Commentaires de films faits par Noone

Citations de films par Noone

Commentaires de films appréciés par Noone

Citations de films appréciés par Noone

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
L'exorcisme d'Emily Rose
date : 20-05
Une histoire assez intéressante et qui évite l'écueil du film d'exorcisme pur en nous donnant pendant un temps du grain à moudre: Emily Rose était-elle réellement possédée ou simplement atteinte d'une maladie mentale? Si la réponse arrive assez vite, elle aurait pu rester intéressante à trouver si les scénaristes avait réussi à faire tenir la question jusqu'au bout... Pas grave, c'est bien quand même.
Faire de surcroit que ce ne soit pas un simple exorcisme mais un retour sur la pratique qui a été fatale à la jeune femme à travers le procès du prêtre est intéressant et le mélange de la rigueur de la justice du peuple et des croyances religieuse donne de la profondeur à l'histoire.
Même s'il y a quelques longueurs, ça reste une adaptation d'une histoire "vraie" plutôt réussie.
A chacun de se faire son opinion sur la vie d'Emily Rose et de sa (ses) possession(s).
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
S.O.S. Fantômes
date : 20-05
Ce film est moins désastreux que ce qu'il annonçait, c'est pas extraordinaire, ça ressemble beaucoup trop à S.O.S fantômes premier du nom pour que ça ne se voit pas et pour ma part, j'ai pas trouvé que l'équipe fonctionnait si bien que ça, surtout le personnage de Patty qui se glisse là parce qu'il fallait bien un personnage "de couleur" comme dans le premier sinon on aurait été perdu.
Melissa McCarthy fait du Melissa McCarthy, un peu moins bon que d'habitude d'ailleurs, je l'ai préférée dans Les flingueuses.La meilleure du lot et dont j'aurais un peu aimé que la folie douce soit un peu mieux travaillée, c'est le personnage de Jillian, ça aurait été intéressant de voir ce qu'ils auraient pu en faire.
Chris Hemsworth est bien en débile qui comprend rien, les cinq premières minutes, après c'est lourdingue...
Le méchant de l'histoire manque de consistance, de profondeur, c'est dommage.
Donc, c'est pas mauvais, il y a quelques bonnes idées, le combat contre les fantômes est visuellement bon et plein de références mais je n'ai pas trouvé que l'équipe de femmes fonctionnait bien, peut-être que si elles avaient écrit le scénario comme Dan Aykroyd et Harold Ramis l'avaient fait pour le premier, sans contraintes, cela aurait donné quelque chose de vraiment bon.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
SOS fantômes 2
date : 20-05
Une suite que j'ai un peu moins appréciée que le premier, malgré un adversaire un peu plus stylé que dans le premier. L'équipe n'est plus ce qu'elle était, ce n'est plus non plus la découverte de la première fois, j'ai plus eu l'impression d'une histoire écrite parce qu'il fallait absolument faire une suite.
Quand le plaisir d'écrire et de jouer n'est plus là, les acteurs auront beau faire de leur mieux, ça se voit et c'est bien moins intéressant à suivre.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
SOS fantômes
date : 20-05
Quand les scénaristes sont aussi les acteurs, ça donne tout de suite un film assez solide et des personnages qui se complètent bien.
Même si le film vieillit doucement, les répliques sont cultes, les références nombreuses et les acteurs et actrices bons, donc, un bon film à revoir de temps à autre.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La passante du Sans-Souci
date : 14-05
N'ayant pas lu le roman de Kessel, j'ai eu de la curiosité pour ce film après avoir lu un peu la vie de Romy Schneider et ce qu'elle a supporté tant au niveau de sa santé que de sa vie privée. Comment cette actrice, déjà si grande et talentueuse a réussi à tourner un film pareil, qui parle des souvenirs de la seconde guerre mondiale, des atrocités commises et de ceux qui sont toujours libres cinquante ans après, avec dans l'histoire la présence d'un enfant alors qu'elle perdait le sien peu de temps avant, le tout en tenant deux rôles dans la même histoire? Immense respect pour avoir réussi avec tout ce qu'elle a du supporter avant de tourner.
Le film est intéressant par ce qu'il aborde: un homme connu et respecté, président d'une association humanitaire abat froidement l'ambassadeur du Paraguay sans raison... ou plutôt avec des raisons qu'il avait caché jusqu'alors. Et c'est l'histoire du petit garçon qu'il a été qui explique clairement ce geste. Son passé est chargé de moments durs, de personnages forts qu'il a aimé et qui lui ont été enlevé par les S.A. et par la suite, par un personnage qu'il retrouvera un jour par hasard.
