Commentaires de films faits par Cellophane

Citations de films par Cellophane

Commentaires de films appréciés par Cellophane

Citations de films appréciés par Cellophane

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Creepy
Creepy réalisé par Kiyoshi Kurosawa
date : 06-08
Un thriller japonais assez tranquille dans le ton, le jeu, la réalisation mais prenant, angoissant dans l’histoire. C’est d’ailleurs ce qui fonctionne : pour moi, l’histoire est totalement crédible et plausible (même si j’aurais bien aimé savoir un peu plus précisément comment il avait fait avec la femme) et c’est ce côté réaliste qui rend le tout aussi glauque. Les acteurs sont excellents de naturel – au point qu’on se dit que le voisin doit avoir une vie bizarre pour de vrai… La réalisation est efficace et devient rapidement oppressante… On est dans le style de « Harry, un ami qui vous veut du bien » ou pas mal de Boileau-Narcejac, avec cette pesanteur, cet étau autour de soi… Réussi.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Cars 3
Cars 3 réalisé par Brian Fee
date : 02-08
Si au début, j’ai beaucoup pensé à Rocky avec cette voiture vieillissante qui a du mal à battre les nouveaux, mieux équipés et tente par tous les moyens d’y parvenir, j’ai découvert un film plus profond, plus intéressant sur l’acceptation de vieillir, la transmission à la nouvelle génération… Le tout en restant divertissant et amusant. Une belle réalisation, tant au niveau de l’histoire qui, si elle reste classique, n’en est pas moins intéressante au final, qu’au niveau des images bien réussies. Les voitures sont vraiment « crédibles », les dessins fonctionnent super bien, avec fluidité… Très agréable moment.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
La Soupe au canard (Duck Soup)
date : 27-07
Ce film, c’est du grand n’importe quoi. Il n’y a aucune logique, aucune cohérence. Pourtant, ça m’a plu : c’est du comique de l’absurde, des jeux de mots à foison, des situations loufoques et ridicules, des changements de costumes sans sens dans une même scène, juste parce que c’est drôle… Si on réussit à rentrer dans le délire, on passe un excellent moment ; sinon, on risque de sortir pour le moins perplexe… Reste qu’il y a d’excellents moments (de l’accueil en fanfare au coup des chapeaux en passant par le miroir ou les multiples Groucho !).
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Timbuktu
date : 27-07
Mon avis sera paradoxal : ce film est très bon et je n’ai pas aimé du tout. Oui, c’est très bien fait, bien joué, on est immergé dans cette ambiance, cette ville aux mains des djihadistes. Maintenant, moi, j’aime bien m’évader avec un film (en comédie ou en drame, peu importe). Et ce film est, à mon goût, un documentaire (vaguement fictionné puisque basé sur des histoires réelles). Et les documentaires, je n’aime pas trop ça. Celui-ci ne m’apprend que des choses que je sais, me rappelle que je suis impuissant (parce que signer une pétition, c’est bien beau, mais ça ne sert pas…) et ne fait ressortir que l’animosité qui est en moi (on a juste envie d’aller tuer ces mecs…). Du coup, je n’ai pris aucun plaisir à voir ce film. Alors si c’était le but recherché (mettre devant des ignominies révoltantes face auxquelles on est impuissants), le pari est réussi. Mais il ne m’a pas plu.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
The Hours
date : 27-07
Ce n’est pas forcément un film facile (c’est d’ailleurs dit plusieurs fois dedans que le livre dont on parle ne l’est pas, ce qui est, à mon avis, une mise en garde sur le film… Ce qui veut bien dire que ce n’est pas un film forcément facile, non ?). Les liens entre les trois histoires peuvent être prises pour des coïncidences ou des volontés, au choix. Des coïncidences, ça permet de voir trois histoires avec des points communs, voilà tout. Y chercher tous les points communs volontaires est déjà plus complexe puisqu’une histoire inventée se réalise en vrai 80 ans plus tard alors qu’elle fut lue 40 ans plus tôt par une personne en lien avec ce futur (j’avais pas dit que c’était complexe ?). Perso, j’ai beaucoup apprécié cette mise en abyme. La réalisation est excellent pour mettre en relation les points marquants de chaque histoire, ceux qui choisissent la vie, la mort… C’est magnifiquement interprété par tous les comédiens, la musique est parfaite… Un très bon film, intelligent et profond.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Wall-E
Wall-E réalisé par Andrew Stanton
date : 27-07
