Lire la suite...
Activité récente
  • 30-05 ajouté par Sohee (Ma PAV(pile à voir))
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.8
Scénario 8.2
Images 7.3
Emotions 7.2
Suspense 7.2
Musique 6
Acteurs 8.1
Originalité 8.3

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 13 20 ans
Liste d'Or 18 19 ans
Liste d'argent 13 20 ans
Liste de bronze 9 21 ans
J'ai vu aussi 9 20 ans
Mes envies 29 20 ans
Je n'ai pas apprécié 3
Ma PAV(pile à voir) 7 19 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

La Vénus à la fourrure

Date de sortie

France : 13 Novembre 2013

Apprécié pour

Studio

2013
Nationalité : français
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par louloutche le 18-12-2013
Seul dans un théâtre parisien après une journée passée à auditionner des comédiennes pour la pièce qu’il s’apprête à mettre en scène, Thomas se lamente au téléphone sur la piètre performance des candidates. Pas une n’a l’envergure requise pour tenir le rôle principal et il se prépare à partir lorsque Vanda surgit, véritable tourbillon d’énergie aussi débridée que délurée. Vanda incarne tout ce que Thomas déteste. Elle est vulgaire, écervelée, et ne reculerait devant rien pour obtenir le rôle. Mais un peu contraint et forcé, Thomas la laisse tenter sa chance et c’est avec stupéfaction qu’il voit Vanda se métamorphoser. Non seulement elle s’est procuré des accessoires et des costumes, mais elle comprend parfaitement le personnage (dont elle porte par ailleurs le prénom) et connaît toutes les répliques par cœur. Alors que l’« audition » se prolonge et redouble d’intensité, l’attraction de Thomas se mue en obsession…

Citations et Répliques du Film

Ajouté par Jess-jess le 15-01-2014
- On va programmer d'autres auditions sous peu.
- Oh, mais je suis là, ça m'évitera de revenir demain !

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par OnlyLola le 2016-01-31 15:55:48 Editer
Je suis tombée amoureuse de ce film qui est pour moi une vraie leçon de cinéma. Une oeuvre brillantissime qui nous plonge dans un huis clos envoûtant, déconcertant et audacieux.

C'est juste magistralement réalisé et magnifiquement écrit. L'intrigue se déroule que dans une seule pièce, avec pour seulement deux acteurs mais c'est dans ce minimalisme qu'on touche au plus près du sublime. L'intensité ne baisse jamais. Le film sait jongler entre une ambiance drôle ou au contraire une plus étouffante et sulfureuse, mêlant parfois les deux très habilement. Le ton varie au gré des performances des acteurs qui sont dans une telle maîtrise !

Emmanuelle Seigner livre une interprétation époustouflante. Je crois que c'est l'une des performances féminines les plus épatantes que j'ai pu voir dans ma vie. Elle dégage un charme magique, tour à tour cynique, faussement écervelée, séductrice, délurée, dominatrice et surprenante. Les répliques qu'elle échange avec Amalric sont délicieuses, d'une justesse frappante et d'une pertinence diabolique. Il y a une véritable richesse thématique qui se tisse au fil des dialogues et de la tension montante. Cette idée de mêler le jeu et la réalité est fabuleuse.

La musique ouvre magistralement le film et le clos en apothéose. La Vénus à la Fourrure m'a hypnotisé dès les premières notes et m'a totalement passionné jusqu'à cette montée en puissance.
Bref, tout bonnement fabuleux et jubilatoire. J'aimerais bien aller voir la véritable pièce !
Par MaDoLiNe le 2015-10-28 22:28:23 Editer
Un film vu tout à fait par hasard et contre mon gré et qui s'est révélé absolument envoutant...
Par marineR le 2015-08-27 01:08:42 Editer
Ce film est une dédicasse à La Femme!
Le dialogue entre juste 2 personnages est juste phénoménal! Retournement de cituation...
Au début on voit bien que l'homme tient les rennes de la pièce, la femme va retourner cette condition en argumentant magnifiquement et va carrement inverser les rôles du personnage féminin et masculin.
Magnifique!
Par sylvains7 le 2015-04-11 01:12:03 Editer
Deux personnages. Un lieu unique. Un jeu du chat et de la souris. Qui dure et lasse, malheureusement assez vite. Seigner, trop vieille pour le rôle, grimace à tout va, en fait des tonnes et en devient souvent ridicule. Amalric dans une prestation déjà vu. Seul la réalisation de Polanski est à noter. Très bavard et frôlant l'ennui.