Commentaires de films faits par bookineuse59310

Citations de films par bookineuse59310

Commentaires de films appréciés par bookineuse59310

Citations de films appréciés par bookineuse59310

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Brain On Fire
date : 22-06
J'ai adoré ce film. Non pas seulement pour les jeux des acteurs, qui soit dit en passant, sont tous excellents, mais aussi et surtout pour l'histoire médicale que véhicule ce film. Dans ce film le réalisateur a su parfaitement allier le vécu du patient, celui de la famille/des proches, tout en montrant la recherche médicale pour poser enfin un diagnostic. Du début, jusqu'à la fin du film où on sait enfin de quoi souffre Susanna, j'ai passé en revue dans ma tête toutes les données que nous avions et tout ce que je savais des maladies neurologiques, tout en gardant à l'esprit le titre du film. Pourtant, je ne suis jamais arriver à voir ce qui était pourtant évident grâce au titre, je n'ai pas compris à un seul moment de quoi elle souffrait, alors même que j'ai déjà vaguement étudié cette maladie. Pourtant, après coup, c'est évident (pas pour les médecins bien évidemment, ils n'étaient pas habitués à poser de tel diagnostic et ne le sont toujours pas entièrement habitués, parce que malheureusement, les patients souffrant de cette maladie sont souvent juste mis dans la case maladie psychotique, parce que ce sont les syndromes quasi identiques de ces maladies psychiatriques comme la schizophrénie) Et vous savez pourquoi je n'y ai jamais pensé? Parce qu'on n'a pas l'occasion d'être pleinement dans la recherche tant on est plongé dans le film, on essaye de trouver désespérément ce dont elle souffre, enfin pour ma part c'est le cas, mais le film a le don de vous happer, de vous émouvoir, de vous frustrer en vous rendant impuissant face à la situation, que vous n'avez d'autres choix que de ne réfléchir qu'à moitié. Et de ne pas voir ainsi l'évidence, même sans avoir fait médecine
Spoiler(cliquez pour révéler)
le titre étant implicite, il nous donne le diagnostic simplifié que tout le monde peut comprendre, sans tout ce jargon médical. Elle souffre tout simplement d'avoir le "cerveau en feu" ce qui sous-entendait très clairement une inflammation du cerveau c'est-à-dire une encéphalite. Depuis le test de l'horloge, j'avais compris que l'hémisphère gauche de son cerveau devait être celui touché, j'avais compris ce point, pour autant, à part l'AVC qui semblait la chose la plus probable, je n'avais pas d'idée. D'autant plus qu'un AVC aurait montré des séquelles à l'IRM, mais aussi à l'EEC, mais là, absolument rien ne semblait anormal, alors je ne comprenais pas. Mais bien vite après le test de l'horloge, le film nous offre la possibilité de comprendre ce dont elle souffre et c'est un soulagement pour tout le monde.

Dans ce film j'ai aussi beaucoup aimé qu'ils aient développé le ressenti sur les parents de Susanna, mais pardessus tout, j'ai apprécié qu'ils montrent l'émotion du DR Najar quand il trouve enfin. C'est l'émotion pure et magnifique d'un médecin qui s'est donné corps et âme pour sauver sa patiente. Je crois qu'au final c'est un des moments du film qui m'a le plus touché du point de vue relationnel.
Je recommande vivement ce film à tous les passionnés de médecine comme moi, mais aussi à ceux qui aiment se sensibiliser aux maladies, ou tout simplement qui aime les films touchant aux maladies. C'est sincèrement un film magnifique!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Midnight Sun
date : 13-06
J'ai découvert la bande annonce de ce film par hasard alors que je surfais sur Youtube pour découvrir les nouvelles bande annonces. Pour le coup, je dois dire que Midnight Sun n'est pas un film qui a eu une portée médiatique pré-sortie importante, ce qui se confirme par le fait que certains cinémas n'ont pas fait le choix de le faire paraitre chez eux. A tort si vous voulez mon avis.
