Films
43 610
Membres
21 542

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Stalker



Description ajoutée par kaminari 2014-01-16T19:39:41+01:00

Synopsis

La zone est un lieu interdit, d'origine inconnue, férocement gardée par les militaires. Le Stalker sait guider le voyageur désireux de s'y aventurer, lui faire franchir les obstacles pour le mener à la chambre qui exauce tous les désirs. Il y conduit deux hommes : un écrivain et un physicien, le parcours est laborieux, aucun des deux n'osera pénétrer dans la chambre...

Afficher en entier

Classement en cinéthèque - 37 spectateurs

Réplique

Extrait ajouté par Octave2Methylene 2015-05-20T21:41:07+02:00

"Puissent-ils croire et rire de leurs passions. Car ce qu’ils nomment « passion » n’est pas la force de l’âme, mais une friction entre l’âme et le monde extérieur."

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Le Stalker (littéralement le "Traqueur") guidant ses semblables au cœur d'un territoire irrationnel, hors du temps, conduit les hommes vers « la chambre », où tous les souhaits peuvent être réalisés. Ils marchent en réalité à la rencontre de leur vérité intérieure. Cette progression initiatique, faite de tâtonnement, de gestes sans cesse répétés, apparemment absurdes, est une quête, un acte de foi, tout comme l'était pour Tarkovski l'acte de filmer. "Celui qui trahit une seule fois ses principes perd la pureté de sa relation avec la vie. Tricher avec soi-même, c'est renoncer à tout, à son film, à sa vie". Dans la "zone" tout prise de décision commune finie par devenir incertaine, car chacun se retrouve seul face à lui-même, aux prises avec ses démons intérieurs. C'est le triomphe de l'invisible. Ce film est l’œuvre maitresse de Tarkovski, celui qui est le plus explicite quand à sa pensée. Pessimiste (il aimait à citer ce proverbe russe: un pessimiste est un optimiste bien informé), il observe avec douleur une civilisation proche de l'anéantissement parce que gagné par le cynisme. Ce film majeur a été célébré par nombre d'artistes contemporains, de Chris Marker à Von Magnet, en passant par Bjork, Lustmord, OMD, Enki Bilal, ou Alva Noto. "Stalker" est un film essentiel qui marque la mémoire à jamais.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Octave2Methylene 2015-05-20T21:39:30+02:00
Diamant

Le Stalker (littéralement le "Traqueur") guidant ses semblables au cœur d'un territoire irrationnel, hors du temps, conduit les hommes vers « la chambre », où tous les souhaits peuvent être réalisés. Ils marchent en réalité à la rencontre de leur vérité intérieure. Cette progression initiatique, faite de tâtonnement, de gestes sans cesse répétés, apparemment absurdes, est une quête, un acte de foi, tout comme l'était pour Tarkovski l'acte de filmer. "Celui qui trahit une seule fois ses principes perd la pureté de sa relation avec la vie. Tricher avec soi-même, c'est renoncer à tout, à son film, à sa vie". Dans la "zone" tout prise de décision commune finie par devenir incertaine, car chacun se retrouve seul face à lui-même, aux prises avec ses démons intérieurs. C'est le triomphe de l'invisible. Ce film est l’œuvre maitresse de Tarkovski, celui qui est le plus explicite quand à sa pensée. Pessimiste (il aimait à citer ce proverbe russe: un pessimiste est un optimiste bien informé), il observe avec douleur une civilisation proche de l'anéantissement parce que gagné par le cynisme. Ce film majeur a été célébré par nombre d'artistes contemporains, de Chris Marker à Von Magnet, en passant par Bjork, Lustmord, OMD, Enki Bilal, ou Alva Noto. "Stalker" est un film essentiel qui marque la mémoire à jamais.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nath81 2014-04-20T17:16:35+02:00
Bronze

Ce film est vraiment beau. Il faut savoir que le rythme est lent, même très lent. Mais les images sont tellement belles et la musique aussi.

L'histoire se tient par ses dialogues, et le mystère vient des décors. Dans ce film, il y a de la tension, de l'angoisse, de la tristesse, mais aussi de l'espoir et de la poésie.

Les acteurs sont excellents, les images très simples, mais magnifiques et vraies (vieilles mares, béton, villes, campagnes...) on ne peut pas rester indifférent à ce film qui nous fait nous questionner sur nous et sur notre vie et l'avenir de l'humanité, et à la fin, on continue à se poser des questions.

Ce film a reçu un prix spécial au festival de Cannes en 1980 et le prix des spectateurs du festival du film fantastique de Porto.

Afficher en entier

Annonce publicitaire

Activité récente

Titres alternatifs

  • Сталкер - Russe

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

spectateurs 37
Commentaires 2
Répliques 2
Evaluations 5
Note globale 8.4 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode