Commentaires de films faits par Cellophane

Citations de films par Cellophane

Commentaires de films appréciés par Cellophane

Citations de films appréciés par Cellophane

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Atomic Blonde
date : 11-12
Voilà un film terriblement tape à l’œil…

Ok, Charlize Theron est clinquante, épatante, ébouriffante, dans ce film.

C’est vrai aussi que les cascades, les combats, ce plan-séquence de 7 minutes 30, ça en met plein la vue.

Et puis il y a cette réalisation, ces lumières, qui donne une ambiance, un style à part. On en prend plein les mirettes, là aussi.

Mais…

On a le gâteau à la crème, la cerise dessus et la chantilly par-dessus encore…

A vouloir trop en faire, ça en devient un poil lourd.

L’histoire, principalement… C’est compliquer grandement les choses pour peu, au final… A vouloir faire des nœuds et des couches de révélations, quand on se met à réfléchir pour revenir au début, on a plein de question (à commencer par : pourquoi le KGB veut donc tant la tuer, même dès le début ??? ; Pourquoi Percival s’embête à ce point plutôt que se barrer dès le début ? ; Finalement, à quoi sert Delphine Lasalle à part mettre une scène lesbo-sex dans le film ???).

Tout cela est bien compliqué pour un film qui tient à peine debout, ai-je trouvé, une fois qu’on réfléchit un peu à chaque détail…

Donc c’est beau, clinquant, mais pas super utile…

Et puis il faut avouer que la B.O., utilisant des musiques de l'époque, est un poil surchargée - l'impression d'écouter une compil de la fin des années 80 alors que ça n'apporte rien à l'histoire, au film, l'ambiance. Pire, même : ça la dessert, lui donnant un côté factice alors qu'une "vraie" musique de film aurait pu rendre les choses plus prenantes...
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Bienvenue à Zombieland
date : 10-12
D’accord, le film est léger, humoristique. Mais globalement, les zombis, on les voit généralement de loin ou alors dans des plans de deux secondes et ils sont plus anecdotiques qu’effrayant. La comédie, elle, n’est pas franchement hilarante. Du coup, on a un film qui n’est ni vraiment drôle (comme Shaun of the Dead ou DeadHaeds) ni franchement horrifique. C’est principalement du blabla et ça m’a laissé assez blasé…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Willow
Willow réalisé par Ron Howard
date : 04-12
Très bon ! C'est léger, c'est vif, humour et aventure font bon ménage dans ce film qui ne se prend pas au sérieux et nous entraîne dans son univers fantaisie !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Souris City
date : 04-12
Rien de terriblement original dans cette histoire mais tout est très bien fait, les personnages sont sympas et décalés, il y a de l'action, de l'humour, ça fonctionne bien !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Les Bidochon
date : 04-12
Pas facile d'adapter les Bidochon... D'ailleurs, on peut dire qu'ils ont tenté sans totalement réussir...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
1941
1941 réalisé par Steven Spielberg
date : 04-12
Les débuts de Spielberg où il n'y a pas encore tout : ça se veut démesuré et ça peine à décoller dans une ambiance foutraque qui ne fonctionne pas vraiment...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Bandits, bandits
date : 04-12
Film sympathique et délirant, plein d'imaginaire comme Terry Gilliam en regorge !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Black mic mac
date : 04-12
Un film peu intéressant, that's all.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Stars 80
date : 04-12
Bon, voilà, c'est gentillet, ça permet de revoir d'anciens chanteurs qui ont de l'humour et se jouent de leur image, le tout dans un film certes bien interprété mais somme toute assez banal... Pour passer le temps...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
The Nice Guys
date : 04-12
Voilà un film totalement fou et déjanté.

Le réalisateur sait y faire dans les Buddy Movie (après avoir écrit, entre autres, les Armes Fatales) et les enquêtes foldingues (avec Kiss Kiss Bang Bang).

Il réunit ici tout ce qu’il sait faire.

Un duo déjanté (un trio, même, puisque la gamine intelligente et délurée se mêle au gros dur taiseux et au baratineur maladroit), qui permet des dialogues truculents et souvent très drôles.

Et une enquête foutraque où le grand n’importe quoi est permis avec logique, toutefois.

Si l’ensemble est parfois un peu chargé, certaines scènes sont véritablement mémorables, grâce aux dialogues, d’une part, à l’invention folle du scénariste réalisateur, mais surtout aux excellents comédiens qui composent le trio et qui sont vraiment au top durant tout le film !