Je ne vais pas dire que c'est un chef d'oeuvre comme peuvent l'être certains films touchant les maladies, soyons honnête, ce film reste une romance avant tout, mais pour autant, c'est un film fantastique. Les acteurs ont parfaitement bien été choisis, je n'ai rien à redire là-dessus.

Ayant été le voir en avant première, j'espérais de tout coeur que je ne serais pas déçue à la sortie du film. Comme vous devez vous en douter, cela n'a pas été le cas.
Après un début assez caractéristique des films de type romance, j'ai eu, bien malgré moi, peur que la maladie de Katie soit plus en arrière fond que prévu et que seule la romance prime sur la condition biologique de Katie. Etant moi-même étudiante en médecine, j'aime les films touchant les maladies, quelques quelles soient, justement pour avoir l'autre aperçu. Vous savez, ne pas voir la maladie comme ce qu'elle est biologiquement et les dommages qu'elle cause au sein de l'organisme, mais voir ce qu'elle cause sur la vie du malade.
Midnight sun nous offre l'opportunité de tenter d'en comprendre une mince partie. En effet, Katie souffre de ce qu'on appelle le XP : xeroderma pigmentosum, vous pensez peut-être que vous n'en avez jamais entendu parler, mais en réalité, si. Le XP est plus communément appelé le syndrome des enfants de la lune, bien qu'étant une maladie orpheline a fréquence de 1/1 000 000, cette maladie génétique rare est assez connue. Elle est dû à une anomalie (de type mutation) d'un de nos mécanismes de réparation de l'ADN qui, Chez ces malades, est incapable de fonctionner. Sans entrer plus dans les détails, un enfant de la Lune qui est exposé aux UV va encourir des lésions cutanées importantes qui vont peu à peu conduire à différents problèmes pathologiques graves, en fonction du type de XP. Pour Katie, son type de XP peut conduire à la dégénérescence neurologique puis peu à peu à la mort suite à une exposition au soleil. Bref, tout ce blabla scientifique ne vous intéresse sûrement pas autant qu'il me passionne, mais tout ça pour vous situer un peu les conditions de vie de Katie.
Donc comme je disais plus haut, j'avais d'abord peur que seule la romance soit développée, bien que j'adore ces petits moments romantiques, mais l'autre aspect était pour moi important. Ainsi, c'est dans la seconde partie du film que cet aspect se développe réellement. Le cheminement du film est en réalité, à mon avis, bien réalisé. En outre, nous comprenons un peu plus de quoi il est question quand on parle du XP, au moment où Charlie apprend que Katie est atteinte du XP. Charlie tente comme il peut de comprendre de quoi souffre sa petite-amie, ce qui nous permet de voir à travers ses yeux ses découvertes, et en parallèle,
Spoiler(cliquez pour révéler)
nous voyons Katie subir des examens médicaux suite à son exposition aux UV. Nous voyons la douleur de sa meilleure amie et de son père qui sont inquiets, espérant de tout coeur que la lésion qu'a subit Katie ne soit pas assez conséquente pour déclencher le processus qui conduira à sa mort. Et nous voyons l'étincelle de vie qui brillait dans les yeux de Katie disparaitre le temps de cette journée. L'adolescente qui ne se plaignait jamais, qui avait toujours le sourire alors même qu'elle était gravement malade, perd peu à peu le sourire en adéquation avec la progression de la maladie qui la rend soudain blafarde, les yeux cernés, les cheveux plus ternes. Car le verdict tombe : la lésion de Katie a provoqué des mutations qui bientôt lui causeront une dégénérescence neurologique et entraineront sa mort. Alors, on commence à voir un autre aperçu de ce que vivent les enfants de la lune, celui où ils ont été exposés aux UV. Ainsi, on voit de jour en jour Katie perdre de sa vitalité, alors même que son moral est au plus bas parce qu'elle se refuse de laisser Charlie ré-entrer dans sa vie, ne