Lire la suite...
Par Bilbo07 le 02-01-2014 Editer
Bilbo07
Le capitaine Haddock reçoit une lettre annonçant la mort d'un vieil ami, Thémistocle Paparanic, qui lui laisse en héritage son navire : la « Toison d'or ». Alors qu'il va le voir à Istanbul avec Tintin et Milou, il découvre que la Toison d'or amarré à quai est un vieux cargo délabré et sans grande valeur. Anton Karabine, un mystérieux homme d'affaires, arrive sur le port en compagnie de plusieurs hommes et offre d'abord au capitaine 400 000 livres turques, puis 600 000 et plus tard 900 000 en insistant en échange du navire.
Intrigués par tant d'intérêt, Tintin et Haddock font des recherches sur les proches de Paparanic, pour apprendre que des années auparavant, lui et son équipage ont fait un coup d'État au Tétaragua (pays fictif d'Amérique latine inspiré du Nicaragua) et y ont occupé le pouvoir durant huit ou onze jours (selon les protagonistes…). Chassés du pays, Paparanic et ses acolytes vont s'enfuir avec l'or de la banque centrale.
Tintin et Haddock vont se retrouver confrontés à de nombreux gangsters qui leurs tendent des pièges. Après la découverte par Haddock dans une cabine du bateau d'un plan indiquant le lieu où est immergé un coffre rempli de trésors, ils partent à sa recherche près d'une île. Tintin plonge et repêche un coffre. Karabine le vole et fuit en hélicoptère, mais celui-ci piloté par Tintin piège Karabine qui ouvre une trappe et le coffre tombe à la mer par 2 400 mètres de fond. Ils finiront par retrouver le trésor à bord du navire même : Tournesol découvre avec son pendule que la main courante formée par des barres recouvertes de peinture verte formant le bastingage sont en or. Le coffre contenait en fait les barres en cuivre de l'ancien bastingage.