Très distrayant !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Double détente
date : 04-12
Rien de nouveau dans ce film aux ficelles usées... A voir si on n'a vraiment rien d'autre à se mettre sous l'oeil...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Brooklyn Boogie
date : 04-12
Le film tient pour les comédiens bien plus que pour l'histoire... qui en fait n'existe pas. On suit des instants de vie, voilà voilà...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
À bord du Darjeeling limited
date : 04-12
Film sympathique, avec de bons comédiens, pas mal de petits délires, mais rien d'aussi abouti que les films que fera ensuite Anderson. Le tout se laisse regarder mais n'est pas impérissable...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Comment voler un million de dollars
"C'est léger, c'est drôle, c'est pétillant... Et puis c'est avec Audrey, que demander de plus ?
Les personnages secondaires sont parfaits, avec une sorte de caricature crédible et fofolle qui donne une légèreté au film, la trame est bonne et si on ne s'inquiète jamais vraiment, on suit le couple avec intérêt et sourire aux lèvres.
Un film intelligent, aux bonnes répliques et l'humour fin, parfait."
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Alerte
date : 04-12
Il manque quelque chose à ce film pour qu'il soit bon - là, j'en garde le souvenir de quelque chose qui piétine ; une bonne idée mal développée...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
HAPPY BIRTHDEAD
date : 03-12
D’abord, le film reprend l’idée d’un jour sans fin – ce dont ils ne se cachent pas puisqu’ils le disent ouvertement en clin d’œil à la fin.

Ensuite, c’est un film pour ados, même si les adultes pourront y prendre plaisir. Mais ça se passe sur un campus, on a des préoccupations principalement d’étudiants (l’amour, les fêtes, les fraternités…).

Enfin, pour un film d’horreur, on voit deux gouttes de sang dans tout le film et ça se rapproche plus du thriller que du film d’épouvante.

Pour autant, c’est très bien construit et l’histoire, l’enquête, se suit avec plaisir.

Tous les clins d’œil possibles sont faits, sans aller aussi loin qu’Un jour sans fin mais on a droit aux surprises et retournements de situation.

Des comédiens qui jouent bien, pas mal d’humour en plus et le film se suit avec plaisir.

Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Blair Witch 2: le livre des ombres
Etonnement, j'ai mieux marché avec celui-là qu'avec l'original. Ce n'est pas foncièrement effrayant, ce n'est pas réellement horrifique, mais il y a une ambiance qui m'a bien plu...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Saw 8
Saw 8 réalisé par Peter Spierig
date : 02-12
Alors qu’on croyait que tout était terminé, voici une nouvelle version de Saw, intitulée Jigsaw plutôt que Saw 8 pour on ne sait quelle raison puisque le principe de base est le même.

Si j’ai trouvé, globalement, que c’était un épisode plutôt sage de la saga – les pièges ne sont pas super impressionnant, l’horreur reste gentillette par rapport à ce qu’on a pu voir – il est en revanche très bien écrit à mon goût.

Il y a en effet une trame d’enquête plus forte que dans certains épisodes passés, des surprises que je n’ai pas vues venir et je me suis superbement fait avoir au final.

Alors ok, le légiste n’est pas le meilleur comédien du monde, son pote flic n’est pas hyper intéressant et plutôt fade mais globalement, le reste du casting marche bien.

J’ai retrouvé l’esprit du premier Saw avec plaisir même si vraiment, les machines sont cheap (et reste admiratif de ce tueur qui a le temps et l’argent de construire des trucs pareils !!!)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Brigsby Bear
date : 27-11
Voilà un film qui est charmant.

Bon, dans la « vraie vie », je suis pas sûr que tout se passe réellement de la même manière, avec des ravisseurs gentils, un type compréhensif et amical, etc. Mais ça a l’avantage de proposer une heure trente de légèreté et d’humanisme.

Le film est presque « pour enfant » tellement tout il est beau, les policiers qui sont gentils et compréhensifs, tout qui va bien. Même l’enlèvement d’enfant qui pourrait être terrible ne représente qu’une petite colère de 10 secondes du père sur toute la longueur. Tout ce qui pourrait être négatif est traité avec le sourire et la bonhomie.

Ce n’est pas le film du siècle puisque la trame, les rapports entre les gens est assez soft mais ça reste un moment agréable.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
The Circle
date : 20-11
J’ai marché assez longtemps. Jusqu’à la fin qui est souvent remise en cause. Et encore, j’ai marché…

Ok, Tom Hanks est très bon, très à l’aise, on dirait Steve Jobs. Il réussit à faire passer son personnage pour quelqu'un de sympathique alors qu’au fond, avec une des dernières phrases, on voit bien qu’il n’est pas si gentil que ça (et on s’en doute vite, d’ailleurs).

Emma Watson n’est pas mauvaise – même si je n’ai pas été subjugué (sa copine qui va de moins en moins bien est nettement meilleure) et que j’ai eu du mal à entrer dedans (elle fait quand même pas super bien la fille qui doit répondre au téléphone toute la journée vu qu’elle n’a jamais eu à faire de petits boulots pourris dans la vie…).

L’histoire est intéressante sur le principe (et si des caméras partout grignotait notre vie privée) mais nombre de fois, j’ai pensé à d’autres films (comme The Trumann Show) ou séries (comme Black Mirror) bien plus réussis. En effet, les éléments se suivent, dans ce film, mais sans consistance (contrairement aux exemples pré-cités). Personne ne s’émeut de quoi que ce soit ‘à part Ty et encore, ça ne l’énerve pas beaucoup), rien ne fait de vague, tout le monde est d’accord… Du coup, le film manque de relief.

