Lire la suite...
Dédicaces de Tony Gilroy et autres évènements

Ajouter une dédicace ou un évènement pour Tony Gilroy
Ses spectateurs apprécient aussi
Auteurs aux thèmes similaires
Evaluations moyenne de ses films
Critère Note Visuel
Globale 7.4
Scénario 7.5
Images 7.6
Emotions 7
Suspense 7.5
Musique 7.2
Acteurs 7.9
Originalité 7.3

Tony Gilroy

Nom de naissance

Prix et distinctions

Naissance

  • Date : ( ans)
  • Lieu : Non disponible

Décès

  • Date : (à ans)
  • Lieu : Non disponible

Editeurs

Universal Pictures International France : 1 films

Les chiffres

Présent dans : 666 cinéthèque
Note moyenne : 7.43 / 10
Nombre d'évaluations : 80
Position top auteur : -

Dans les cinéthèques des Booknautes

Liste

Dans le top auteur

Position
[]

Ajouts par semaine

Ajout
[["Sem 14",0],["Sem 15",2],["Sem 16",1],["Sem 17",1],["Sem 18",1],["Sem 19",0],["Sem 20",2],["Sem 21",2],["Sem 22",1],["Sem 23",3],["Sem 24",0]]

Evaluation moyenne

Note
[["ao\u00fb",8],["sep",0],["oct",0],["nov",8],["d\u00e9c",0],["jan",7.5],["f\u00e9v",6.5],["mar",7],["avr",0],["mai",0],["jui",0]]

Biographie de Tony Gilroy

Ajouté par Mayoune le 28 Décembre 2013
Fils d’une sculpteuse et de Frank D. Gilroy, un producteur, réalisateur, scénariste et dramaturge (notamment de la pièce multi-récompensée The Subject Was Roses), le New-yorkais Tony Gilroy, suivant l’exemple de ses parents, se tourne vers une carrière artistique. En 1992, à 36 ans, il signe son premier scénario pour le drame sportif Le Feu sur la glace. Par la suite, il se spécialise surtout dans les thrillers et les films d’action. Il écrit ainsi trois scénario pour Taylor Hackford : Dolores Claiborne (1995, adapté d'un roman de Stephen King), le plus fantastique L'Associé du diable (1998) et le haletant L'Echange (2001). Toujours côté thriller, il scénarise au cours de sa carrière Mesure d'urgence (1997) et Jeux de Pouvoir (2009). En 1998, il participe au scénario d’un film de science-fiction, l’énorme carton Armageddon de Michael Bay, qui reste sa seule expérience dans ce domaine à ce jour.

En 2007, Tony Gilroy se lance un nouveau défi : passer à la réalisation. Michael Clayton est ainsi le premier film pour lequel il enfile la casquette de réalisateur, en plus de celle de scénariste. Il y met en scène George Clooney dans la peau d’un avocat prêt à tout pour résoudre les problèmes de ses clients. Ce thriller dramatique est nommé à sept reprises aux Oscars en 2008, notamment dans les catégories meilleur réalisateur, meilleur film et meilleur scénario. Deux ans plus tard, il renouvelle l’expérience avec Duplicity, thriller d'espionnage mené par le duo de charme Clive Owen/Julia Roberts.

Son troisième long métrage en tant que réalisateur est Jason Bourne : l'héritage (2012). Quatrième film de la franchise Jason Bourne, ce nouveau volet voit Jeremy Renner prendre la relève de Matt Damon, de la même manière que Tony Gilroy remplace Paul Greengrass derrière la caméra. Cependant, l’univers de ces agents tout terrain est loin d’être étranger au nouveau réalisateur, qui a signé les scénarios des trois films précédents.

(Allociné)
Voir les biographies de Tony Gilroy

Citations de Tony Gilroy

Voir les citations de Tony Gilroy

Informations diverses

Ajouter / Voir plus