voulant pas lui infliger sa maladie. Katie voulait être autre chose qu'une maladie, et quand Charlie ignorait tout, c'est ce qu'elle était. Et c'est sans doute pour ça que le sujet du XP n'était pas tellement présent (à part le fait que Katie vit dans une maison protégée contre les UV, qu'elle ne sort que la nuit, etc) tant que Charlie ne le savait pas. Parce qu'à ce moment, Katie n'était pas une maladie, elle était juste une jeune fille qui découvrait ce que c'était que vivre. Mais Charlie n'est pas décidé à la laisser partir aussi facilement, il veut être avec elle autant de temps que le XP le leur permettra. Alors, Katie retrouve une certaine joie de vivre, et malgré sa maladie, elle vit vraiment, elle sort même en plein soleil à deux reprises. Et Charlie est épatant, parce que bien qu'amoureux de Katie, il ne laisse pas sa propre douleur à l'idée de sa future perte, ternir leur relation. Il sourit, toujours. Il lui fait vivre un rêve, il lui permet de vivre à fond sa vie tant qu'elle le peut encore, la poussant à se dépasser, à réaliser ses rêves, à ne pas avoir peur. Et je pense que d'une certaine façon, Katie n'avait plus peur de mourir. Elle était juste reconnaissante d'avoir pu vivre une seconde d'éternité avec Charlie, mais aussi d'avoir eu un père aimant et merveilleux, et une meilleure amie en or comme la sienne.
Alors oui, au final, le XP et ses conséquences sur les malades sont développés, pas autant que la romance, mais si on se donne la peine d'y réfléchir, c'est déjà énorme. On entr'aperçoit l'espace d'un instant ce que peuvent vivre ces personnes, ce qu'elles peuvent désirer. Et cela fait réfléchir. Et vous, (moi), que feriez-vous/ferions-nous si nous devions vivre la nuit? Que désirerons-nous faire plus que tout au monde? Ne voudrions-nous pas sentir les rayons de soleil, pouvoir aller se baigner avec ses amies, aller au lycée normalement, pouvoir aller en vacances, dans un parc d'attraction, etc. Imaginons comment nous pourrions vivre si nous étions à leur place, sans oublier qu'ils doivent avoir en tête la précarité de leur survie. Nous n'imaginons pas la chance que nous avons de pouvoir vivre ainsi la journée.

Midnight Sun au delà de la romance, nous montre des aperçus de ce que ces personnes doivent souhaiter vivre.
Ce film est une très belle leçon de vie, il m'a fait sourire, pleurer, rire, être en colère, je me suis sentie impuissante. Mais c'est ce qu'il faut pour se sentir mobiliser. Je suis sincèrement heureuse d'avoir payé pour voir ce film et surtout, je suis heureuse qu'un film sur le XP avec Bella Thorne ait été réalisé. Parce que Bella Thorne touche un public important, et j'ai l'espoir que ses fans souhaiteront la découvrir dans ce film et ainsi permettre de mieux faire connaitre le xeroderma pigmentosum. Qui sait, peut-être que cela encouragera les dons en faveur de la recherche de traitement contre les maladies orphelines, qui malheureusement, ne sont pas assez nombreux en raison de la rareté de ces maladies dans le monde et du coût colossal de la recherche de tels traitements. Mais gardons espoir.

En tout cas, je vous encourage à regarder ce film. Pas parce que c'est un chef d'oeuvre cinématographique, (bien qu'il le soit à sa façon) mais parce que c'est important de comprendre ce que ces personnes vivent.
(Et puis une petite romance -tragique- ne fait jamais de mal )
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Le second souffle
date : 04-03
Ce film a été pour moi un véritable concentré de sensation. Il vous touche en plein cœur, même la personne la plus insensible est obligée de succomber, à la fois aux rires, aux larmes, aux vestiges d'espoir désespéré, alors même qu'on connaît la tragique fin de la sclérose latérale amyotrophique, que l'on connaît plus pour son nom commun que scientifique, la maladie de Charcot.