J’ai eu beaucoup de mal avec ce film. D’un côté, il est parfaitement réalisé et je salue l’exploit d’animer des robots avec seulement l’expression des yeux et du corps ainsi que quelques bruitages. Les dessins sont très bien faits et l’animation fluide. J’ai également adoré le monde créé dans le vaisseau, très crédible avec ces gens connectés qui ne voient rien et s’engraissent à ne rien faire. Maintenant, j’ai eu énormément de souci à admettre que des robots puissent éprouver des sentiments. Surtout qu’ils ne sont pas du tout créer pour ça au départ et ont acquis cette conscience, cette empathie, cet amour, tout seul comme des grands. Et là, j’ai mis plus que le film à l’admettre ; il m’a fallu quelques jours ensuite pour ne garder que le souvenir de l’histoire sympathique… Mais j’ai aussi eu du mal à admettre qu’un commandant tout mou qui n’a rien à faire veuille rentrer sur une Terre qu’il ne connaît pas, sachant qu’il n’y aura rien quand là, il a tout. « Eh ! Les mecs, on va quitter le bonheur pour galérer ! » Super, répond tout le monde… Je ne marche pas. Alors oui, c’est bien fait, c’est mignon mais ça n’a pas fonctionné sur moi.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Taken 3
Taken 3 réalisé par Olivier Megaton
date : 21-07
Même si ce troisième opus bouge bien, il m’a semblé poussif par rapport aux premiers… Au moins, le bon point, c’est qu’ils ne nous refont pas un enlèvement bête et basique (même si du coup, on se demande un peu pourquoi c’est toujours « Taken » et qu’ils nous en collent un faux dedans pour rester dans le thème…). Comme dans le 2, je ne marche pas au principe de départ – on nous a laissé avec un Mills qui se rapproche de Lénore et pouf, elle tente de se rapprocher d’un mec bizarre ? Nan, je marche pas. (en plus, on veut nous faire croire que c’est le même que dans Taken mais il n’est pas joué par le même comédien, rien que ça, c’est super confus) Mais après, ça s’enchaîne : la traque, comme toujours, est logique et bien faite – double traque, même, puis la police traque Mills de son côté. Une tension mais très légère vu qu’on se doute bien comment ça va finir. Donc un film distrayant, qui ressemble aux précédents (un type tout seul bat une armée de méchant), avec quelques mini-rebondissements qu’on voit venir à des kilomètres ou presque.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Taken 2
Taken 2 réalisé par Olivier Megaton
date : 20-07
Bon, déjà, le départ n’est pas super logique – le mec qui veut venger son fils tué dans le premier Taken… Je veux dire, dans la plupart des films de ce genre, les mecs savent à quoi s’attendre, ils ne sont pas contents mais continuent. Ce point de départ ne m’a pas paru super pertinent – d’autant que ça semble être le mec qui n’a pas l’habitude de partir en guerre mais pouf, il a une équipe de 50 gros bras avec lui... Bon, une fois admis ce point de départ, le reste est assez logique : la traque de Mills, on le retrouve, etc. Bon, pourquoi tenir absolument à enlever tout le monde (si ce n’est pour faire durer le scénario), on ne sait pas. Pourquoi tenir à l’enlever plutôt que le tuer direct, on ne sait pas. Pourquoi il part en laissant sa femme pour venir la chercher plus tard, on ne sait pas. Il y a pas mal de manque de logique dans ce film pour qu’il puisse tenir – principalement des décisions. Comment remonter jusqu’à la personne qu’on cherche, ça fonctionne. Les combats aussi, globalement. La fille qui sait moyen conduire et qui dérape au frein à main comme une pro, non… Un film en dent de scie, donc, qui reste bien porté par une musique qui donne du rythme au suspense. Dommage qu’étant la proie, Mills est plus passif que dans le premier, il n’y a pas cette tension que le premier avait « comment va-t-il remonter jusqu’au bout ? ». Autre bémol : le premier était de l’action pure basée sur l’angoisse de l’enfant disparue. Là, on américanise le truc ; ils cherchent donc à mettre de l’humour avec la fille qui veut passer son permis, il y a rapprochement entre Mills et son ex pour que ça fasse romantique… Divertissant mais pas à la hauteur du premier.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Pitch Perfect 2
date : 19-07
Sympathique, comme le premier. Bon, en même temps, ce n’est pas dur : c’est l’EXACTE même trame que le premier ! On a droit au même point de départ gênant (ok, c’en est un autre mais c’est pareil), la même équipe adverse (ok, c’en est un autre mais c’est pareil), la même battle chelou au milieu, le même boulot qui prend Becka (ok, elle est passée d’une radio à autre chose mais c’est pareil), la même histoire d’amour qui s’installe mal (ok, Becka est en couple, ils ont donc casé deux autres personnes mais c’est pareil), la même base de la personne qui a la solution dès le départ mais on l’écoute pas avant la fin, le même… Ok, ça ne sert à rien que je continue : le film est un copier collé du premier en changeant les noms, les lieux, pour qu’on ne s’en rende pas compte. Du coup, on a la même bonne ambiance, presque le même dynamisme, les chorégraphies et chants bien fait (même si je préférais le style du premier)… Tout pareil, la surprise en moins.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
The Fate Of The Furious
date : 17-07
Si on regarde ce film au troisième degré, c’est excellent.
Il y a une bonne dizaine de scènes d’action qui en mettent plein la vue, on est totalement immergé dedans grâce à la réalisation, l’histoire nous entraîne à droite à gauche avec plus de crédibilité que dans les précédents opus et on passe un excellent moment.

