Lire la suite...
Activité récente
  • 16-11 ajouté par yourix (Mes envies)
  • 15-11 ajouté par AnaFernande (J'ai vu aussi)
  • 30-10 ajouté par Cabelyst (Ma PAV(pile à voir))
  • 26-10 ajouté par Swala (Liste de diamant)
  • 20-10 ajouté par laureuh13 (Ma PAV(pile à voir))
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.2
Scénario 7.4
Images 8.5
Emotions 7.7
Suspense 6.7
Musique 8.1
Acteurs 7.7
Originalité 7.7

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 17 18 ans
Liste d'Or 21 19 ans
Liste d'argent 13 21 ans
Liste de bronze 22 17 ans
J'ai vu aussi 21 19 ans
Mes envies 70 18 ans
Je n'ai pas apprécié 6 20 ans
Ma PAV(pile à voir) 40 18 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Souvenirs goutte à goutte

Titres alternatifs

Français : Omoide Poroporo
Anglais : Only Yesterday
Japonais : Omoide Poroporo

Date de sortie

Dvd France : 31 Octobre 2007

Apprécié pour

Studio

Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par cperez le 03-11-2016
Une employée de bureau de Tokyo part en vacances à la campagne. Elle se retrouve à ressasser son enfance compliquée et son impact sur les décisions prises dans sa vie adulte.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par Noone le 20-04
- J'avais un camarade qui s'appelait Abé. Il venait d'une autre école. On l'a placé à côté de moi. Et il m'a dit: "Toi, je te serrerai pas la main!"
En fait, il était d'une famille pauvre. Il n'avait même pas de tenue de sport. Il était sale, se mouchait bruyamment dans sa manche et se curait le nez. Et dés qu'on montrait notre dégoût, il lançait: "Tu vas prendre des coups!" Je ne le supportais pas et j'attendais les vacances d'été avec impatience car je pourrais changer de place.Je détestais lui donner la main quand on dansait en groupe et avoir à lui prêter mon cahier pour qu'il copie mes devoirs. Les filles colportaient des rumeurs sur son compte, comme s'il était contagieux. Moi, je ne suis pas entrée dans ce jeu. Pour moi, dire du mal dans son dos pour l'enfoncer, c'était pire que tout. Mais... avant les vacances, Abé dut de nouveau être transféré. Le professeur décida que tout le monde devrait lui serrer la main pour le saluer. L'atmosphère de dégoût général était palpable. Sur sa paume, on pouvait voir des traînées de crasse. Abé a fait le tour des tables, serrant la main à chacun,mais très tendu par le trac.Il devait revenir à sa place et me serrer la main en dernier. Mais quand je lui ai tendu la main, il m'a dit: "Toi, je te serrerai pas la main".

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par Kyriaan le 2015-08-06 13:32:38 Editer
Un très beau film. J'ai trouvé que l'intensité de certains moments étaient très bien retranscrit, j'avais parfois l'impression d'être à la place de Takeo et de sentir mon cœur battre très fort. On peut facilement s'identifier à elle car les moments qu'elle a vécu à 10 ans peuvent nous rappeler notre enfance.
Les transitions entre le passé et le présent sont très bien faites. Lorsqu'elle évoque ses souvenirs ces derniers sont entourés d'un blanc très pâle... d'ailleurs les dessins sont très beaux : les paysages de montagnes sont magnifiques.
Ce film m'a un peu fait penser à Quartier Lointain de Jirō Taniguchi : certes, Taeko ne fait pas un bon dans le passé mais ses souvenirs sont très vivants.
De plus j'ai regardé ce film en vostfr et c'est tellement mieux comme ça! J'adore la langue japonaise et j'adore la façon de jouer des acteurs qui, je trouve, est plus démonstrative que la nôtre!

En bref, un beau film qui m'a fait ressentir beaucoup d'émotions. On peut le trouver long et ennuyeux, personnellement j'aurai voulu qu'il dure plus longtemps encore. On assiste à la vie d'une petite fille à travers sa mémoire de femme de 30 ans, j'ai trouvé cela très touchant.

Les derniers commentaires ajoutés

Par Noone le 2017-04-20 12:14:18 Editer
Noone Or
Un Ghibli qui sort clairement de ce que j'étais habitué à voir. Ici, pas de créatures fantastiques, pas de magie tous les étages, la magie se situe dans les sentiments de Taeko, dans ses souvenirs de la petite fille qu'elle a été.
Entre la fillette de 10 ans et la jeune femme de 27, se mêle l'histoire et les sentiments d'une seule et même personne et c'est assez bien raconté pour suivre avec plaisir.
Les dessins sont beaux, surtout dans la campagne, donnant presque l'impression de ce que le titre du film propose: des souvenirs goutte à goutte.
Ce n'est certes pas le meilleur des Studios Ghibli, pas non plus mon préféré du réalisateur, mais ça reste intéressant quand même.
Par LynnRenier le 2017-02-24 09:41:24 Editer
Un joli animé signé par les studios Ghibli. Avec eux, on n'est jamais vraiment déçu!
Ce n'est pas celui que j'affectionne le plus, mais il bourré d'émotions et vaut le coup d'oeil.
Par Andjalie012 le 2016-06-05 19:18:13 Editer
Un bon film des studios Ghibli. Ce n'est pas mon préféré mais il vaut le coup d'être vu.
Par Kyriaan le 2015-08-06 13:32:38 Editer
Un très beau film. J'ai trouvé que l'intensité de certains moments étaient très bien retranscrit, j'avais parfois l'impression d'être à la place de Takeo et de sentir mon cœur battre très fort. On peut facilement s'identifier à elle car les moments qu'elle a vécu à 10 ans peuvent nous rappeler notre enfance.
Les transitions entre le passé et le présent sont très bien faites. Lorsqu'elle évoque ses souvenirs ces derniers sont entourés d'un blanc très pâle... d'ailleurs les dessins sont très beaux : les paysages de montagnes sont magnifiques.
Ce film m'a un peu fait penser à Quartier Lointain de Jirō Taniguchi : certes, Taeko ne fait pas un bon dans le passé mais ses souvenirs sont très vivants.
De plus j'ai regardé ce film en vostfr et c'est tellement mieux comme ça! J'adore la langue japonaise et j'adore la façon de jouer des acteurs qui, je trouve, est plus démonstrative que la nôtre!

En bref, un beau film qui m'a fait ressentir beaucoup d'émotions. On peut le trouver long et ennuyeux, personnellement j'aurai voulu qu'il dure plus longtemps encore. On assiste à la vie d'une petite fille à travers sa mémoire de femme de 30 ans, j'ai trouvé cela très touchant.