Films
43 610
Membres
21 542

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Oliver Twist

Réalisateur



Description ajoutée par nath81 2014-01-13T22:50:06+01:00

Synopsis

Orphelin dès sa naissance, Oliver grandit dans une institution jusqu'à sa neuvième année. On l'envoie alors en apprentissage chez un fabricant de cercueils. Maltraité, le garçon s'enfuit vers Londres. Livré à lui même, il tombe rapidement entre les mains de Fagin, un vieillard qui exploite une bande de jeunes voleurs...

Afficher en entier

Classement en cinéthèque - 11 spectateurs

Réplique

Réplique ajouté par Rowan 2014-09-26T22:56:09+02:00

- J'en veux encore.

- Quoi?!

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Rowan 2014-09-26T22:55:43+02:00
Bronze

Une version réussie du roman de Dickens, notamment grâce à son aura sombre qui rend les rues de Londres inquiétantes. La scène d'introduction avec la mère d'Oliver marchant sous la pluie est superbe et a quelque chose de gothique très appréciable. Je trouve les personnages très bien incarnés, et de ce que je me souviens, fidèles au roman original. Bref, une adaptation intéressante même si l'histoire en elle-même ne m'a jamais vraiment parlé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nath81 2014-01-13T22:57:23+01:00
Or

Ce film, parmi les premiers de David Lean comme réalisateur, illustre sa seconde rencontre avec l'univers de Charles Dickens, après Les Grandes Espérances (Great Expectations, 1946) et, en même temps, affirme le renouveau du cinéma britannique après la Seconde Guerre mondiale. Oliver Twist bénéficie d'une photographie très soignée — donnant à certains passages une allure de cinéma expressionniste — et de décors très fouillés, ainsi que d'une interprétation de qualité, jusqu'au moindre second rôle, à commencer par Alec Guinness, méconnaissable. Son maquillage, jugé « antisémite » par certains, fit par ailleurs naître une polémique lors de la sortie du film, surtout aux États-Unis. Dans ce pays, il ne sortit qu'en 1951 après avoir subi 11 minutes de coupes pour atténuer le rôle du juif Fagin ; David Lean fit cependant remarquer que le mot juif n'est jamais prononcé dans le film.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nath81 2014-01-13T22:54:54+01:00
Or

excellent film en noir et blanc de 1948. Cette version cinématographique est une des plus fidèles au roman. Ce film fait partie de la Liste du BFI des 50 films à voir avant d'avoir 14 ans établie en 2005 par le British Film Institute.

Afficher en entier

Annonce publicitaire

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

spectateurs 11
Commentaires 3
Répliques 1
Evaluations 2
Note globale 7.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode