La liste de citations sur les films de Cinenode

Sublimes créatures
Macon Ravenwood : Pour ça il faudrait une autorité. Et d'où émane-t-elle? D'une bande de mères de famille frustrées sexuellement avec de minuscules esprits et de volumineux postérieurs.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
Sublimes créatures
Macon Ravenwood : La voix de la raison dans une ville d'esprits en manque de lumière, ton ami pourrait finir par me plaire Léna...
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Sublimes créatures
Macon Ravenwood : Et ce n'est pas ma faute si j'ai comme une prédilection pour les bonnes manières, les intelligences au dessus de la moyenne et un minimum d'hygiène corporelle.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
L'enfant sauvage
date : 06-06 par Kiako voir tout les commentaires de Kiakoses comms
J'avais la preuve incontestable que le sentiment du juste et de l'injuste n'étaient plus étrangers au coeur de Victor.
En lui donnant ce sentiment ou plutôt en le provoquant je venais d'élever l'homme sauvage à toute la hauteur de l'homme moral par le plus tranché de ses caractères et la plus noble de ses attributions.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Sublimes créatures
Léna : J'arrive pas à croire que tu m’aies pourri la fin de Titanic...
Ethan : Tu l'as jamais vu?!
Léna : Non.
Ethan : Tu viens vraiment d'ailleurs.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
Captain America, le soldat de l'hiver
-Qui est à l'appareille ?
-Le beau gosse aux lunettes de soleil à dix heures.
[...]
-Et pourquoi est-ce que je vous écouterais ?
-Parce que cette cravate a du te coûter la peau des fesses et qu'il serai dommage de la trouer.
[...]
-Que faisiez-vous sur le Lémurian Star ?
-Je vomissais... J'ai le mal de mer
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Mission Impossible - Protocole fantôme
-Et Moreau ?
-On la descend.
-Ouais, on la descend. Mais tu sais... discrètement.
-Discrètement ?

( Jane, William et Benji )
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Jurassic World
date : 06-06 par ElisabethSwan voir tout les commentaires de ElisabethSwanses comms
- Si j'étais vous, j'irai dire deux mots au gars du labo. Ce truc, là dehors... C'est pas un dinosaure.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Avengers: L'ère d'Ultron
Captain - Pas de gros mots
Iron - Dites, je suis le seul à ne pas aimer le fait que le Captain interdise... les gros mots.
Pas de réponse.
Captain - Apparemment.
[...]
Captain - Stark ? Allez chercher le sceptre. Je m'occupe de Struker.
Iron - Et tâchez de le faire sans dire de gros mots !
Captain - Je crois que je vais en entendre parler longtemps !
[...]
Captain - Fury, espèce de salopard !
Fury - Ouh, Captain ça c'est du gros mot !
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
Avengers: L'ère d'Ultron
Robot - Jamais vous ne...
Steve le jette dans le vide.
Captain - Jamais quoi ??? Finis ta phrase!!!!
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Avengers: L'ère d'Ultron
Iron - Captain,les ennemis arrivent !
Captain - Les ennemis sont déjà arrivés !
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Avengers: L'ère d'Ultron
Iron - Avengers... Tâchez de mériter votre salaire!
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Le Hobbit, Épisode 3 : La Bataille des Cinq Armées
Soldat elfe (langue elfique):- Seigneurs Legolas ! Votre père vous ordonne de rentrer.
Legolas (langue elfique):- Venez Tauriel !
Soldat elfe (langue elfique):- Seigneur, Tauriel est bannie.
Legolas (langue elfique):- Bannie ? (français) Tu diras à mon père que si Tauriel ne doit pas reparaître, je ne reparaîtrais pas !
Tauriel :- Legolas, c'est votre roi.
Legolas (langue elfique):- Oui, il est mon roi. Mais il ne commande pas à mon cœur.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
Le Hobbit, Épisode 2 : La désolation de Smaug
- Je pourrais te tuer, nain, n'en doute pas. Et avec grand plaisir.