Les actrices, mais aussi les acteurs rendent ce combat réel.
A juste titre, la SLA est dépeinte, dans ses plus douloureuses réalités. Mais ce film est un réel hommage à l'humanité. L'humanité dans sa forme la plus complexe, dans sa fragilité, mais aussi sa force. Parce qu'au delà de la maladie, il y a un réel combat face à cette condition, à la fin de ce capital vital. On découvre une jeune femme qui a perdu toute foi, qui ne souhaite plus se battre. Ce qui est malheureusement assez souvent le cas dans cette terrible maladie, mais aussi dans d'autres maladies. Mais une jeune femme arrive, une jeune femme à la dérive, perdue, qui s'attarde à ruiner sa vie, sûrement en réponse à l'environnement familial qui, dans son esprit, l'a poussé à se retrancher, a ne pas croire en son talent. De sorte qu'elle traverse la vie en pensant la vivre à fond, alors qu'elle ne fait que la traverser.
Il suffit que ces deux mondes s'entrechoquent : celui de la jeune Beck qui préfère ruiner sa vie, plutôt que la construire face à celui d'une femme, Kate, qui avait tout pour elle, elle avait des rêves, des désirs, elle pensait avoir la vie devant elle pour vivre dans un sourire toutes ces envies, mais la SLA l'en empêchera.
Cette rencontre a été primordiale autant pour l'une que pour l'autre.
Beck a su donné "un second souffle" de vie à Kate, lui insufflant l'envie de vivre sa fin de vie en s'amusant, bien que ce ne soit pas toujours évident. Kate n'a pas été traité comme une patiente par Beck, mais comme une amie, presque comme une mère par moment. Et ce lien entre ces deux jeunes femmes est absolument magnifique! Elles ont eu un impact impressionnant sur les vies de l'une et de l'autre, Kate en permettant à Beck de comprendre qu'elle doit cesser de ruiner sa vie et de faire ce qu'elle désire plus que tout au monde faire et Beck en s'assurant que la fin de vie de Kate soit la plus belle possible pour elle dans de pareilles conditions.
l'une comme l'autre, elles désirent le bonheur l'une de l'autre.

Sans détailler plus que je ne l'ai déjà fais, je m'attarderai à dire que ce film est une véritable leçon de vie, que tout le monde devrait voir, pour qu'on puisse tous se rendre compte de ce qu'est la douleur d'une vie pareille, et que tout le monde puisse être capable de se sensibiliser à cette cause.
Je suis étudiante en médecine, pourtant, je vous affirme que le plus important pour ces hommes et femmes atteints de la maladie de Charcot, ce n'est pas que vous , que nous comprenions précisément ce qu'est leur maladie dans les moindres détails, mais juste d'être là pour eux, de les aider à vivre le mieux possible, de les aimer et les soutenir en les faisant rire, sourire.