Un bon film, avec une histoire dur mais belle et une Romy Schneider qui nous offre pour la dernière fois, l'étendue de son talent d'actrice. Je conseille vivement.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Après la pluie
date : 10-05
Film très méconnu et pourtant très bon. Ce n'est pas une fresque épique avec des grands combattants qui sauvent des royaumes, pas un guerrier de légende avec des armes aussi célèbres que lui, non, c'est l'histoire simple et belle d'un Ronin qui cherche sa place dans le monde, se dévoue pour ceux qui le méritent et trouve toujours du bien, même quand ce qu'il pensait avoir trouvé lui est refusé parce qu'il avait fait quelque chose qui n'était pas bien vu, pour aider ceux dans le besoin.
Très peu de combats mais beaucoup de belles manières de penser et de vérités sur la liberté et ce qu'elle peut coûter. A voir.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Hôtel du Nord
date : 10-05
Une drôle de faune que celle qui se côtoie dans cet hôtel du Nord. Et c'est l'un des rares films ou les personnages qui "satellitent" autour du couple qui donne l'importance à l'histoire ont presque plus d'importance qu'eux, comme qui, peu importe ce qui arrive, le monde ne s'arrête pas de tourner.
Le quotidien de cet hôtel, les personnes qui s'y croisent, forment un ensemble intéressant à suivre, avec leurs personnalités et leurs problèmes.
Les acteurs tiennent bien leurs rôles, certes un peu transparents, comparés à Arletty et Louis Jouvet mais qui ont leur place tout de même.
Un classique qui mérité son nom.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Snowpiercer, Le Transperceneige
date : 08-05
Enfin un film avec une idée qui change beaucoup de tout ce qu'on voit d'habitude. Les survivants de l'humanité enfermés dans un train condamné à rouler continuellement parce qu'à l'extérieur, la planète subi une glaciation qui rend impossible la vie dehors.
Ce postulat de base était déjà intéressant, comment des gens peuvent arriver à tenir dans un espace restreint pendant des années sans se détruire les uns les autres? Mais y ajouter en plus un classement des wagons par classes sociales, les plus riches en tête, les pauvres à la queue, c'était clairement une excellente idée. La confrontation entre les uns et les autres ne pouvait donner que cette situation développée dans le film (Elysium en beaucoup mieux).
La confrontation avance au fur et à mesure que progresse les insurgés dans le train et on découvre un peu plus l'histoire de Curtis et des pauvres des wagons de queue qui ont toujours eu à souffrir de leur place, là où les plus aisés ont tout ce dont ils ont besoin.
La fin et surtout la découverte du véritable rôle de Gilliam donne un tout autre sens à l'histoire et au combat de Curtis...
Une histoire originale, qui montre bien que quelles que soient les conditions, l'être humain restera incapable, en grand groupe de survivre ensembles.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Interstellar
date : 08-05
Encore un Christopher Nolan capillotracté, comme j'aime. A la fois simple dans son histoire et terriblement complexe dans ce qui la compose.
Malgré quelques longueurs et passages un peu trop scientifiques qui nécessite par la suite, de se renseigner un peu plus pour comprendre un peu plus le film, ça reste un excellent moment de questionnement sur la place de l'être humain sur la Terre et dans l'espace, ce qu'on est prêt à faire pour protéger les siens et assurer la survie de l'humanité,...
A chacun de se faire sa propre idée sur ce qu'a bien fait ou non Cooper avec sa famille et ce qu'ont fait les scientifiques pour assurer la survivance de l'humanité.
Pour le reste, le film est plutôt bon, les acteurs bien dans leurs rôles et l'histoire posant des questions assez intéressantes pour continuer à y penser bien après que le film soit terminé.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La douceur de vivre
date : 07-05
Federico Fellini, c'est un cinéma exigent qui nécessite de faire un effort de concentration et de se renseigner plus avant ou après sur le cinéma italien et sur tout ce que le réalisateur a réussi à caser dans son film, donc pas quelque chose qu'il faut regarder en s'attendant à quelque chose d'excellent et auquel on aurait tout compris (sauf professionnels du cinéma italien et de Fellini).
