Lire la suite...
Dernier film de Dennis Gansel
Dédicaces de Dennis Gansel et autres évènements

Ajouter une dédicace ou un évènement pour Dennis Gansel
Ses spectateurs apprécient aussi
Auteurs aux thèmes similaires
Evaluations moyenne de ses films
Critère Note Visuel
Globale 7.8
Scénario 7.9
Images 7.4
Emotions 7.9
Suspense 7.6
Musique 7.2
Acteurs 8
Originalité 8.2

Dennis Gansel

Nom de naissance

Prix et distinctions

Naissance

  • Date : ( ans)
  • Lieu : Non disponible

Décès

  • Date : (à ans)
  • Lieu : Non disponible

Editeurs

Constantin Film Produktion : 1 films
Celluloid Dreams : 1 films
Rat Pack Filmproduktion : 1 films
Olga Film GmbH : 1 films

Les chiffres

Présent dans : 1 840 cinéthèque
Note moyenne : 7.75 / 10
Nombre d'évaluations : 190
Position top auteur : 635

Dans les cinéthèques des Booknautes

Liste

Dans le top auteur

Position
[["8 nov","624"],["9 nov","626"],["10 nov","628"],["11 nov","619"],["12 nov","632"],["13 nov","624"],["14 nov","625"],["15 nov","627"],["16 nov","625"],["17 nov","626"],["18 nov","629"],["19 nov","623"],["20 nov","628"],["21 nov","635"]]

Ajouts par semaine

Ajout
[["Sem 36",8],["Sem 37",1],["Sem 38",1],["Sem 39",2],["Sem 40",5],["Sem 41",6],["Sem 42",1],["Sem 43",5],["Sem 44",3],["Sem 45",3],["Sem 46",8]]

Evaluation moyenne

Note
[["jan",6.75],["f\u00e9v",8],["mar",6.5],["avr",0],["mai",7.75],["jui",6.75],["jui",7],["ao\u00fb",0],["sep",7],["oct",7.5],["nov",7.333]]

Biographie de Dennis Gansel

Ajouté par Elphea le 17 Juin 2014
Dennis Gansel est un réalisateur allemand né en 1973 dans le Land de Basse-Saxe, à Hanovre, en Allemagne. Cinéaste extrêmement ouvert et éclectique dans le choix des thèmes et des genres qu’il a explorés, il passe aisément du film pour adolescents au drame contant les vices d’un camp d’éducation nazi.
Dès son plus jeune âge, Dennis Gansel s’est familiarisé, grâce à son père, à la culture cinématographique. Ensemble, ils regardent des classiques du cinéma français comme les films de Jean-Pierre Melville ou ceux de Jean-Luc Godard. C’est à cette période de sa vie que naît sa passion pour le septième art.

Une fois le cap de l’enseignement secondaire passé, Dennis Gansel devient étudiant à la Munich Film School. À cette époque, il commence à collaborer avec Christian Becker qui suit la même filière que lui. C’est avec Becker que Gansel élabore ses premiers projets. En 1995, il réalise le court métrage The Wrong Trip et un an plus tard Living Dead. Les deux courts métrages sont produits par Becker. Dennis Gansel est récompensé pour ces deux courts : il reçoit le prix Murnau du Court-Métrage.

En 1998, Gansel réalise un nouveau court métrage qui s’intitule A mission from God. Parallèlement, il obtient son diplôme. Puis il commence à réaliser son premier long métrage. Le film, qui est destiné au petit écran, est un thriller politique à propos de la Bande à Baader intitulé The Phantom. Fort de leurs précédents succès, Becker est de nouveau à la production. Une fois de plus leur coopération est récompensée : le film accumule trois grandes distinctions : le Prix Jupiter, le Prix Adolf Grimme et le Prix du Public 3SAT du Meilleur Téléfilm.

En 2001, Dennis Gansel s’attaque enfin aux salles obscures en réalisant le film Girls & Sex. Il s'agit d'une comédie pour adolescents dans la même lignée qu'American Pie mais faisant la part belle à l'exploration de la sexualité féminine. Le film est une réussite commerciale.

Dennis Gansel se lance ensuite dans la rédaction du script puis du scénario de Napola. Pour l’écriture de cette œuvre, il collabore avec Maggie Peren, qui avait déjà participé au scénario de Girl & Sex. Le film relate l’histoire de jeunes engagés dans un camp d’éducation du troisième Reich en Allemagne. Avant même sa réalisation, le film reçoit, en 2003, le Prix Fédéral qui récompense les scénarios avant même leur tournage.

Un an plus tard, ce drame de Dennis Gansel sort en salle. Il remporte un grand succès. À New York, il est récompensé par le Prix du Public du Hampton Film Festival. À Viareggio, en Italie, il reçoit le Prix du Meilleur Film, au Festival du Film européen. Mais il gagne aussi un Prix de la mise en scène au Festival du Film bavarois.

Réalisateur cérébral et engagé, Gansel a toujours été fasciné par les rouages du nazisme. Mais il cherche avant tout à comprendre comment l'Allemagne a pu sombrer dans ce système et se demande si son pays peut un jour replonger dans le fascisme. C’est la raison pour laquelle il se lance en 2008 dans la réalisation du film La Vague, drame retraçant l’histoire d’un professeur qui décide de faire une expérience avec ses élèves. Le but de cette activité est de leur montrer les méfaits d’un régime totalitaire. Les élèves se prennent tellement au jeu qu’ils finissent par adopter eux-mêmes les idées qui font le lit de toutes les doctrines fascistes...

En 2010, le réalisateur met en scène une histoire de vampires avec Nous sommes la nuit.
Voir les biographies de Dennis Gansel

Citations de Dennis Gansel

Voir les citations de Dennis Gansel

Informations diverses

Ajouter / Voir plus