OnlyLola
avatar de OnlyLola
Qui suis-je ?
Je suis le rouge gorge qu'on égorge.

Ça met direct le feu comme ça ! Enchantée, moi c'est Lola, en fac de Sciences Sociales. Mais L est des nôtres, cher Menestr'L ! (le message codé prime dans l'milieu, celui des gens qui se donnent le genre mystérieux)

Au plaisir de partager !
voir plus
A propos du cinéma
BEST OF MOVIES' QUOTES (que j'ai un peu abandonné depuis longtemps donc vous étonnez pas si c'est de la merde. A COMPLÉTER DE TOUTE URGENCE, avant même de mettre la paix partout dans le monde, nourrir les millions de gens qui meurent de faim, guérir le cancer, anéantir le racisme toussa toussa)

«J'ai des mains faîtes pour l'or et elles sont dans la merde.»

«He who makes a beast of himself gets rid of the pain of being a man » Samuel Johnson

« Je rêve de vastes chiottes, impeccablement entretenues, avec des robinets plaqués or, du marbre blanc immaculé, un siège en ébène, une cuvette pleine de Channel nº5. Et un larbin qui me tend un rouleau de PQ en soie sauvage, mais vu l’urgence, j’irais n’importe où. »

« Mais tu ne comprends pas : je suis un homme !
- Et alors ? Personne n'est parfait. »

« Une mort certaine ? De faibles chances de survie ? Et bien, qu’attendons-nous ?»

« Je partis dans les bois parce que je voulais vivre sans me hâter. Vivre intensément et sucer toute la moelle secrète de la vie.»

« Oh capitaine, mon capitaine ! »

«Je sais que je suis pire qu'une bête, pourtant, moi aussi j'ai le droit de vivre.»

« Ris, tout le monde rira avec toi. Pleure, tu seras le seul à pleurer.»

« Vas-y ! Choisis-toi un Ikram et attrape-le. Mais attention, lui aussi doit te choisir.
- Et comment je sais que je lui plais ?
- Il va essayer de te manger.
- D’accord...»

« Le bonheur n'est réel que lorsqu'il est partagé. »

« J'avais économisé de l'argent pour me payer un divorce si un jour j'avais un mari.»

« Vous êtes fou !
- Malgré tout le respect que j’vous dois, ce n’est pas moi qui suis suspendu à la poupe d’un bateau...» BOUUUUH ELLE MET DU TITANIC

« Lorsqu’on n’a rien, on n’a rien à perdre.»

« Si tu sautes, je saute, pas vrai ?» et elle remet ça encore, et elle se parle à la troisème personne, UNE HONTE

« La différence entre le gout artistique de Kal et le mien c’est que moi je n’en manque pas. » ça ne s'arrête plus

« De la musique pour se noyer, c’est là que l’on voit que l’on est en première classe ! » NEVER

« Maintenant, je vais me coucher ! Avant que l’un de vous ait une brillante idée pour nous faire tuer. Ou pire, nous faire expulser !
- Il faudrait qu’elle revoit l’ordre de ses priorités !»

« C’est amusant de ne pas respecter... le règlement !
- Qui êtes-vous et qu’avez vous fait de Hermione Granger ?»

« Quand tu seras grande, si tu éprouves encore de la haine pour moi, tu me trouveras.»

« Le caillou et le rocher coulent dans l'eau de la même façon. »

« Si un soir de pluie vous êtes abordé devant une cabine téléphonique par un homme qui se cache le visage derrière un parapluie violet, je vous conseille vivement d'apprendre à aimer la télévision.»

«Si vous voulez réellement aider le théâtre, ne devenez pas actrice. Faites partie du public !»

« Je ne vois pas pourquoi tu ne veux pas le porter.
- Parce que j’ai l’air d’un idiot, voilà pourquoi.
- Pas plus que d’habitude.»