Déjà, au second degré, j’ai plus de mal.
Dans tout le film, des dizaines, voire des centaines de personnes meurent. Des méchants, c’est pas super grave peut-on penser, donc on s’en fout.
Il y a même des tas de gens, dans le carambolage, des innocents qui n’ont rien demandé, mais on s’en fiche parce qu’on ne les voit pas pour de vrai.
Il y en a un sacré paquet qui se prennent de la tôle sur la tronche, c’est carrément pas possible qu’ils survivent, mais bon, le film continue alors on s’en fout.
Et puis les héros, eux, ils survivent à tout…
Tu peux te faire immerger dans de l’eau glacée, tu survis. Trois types te canardent avec des centaines de balles, tu survis ; tu tires une balle sur chacun d’eux, ils meurent, victoire, youpi joie.
Ben moi, ça m’a dérangé cette banalisation de la mort.
Il y a d’autres films à grand spectacle qui se fiche un peu moins des gens qui meurent, c’est mieux fait. Là, c’est vraiment pas grave.

Au premier degré, tous ces gens meurent à cause de Dom.
On retrouve le schéma de la Reine de Neige : parce que le type n’a pas communiqué, il a mis des centaines (des centaines de millier) de vie en danger.
Il fout une merde pas possible, son équipe, sa famille soi-disant, risque de mourir des dizaines de fois, il s’en tape.
Et à la fin, on nous le présente comme un héros !
Il a renié tout le monde, il n’a pas mis les autres dans le coup (allant à l’encontre de tout ce qu’il raconte depuis le premier volet), il était prêt à les laisser mourir (si, si, il ne maîtrise pas tout et vraiment, un paquet de fois, les autres ne survivent que parce que le scénariste ne vit pas dans le monde normal) mais tout le monde lui pardonne en une seconde.

Il a carrément atteint le zéro dans l’intérêt que je lui portais et je préfère largement Shaw, plus subtil entre le méchant qu’il était, celui qu’il est devenu, la scène de l’avion…
Bref, beaucoup plus intéressant.

Alors ouais, c’est chouette film mais qui véhicule (aha) de mauvaises idées.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Fast and Furious 7
date : 15-07
Nous avions fait une percée avec le 6, le 7 va beauuuuuuuucoup plus loin dans le n’importe quoi !!! Chez moi, des types qui tombent du troisième étage et s’écrasent sur une voiture ont un peu plus qu’une clavicule cassée et un plâtre qu’ils explosent en gonflant le muscle. Chez moi, un type qui tombe d’une falaise et rebondit 50 fois dans sa voiture, il meurt ; là, il sort sans une égratignure parce qu’il se tenait à la poignée au-dessus de la portière. Là, alors que les parachutistes galèrent à se poser où ils veulent avec la maîtrise du parachute, les voitures atterrissent pile poil sur la route, dans le bon sens, comme il faut. Une voiture saute d’un immeuble à l’autre si elle a envie et tombe après comme une masse s’il le faut. Un pauvre garagiste trop cool (Vin Diesel) peut combattre sans problème contre un mec qui tue s’il le veut 20 membres aguerris de l’armée. Ils s’envoient voler à 5 mètres sans souci, se prennent des coups dont un seul assommerait un éléphant mais eux, ça va… On peut être dans un immeuble qui s’écroule sans avoir une mini blessure, on peut détruire toute la ville, c’est cool. Mia ne sert à rien parce que c’est une fille et qu’elle est enceinte… Bref, dans le domaine du n’importe quoi, je pense (j’espère) qu’on a atteint le paroxysme. Le pire, c’est que malgré les idées idiotes et la mise en scène tape à l’œil, ça passe… Parce que c’est une distraction, qu’on sait dès le départ que ça ne tiendra pas la route. On prend ça comme un délire de gamin (ouais, et si on dirait que la voiture, elle tombe de 500 mètres mais après, qu’elle roule quand même) et on regarde en souriant parce que ça va vite et que les dialogues débiles et surtestostéronés sont drôles au troisième degré…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Fast & Furious 6
date : 14-07
Pendant 1h30, le film tient presque bien. Après, ça part un peu en cacahuète avec le méga soldat intègre qui vire de bord en une demi-seconde, comme ça, pour rajouter 30 minutes au film, avec une impulsion totalement bidon et inutile… Bon, les trois voiturettes qui mettent à mal un méga avion de l’armée sur une piste qui fait 300 kilomètres de long, c’est pas plus crédible… Alors d’accord, ce n’était pas la marque de fabrique des Fast and Furious, la crédibilité – même si le 2 et le 5 se tenaient presque à ce niveau… Et dans la première 1h30, on a quand même des gens qui sautent de voiture à 120 à l’heure mais ils tombent sur une voiture alors ça va, ils n’ont pas mal… D’ailleurs, dès qu’ils sautent, hop, ils se rattrapent bien, c’est magique. On frise donc le gros n’importe quoi, dans ce film… Sauf que bon, c’est plutôt bien fait. On lorgne vers James Bond (ils le disent eux-mêmes dedans) pour les gadgets, les voitures, les plans, et vers Die Hard pour les mecs qui se la pètent avant de se tabasser… Divertissement actif et efficace qui a le principal inconvénient, à mon goût, de laisser croire que toute cette violence n’est pas grave et ne fait pas trop mal… Par exemple, un mec écrase des voitures avec un tank. Les gens n’ont pas le temps de fuir, ils sont clairement morts écrasés ! Ou alors, ils tombent sur un tarmac à toute allure et doivent s’arracher le corps sur des dizaines de mètres… Mais ce n’est pas grave. Personne ne s’en émeut de trop – et d’ailleurs, on ne voit pas les corps, c’est comme si ça n’existait pas, comme si vraiment, ce n’est pas très important… Sympa mais étiré pour le spectacle : on en prend parfois tellement plein la vue qu’on ne sait même plus ce qu’on prend dans les yeux…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Fast and Furious 5
date : 14-07
Eh ! Ben en voilà un qui fonctionne ! Il faut dire qu’on laisse tomber l’ambiance vieillote des séries des années 80 pour lorgner vers Ocean’s Eleven, gros coup à monter, la bonne équipe sympa qui a récupéré tous les meilleurs personnages des 4 derniers opus… Bon, je n’irai pas jusqu’à dire que tout est bien crédible, le gros méchant qui a toute la ville dans sa poche, le flic quasi cyborg, les pare-chocs qui ne cèdent JAMAIS sous le poids du coffre… Je n’irai pas jusqu’à dire non plus que c’est super bien scénarisé dans le sens où tout ce qu’ils préparent pendant une heure ne sert quasi à rien et qu’on y va au bourrin… Mais ça fonctionne, c’est dynamique, il y a de l’humour, les deux courses-poursuite (du train au début et avec le coffre) en mettent plein la vue… Donc ça passe bien pour un divertissement.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
The Hit Girls
date : 13-07
Certes, la trame n’a rien de novateur : c’est la même dans tous ces genres de film avec compétition, les meilleurs à battre, le groupe à créer… On a droit à beaucoup des clichés que comportent ces films : l’obstinée qui ne veut pas avoir tort, le couple qui se déteste mais finalement pas, réconciliations, méchant bête, etc. Et pourtant, ça marche plutôt bien ! Les personnages sont attachants, l’histoire n’est pas trop niaise, les chansons sont dynamiques et les chorégraphies sympas, l’humour passe bien… Alors oui, déjà vu mais ça fait du bien quand même !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Fast and Furious 4