( Legolas à Thorin )
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
Pirates des Caraïbes, Épisode 1 : La Malédiction du Black Pearl
Comodor : Vous-êtes malade !
Jack Sparrow : Et j'en remercie le ciel autrement je ne pourrais pas faire ça !
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
Bagdad café
date : 05-06 par Noone voir tout les commentaires de Nooneses comms
- Arnie? Brenda.Dis donc, il y a une bonne femme qui s'est inscrite chez moi hier soir... de Rosenheim et... moi non plus, je ne sais pas où c'est, quelque part, là-bas, en Europe. Arnie, elle a un wagon de trucs louches dans sa chambre, j'arrive pas à savoir si elle est bique ou bouc.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Prometheus
Prometheus réalisé par Ridley Scott
date : 05-06 par gautier1204 voir tout les commentaires de gautier1204ses comms
"Mon truc , William Potter , c'est de ne pas faire attetion , quand ça fait mal".
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Le Chat potté
date : 04-06 par LynnRenier voir tout les commentaires de LynnRenierses comms
Kitty : Chut! Humpty...
Humpty : C'est pas ma faute si c'est mon costume qui couine...
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Le Chat potté
date : 04-06 par LynnRenier voir tout les commentaires de LynnRenierses comms
Kitty : Dis donc, t'as plus une voix de dessin animé.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
La crise
La crise réalisé par Coline Serreau
date : 04-06 par ilovelire voir tout les commentaires de ilovelireses comms
La mère: Alors écoute Victor, tu arrêtes. Tu arrêtes tout de suite. Tu te tais et tu m'écoutes. D'accord ? Alors écoute bien : tes problèmes de boulot, tes problèmes avec ta femme, tes problèmes de fric, tes problèmes en général et en particulier, moi ta mère, je m'en fous comme de l'an quarante, tu m'entends ? Je m'en fous, mais alors je m'en fous, je peux pas te dire à quel point je m'en fous. Je n'en ai vraiment rien, rien, rien à foutre.
Victor: Mais merde c'est pas croyable : ma propre mère se fout de mes problèmes ?
La mère: Je vais te dire encore mieux : non seulement je me fous de tes problèmes, mais je me fous également des problèmes de ta soeur, je m'en fous totalement… Attends, y'a encore plus rigolo : je me fous royalement des problèmes de ton père
Victor: Mais je rêve ! Ma parole je… je rêve !
La mère: Non, non mon lapin, tu ne rêves pas. Pendant trente ans je vous ai torchés, nourris, couchés, levés, consolés, tous les trois. J'ai repassé vos chemises, lavé vos slips, surveillé vos études. Je me suis fait des monceaux de bile, je n'ai vécu que pour vous, qu'à travers vous. J'ai écouté toutes vos histoires, vos problèmes et vos chagrins, sans jamais vous emmerder avec les miens. Alors maintenant, je prends ma retraite. Toi, il te reste une longue vie devant toi pour résoudre ta crise; moi il me reste très peu de temps pour résoudre la mienne. Alors tu permettras que pour une fois je m'occupe de mes affaires avant les tiennes.
Victor: Tu vas détruire toute une famille, qu'est-ce que je dis, deux familles, pour une vulgaire histoire de cul ?
La mère: Ah d'accord, alors quand il s'agit de ton cul c'est de l'amour, mais quand il s'agit du mien, c'est vulgaire, c'est ça?
Lisa: Oui c'est vulgaire, c'est dégueulasse !
Victor: Mais enfin maman, c'est une passade, il a dix ans de moins que toi, ça ne peut pas durer !
La mère: Mais mon petit chéri ça durera ce que ça durera, ça m'est bien égal, même si ça ne devait durer qu'une heure je referais tout pareil… de toute façon j'ai jamais vu que la durée fasse tellement de bien aux histoires d'amour.
Lisa: Ce n'est pas une histoire d'amour, tout ce qui t'intéresse c'est de t'envoyer en l'air !
La mère: Mais bien sûr que ça m'intéresse de m'envoyer en l'air, ça t'intéresse pas toi ? Et même si c'était qu'une belle histoire de cul, j'ai pas le droit d'en avoir une belle histoire de cul, moi ? Et… ils sont insensés tous les deux, comment ils croient qu'ils sont venus sur cette terre ? Vous croyez que je vous ai fait avec mes oreilles ? Je vous ai faits avec mon cul mes petits poussins… même qu'à l'époque c'était drôlement chouette le cul avec votre père, mais voilà, qu'est-ce que vous voulez, maintenant il se passe plus rien entre nous… alors ça vous fait peut-être pas plaisir de l'entendre, mais votre mère, elle a un cul. Qui va très bien. Il va mieux que jamais même. Et puis, y'a autre chose que vous voulez pas entendre : Je suis amoureuse. Je suis heureuse… Je nage dans le bonheur.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Le Chat potté
date : 04-06 par LynnRenier voir tout les commentaires de LynnRenierses comms
Jill : C'est vrai que les chats retombent toujours sur leurs pattes?
Chat : Non! Ce n'est qu'une rumeur lancée par les chiens!
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Wonder Woman
date : 03-06 par Shrimp voir tout les commentaires de Shrimpses comms
- You're a man.
- Yeah...I mean, don't I look like one ?
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
Trainspotting 2
date : 03-06 par LauraPalmer voir tout les commentaires de LauraPalmerses comms
'Choose life'. 'Choose life' was a well meaning slogan from a 1980's anti-drug campaign and we used to add things to it, so I might say for example, choose... designer lingerie, in the vain hope of kicking some life back into a dead relationship. Choose handbags, choose high-heeled shoes, cashmere and silk, to make yourself feel what passes for happy. Choose an iPhone made in China by a woman who jumped out of a window and stick it in the pocket of your jacket fresh from a South-Asian Firetrap. Choose Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram and a thousand others ways to spew your bile across people you've never met. Choose updating your profile, tell the world what you had for breakfast and hope that someone, somewhere cares. Choose looking up old flames, desperate to believe that you don't look as bad as they do. Choose live-blogging, from your first wank 'til your last breath; human interaction reduced to nothing more than data. Choose ten things you never knew about celebrities who've had surgery. Choose screaming about abortion. Choose rape jokes, slut-shaming, revenge porn and an endless tide of depressing misogyny. Choose 9/11 never happened, and if it did, it was the Jews. Choose a zero-hour contract and a two-hour journey to work. And choose the same for your kids, only worse, and maybe tell yourself that it's better that they never happened. And then sit back and smother the pain with an unknown dose of an unknown drug made in somebody's fucking kitchen. Choose unfulfilled promise and wishing you'd done it all differently. Choose never learning from your own mistakes. Choose watching history repeat itself. Choose the slow reconciliation towards what you can get, rather than what you always hoped for. Settle for less and keep a brave face on it. Choose disappointment and choose losing the ones you love, then as they fall from view, a piece of you dies with them until you can see that one day in the future, piece by piece, they will all be gone and there'll be nothing left of you to call alive or dead. Choose your future, Veronika. Choose life.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
The Grand Budapest Hotel
date : 03-06 par ilovelire voir tout les commentaires de ilovelireses comms
Vous êtes superbes darling je vous assure. Je ne sais pas quelle crème il vous ont appliquée à la morgue mais je veux la même.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Cause toujours, tu m'intéresses
- Excusez-moi, j'ai eu un petit coup de pompe. Bon ben, c'est gentil d'être venu, au revoir monsieur M'ba.
- Oh, c'est chez moi ici, monsieur Perrin.
- Oh oui, excusez-moi, je vous demande pardon.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Pirates des Caraïbes, Épisode 1 : La Malédiction du Black Pearl
"Après tout, c'est un forgeron.
- Nan, c'est un pirate."
Avez vous apprécié cet extrait ? 0