« Quand 900 ans comme moi tu auras, moins en forme tu seras !» Yoda, le Gandalf du pauvre. (tous les fans du SDA me trucident sur place)

« Tu étais l'Élu, c'était toi. La prophétie voulait que tu détruise les Siths pas que tu devienne comme eux ! Tu devais amener l'équilibre dans la force, pas la condamner à la nuit!
- JE TE HAIS
- Nous étions comme des frères. Je t'aimais Anakin. »
(Obi-wan, l'homme qu'il vous faut, dommage pour vous que ça soit déjà le mien)

« Je ne prétend pas être un homme du peuple, j’essaye d’être un homme pour le peuple.»

« Hasta la vista, baby.»

« Reste cool sac à merde.»

« I'll be back» La phrase que je prononce 15135322153358 de fois par jour.

« T’as un copain ?
- Oui.
- Eh bien maintenant t’en as deux ! »

«Je suis sans pitié, sans scrupule, sans compassion, sans indulgence, pas sans intelligence.»

« La perversion c’est une affaire de goût, c’est comme la bouffe chinoise : on aime ou on n’aime pas. N’empêche que quand on est chinois on a pas le choix ! »

« - One Sentence, Two Prisoners.
- That sounds like "Two Girls, One Cup." »

«La première règle du Fight Club est : il est interdit de parler du Fight Club.
La seconde règle du Fight Club est : il est interdit de parler du Fight Club.
Troisième règle du Fight Club : quelqu’un crie stop, quelqu’un s’écroule ou n’en peut plus, le combat est terminé.
Quatrième règle : seulement deux hommes par combat.
Cinquième règle : un seul combat à la fois, messieurs.
Sixième règle : pas de chemises, ni de chaussures.
Septième règle : les combats continueront aussi longtemps que nécessaire.
Et huitième et dernière règle : si c’est votre première soirée au Fight Club, vous devez vous battre !» A mettre en poster dans votre chambre, histoire d'être original bien sûr

« THIS IS SPARTAAAA !» Know your meme, bitch.

«Félicitation, tu vas bientôt toucher le fond, c'est bien.» Il me rejoint comme ça

« Et c'est ainsi que s'achève la liberté, sous une pluie d'applaudissements. » Welcome in the world !

« Legolas ! Et de deux !
- Et moi j'en suis à 17 !
- Ah je ne laisserai pas d'oreilles pointues me dépasser !» On avait dit PAS D'AMALGAME

« Faut chercher ses références, ses goûts…
- C’est con que Rolex ne soit pas un prénom.»

« Je n’ai pas de cours de prénom à recevoir de quelqu’un qui appelle ses enfants Apollin et Myrtille »

« Du bonheur à l’état pur, brut, natif, volcanique, quel pied ! C’était mieux que tout, mieux que la drogue, mieux que l’héro, mieux que la dope, coke, crack, fitj, joint, shit, shoot, snif, pét’, ganja, marie-jeanne, cannabis, beuh, péyotl, buvard, acide, LSD, extasy. Mieux que le sexe, mieux que la fellation, soixante-neuf, partouze, masturbation, tantrisme, kama-sutra, brouette thaïlandaise. Mieux que le Nutella au beurre de cacahuète et le milk-shake banane. Mieux que toutes les trilogies de George Lucas, l’intégrale des muppets-show, la fin de 2001. Mieux que le déhanché d’Emma Peel, Marilyn, la schtroumpfette, Lara Croft, Naomi Campbell et le grain de beauté de Cindy Crawford. Mieux que la face B d’Abbey Road, les CD d’Hendrix, qu’le p’tit pas de Neil Armstrong sur la lune. Le Space-Mountain, la ronde du Père-Noël, la fortune de Bill Gates, les transes du Dalaï-Lama, les NDE, la résurrection de Lazare, toutes les piquouzes de testostérone de Schwarzy, le collagène dans les lèvres de Pamela Anderson. Mieux que Woodstock et les rave-party les plus orgasmiques. Mieux que la défonce de Sade, Rimbaud, Morisson et Castaneda. Mieux que la liberté. Mieux que la vie... » Un jour, je l'apprendrai par coeur. Un jour.

« Et là, ça était le pire. Plus rien, plus rien pendant 10 ans, plus rien pendant 3652 jours et 3653 nuits. Fini le jeu, les jeux, le piment de mon existence. J’ai erré dans ma vie comme quand on erre dans une tragédie de Racine. Hermione version mec. Où suis-je ? Qu’ai-je fait ? Que dois-je faire encore ? Quel transport me saisit ? Quel chagrin me dévore ? Ah ne puis-je savoir si j’aime ou si je hais. Sophie m’a assassiné. Trucidé. Egorgé. Baisé. Enculé. Et tant d’autres rimes tarées. Et puis j’ai fini par y penser à l’imparfait. Me résoudre au bonheur fade de ma naissance. L’amour, la famille, le boulot, l’antenne parabolique. Du Racine j’vous dis. »

« Il y a que trois choses que tu ne m’as pas demandé de faire, que je regrette et j’aurais été cap...
- Genre ?
- Manger des fourmis, insulter les chômeurs qui sortent de l’ANPE... t’aimer comme un fou.»
Ah la niaiserie. AU BUUUUUUCHER !

« Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool ! Moi, j’ai Sophie.» Moi, j'ai un chien

« Je préfère mourir debout, que de vivre à genoux !» Be a hero !

« Le magistrat royal : Crie le donc.
Le magistrat royal : Aller dit le, « pitié »...
Hamish : Pitié William, pitié...
Stephen : Jésus, seigneur...
Le magistrat royal : Le prisonnier souhaite dire un mot.
William Wallace : Libertééééé !! »

« Mon précieeux...»

« Tiens tu peux jeter mon chapeau si tu veux !
- Oh Merci Capitaine !
- Bon maintenant va me le chercher...»

« Le moment viendra où vous pourrez enfin agir avec honneur.
- Je les adore ces moments... Je les salue de la main quand je les vois passer.»

« Ça n’aurait jamais pu marcher entre nous, Jack !
- Vous aimeriez vous en convaincre.»

« Je rêve?
- Non...
- Si je rêvais y´aurait du Rhum !»

« Vous allez me dire ce que j’ai dans le ventre !
- Tu as un monstre au fond de toi. Ces types ont piraté la navette où tu étais. Ils ont vendu ton cryotube à cet homme là. Il t’a mis un alien à l’intérieur de ton corps. Un spécimen très agressif. Il va sortir en te crevant la cage thoracique et tu vas mourir... D’autres questions ?
- Qui êtes-vous ?
- Je suis la mère du monstre.» BA-BA-BA BADASS !!

« Pourquoi vous l’appelez 65 ?
- Les copains sont tombés sur son dossier quand il est arrivé, c’est son QI.»

« T’inquiète pas, je contrôle la situation
- Hé bien je n'aimerais pas voir quand tu ne la contrôles pas ! »

« J’ai vécu avec une femme. Et puis au bout de 48h elle a décidé qu’on se séparerait d’un commun accord. J’ai fais une tentative de suicide : j’ai avalé 2 tubes de laxatifs. J’ai perdu 16 kilos et ma moquette. »

« Écoute Bernard... J’crois que toi et moi, on a un peu le même problème ; c’est qu’on peut pas vraiment tout miser sur notre physique, surtout toi. Alors si je peux me permettre de te donner un conseil, c’est oublies qu’t’as aucune chance, vas-y, fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher... » Just because of you.. nin nin nin..

« Quand te reverrais-je ? Pays merveilleux ! Où ceux qui s’aiment, vivent à deux ! »

« Je sais pas ce qui me retient de te casser la gueule...
- La trouille peut-être ?
- Ouais, ça doit être ça ! »

« Excusez-moi mais vous êtes en train d’uriner sur ma voiture.
- Hein ? Ho, Ha oui ! ... Mais c’est parce que j’ai la même là bas, j’ai confondu ! ... Je peux finir ?
- Oui. »

« Et la jupe elle est où là ?
- Nan ça c’est des bas de contention, si je les mets pas je risque de m’évanouir...
- Moi je vais pas vous mettre des bas !! Même pour vous vaut mieux vous évanouir franchement ! Un moment donné faut... on dit non ! »

« Excusez-moi vous sauriez où je peux trouver une bière ?
- J’sais pas moi... peut-être dans tes cheveux ? »

