Lire la suite...
Activité récente
  • 27-05 ajouté par Sisou (J'ai vu aussi)
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6
Scénario 5.8
Images 5.3
Emotions 5
Suspense 4
Musique 5
Acteurs 6
Originalité 5.3

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 5
Liste d'Or 13 25 ans
Liste d'argent 16 22 ans
Liste de bronze 6 28 ans
J'ai vu aussi 13 23 ans
Mes envies 7 18 ans
Je n'ai pas apprécié 2
Ma PAV(pile à voir) 2
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Zatôichi

Date de sortie

France : 5 Novembre 2003

Apprécié pour

Studio

2003
Nationalité : Japonais
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par morrigan le 08-12-2015
Au Japon, au XIXe siècle, Zatoichi est un voyageur aveugle gagnant sa vie comme joueur professionnel et masseur. Mais derrière son humble apparence, il est un redoutable combattant, rapide comme l'éclair et dont les coups s'avèrent d'une stupéfiante précision.
Alors qu'il traverse la montagne, il découvre une petite ville entièrement sous la coupe d'un gang. Son chef, Ginzo, se débarasse de tous ceux qui osent se dresser sur son chemin, d'autant plus efficacement qu'il a engagé un redoutable samouraï ronin, Hattori.

Dans un tripot, Zatoichi rencontre deux geishas, aussi dangereuses que belles. Okinu et sa soeur Osei vont de ville en ville à la recherche du meurtrier de leurs parents. Elles possèdent pour seul indice un nom mystérieux : Kuchinawa.
Dès que les hommes de main de Ginzo croisent Zatoichi, l'affrontement est inévitable et sa légendaire canne-épée rentre en action.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par Noone le 15-02-2017
- Dis-moi le masseur... tu n'es pas juste un masseur.
- Et toi, tu répand une odeur de sang.
- On est un peu à l'étroit. Et puis, dans un endroit pareil, on ne sort pas son sabre.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Eparm12 le 2016-06-23 11:28:48 Editer
Zatôichi est un film récompensé au festival de Venise que j’ai pris grand plaisir à visionner.
La réalisation est très bonne et foisonne d’inventivité et de détails, d’où le Lion d’argent remporté par Takeshi Kitano, les images et l’esthétique sont très belles, la bande-son est splendide, répétitive mais composée de nuances sonores subtiles et typiques pour qui tend suffisamment l’oreille capable de les percevoir, les dialogues sont assez bien écrits et les acteurs excellents, interprétant une diversité et plusieurs variétés de personnages dont les principaux sont bien développés, touchants pour certains et originaux.
Le scénario est simple mais parfaitement ficelé et vaste, d’autant plus que je ne m’attendais pas véritablement aux révélations finales, alors j’ai été agréablement surprise par le suspens entretenu d’un bout à l’autre du film. De plus, l’ensemble est bien rythmé : les scènes sont longues mais magnifiquement filmées, les séquences actives alternant judicieusement avec les passives, et on se laisse porter par la majesté qui s’en dégage. Il est difficile de s’ennuyer devant ce film tant il est captivant. Les combats à l’épée sont épiques et le sang jaillissant des corps tranchés dont le tracé des coupures s’apparente à la lettre -z est mal fait, élément caractéristique d’un esthétisme volontairement caricatural appliqué aux scènes de combat, auquel s’ajoutent des ralentis loin d’être désagréables, à l’inverse de ceux de Hero. Les séquences dansées, notamment la dernière, sont mes préférées et nous dévoilent un autre pan de la culture nippone.
Je ne connaissais pas du tout l’histoire de Zatôichi ni la figure emblématique éponyme en elle-même avant de regarder ce film, alors je l’y ai découverte et ne peux pas affirmer si le film lui est fidèle ou non, mais je dirai que celle-ci m’a plu.
En résumé, j’ai beaucoup aimé ce film, que je considère comme étant très bon, et le conseille.
Par Noone le 2015-12-09 09:00:40 Editer
Zatoichi laisse une bizarre impression de passer à côté de quelque chose dans le film, comme s'il me manquait des connaissances de la culture japonaise pour bien comprendre tout le film. Pourtant l'histoire est simple et claire et le personnage du masseur aveugle intéressante mais à beaucoup de moments, j'ai eu l'impression de voir un empilement de scènes sans véritable liaison, comme si l'histoire ne se déroulait pas toute seule, sans difficultés. Il y a également le fait que le nom de Zatoichi n'est cité qu'à la fin et d'une façon abrupte comme si on devait forcément savoir qui est ce personnage et son histoire. Pour ma part, j'avais déjà entendu parler du masseur aveugle mais je n'avais pas encore les connaissances pour apprécier le personnage et c'est ce qui manque dans ce film pour qu'on puisse l'apprécier. Comment apprécier la complexité du personnage (qui a une saga à lui tout seul) si on ne le présente pas un minimum au spectateur qui ne le connaît pas?
C'est dommage parce que Kitano a bien travaillé son personnage et si on avait eu un peu moins de scènes qui ne servent pas l'histoire pour caler un peu mieux celle de Zatoichi, j'aurais mieux apprécié le personnage. En tout cas, c'est un bon film et c'est ce qui compte.
Par Ronin01 le 2014-10-02 20:58:05 Editer
Bonne reprise par Kitano de ce personnage emblématique du cinéma japonais.