Ici, Branagh l’a converti par narcissisme-c’est lui qui interprète Hercule- en l’élément dramatique de l’histoire, alors que cela devrait être le meurtre. On note l’effort fait pour ajouter un personnage noir au milieu de ces riches blancs et on se conforme de l’explication donnée par ce dernier pour justifier sa présence : chaque année, un étudiant de couleur est accepté à l’université ( on est en 1934 il me semble)
A part ça, les prises de vue sont intéressantes (cf. scène d’ouverture sur le mur des lamentations-on pardonnera le changement de scenery de cette première scène qui est censée se passer à Alep) mais les techniques trop répétitives et puis je n’ai pas retrouvé l’ambiance de tension avant que le meurtre soit commis ni même après partiellement du à une utilisation de la musique peu judicieuse.
A propos des shots, j’ai trouvé que le fait de ne pas montrer au spectateur le cadavre lorsqu’il est découvert mais de se focaliser sur l’expression horrifiée des autres acteurs n’apporte rien de spécial et gâche ce moment sensé être croustillant. Tout est dramatisé jusqu’au train qui au lieu d’être simplement bloqué par des paquets de neige, se retrouve à-demi renversé sur le côté au bord d’un précipice sur un pont bancal en bois (et le film nous montre l’avalanche qui descend à toute vitesse pour rattraper le train).
Les maquettes (sans doute nécessaires) donnent au tout un aspect artificiel et surfait. A sa décharge, les costumes sont très beaux et l’ambiance jazzy et le décor art-déco auraient pu fonctionner si ce n’est qu’au lieu de contribuer à une certaine ambiance, ils la cassent totalement. Les images sont trop féériques à l’image du dernier film de ce réalisateur « Cendrillon » que j’étais allée voir au cinéma et qui était de meilleur qualité que celui-ci. Si une suite est tournée, ce dont je doute car je prévois un flop pour ce film, j’espère qu’elle sera meilleure que ce film ci. Elle semble prévue tout de même vu la fin et le meurtre qui a été commis sur le Nil. Une autre incohérence à rajouter ( Poirot sera en croisière avec tous les suspects avant que le meurtre soit commis et n’arrivera pas sur les lieux du crime après coup).
Sans compter la morale de l’histoire qui nous est assenée (ne peut-on pas faire plus dans la subtilité ?). De plus, par rapport à cette dernière remarque, est-ce que vraiment Poirot voit le monde en noir et blanc, « il y a le bien et il y a le mal, et rien entre les deux » comme il apprend à un homme au début du film ? Pour être une lectrice de la Reine du Crime, je ne pense pas même s’il est vrai qu’il a un certain idéal de justice.
J’aimerais terminer par vous poser cette question : Avait-on vraiment besoin d’une nouvelle adaptation du crime de l’orient express surtout quand celle-ci est complètement ratée et le génie du crime fomenté n’opère pas ? Bref, amateurs de whodunnits, passez votre chemin ! Comme un article de la presse anglaise souligne pertinemment, « Murder on the Orient Express is a ride worth skipping »
Par Cather le 2017-11-19 22:16:18 Editer
Magnifique ! Un chef d'oeuvre ! Le suspense reste jusqu'à la fin !