Pour un premier visionnage, j'ai trouvé ça assez long pour quelque chose ou il me manque beaucoup de clés pour tout comprendre. Les acteurs et actrices sont pas mal, j'aime assez certaines scènes mais d'autres m'ont semblé tellement vides que je me suis demandé à quoi elles servaient à l'histoire. En un mot, pour l'apprécier, il me faudra plusieurs visionnages, en apprendre davantage sur le cinéma italien et l’œuvre de Fellini pour arriver un jour à apprécier les qualités du film.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
la relève
date : 06-05
Dans la filmographie de Clint Eastwood, on trouve de tout et souvent du très bon mais celui-là, je n'ai pas accroché du tout, que ce soit l'histoire en elle-même, Clint Eastwood, Charlie Sheen ou même Raul Julia. Et c'est sans doute à cause de la VF la plus mauvaise que j'ai eu dans un film d'Eastwood qui donne même pas envie d'écouter ce qu'ils disent.
Clint fait du Clint, en beaucoup moins cassant que dans l'Inspecteur Harry ou Gran Torino. Charlie Sheen, je n'arrive pas à apprécier l'acteur sans savoir vraiment pourquoi, le fait que ce soit un fils de riche qui est simple flic, qu'il a une histoire avec son frère qui n'a aucune importance dans l'histoire générale ou le duo avec Clint qui ne fonctionne pas. Quant au pauvre Raul Julia, je suis désolé, mais à chaque fois que je le voyais, je pensais obligatoirement à Gomez Addams. Il a une filmographie à part ça mais c'est un rôle qui lui colle trop à la peau pour qu'on arrive à en faire abstraction.
Donc, pour moi, ce n'est pas le meilleur de la filmographie de Mr Eastwood, son duo avec Charlie Sheen, je n'ai pas accroché et la VF est vraiment pas bonne. A voir par curiosité mais vraiment sans plus.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Complots
Complots réalisé par Richard Donner
date : 06-05
Un type un peu frappé, adepte des théories des complots, ça donnait déjà quelque chose d'intéressant à suivre mais dés qu'il pense avoir été arrêté à cause de l'une d'elle, on se demande pendant quelques minutes ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas. Après, une fois les pièces mises en place, on devine assez facilement le dénouement final et ses possibles répercutions.
Mel Gibson et Julia Roberts forment un duo plaisant à suivre pour une histoire assez efficace.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Sin City : j'ai tué pour elle
Si le premier avait l'avantage de la nouveauté et donc de la découverte, le second , même s'il reste esthétiquement pas mal, n'est pas aussi bon que son prédécesseur.
Je n'ai pas trouvé de passages aussi beaux visuellement que dans le premier. Je n'ai pas apprécié plus que ça de suivre Marv, Nancy et McCarthy, à part le changement de Nancy, ce n'était pas exceptionnel.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Sin City
date : 01-05
Le premier film que je vois avec une esthétique pareille et je dois dire que c'est assez intéressant, avec même quelques belles images, celles avec le personnage d'Elijah Wood notamment.
L'esthétique donne une atmosphère très sombre à Sin city et a ceux qui y vivent. Les personnages ont des personnalités à la fois violente et pourtant protectrice pour la plupart. J'ai bien aimé Marv et Hartigan, ainsi que Kevin, même si j'aurais préféré qu'il soit le vrai méchant de l'histoire.
Un film qui tente quelque chose d'intéressant et qui, pour moi, est plutôt bon. A voir pour se faire son idée.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Benjamin Gates et le Livre des Secrets
Un second volet qui se hisse à la hauteur de son prédécesseur, avec une nouvelle énigme à résoudre pour Benjamin, qui va devoir en plus prouver que son ancêtre n'est pas un des responsables de l'assassinat de Lincoln.
Les aventures sont plutôt bonnes, rappellent d'autres films mais c'est un peu normal, tout ayant déjà été imaginé (ou presque).
Cette suite est pas mal et se permet à la fin de laisser une porte ouverte à un possible troisième volet. A voir.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Benjamin Gates et le trésor des Templiers
Une surprise agréable que ce film. Un peu Indiana Jones, un peu Da Vinci code, la recherche de ce trésor est intéressante à suivre. Le potentiel de l'histoire est bien travaillé, très peu de moments qui ne servent pas l'histoire, c'est agréable de suivre cette chasse aux trésors.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Van Helsing
date : 29-04
Comme pour "La ligue des gentlemen extraordinaires", sortir des personnages de la littérature et les associer, c'est casse-gueule et souvent, ça ne marche pas. Pour ma part, j'ai adoré les romans de Mary Shelley et Bram Stocker et je n'y ai rien retrouvé de ce qui faisait la force des œuvres.