date : 13-07
Un film qui se veut très démonstratif, c’est moi le plus fort, c’est moi le plus costaud, c’est moi le plus ceci cela… Avec au final un film particulièrement creux, une histoire assez banale et plate où il se passe quelque chose tous les quart d’heure et on meuble le vide entre temps. De brèves courses sans intérêt – même le final dans le tunnel n’est pas très intéressant ou impressionnant… Plus que moyen.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Fast & Furious : Tokyo Drift
date : 13-07
On repart sur un scenario risible (plusieurs fois, un type met en jeu quelque chose qu’il aurait gardé s’il n’avait pas joué et ne gagne rien s’il perd…). Hop, pour sauver un fils d’un hypothétique séjour en prison, on l’envoie chez son père au Japon sachant qu’il ne parle pas japonais, ou très peu – et on conclut que pour échapper à la prison, il suffit de changer de pays… Bref, tout est risible, l’histoire ne tient pas la route, les courses de Drift sont loin d’être aussi impressionnante ou justifié que dans le précédent volet, les méchants sont ridicules… Bref, j’ai loin de trouver ça captivant. Et comme on a droit à de nouveaux comédiens, qu’on ne retrouve personne d’avant (à part Vin Diesel en clin d’œil à la fin mais ce n’est pas celui qui m’a le plus convaincu), j’ai moyennement accroché. Au moins, l’histoire, bien que pas terrible, est correctement filmée…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
2 Fast 2 Furious
date : 09-07
Celui-ci surclasse très largement le précédent ! Les courses poursuites, les courses, ont un sens, une utilité à l’histoire, le plus souvent. Elles sont beaucoup mieux filmées, avec plus de surprises et d’idées. D’ailleurs, le film en recèle plusieurs, de surprises et bonnes idées, des petits détails qui font de l’histoire une sorte de braquage plus qu’une bête succession de voitures roulant sans raison. La trame avance bien, sans avoir des histoires annexes sans intérêt, et avec logique – le plus souvent ; il y a bien quelques détails improbables mais bon, on est dans un film de divertissement… Les cascades sont sympas et le Buddy movie fonctionne malgré ses quelques clichés. Si j’ai trouvé parfois quelques longueurs (et des réminiscences de L’Arme Fatale ou du Flic de Beverly Hills), j’ai quand même passé un moment sympa. Si on sait à quoi s’attendre (cascades, blague de mecs, un peu de bagarres, de la vitesse…), ça passe bien.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Fast and Furious
date : 09-07
A l’occasion de la sortie du 8, je me suis dit, ce n’est pas possible : s’ils en ont fait autant, il y a forcément quelque chose de bien dedans, je vais les regarder. On peut déjà conclure que le premier est loin de m’avoir convaincu… Sur un scénario squelettique et ô combien prévisible, les scènes s’enchaînent sans véritable raison, parfois : d’un coup, le mec montre la voiture de son papa en se confiant alors qu’il ne connaît pas l’autre (à qui il a fait confiance d’un coup alors qu’avant il allait le tuer), les chino-japonais tombent comme des cheveux sur la soupe, les courses ne servent pas à grand-chose et reste peu impressionnantes… Belmondo faisait des cascades tout aussi bien voilà 40 ans et la trame ressemble aux Karaté Kid des années 80… J’ai du mal à saisir ce qui a fait le succès de ce film…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Snowpiercer, Le Transperceneige
date : 09-07
Le rendu est très bon. Le prétexte l’est un peu moins et pose plein de question – pourquoi maltraiter à ce point ceux en queue de train, pourquoi le chinois est dans une caisse, qu’est-ce qu’il fait là, comment sort-il chaque année, pourquoi nous dit-on que personne n’a parcouru le train d’un bout à l’autre alors que la femme en jaune le fait régulièrement, pourquoi vouloir sortir à ce point plutôt que prendre le contrôle, pourquoi dans un train pareil on ne peut pas réparer un outil, etc. Ajouté au côté forcément linéaire, un wagon nous donne un problème, le film qui reste sympathique manque d’envergure…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Pirates des Caraïbes, Episode 5 : La Vengeance De Salazar
Ben il est bien, cet opus ! Des têtes nouvelles mais sympathiques et efficaces, une trame qui se déroule bien, avec surprises, rebondissements, trahisons, aventures… Bref, tout ce qu’il faut pour faire passer un bon moment où l’on s’en prend plein les yeux. Sympa.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Dogs
Dogs réalisé par Bogdan Mirică
date : 17-05
Le souvenir que je garde de ce film est plutôt bon. Il y a une excellente ambiance, de très bons comédiens, surtout le flic… Une tension réussie et palpable… L’histoire se tient (même si je me suis laissé à penser qu’ils auraient pu commencer comme ça a fini : tout menait à ça, c’était logique, ça nous aurait évité plein de trucs…). Mais durant le film, diantre, ces plans d’une minute avec travelling ou zoom trèèèèèèèèès lent pour filmer un arbre, une mare, un type qui mange, qui regarde à l’horizon… C’est parfois interminable et ça aurait gagné à être plus court par moments…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La Fabuleuse Gilly Hopkins
date : 09-05
Ok, on peut reprocher diverses choses à ce film.

