Lire la suite...
Activité récente
  • 09-06 ajouté par Gopnik (Ma PAV(pile à voir))
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6.1
Scénario 5.8
Images 6.6
Emotions 5.2
Suspense 4.4
Musique 5.3
Acteurs 7.2
Originalité 6.6

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 3
Liste d'Or 12 18 ans
Liste d'argent 19 19 ans
Liste de bronze 20 20 ans
J'ai vu aussi 36 21 ans
Mes envies 18 21 ans
Je n'ai pas apprécié 16 19 ans
Ma PAV(pile à voir) 14 18 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Quai d'Orsay

Date de sortie

France : 6 Novembre 2013

Apprécié pour

Studio

2012
Nationalité : français
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par dadotiste le 17-12-2013
Alexandre Taillard de Worms est grand, magnifique, un homme plein de panache qui plait aux femmes et est accessoirement ministre des Affaires Étrangères du pays des Lumières : la France. Sa crinière argentée posée sur son corps d’athlète légèrement halé est partout, de la tribune des Nations Unies à New-York jusque dans la poudrière de l’Oubanga. Là, il y apostrophe les puissants et invoque les plus grands esprits afin de ramener la paix, calmer les nerveux de la gâchette et justifier son aura de futur prix Nobel de la paix cosmique. Alexandre Taillard de Vorms est un esprit puissant, guerroyant avec l’appui de la Sainte Trinité des concepts diplomatiques : légitimité, lucidité et efficacité. Il y pourfend les néoconservateurs américains, les russes corrompus et les chinois cupides. Le monde a beau ne pas mériter la grandeur d’âme de la France, son art se sent à l’étroit enfermé dans l’hexagone. Le jeune Arthur Vlaminck, jeune diplômé de l’ENA, est embauché en tant que chargé du “langage” au ministère des Affaires Étrangères. En clair, il doit écrire les discours du ministre ! Mais encore faut-il apprendre à composer avec la susceptibilité et l’entourage du prince, se faire une place entre le directeur de cabinet et les conseillers qui gravitent dans un Quai d’Orsay où le stress, l’ambition et les coups fourrés ne sont pas rares... Alors qu’il entrevoit le destin du monde, il est menacé par l’inertie des technocrates.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par MaPauseCafe le 06-09-2014
- Et ça ne t'ennuie pas de bosser pour un mec de droite ?
- Mais de droite... mais non tu sais son truc c'est vraiment l'intérêt général !

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Cellophane le 2018-01-08 08:57:11 Editer
Les personnages sont très bons et les comédiens sont excellents. Voilà, globalement, ce que l’on peut retenir du film…
Parce que, peut-être, énormément de références sont faites à énormément de choses mais moi, elles me sont passées au-dessus. Le discours final est celui de Villepin ? Euh… Oui… Et alors ?
Je me suis donc contenté de saisir la globalité, la caricature de chacun, le ministre qui part dans tous les sens, le petit jeune qui tente de comprendre, le vieux loup super calme et placide qui gère tout super bien, etc. sans m’occuper des (sûrement nombreux) clins d’œil ici et là.
Du coup, le tout est un peu redondant…
Bien sûr, les mots changent à chaque scène et on doit reconnaître que les dialogues sont parfaitement ciselés. Mais globalement, c’est toujours la même chose que l’on voit…
Un coup avec un pays, un coup avec les harengs, un coup avec un soulèvement, etc.
J’ai donc eu l’impression de voir quatre ou cinq fois la même histoire.
Le seul truc qui m’ait fait tenir c’est que, vraiment, les comédiens sont excellents.
Par Luc35 le 2017-03-19 22:51:52 Editer
Luc35 Or
Un film vraiment pas mal du tous.
Une bonne comédie mélanger avec de la politique.
Vraiment pas mal.
Lhierry Lhermitte est excellent.
Il fait bien le ministre bien pris dans ses affaires, limite au burn out.
Faut e voir !
Par Kyriaan le 2015-08-23 23:19:36 Editer
Mouais mouais mouais... Quand je lis sur la boîte du DVD "comédie subtile" je trouve ça un peu exagéré parce que justement tout est lourd dans ce film. Ici le comique de répétition est beaucoup utilisé (les feuilles de papier qui volent à chaque fois qu'on ouvre la porte, la vanne avec l'OTAN, etc.) mais le problème c'est que même à sa première utilisation ce n'est pas drôle. Alors vous imaginez que si on ne rit pas la première fois à la dixième ça devient lassant! D'ailleurs c'est un peu la caractéristique de cette comédie : elle est lassante. Personnellement je n'y ai vu aucun intérêt et comme le dit pwachevski il n'y a aucun enjeu dans l'histoire. Au final le film se finit (enfin) et on se demande pourquoi être resté durant 1h50 devant ce film.