« Je peux être très drôle si tu le désires, ou songeur, intelligent, superstitieux, courageux... Et je sais faire des claquettes ! Je peux faire ce que tu veux. T’as qu’à me dire ce que tu veux que je sois pour toi.
- Tu es stupide.
- Ouais je peux l’être aussi. »

« Et qu’est-ce qui se passe si une voiture arrive ?
- On meurt ! »

« Vous êtes qui vous ? Anglais ? Américain ?
- Américain, et toi, t’es quoi ?
- Allemand, espèce de crétin !
- Ah, ça fait qu’on est pas dans l’même camp alors ! »

«Je ne vis pas pour être un esclave mais le souverain de mon existence.»

« - Vous entendez ce bruit ? C’est le déclic de mon Walter braqué sur vos testicules.
- Alors on est deux, je vise vos couilles depuis le début.»

« On voulait vous dire qu'on est tous très fan de votre boulot, comme liquidateur de nazis. J'trouve que vous avez un sacré talent. Et je me flatte d'avoir beaucoup de flaire pour ce genre de talent. Mais vous pratiquez l'élimination des nazis en amateur, alors on vient voir si vous voulez passer pro. » Les métiers d'avenir, on adore

« Ma mère m’a toujours dit qu’un jour je f’rais quelque chose de ma vie, elle s’imaginait pas que ça s’rait en zigouillage de zombies ! »

« Règle n°3 : méfiez-vous des toilettes. »

« Attends, je rêve ou on viens de se faire prendre en otage par une gamine de 12 ans ?! »

« De l’excrément : c’est tout ce que vaut Monsieur J. Evans Pritchard. Il ne s’agit pas de mesurer de la tuyauterie !»

« T'as du feu ?
- Celui que t'as au cul te suffit pas ? »

« En fait, vous allez rire mais...
- Tel que vous me voyez là, je suis au maximum. »

« Tu vas où comme ça ?
- J’allais au toilettes.
- Avec tes chaussures à la main ?
- Y’en a bien qui y vont avec un journal. »

« Le porc est l’animal le plus proche de l’homme !
- Ah beh comme ça on est d’accord. »

« Vous pensez que ma fille est lesbienne ?
- Hum hum...
- Hum hum oui ou hum hum non ?
- Hum hum...
- Vous pouvez arrêter les « hum hum » et dire la vérité pour une fois ?
- Vous trouvez ça plus choquant qu’elle est des rapports avec une fille plutôt qu’un garçon ?
- Finalement j’aimais bien quand vous disiez « hum hum »... »

« Hey Charlotte, c’est du p’tit bateau ou du Titanic ta culotte ?
- Arrête, c’ma mère elle achète que ça ! »

« C’est pas en Anglais qu’on va s’améliorer, c’est en tentative de suicide ! »

« Faut un décodeur pour avoir les couleurs ici ou quoi ? »

« Eeeh regarde la famille avec la meuf trop chelou, là ! J’suis sûr que c’est pour nous, ça !
- Ouais bah ça va, ça te change pas trop de ta famille, toi ! »

« Okaaaay ! »

« jour, nuit, jour, nuit...»

« T’es un laideron mais tu es bien bonne ! »

« Robespierre lui a fait couper la tête.
- Ah, quel bon sens ce Robespierre ! »

« Je vous ennuie ?
- Oui, certes. J’en conviens. »

« Il se peut que je crie.
- Je comprends, il arrive parfois que je fasse cet effet.»

« Je choisis la formule offensive.»

« Il a une belle tête de vainqueur. »

« C’est cruellement fatiguant d’être intelligent.
- Je sais pas, faudra que j’essaie. »

« À nos vies de merde, dans ce monde de merde, qui tire à sa fin.»

« J’ai cassé mon talon
- Le talon de tes Gucci ?
- Nan, le talon de mon pied.
- Ah, tu m’as fait peur.»

«Je n’ai pas peur de mourir, j’ai peur de ne pas avoir assez vécu.»