Principalement son côté simpliste et (largement) prévisible qui nous fait tracer toutes l’histoire dans notre tête dès les premières minutes.

Ou son approche parfois un peu larmoyante de certaines scènes.

Voire cet aspect binaire : les gens sont très gentils ou très méchants, il n’y a pas de juste milieu.

Peut-être aussi la base des personnages qui, justement, son très gentils (parce que pour une enfant placée qui veut s’en aller, je la trouve particulièrement intelligente, polie et posée, cette Gilly… Sa révolte est faiblounette, comme celle de tout ado, et elle entre excessivement vite dans le moule…).

Bref, c’est une histoire d’enfant placé mais tendance Disney plutôt que Zola…

Une fois qu’on aura reproché tout ça à ce film, il reste que les comédiens font très bien leur job et qu’ils sont tous très attachants.

Je me suis donc laissé emporter par ce film positif et plein de bons sentiments parce que de temps en temps, ça fait du bien, les bons sentiments. Surtout quand c’est bien porté comme ici.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Corporate
date : 06-05
Ce film est excellent. Il met et explique en fiction un fait avéré sur les méthodes de management qui pousse les gens à démissionner (une réalité, je connais quelqu'un qui l’a subi). Les comédiens sont très bons et les (nombreux) silences, pour une fois, sont justifiés et intéressants. Tous les personnages sont bien construits et parfaitement crédibles, comme la situation. Le scénario est très bon puisqu’il permet d’avoir de l’empathie pour le personnage principal qui est, a priori, la personne à détester en début de film. Même le final est très bon dans sa sobriété et son efficacité. Un très bon moment.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Sound of Noise
date : 24-04
C’est original, comme film. Les comédiens sont bons et si la trame du film est assez classique, le sujet est plutôt du jamais vu : une bande de musiciens, des batteurs, décident d’utiliser la ville pour faire un grand morceau de musique avec un enquêteur allergique à la musique qui n’entend plus les choses que les « méchants » ont touché. Tout est improbable et pourtant, ça fonctionne bien. Plein de petites touches d’humour ici et là permettent de passer un bon moment avec un sujet différent de ce que l’on a l’habitude de voir.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
L'agence
L'agence réalisé par George Nolfi
date : 21-04
Le propos est très bon quant au libre-échange et les explications sur le plan, son abandon, sa reprise, sont plutôt très convainquant. Même l’avenir des deux héros, ensemble ou non, est cohérent et logique. Cela n’empêche pas d’avoir envie de mettre des claques à tous ces gugusses qui les suivent, de ne pas aimer certains moments du film… Un poil trop de bluette inutile aussi, le père qui l’emmène au Sénat, blabla… Il manque quelque chose, sûrement dans le montage ou le cadrage, pour rendre les discours politiques intéressants… D’une façon générale, il manque quelque chose dans ce film pour le rendre captivant… Dommage parce que le reste est globalement bon.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Requiem for a Dream
date : 19-04
Quel film ! Les descentes aux Enfers sont toutes justifiées, magistralement amenées et traitées. Les comédiens comme le réalisateur vont au bout de ces destins parallèles, sans concession. Le montage haché, particulier, rythme magnifiquement le film pour nous faire vivre ce que ressentent les personnages. L’histoire n’est presque pas le plus important : chacun va d’un point A à un point B et, s’il est vaguement différent dans le résultat, chaque ligne est parallèle et c’est le traitement de cette descente qui est intéressant. Vraiment, de l’image à l’interprétation, tout est excellent !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0