Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 9.3
Scénario 9
Images 9
Emotions 9.7
Suspense 0
Musique 8.7
Acteurs 0
Originalité 9

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 10 20 ans
Liste d'Or 11 19 ans
Liste d'argent 4
Liste de bronze 1
J'ai vu aussi 2
Mes envies 15 20 ans
Je n'ai pas apprécié 0
Ma PAV(pile à voir) 8 19 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Terriens

Titres alternatifs

Anglais : Earthlings

Date de sortie

Apprécié pour

Studio

Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par yacat le 01-11-2017
Ce film documentaire est le fruit de cinq années de travail. Composé d'images souvent dérangeantes tournées en caméra cachée, Terriens aborde le thème de la dépendance totale de l'humanité envers les animaux ( la nourriture, les vêtements, la recherche scientifique, le divertissement, la compagnie, etc.) mais dans le même temps illustre le manque total de respect dont nous faisons preuve à leur égard. Cette attitude vis-à-vis du vivant déteint sur les rapports que nous entretenons avec les autres hommes et est à l'origine d'un grand nombre de maux dont souffre l'humanité. Joaquin Phoenix (Gladiateur) est le narrateur de ce film dont la bande son a été écrite par Moby.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par OnlyLola le 27-09-2015
Tant qu'il y aura des abattoirs, il y aura des champs de bataille. Léon Tolstoï.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par jujulieee le 2017-04-25 18:40:25 Editer
Ce documentaire représente tellement bien la cruauté humaine... Il est tellement difficile à regarder.
On se doit de changer les choses, pour eux.
Par Chipinakay le 2016-09-16 19:16:57 Editer
Sincèrement, j'ai pleuré pendant tout le film...

On connaît la vérité, mais lui faire face c'est autre chose... Tant de souffrance à laquelle on tourne le dos, tant d'animaux qui sont torturés pour des expériences, des habits ou tout simplement pour finir dans nos assiettes... Franchement c'est aberrant...

Ce film mérite vraiment d'être regardé pour sa franchise et les cinq années de réalisation qu'il a demandé à Shaun Monson.

Avant j'étais végétarienne, mais après une vision si cru de la vérité je n'ai pu faire autrement que de me tourner vers le véganisme...
J'espère que ce film vous ouvrira les yeux comme il l'a fait pour moi.

Bonne chance pour le visionnage ^^'



Par MlleCheshire le 2016-04-05 16:42:24 Editer
MlleCheshire Or
Honnêtement, je n'ai pas réussi à le regarder en entier mais le peu que j'en ai vu m'a totalement bouleversée. Je savais déjà un peu comment cela se passait dans les abattoirs mais là quand je l'ai vu et ouvert les yeux... J'en ai presque été malade. C'est un documentaire qui nous montre les atrocités que beaucoup de personnes sont prêtes à commettre juste pour le plaisir du goût ou de la luxure. Ce documentaire a fini de me convaincre et je suis devenue végétarienne. Je pense que malgré le fait qu'il soit "violent" on devrait le faire circuler le plus possible.
Par OnlyLola le 2015-09-27 15:52:20 Editer
OnlyLola Or
« Si les abattoirs avaient des vitres, tout le monde serait végétarien. » Je ne sais pas de qui cette citation provient mais il/elle/neutre a bien raison.

Écoeurant. Earthling fait partie des films que je m'étais dit que j'attendrais le jour où je me sentirais prête pour le voir. Mais je crois qu'on ne peut jamais être vraiment prêt à voir de telles images.

En y réfléchissant bien, je vivais un peu dans l'illusion, même si j'étais au courant de l'horreur dans les abattoirs, que la corrida c'était le mal et que les scientifiques n'étaient pas franchement des tendres avec les animaux. J'avais déjà plus ou moins tenté le mode de vie végétarien et j'étais sensibilisée par la lutte que mène Sea Sheperd et l214.
Mais j'étais au final loin du compte. Ce que je viens de visionner, c'est de l'indicible torture. Une souffrance criante chaque jour. C'est triste à dire mais je crois qu'il faut voir ces images pour enfin abaisser totalement ses œillères sur cette triste et obscure réalité.

Earthlings te dit un peu tout ce que tu aimerais ne jamais entendre, ne jamais regarder, ne jamais savoir. Il n'épargne pas le petit sensible humain. Il te balance toutes les immondices, qui sont actuellement en train de se passer, à l'heure où tu regardes ces mots (je suis allée vérifier les chiffres : l'abattage des animaux pour fournir de la viande représente plus de 1900 animaux tués PAR SECONDE). Il tape dans tous les rouages de l'industrie animale, au chiot que tu achètes, aux poussins dans l'abattoir, jusqu'au cheval que tu chevauches.
La vérité est dérangeante. Elle est dure. Mais elle doit être su.
Le documentaire le dit : beaucoup humains refusent de savoir, de peur de gâcher leur repas. Ils vivent mal le spectacle de la souffrance des animaux qu'ils utiliseront ensuite comme chaussures ou comme plat principal.
Et même si je viens de vivre une heure insoutenable, pire que tous les films gores où giclent le sang à gogo, je pense que la prise de conscience est vitale, vu l'urgence de la situation.

Certains diront que ce n'est qu'un film de propagande vegan. Ouais, ok, le film ne t'invite pas franchement à manger de la viande lorsque tu vois la pauvre vache agoniser dans une mare de sang, mais à aucun moment, il nous dit ce qu'on doit faire. Il t'invite à réfléchir sur ton mode de consommation, ton mode de vie et surtout, celui de ses animaux malheureux, entassés les uns sur les autres, vivant dans la douleur constamment.

En tous cas, je suis un peu passée par toutes les phases lors du visionnage : dégout de soi-même et de l'humanité, larmes aux coins des yeux qui finissent lentement par glisser sur les joues, vive colère, et enfin, une profonde envie de changer les choses.

C'est un film que j'aimerais montrer à tout le monde.
Pas pour prêcher le végétarisme ou "condamner" quelqu'un mais pour que chacun soit conscient du non-respect de la vie animale et qui, je suis sûre, ne laissera personne indifférente.
Par Angeleb le 2014-12-30 19:35:58 Editer
Documentaire que je redoutais de regarder, beaucoup disant qu'il était extrèmement difficile de le regarder. Et oui, en effet, j'ai pleuré, j'ai fermé les yeux, j'ai plains les animaux autant que les Hommes. Je suis ressortie de ce film avec un profond dégout envers l'Humanité. Comment peut-elle faire souffrir à ce point ?
Mais ce film est criant de vérité, la plupart des scènes ne sont pas des cas isolés comme le dit l'introduction. La plupart disent que ce film est le meilleur documentaire su le sujet, l'exploitation des animaux.