« Voilà, la lumière s'est éteinte, mais chacun sent le souffle de l'autre. Ils savent ce qu'ils doivent savoir. Ils s'embrassent. Ils sentent leurs larmes couler sur leurs joues. Et s'il restait encore quelqu'un capable de les voir, il verrait là des amoureux ordinaires, qui se caressent l'un l'autre le visage, les corps soudés, les yeux fermés, indifférents au monde qui les entoure. Parce que c'est ainsi que la vie continue. Comme ça. »

«Dans la plupart des grandes villes, les gens ont l’art de ne pas se mêler des affaires des autres. On recommande aux femmes, si jamais elles se font agresser, de ne jamais appeler au secours, il faut crier au feu. Si vous criez au secours, personne ne vient.»

« Je prends mon dessert d’abord.
- Est-ce que c’est une décision politique ? Ou une condition médicale, peut-être ?
- Je ne vois juste pas l’intérêt d’attendre. Je veux dire, et si je meurs pendant que je mange mon entrée ?
- C’est probable ?
- C’est possible. Et si j’étouffe ? Ou si un astéroïde vient s’écraser sur le restaurant ?... Je vais te dire une chose, si tu me jures sur ton éternelle âme, que je survivrai à mon entrée, alors j’attendrai. Mais avant que tu ne répondes, considère que si quelque chose arrive, tu devras vivre, pour le reste de ta vie en sachant que non seulement tu m’as menti, mais que tu m’as refusé mon dernier plaisir. Es-tu prête à supporter cette responsabilité ?»


« Quand t’es en train de lire une revue de chasse en te masturbant dans ton caca, il t’arrive de t’arrêter et de dire « Wahou, c’est quand même incroyable à quel point je peux être givré ! » ? »

«Je ne vais pas te faire de mal... Je vais juste t’éclater la gueule !»

« All work and no play makes Jack a dull boy »

«Choisir la vie, choisir un boulot, choisir une carrière, choisir une famille, choisir une putain de télé à la con, choisir des machines à laver, des bagnoles, des platines laser, des ouvres boites électroniques.
Choisir la santé, un faible taux de cholestérol et une bonne mutuelle, choisir les prêts à taux fixes, choisir son petit pavillon, choisir ses amis.
Choisir son survet’ et le sac qui va avec, choisir son canapé avec les deux fauteuils, le tout à crédit avec un choix de tissu de merde, choisir de bricoler le dimanche matin en s’interrogeant sur le sens de sa vie choisir de s’affaler sur ce putain de canapé et se lobotomiser au jeux télé en se bourrant de McDo.
Choisir de pourrir à l’hospice et de finir en se pissant dessus dans la misère en réalisant qu’on fait honte aux enfants niqués de la tête qu’on a pondu pour qu’ils prennent le relais.
Choisir son avenir, choisir la vie.
Pourquoi je ferais une chose pareille ? J’ai choisi de pas choisir la vie, j’ai choisi autre chose. Les raisons ?
Y’a pas de raison. On n’a pas besoin de raison quand on a l’héroïne.»

« Maintenant, il n’est plus qu’une crotte de caniche dans un centre commercial. Moins, en fait.»

«On se shooterait à la vitamine C si cela avait été illégal...»


