Lire la suite...
Activité récente
  • 26-05 ajouté par Sisou (J'ai vu aussi)
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6
Scénario 6
Images 7
Emotions 7
Suspense 7
Musique 9
Acteurs 6.5
Originalité 7

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

La légende du pianiste sur l'océan

Titres alternatifs

Anglais : The legend of 1900

Date de sortie

France : 12 Janvier 2000

Apprécié pour

Studio

1999
Nationalité : Italien
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par cams0712 le 27-12-2013
Adapté du roman Novecento.
Novecento est une légende. C'est le meilleur pianiste de tous les temps; il joue dans un orchestre sur un navire qui emmène les immigrés italiens jusqu'en Amérique. On dit qu'il est né sur le bateau et qu'il n'en est jamais descendu...

Citations et Répliques du Film

Ajouté par Jess-jess le 04-01-2014
Quand vient l'hiver vous vous languissez de l'été et quand vient l'été vous pensez déjà avec frayeur à l'hiver suivant, c'est une vie qui ne me tente pas.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Thebluebelt le 2014-03-10 20:09:17 Editer
D'abord lu en cours d'italien, j'étais plutôt sceptique quand à l'adaptation cinématographique car le livre m'a beaucoup plu. L'acteur jouant Novecento le joue très bien, les scènes sont propres au livre. On retrouve des petits détails, qui sont pourtant insignifiants dans le livre, dans le film.
Par Ertiammot le 2014-01-01 13:42:49 Editer
Voilà un film qui me faisait terriblement peur...
Adaptation du roman de Baricco Novencento : pianiste qui est l'un de mes livres de chevets...
J'étais extrêmement sceptique sur sa portabilité à l'écran...
Notamment, j'avais peur qu'il perde toute sa poésie.

Pourtant, il faut admettre que le résultat n'est pas si mal.
Globalement, l'ensemble est bien rendu, et l'atmosphère du livre est bien rendu.
Une bien belle surprise même si ça n'égalera jamais la version littéraire.