Lire la suite...
Dédicaces de Stephen Frears et autres évènements

Ajouter une dédicace ou un évènement pour Stephen Frears
Ses spectateurs apprécient aussi
Auteurs aux thèmes similaires
Evaluations moyenne de ses films
Critère Note Visuel
Globale 7.5
Scénario 7.7
Images 7.5
Emotions 7.7
Suspense 7.2
Musique 7.4
Acteurs 8.3
Originalité 7.6

Stephen Frears

Nom de naissance

Prix et distinctions

Naissance

  • Date : ( ans)
  • Lieu : Non disponible

Décès

  • Date : (à ans)
  • Lieu : Non disponible

Editeurs

Pathé Distribution : 5 films
- : 2 films
Gaumont Buena Vista International (GBVI) : 2 films
Miramax Films : 1 films

Les chiffres

Présent dans : 1 006 cinéthèque
Note moyenne : 7.47 / 10
Nombre d'évaluations : 137
Position top auteur : -

Dans les cinéthèques des Booknautes

Liste

Dans le top auteur

Position
[]

Ajouts par semaine

Ajout
[["Sem 39",4],["Sem 40",12],["Sem 41",6],["Sem 42",7],["Sem 43",5],["Sem 44",5],["Sem 45",3],["Sem 46",8],["Sem 47",3],["Sem 48",0],["Sem 49",6]]

Evaluation moyenne

Note
[["f\u00e9v",7],["mar",9],["avr",8],["mai",0],["jui",6.5],["jui",8],["ao\u00fb",7.25],["sep",7.25],["oct",7.167],["nov",7.75],["d\u00e9c",7]]

Biographie de Stephen Frears

Ajouté par Mayoune le 12 Janvier 2014
Né à Leicester en Angleterre le 20 juin 1941, Stephen Frears poursuit des études à la Faculté de Cambridge avant de devenir assistant du metteur en scène Lindsay Anderson au Royal Court Theatre de Londres. En 1966, il pénètre le milieu du cinéma en devenant l'assistant de Karel Reisz pour son film Morgan, avant d'intégrer la société de production d'Albert Finney. Après un court métrage intitulé The Burning en 1967, Stephen Frears réalise son premier long métrage, Gumshoe, en 1972, un thriller inspiré des films noirs des années 40, scénarisé par Neville Smith. Parallèlement, il entame une carrière prolifique à la télévision anglaise, avec près de quarante téléfilms dramatiques.

En 1984, le cinéaste revient au grand écran et au thriller à rebondissement avec The Hit, puis reprend son travail à la télévision avec My Beautiful Laundrette (1985), film à petit budget qui évoque les troubles raciaux entre Anglais et Pakistanais à travers les relations homosexuelles de ses deux héros. A la suite des critiques enthousiastes, Channel Four fait gonfler des copies en 35 mm pour les distribuer dans toute l'Europe. S'ensuivent deux autres films virulents complétant la trilogie autour de la déliquescence de la société britannique: Prick up your Ears (1987) qui relate la vie du dramaturge Joe Orton, dont la mort révéla à l'Angleterre puritaine son homosexualité et sa vie ponctuée de scandales et Sammy et Rosie s'envoient en l'air qui traite des rapports inter-culturels et des conflits entre générations dans un Londres ravagé par les émeutes. Succès public mais échec critique, ce dernier film choque certains membres de la communauté pakistanaise en raison des mœurs sexuelles des protagonistes et de certaines allusions à la religion.

(Allociné)
Voir les biographies de Stephen Frears

Citations de Stephen Frears

Voir les citations de Stephen Frears

Informations diverses

Ajouter / Voir plus