Soyez humain.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Maxi Papa
Maxi Papa réalisé par Andy Fickman
date : 06-01
Un rôle qui est différent de ceux auxquels on est habitué pour the Rock mais qui lui va pourtant comme un gant! Cette évolution de la relation père-fille est vraiment touchante, d'autant que les personnages sont très attachants.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Soul surfer
date : 04-01
Un magnifique film qui l'est d'autant plus quand on sait que toute cette histoire est réelle et cela nous donne une excellente leçon de vie.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
RIP Tide (2017)
date : 04-01
J'ai découvert ce film par hasard en voguant sur YouTube, et la bande annonce, bien qu'en Anglais, m'a tout de suite charmée. Je voulais absolument voir ce que cela pouvait donner, d'autant que ce rôle qu'à Debby Ryan change de tous ceux qu'elle a pu avoir auparavant. Finalement, après avoir passé par divers émotions, je n'ai aucun regret. Ce n'est pas le genre de film qui nous font regretter d'avoir perdu 1h40, bien au contraire. Dans ce film on découvre une jeune femme qui a toujours tout fait pour faire plaisir à sa mère, fervente passionnée de mode. C'est pourquoi, elle est devenue top model. Mais bien vite, une chute et la toile et les magasines se déchainent contre Cora. D'une façon, c'est pour elle l'occasion de lâcher le mannequinat et partir très loin, hors du contrôle de sa mère. Cora décide donc de partir sur un coup de tête en Australie, rejoindre sa tante, la sœur de sa mère, qui a vécu aussi son lot de douleur. Pour Cora, c'est un retour au source, mais surtout, ce sera pour elle la naissance de son vrai "moi". En effet, bien que rencontrant des difficultés à s'adapter à la vie de "campagne", où le wifi et le réseau téléphone sont rares, Cora finit, à force de rencontre, par se dévoiler et surtout dévoiler une bonne fois pour toute à tout le monde ce qui l'a fait vibrer depuis toujours : la conception, la couture. Cora ne veut pas être celle qui défile sur les podiums, portant des robes plus extravagantes les unes que les autres. Elle veut les créer. Commence alors une véritable renaissance pour Cora, qui s'affirme peu à peu comme la personne qu'elle a toujours été au fond d'elle. Dans le même temps, Cora retrouve la sensation de l'océan qu'elle avait toujours aimé lors de ses voyages en Australie, et se tourne d'ailleurs vers le surf. En arrière plan on a aussi le droit a une idylle amoureuse entre Cora et son beau surfeur blond.
Alors à tous ceux qui sont à l'aise avec les films en anglais, foncez! Sinon attendez qu'il y ait une sortie française ou au moins des sous-titrages français!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Divergente 3 : Au-delà du mur
date : 02-07-2017
Encore une fois un excellent volet de la saga
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Les âmes vagabondes
date : 02-07-2017
J'ai autant aimé lire le livre que voir le film! J'ai beaucoup aimé
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Un jour
Un jour réalisé par Lone Scherfig
date : 02-07-2017
Étonnamment j'ai été plutôt déçue du film qui aurait pourtant pu être prometteur...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Cinquante nuances de Grey
date : 02-07-2017
Assez bien fidèle au livre malgré quelques incohérences, j'ai adoré ce film.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Le Chaperon rouge
date : 02-07-2017
Un film palpitant, et addictif!
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
Miss Campus
date : 02-07-2017
Un beau film qui traite de l'intégration, montrant qu'il faut rester soit-même pour s'intégrer, pas besoin de devenir quelqu'un d'autre.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un amour sans fin
date : 01-07-2017
Une magnifique et émouvante histoire d'amour, où deuil, douleur, acceptation, trahison, perte d'identité sont présents. A chacun sa façon de faire face à la mort, l'histoire d'amour entre David et Jade tourne autour de cela par rapport à Hugh le père de cette dernière, qui ne se pardonne pas la mort de son fils aîné. Bien évidemment, il cache au mieux ses réels sentiments, en détruisant tout ce qui est bien autour de lui, mais au final, l'amour, le vrai triomphe, ainsi que le bonheur et l'acceptation.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Il était une fois à Castlebury
date : 01-07-2017
Un véritable comte de fée, de princesse même. Ce film montre que malgré tout, l'argent, les titres, l'échelle sociale, rien de tout ça n'est plus important que la famille, l'amour.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Esprit Libre
date : 30-06-2017
Un film romantique comme on les aime! J'ai sincèrement adoré chaque seconde de ce film, les acteurs, le scénario, tout!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Harry Potter, Épisode 7, Partie 1 : Harry Potter et les Reliques de la mort
On entre complètement en guerre contre ce très cher et horrible Voldemort! Cette guerre les pousse bien malgré eux à une isolation, en continuant de lutter vaillamment contre Lord Tom Jedusor, et cette isolation est pesante, elle crée tension, conflit, mais finalement, nos trois amis reviennent plus fort que jamais.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Harry Potter, Épisode 6 : Harry Potter et le Prince de sang mêlé
Tragique, sombre, dangereux, la lumière commence à se faire sur le pouvoir de Voldemort, le danger qu'il va falloir affronter pour le vaincre.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Harry Potter, Épisode 5 : Harry Potter et l'Ordre du phénix
Pas mon volet préféré mais il n'en reste qu'il s'agit d'une merveilleuse adaptation du livre
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Harry Potter, Épisode 4 : Harry Potter et la coupe de feu
Non seulement il y a Robert Pattinson, mais en plus ce volet est absolument magnifique! La magie toujours plus présente que jamais, plus explosive, plus sombre, plus dangereuse.