«Pourquoi je travaillerai pas pour la NSA ? Ça c’est une colle ! Je vais essayer d’y répondre.
Disons que je travaille à la NSA et qu’on dépose un code sur mon bureau, un code réputé inviolable, mettons que je tente ma chance, mettons que j’le déchiffre, là j’suis très content de moi parce que j’ai bien fait mon boulot, mais c’était peut-être le code de l’emplacement d’une armée rebelle en moyen orient ou en Afrique du nord, et une fois qu’on a repéré le lieu, on bombarde le village où les rebelles se cachent, et quinze cents personnes que j’ai jamais vu, qui ne m’ont jamais rien fait, sont tuées.
Et les politiciens, ils disent : « envoyez les marines assurer la sécurité », parce qu’ils en ont rein à foutre, c’est pas leurs gosses qu’ils envoient se faire descendre, comme eux ils sont jamais allés au feu, parce qu’ils étaient tous planqués dans la garde nationale ; c’est un pauvre môme de Boston sud qui se prend un shrapnel dans les fesses, et il revient pour apprendre que l’usine où il travaillait s’est exportée dans le pays d’où il vient d’arriver et le mec qui lui a filé le shrapnel dans le cul c’est lui qui a son job, parce qu’il bosse pour 15 cents par jour sans pose pipi ; et maintenant il comprend que la seule raison qu’il y avait de l’envoyer là-bas, c’était de mettre en place un gouvernement qui nous vendrait le pétrole pour pas cher, et bien sûr les compagnies pétrolières exploitent le conflit qu’il y a eu pour faire monter les prix, et se faire du même coup un beau p’tit bénef, mais ça aide pas mon pote qui travaille pour des clous.
Il se traîne un max à livrer le pétrole bien sûr, peut-être qu’ils vont employer un alcoolique comme capitaine, un buveur de martini, qui s’amuse à faire du slalom entre les icebergs, jusqu’au jour où il en frappe un. Le pétrole se déverse et ça tue toute vie dans l’Atlantique nord.
Alors là, mon pote est chômeur, il peut pas se payer de voiture et c’est à pied qu’il se cherche des jobs, ce qui est pas marrant parce que le shrapnel qu’il a eu dans le cul, lui a filé des hémorroïdes, et puis en plus il crève de faim parce qu’à la soupe populaire on lui propose comme plat du jour, de la morue de l’Atlantique nord avec de l’huile de moteur.
Alors qu’est-ce que j’en pense ? J’vais attendre une offre meilleure. J’me dis, putain je ferai peut-être aussi bien de descendre mon pote, prendre son job, le filer à son pire ennemi, faire monter les prix, bombarder, tuer des bébés phoques, fumer de l’herbe, m’engager dans la garde nationale. Et puis j’serai peut-être élu Président ?»
Will Hunting. The best quote.

A propos de tout
Activité récente
Réalisateurs favoris
Cinénautes favoris
Cinénautes voisins
OnlyLola
1176 films dans ma cinéthèque

Pays, Ville : France, Wormhole
Née en : 1999
Né en : 1999
Cinenaute Suprême
34%
mise à jour dans 33 minutes
Votre compatibilité cinématographique avec OnlyLola est #strProxFound#
Films les plus appréciés en commun :

Films préférés

Voir plus

Mur personnel de commentaires (19)

pwachevski a écrit :
18-08
On a notre film du mois prochain, Jauja, mais il est tellement connu qu'il n'y a que 4 personnes qui l'on dans leur liste envie/PAV... Du coup je crois que ça sert à rien de commencer nos pubs ce mois ^^'
pwachevski a écrit :
17-08
Hello,
Encore merci pour ton aide. On commencera en septembre, c'est plus la peine pour août, je pense.
Bonne fin d'été ;)
pwachevski a écrit :
03-08
Salut,

J'ai vu que tu te proposais sur le forum pour tenir la fin du vote pour les thèmes. ça me va même si tu ne peux commencer que le 21. C'est pas bien grave si personne ne le gère une journée. Merci beaucoup ;)

