Lire la suite...
Activité récente
  • 29-01 ajouté par FPHI (Liste de bronze)
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.6
Scénario 8
Images 7.7
Emotions 8
Suspense 8
Musique 6.5
Acteurs 8
Originalité 7.7

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Un drôle de paroissien

Date de sortie

Apprécié pour

Studio

1963
Nationalité : française
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par asankhyeya le 19-03-2014
La situation financière des Lachenaye est en passe de devenir dramatique : des splendeurs passées, il ne leur reste qu'une solide tradition d'oisiveté à laquelle le fils aîné, aimable irresponsable et faux mystique, reste très attaché. Sa famille, dont les biens sont saisis et vendus, est sur le point d'être expulsée ; Georges se rend à l'église demander à son Saint Patron un signe qui lui indiquerait ce qu'il doit faire. Celui-ci semble répondre sur l'heure à sa requête par le petit bruit séduisant des pièces de monnaie que les fidèles laissent tomber dans le tronc. Sur ce signe « évident », Georges va s'organiser pour cette « vocation de pilleurs de troncs » à laquelle il consacrera désormais ses activités.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par luciananami le 13-07-2015
Application du plan G.U. : plan de grande urgence ! La haute autorité que vous savez, a constaté la baisse inquiètante des recettes des troncs ...

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Cellophane le 2019-08-15 10:19:43 Editer
Plutôt pas mal, ce film...
Alors, évidemment, il a vieilli et peut paraître plus naïf aujourd'hui.
Mais les idées sont sympas et les plusieurs fois où Bourvil défend un point de vue paradoxal (c'est Dieu qui lui demande de piller les troncs des églises) est plutôt bien vu.
D'ailleurs, Bourvil en gentil humble plutôt que benêt extravagant, ça change et c'est pas mal du tout...
De l'humour, de bonnes idées, du décalage...
Agréable à suivre.