En revanche j'ai tout de même bien aimé le jeu des acteurs. Thierry Lhermitte est très bon même si au début du film je trouve qu'il en fait un peu trop... En fait son type de jeu est plus adapté à une pièce de théâtre pour moi.

Enfin ce n'est pas parce que les acteurs sont bons que ça va rattraper le film. D'ailleurs heureusement qu'ils sont convaincants sinon je serai parti au bon d'une demi-heure! En effet à partir de la première demi-heure c'est toujours la même chose. Encore une fois comme l'a dit très justement pwachevski ça tourne en rond. En fait l'histoire se résume à un type qui doit écrire un discours pour le ministre des affaires étrangères mais ce dernier trouve ce discours nul et le lui fait réécrire tout le temps.

Donc voilà les vannes tombent toutes à l'eau, le comique de répétition ne marche pas, l'histoire n'a aucun intérêt et on s'ennui mais les acteurs sont bons... Waouh... Super!
Par sylvains7 le 2015-03-02 00:39:33 Editer
L'interprétation des differents personnages est parfaite (bravo Lhermite et Arestrup). Tavernier met de la modernité dans sa réalisation et cela lui réussit. Seulement, la lassitude nous gagne vite, puis l'ennui, devant ce film trop bavard, trop lent et finit par nous décevoir.
Par Facettes le 2014-10-29 21:33:20 Editer
J'ai failli m'endormir, je m'attendais à mieux. Les gags sont un peu lourds et répétitifs . Les fonctionnaires sont dépeint comme dans le consensus habituel : des ronds de cuir attendant le contre ordre pour agir.
Par pwachevski le 2014-06-04 22:21:58 Editer
C'est totalement creux. Il n'y a pas la moindre trace de scénario : un type ecrit un discours pour un ministre et cela ne donne lieu à aucun enjeux particulier -point final-. L'histoire ne mène vraiment à rien et on tourne en rond au bout de 10 minutes. Pour nous tenir en éveille, le film est ponctué de citations célèbres pour faire un peu intello... mais le propos est tellement débile que ça vient un peu comme un cheveux dans la soupe.
Absolument rien est drôle. Les blagues sont vraiment trop "private joke". A moins d'être un expert en conseil de sécurité de l'ONU, n'espérez pas comprendre cet humour. Et encore, même en comprenant ce qui se dit, on a vu mieux comme blague.
Enfin, les envolées lyriques ridicules des personnages, le jeux excessif des acteurs et les bruits en tout genre (claquements de portes, hurlements, feuilles qui volent, coups de marteau, sonneries de téléphones,...) rendent le film vraiment TRÈS fatigant, usant.

Bref, un film sans queue ni tête, extrêmement irritant. C'est un vrai soulagement quand ça s'arrête.
Par PowLeen le 2014-05-05 22:21:56 Editer
Le film est plutôt agréable à regarder, je m'attendais moi aussi à plus léger mais certaines scènes sont tout de même très drôles. De mémoire, les scène où Thierry Lhermitte cite des philosophes, où il donne des directives sur les discours...
Les acteurs sont plutôt bons et l'ensemble est plutôt drôle et cohérent.
Par Rayathea le 2014-03-09 15:10:26 Editer
Un film un peu lent, avec des gags répétitifs, Une fois qu'on a compris le gag des feuilles qui s'envolent, … L'humour est trop lourd, alors qu'avec un thème pareil on aurait pu faire plus léger. L'idée du film se fait malgré tout bien comprendre, l'idée que tous les collaborateurs de l'ombre font le job et que le ministre fait de la figuration avec une bêtise proche d'un candidat de télé-réalité.