Et aussi, tu t'étais proposée pour faire "la pub" pour le film du mois auprès des gens qui ont le film dans les listes PAV et envie. Je te propose qu'on se repartisse le travail, tu prend la liste envie et moi la liste PAV, ou l'inverse. Il faudrait juste se mettre d'accord sur notre message à copier/coller, dans l'idée quelque chose type : "salut, nous te contactons car tu as le film... dans ta liste... et que ce film a justement remporté le ciné-club du mois, donc n'hésite pas à regarder le film et venir participer au ciné-club avec nous -lien-"
pwachevski a écrit :
26-07
Hello,
Le sujet pour mettre en place la liste de thèmes pour l'année est lancé ;) http://cinenode.com/forum/viewtopic.php?f=5&t=546#p13580
pwachevski a écrit :
21-07
Hello ! J'ai lancé un sujet sur le forum pour discuter de l'organisation du Ciné-Club, est-ce qu'il faut changer des choses pour l'année prochaine, toussa toussa. Je suis sûre que tu as plein de chose à dire ;p http://cinenode.com/forum/viewtopic.php?f=5&t=102&p=13539#p13539
pwachevski a écrit :
13-07-2016
Salut,
Aucun problème, il y a aucune obligation, c'était vraiment juste pour te prévenir. Je comprends très bien que tu puisses ne pas avoir le temps pour ça. Après le Challenge été dure jusqu'au 21 septembre, tu peux toujours reprendre à partir de la fin du mois d'aout, c'est toi qui vois ;)
Bonne vacances à toi aussi ^^
Jadany a écrit :
05-07-2016
Je n'aime pas Matrix non plus x)
Ce n'était pas vraiment un livre sur les couvents, c'était un portrait de l'Irlande en général et ça s'appelle "Les Irlandais" écrit par Agnès Maillot, c'est super intéressant :) !
J'en parle un peu mieux ici, si ça te dis ;) : https://beyondthelinessite.wordpress.com/2016/02/26/parlons-bouquin-les-irlandais-de-agnes-maillot/
pwachevski a écrit :
27-06-2016
Hello, j'ai vu que tu avais déjà terminé le challenge de l'été. Je m'attendais à ce que ça arrive mais pas forcément aussi tôt ^^ Du coup j'ai ajouté un mode de jeu numéro IV qui te permet de continuer le challenge tout l'été, si tu en a envie. Je l'ai annoncé sur le forum, mais comme je savais pas trop si tu va encore y faire un tour comme tu as bouclé ton challenge, je viens aussi te le dire ici ;)
Jadany a écrit :
27-06-2016
Je suis fan de ta cinéthèque * _* !
pwachevski a écrit :
25-01-2016
Le challenge SF est lancé : http://cinenode.com/forum/viewtopic.php?f=5&t=408 !
athalia a écrit :
29-09-2014
Carrément ! J'adorais toutes les scènes avec lui, c'est le genre de méchant à l'âme bien pourrie pour qui la rédemption est impossible ;) J'ai été triste de sa mort, je me demandais comment la série allait pouvoir continuer sans sa tête d'ange à claques ! XD
athalia a écrit :
28-08-2014
Hello ! Désolée je viens de voir ton message sur Joffrey ! :) En effet j'adore ce perso tout en le détestant, c'est assez bizarre et je passe pour une psychopathe !
Lilas26 a écrit :
30-04-2014
J'ai une théorie !
On a vu le même film, mais on était tous dans une simulation, sauf nous deux qui sommes divergentes du coup ! Donc eux ils ont aimé parce qu'ils étaient comme hypnotisés, mais nous on était conscientes donc nous n'avons pas aimé ! Qu'est-ce que t'en pense ? ^^

Désolée de répondre maintenant, je suis assez occupée en ce moment :3
Lilas26 a écrit :
24-04-2014
Je te pardonne ! x)
Oui moi aussi, j'ai halluciné en voyant tout les gens aimer, voire adorer ce film ! Je commençais à me demander si j'étais bien humaine, ou si tout les autres étaient des extra-terrestre venus nous envahir…Oo
Élevée avec du Trust ?! Mais c'est génial ça, j'adoooore Trust *o*
À ce que j'ai compris, toi aussi, tu es une amatrice de rock ? ^^
Lilas26 a écrit :
16-04-2014
Coucou ! J'ai vu sur le forum que tu avais été déçue par le film Divergent, ce qui est aussi mon cas ^^'
Et, ô grande curieuse que je suis, j'ai lu ton QSJ que j'ai naturellement adoré !
Bonne journée à toi ^^
MlleRose a écrit :
12-03-2014
Merci de m'avoir répondue :) c'est dommage qu'il ne sorte pas en français...:(
BonYver a écrit :
08-02-2014
En fait je pensais plutôt à donner des idées aux amateurs que sont les méchants des films d'horreur, ils ont besoin qu'une artiste les conseille les pauvres. (oui, le fait que j'en parle sur Cinenode est un pur hasard!) Et toi alors, quoi d'neuf pour cette année?