Comme dans la fin. Pourquoi pas ? Mais dans ce cas, il manque quelque chose : qu’elle sorte dans une lumière brillante comme une auréole divine, ce n’est pas suffisant. Aucune réaction de Ty, de ses parents, de sa copine, de qui que ce soit. Le film monte lentement pendant 1h50, il tisse une toile tout tranquillement et là, en cinq minutes, une décision est prise, peu compatible avec tout ce qu’on a vu avant, sans explication…

Un film qui manque de rythme, donc : trop mou pendant 1h40, trop rapide pendant 10 minutes. Il perd donc beaucoup en intérêt alors que l’idée de base était bonne et que des comédiens tenaient pas mal le tout.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Promets-moi
date : 23-10

Du Kusturika dans toute sa splendeur. L’histoire est folle, l’histoire est belle, on passe du grand n’importe quoi au conte amoureux. Les personnages sont tous plus barrés les uns que les autres et on se laisse entraîner petit à petit dans ce film à la fois rude et plein d’optimisme, bourré de musique entraînante, pour en sortir avec le sourire et le baume au cœur. Excellent.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La colère d'un homme patient
Alors bon… L’histoire est on ne peut plus classique et on l’a déjà vue traitée avec Charles Bronson, le Vieux Fusil et moult autres… D’ailleurs, elle est particulièrement épurée : pas de surprises, de rebondissements, de manigances ou manipulations particulière… Le personnage principal veut aller du point A au point B, il y va, voilà tout. Tout tient à l’interprétation des comédiens, très bons dans leur rôle et particulièrement crédibles. Et l’ambiance qui s’en dégage. Si la caméra à l’épaule m’a un poil gêné au début, je suis assez vite rentré dans l’histoire et l’ai oublié. Le film retient donc l’attention durant son heure et demi mais, contrairement à plusieurs autres films du genre, il ne me reste pas grand-chose après. Mais certaines scènes sont tout de même intenses et on passe un moment agréable.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
The big sick
date : 25-09
Cet éternel problème avec les biopics : je me demande toujours ce qui est vrai de ce qui est inventé… Alors d’accord, ce sont les deux principaux intéressés qui ont écrit leur vie… Mais ça ne veut rien dire… Surtout quand tu lis sur le net que la fille est tombée malade après leur mariage alors que dans le film, c’est largement avant… Du coup, tu te dis que ce n’est pas réellement un biopic mais une histoire inspirée de la vie réelle. Mais du coup, pourquoi s’inspirer autant de la vie réelle (parce qu’un paquet de trucs sentent le vécu tout de même) ? On se retrouve assis entre deux chaises, ce qui demande une souplesse intellectuelle (et physique) qui semble me faire défaut… J’ai trouvé Kumail un poil mou, j’avais envie de secouer le personnage, mais comme c’est sa vie et qu’il doit être comme ça pour de vrai, qu’est-ce qu’on peut dire ? Au-delà de ça, le film se laisse bien regarder : les scènes sont drôles, tendres, touchantes… On passe un peu par tous les sentiments et ça marche plutôt bien (en tout cas pour moi).
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Gold
Gold réalisé par Stephen Gaghan
date : 05-09
Un film bien mené. Il n’y a certes pas grand-chose de méga original (j’ai pensé à un paquet d’autres films en visionnant celui-ci, du Loup de Wall Street à Snowden en passant par There Will be Blood et plein d’autres)… C’est même un peu long à démarrer : on se demande où le réalisateur veut en venir, pensant que c’est un simple film racontant un biopic. Sauf que déjà, même s’il est énervant, Matthew McConaughey est magistral et Edgar Ramírez, charismatique et ça donne envie de suivre. Et puis ça devient de plus en plus palpitant pour culminer à d’excellentes fins ! Bref, un film qui mérite d’être suivi jusqu’au bout, dommage que ça soit si lent à décoller.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
RUPTURE POUR TOUS
date : 30-08
Si quelques idées sont intéressantes (en particulier, mettre le personnage principale face aux "défauts" de son entreprise, avec la conciliatrice, son père, etc.), la base même du film ne m'a pas convaincu. Payer quelqu'un pour rompre à sa place et que ça marche, moi, je ne marche pas. Donc, Elisa Ruschke a beau être pétillante, Benjamin Lavernhe, cynique à souhait, quelques scènes ayant beau être pas mal, l'ensemble ne m'a pas convaincu.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Jour J
Jour J réalisé par Reem Kherici
date : 30-08
Un film drôle et léger malgré les excès des divers personnages. Beaucoup de scènes fonctionnent super bien, c'est dynamique, truculent dans les répliques... Je me suis laissé emmener sans problèmes dans cette comédie efficace.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0