Il reste quelques éléments des livres mais c'est tellement anecdotique dans l'histoire que ça ne sert pas le film.
L'histoire en elle-même incorpore beaucoup de choses, certaines franchement ridicules et inutiles (les trois femmes vampires), d'autres qui auraient mérité d'être plus expliquées (l'histoire de la famille) et une écriture scénaristique sans aucune surprise, une autoroute du vide... ça assure le spectacle pop-corn et c'est tout.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La Ligue des Gentlemen Extraordinaires
Un film passable qui se laisse regarder si on ne cherche pas trop à le critiquer. Sinon, c'est un scénario cliché, avec aucune surprise et une réunion de héros de la littérature des plus bancales.
L'histoire est classique, elle se devine sans problème et on connaît le sort de chacun bien avant la fin donc, rien de bien intéressant à en tirer sinon de voir les personnages des romans que j'ai apprécier se rencontrer le temps d'une aventure.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une étoile est née
date : 26-04
Un film qui prend bien le temps de nous montrer la lente dégringolade d'un acteur autrefois connu et apprécié qui est tombé dans l'alcool. Un peu trop long pour ce que ça raconte, je trouve. D'accord, ça montre bien tout les travers de cette industrie, ce que les acteurs et actrices doivent supporter dans ce métier mais fallait-il vraiment que ça dure 2h48?
L'évolution de Norman Maine au cours de l'histoire, son côté méprisant du début, sa rencontre avec Esther dont il force un peu les choses pour son bien, jusqu'à sa chute finale est très bien menée, j'ai mis du temps à apprécier le personnage qui, malgré ses problèmes, a aidé une étoile cachée à se révéler et à suivre une carrière qu'elle n'aurait probablement pas connue sans lui.
Esther/Vicky également a une évolution intéressante. Malgré les problèmes causés par Norman, la honte de la cérémonie des oscars et les nombreuses rechutes de son mari, elle ne le lâche pas, n'oubliant pas qu'elle n'aurait sans doute pas été aussi connue sans lui.
Un couple qui, malgré la longueur du film, est agréable à suivre, dans les bons et les mauvais moments, jusqu'à la fin...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Si tu tends l'oreille
date : 25-04
Comment ce film a t'il pu rester aussi longtemps inconnu??? C'est l'un des meilleurs des studios Ghibli et si son réalisateur n'était pas décédé, Miyazaki aurait pu prendre sa retraite sans problème.
Il n'a certes pas la force d'un Princesse Mononoké (sorti après), Nausicaa de la vallée du vent et autres Château dans le ciel mais il a une histoire intéressante, un peu naïve mais qui se suit avec plaisir. Et on note au passage beaucoup de clins d’œil aux œuvres passées ainsi que les prémisses de l'histoire de Baron et Muta du Royaume des chats.
Un très bon Ghibli que je recommande.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ponyo sur la falaise
date : 25-04
Une petite douceur comme avait pu l'être Mon voisin Totoro en son temps.
A la fois très enfantin dans ses thèmes et dans certains des dessins, il reste tout de même très bien travaillé. Si on pouvait retrouver des océans comme ça, ce serait bien.
L'amitié entre Sosuke et Brunhilde/Ponyo est sympathique à suivre, avec quelques moments tendre et plein de la douceur, le tout avec le côté magique des parents de Ponyo qui donne un côté intéressant au petit poisson devenue petite fille.
A voir sans s'attendre à retrouver un film à la hauteur de Nausicaa, Mononoké et autres Château dans le ciel, mais qui reste quand même un très bon travail des studios Ghibli et de maitre Miyazaki.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Independence Day 2
date : 24-04
Une suite qui n'apporte aucune réelle surprise, avec une histoire qu'on aurait pu espérer un peu plus étoffée mais chez Emmerich, c'est toujours le cas.
Revoir les anciens, c'est sympa mais c'est tout.
Le gros problème, c'est ce que j'entraperçois derrière la platitude de l'histoire. Si une importance était donnée aux grosses bêbêtes, plutôt que suivre les amourettes des humains, on aurait quelque chose d'intéressant. Deux fois qu'on voit l'intérieur des vaisseaux, qu'on découvre qu'ils ne sont pas que des destructeurs et on reste toujours autant devant la porte sans rien savoir. Un potentiel pareil pourrait aller loin si quelqu'un d'autre prenait le relais.