Spoiler(cliquez pour révéler)
On sent que le combat final approche pas à pas avec le retour de Voldemort, ce qui fut une scène vraiment époustouflante.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Harry Potter, Épisode 3 : Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban
On en apprend toujours plus à propos des origines de notre très cher Harry, notamment avec son lien avec Syrius Black, Peter Petitgros... J'ai vraiment beaucoup aimé, notamment notre beau et majestueux Buck!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Harry Potter, Épisode 2 : Harry Potter et la chambre des secrets
Encore une fois, conquise par la magie, la note de danger, le courage et l'esprit d'équipe et l'amitié qui ressort de tous ces films.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Harry Potter 1 : Harry Potter à l'école des sorciers
Des personnages plus qu'attachants, un univers magique et addictif. Il y a encore trois ans, je ne voulais pas entendre parler d'Harry Potter ayant vu une partie d'un des films qui ne m'avait pas plu étant en primaire. Et puis il y a deux ans, je suis allée en sortie en Angleterre où j'ai visité les studios Harry Potter. Déjà là j'ai commencé à apprécier, et encore plus quand j'ai finalement vu le premier volet pour la première fois. Je suis désormais folle amoureuse de tous ces films, livres.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Harry Potter, Épisode 7, Partie 2 : Harry Potter et les Reliques de la mort
Je pense sincèrement que ce volet est mon favoris. Toute la vérité est enfin révélé, Harry devient le héro qu'il était appelé à être depuis ce jour funèbre du 31 octobre 1981. Les relations sont plus fortes que jamais, la mort est douloureusement présente, mais c'est ça, c'est la vie. La vie est un combat. Et ce volet montre parfaitement cette idée.
Les effets spéciaux sont merveilleux, j'adore vraiment.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La Belle et la Bête
date : 30-06-2017
Depuis très longtemps, j'ai énormément d'admiration pour Emma Watson qui est à mon humble avis, une actrice vraiment talentueuse, belle, intelligente, investie et altruiste. Alors pour moi, il est évident, qu'elle est l'image parfaite de Belle, car elle possède elle-même toutes les qualités de l'Héroïne éternelle qui nous a tous fais rêver durant notre tendre enfance. Emma en plus de ressembler physiquement à Belle, joue ce rôle comme si il avait été créé rien que pour elle, comme si Emma n'était en réalité Belle. Elle parvient parfaitement à faire transmettre les émotions autant que les sensations. Dans son sourire, son regard, tout est dit, tout est montré: on ne tombe pas amoureuse du physique, on tombe amoureuse du coeur. Le physique change, il évolue, le coeur reste le même. La Belle et la Bête est sans aucun doute, le comte que j'ai le plus aimé de toute mon enfance, et celui que je continuerai de chérir toute ma vie. Alors, je n'ai qu'une chose à dire, merci pour cette merveilleuse et parfaite adaptation de la Belle et la Bête qui n'aura de cesse de me faire rêver.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
La Belle et la Bête
date : 30-06-2017
Une adaptation plutôt bien réussie!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Le secret des banquises
date : 30-06-2017
Un film plutôt réussi qui traite d'une très jolie façon des aspects génétiques de la science tout en y mêlant l'apprentissage du sacrifice et de l'amour.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0


  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3