Lire la suite...
Dédicaces de Agnès Jaoui et autres évènements

Ajouter une dédicace ou un évènement pour Agnès Jaoui
Ses spectateurs apprécient aussi
Auteurs aux thèmes similaires
Evaluations moyenne de ses films
Critère Note Visuel
Globale 7.4
Scénario 7.5
Images 7.2
Emotions 7.8
Suspense 6.8
Musique 7.1
Acteurs 7.9
Originalité 7.8

Agnès Jaoui

Nom de naissance

Prix et distinctions

Naissance

  • Date : ( ans)
  • Lieu : Non disponible

Décès

  • Date : (à ans)
  • Lieu : Non disponible

Editeurs

Mars Distribution : 1 films
Pathé Distribution : 1 films

Les chiffres

Présent dans : 104 cinéthèque
Note moyenne : 7.39 / 10
Nombre d'évaluations : 16
Position top auteur : -

Dans les cinéthèques des Booknautes

Liste

Dans le top auteur

Position
[["13 mai","935"]]

Ajouts par semaine

Ajout
[["Sem 10",0],["Sem 11",0],["Sem 12",0],["Sem 13",0],["Sem 14",0],["Sem 15",0],["Sem 16",0],["Sem 17",5],["Sem 18",4],["Sem 19",1],["Sem 20",1]]

Evaluation moyenne

Note
[["jui",0],["ao\u00fb",0],["sep",0],["oct",0],["nov",0],["d\u00e9c",0],["jan",0],["f\u00e9v",0],["mar",0],["avr",7],["mai",7]]

Biographie de Agnès Jaoui

Ajouté par ALMA001 le 22 Décembre 2013
Élève douée, Agnès Jaoui fait hypokhâgne au lycée Henri IV et entre au Conservatoire à l'âge de 17 ans. Elle suit à partir de 1984 les cours au théâtre des Amandiers de Nanterre, dirigé à l'époque par Patrice Chéreau. Déjà apparue au cinéma dans Le Faucon (1983, Paul Boujenah), elle tourne son deuxième film avec toute la troupe de Patrice Chéreau et sous la direction de celui-ci dans Hôtel de France en 1987. Cette même année, en jouant sur les planches L'Anniversaire d'Harold Pinter, elle rencontre son futur compagnon et collaborateur de travail Jean-Pierre Bacri.

Ils écrivent une première pièce ensemble intitulée Cuisine et dépendances (1992, Philippe Muyl) dont le succès au théâtre, puis au cinéma, les encourage dans cette voie d'humour grinçant et désabusé. Le grand public les découvre vraiment en 1996 avec l'adaptation par Cédric Klapisch de leur deuxième pièce, Un air de famille. On parle alors du style Bacri-Jaoui et le film est récompensé par le César du Meilleur scénario. L'actrice Agnès Jaoui est également distinguée, grâce à sa nomination au César du Meilleur second rôle féminin. Après avoir signé en 1993 le script de Smoking/No smoking, le couple est à nouveau sollicité par Alain Resnais en 1997 pour écrire, mais aussi interpréter, sa comédie chorale On connaît la chanson. Tout en continuant à jouer seule dans quelques films (Le Cousin d'Alain Corneau, 1998), Agnès Jaoui est tête d'affiche pour la première fois dans Une femme d'extérieur (1999, Christophe Blanc).

L'année 2000 marque son passage avec succès à la réalisation pour Le Goût des autres, toujours écrit avec Jean-Pierre Bacri. Deux ans après, elle aborde le film en costumes en tenant le premier rôle des 24 heures de la vie d'une femme de Laurent Bouhnik. En 2003, elle donne la réplique à Karin Viard dans Le Rôle de sa vie de François Favrat, et se met à nouveau en scène dans la comédie Comme une image présentée en compétition officielle au Festival de Cannes 2004. Elle y obtient, avec son co-scénariste Jean-Pierre Bacri, le prix du meilleur scénario.

Agnès Jaoui se partage désormais entre son métier d'actrice et de réalisatrice-scénariste. En 2004, dans le dernier film de Richard Dembo, La Maison de Nina, elle interprète le rôle titre d'une femme recueillant à la Libération les enfants déportés pendant la guerre. Elle revient un temps à ses premiers amours et entame une carrière de chanteuse avec la sortie d'un album aux sonorités latines. C'est sous la triple casquette de réalisatrice-scénariste-actrice qu'elle revient vers le cinéma en 2008 avec Parlez-moi de la pluie coécrit avec son complice de toujours Jean-Pierre Bacri. Le film marque aussi la rencontre du couple Jaoui/Bacri avec Jamel Debbouze. Quatre ans plus tard, Agnès Jaoui laisse de côté ses habituelles fonctions de réalisatrice et scénariste, en s'affichant dans la comédie enfantine Du Vent dans mes mollets.

En 2013, le tandem qu'elle forme avec Jean-Pierre Bacri revient avec un nouveau scénario, qu'elle met en scène : Au bout du conte, une comédie décalée dans laquelle le fameux duo donne la réplique à une véritable troupe d'acteurs à la mode, parmi lesquels Agathe Bonitzer, Arthur Dupont, Benjamin Biolay et Nina Meurisse.
Voir les biographies de Agnès Jaoui

Citations de Agnès Jaoui

Voir les citations de Agnès Jaoui

Informations diverses

Ajouter / Voir plus