Et je ne parle pas de la pokéball H2-G2.
Donc, comme toujours chez Emmerich, je trouve un potentiel énorme non développé alors qu'on est obligé de suivre des humains peu intéressants.
A voir pour voir ce que sont devenus les personnages du premier et pour la reine des bestioles qui est vraiment pas mal. Pour le reste, n'attendez pas un film à la hauteur du premier.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Independence day
date : 24-04
Un condensé de tout ce qui fait le "charme" des films américains: du patriotisme dégoulinant, un pays qui vous sauve la Terre à lui seul, un soldat qui démonte une créature, un scientifique mal reconnu qui ridiculise tout les autres, un président qui va au charbon malgré tout,... C'est tellement plein de trop que c'est bon quand même.
Will Smith, Jeff Goldblum, Bill Pullman, Judd Hirsch et Randy Quaid sont très bons dans leurs rôles, avec des répliques souvent drôles et des caractères intéressants.
Un film qu'il faut apprécier sans chercher derrière parce qu'on passerait toute l'histoire à noter les incohérences.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Star Wars Anthology : Rogue One
date : 24-04
Comme à peu près tout le monde, je pense que c'est ce qu'aurait dû faire l'épisode 7. Là, au moins, on a un univers différent, des prises de risques scénaristiques qui change agréablement de ce qu'on nous a servi avec Le réveil de la force. Sans le trouver totalement mauvais, Rogue One le surpasse largement.
On aurait pu craindre que Tarkin, Vador, Mon Mothma et autre Bail Organa prenne le pas sur les autres personnages mais ce n'est pas le cas. Dans cette guerre, c'est vraiment les soldats que nous suivons. Ils ne sont pas aussi charismatiques, on ne les connaît pas et seront oubliés par la suite mais ils ont leur part d'importance et c'est ce qui est bien. La fin est particulièrement bien trouvée et change agréablement de ce à quoi on est habitué. Pas de happy ending et pourtant, ce n'est pas triste. Ils ont accomplis ce qui devait être fait et c'est tout.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Stigmata
date : 24-04
Une histoire qui prend la religion catholique pour thème et montre ce qu'est capable le Vatican quand il s'agit de cacher les choses, il fallait oser et au final, c'est plutôt bon.
L'idée de la manière dont les choses arrivent à cette pauvre Frankie est simple et commune à beaucoup de films d'horreur mais ce n'en est pas un et c'est ça qui rend la chose intéressante.
Le film est bien travaillé, j'aime la différence entre l'esthétique de l'univers où vit Frankie, l'église de Bela quinto et le Vatican. Il y a tant de différences entre les trois qu'on aurait pu se demander comment tout pouvait être lié.
Le côté religieux et l'histoire des stigmates est bien menée sans en faire trop et la vision que porte le prêtre sur le Vatican est sans concession. Peu importe ce que disent les textes officiels, il n'avait pas peur de voir ce qui n'avait pas été gardé par les hautes institutions.
Le film est pas mal, allant là où ça gratte le Vatican et donne une réplique qui changerait effectivement beaucoup de choses si elle devait être vrai.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Annabelle
date : 22-04
Il faudrait un jour ne pas effleurer le sujet des démons et des croyances religieuses, du mal et du bien mais y rentrer pleinement et ne pas se contenter de balancer un train de jumpscares qui ne font peur qu'à ceux qui n' sont pas encore habitués.
Le lien entre la poupée de départ et ce qu'elle est devenue par la suite est limite mais on s'y fait et après... pas grand chose à se mettre sous la dent.
Que ça tombe dans cette famille parce qu'ils ont voulu savoir si tout allait bien dans la maison d'à côté d'accord, qu'ils soient attaqués par la personne qui donnera son nom à la poupée et son compagnon en représailles, pourquoi pas, que des gens insensés fassent des choses insensées, pas de problème... mais la suite de l'histoire manque de quelque chose pour trouver de l'intérêt à la chose. On sait comment ça va finir dés que le personnage d'Evelyne apparaît et nous parle de sa fille donc mettez nous quelque chose pour qu'on reste.
S'il y a quelques passages intéressants, l'histoire manquait de profondeur et de noirceur pour donner pleinement un potentiel au personnage d'Annabelle.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0