Lire la suite...
Les gens aiment aussi
Activité récente
  • 12-12 ajouté par cipounette (Mes envies)
  • 10-12 ajouté par RyasOlea (Ma PAV(pile à voir))
  • 07-12 ajouté par Edelwe (Mes envies)
  • 07-11 ajouté par -Automne- (J'ai vu aussi)
  • 06-11 ajouté par Sizzix (Ma PAV(pile à voir))
  • 25-10 ajouté par chocobi6 (J'ai vu aussi)
  • 22-10 ajouté par LesFilmsDeChloe (Ma PAV(pile à voir))
  • 13-10 ajouté par Lilysky (Liste de bronze)
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.9
Scénario 7.9
Images 7.9
Emotions 8.4
Suspense 7.9
Musique 7.5
Acteurs 8.4
Originalité 7.7

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 58 18 ans
Liste d'Or 87 19 ans
Liste d'argent 77 19 ans
Liste de bronze 72 19 ans
J'ai vu aussi 55 19 ans
Mes envies 129 19 ans
Je n'ai pas apprécié 11 19 ans
Ma PAV(pile à voir) 38 18 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Respire

Date de sortie

France : 12 Novembre 2014

Apprécié pour

Studio

2014
Nationalité : français
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par sylvains7 le 28-04-2016
Charlie est une adolescente pleine de vie de 17 ans. Un jour de lycée, la directrice présente une nouvelle élève, Sarah, et la place à côté de Charlie. Une amitié se lie entre les deux filles. Très vite, Charlie cultive une adoration pour Sarah. Sarah, quant à elle, profite de la situation et n'hésite pas à jouer les manipulatrices.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par ColineD le 24-02-2016
- Quand Nietzsche dit que "il est plus facile de renoncer à une passion que de la maîtriser", c'est bien que en un sens elle lui a occupé excessivement l'esprit et qu'elle le prive d'une certaine forme de liberté.
- Exactement, c'est la notion d'excès. La passion devient nocive à partir du moment où elle est excessive, c'est à dire la plupart du temps en fait...

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par MissAnanas le 2015-08-09 19:56:44 Editer
Jusqu'à la fin, j'ai retenu ma respiration, jusqu'à la fin, je me suis demandé comment ça allait finir, si ça pouvait finir.
Charlie, 17 ans, au lycée, et Sarah, la nouvelle, belle, sur-d'elle. Toute de suite elles s'entendent, tout de suite c'est les rires, les soirées, les secrets et encore les rires. Peut être trop vite. C'est la fusion, l'excès même. Et puis il y a les vacances, là où tout bascule, là où tout dérape, où le souffle se coupe. Où l'enfer commence. Là où Sarah se transforme, dévoile sa vraie nature. Malsaine, manipulatrice. Et c'est le cauchemar. Jusqu'à la dernière seconde, jusqu'au dernier plan, qui scotch au siège, qui paralyse. Attendre deux ou trois secondes, que les lumières se rallument, inspirer, sentir l'air dans les poumons. Respire, respire...
Mélanie Laurent signe un film, petit bijoux, d'une justesse, d'une finesse, d'une beauté surprenant, époustouflante et déstabilisante et étonnante et magique et magnifique (des adjectifs, il y en aurait beaucoup d'autres).
Dirigées à la perfection, Joséphine Japy et Lou de Lâage réalisent une performance d’exception.
Je suis sortie de la salle abasourdie, complètement sonnée, les larmes qui piquaient mes yeux. Mais j'étais contente. Tellement contente.
Parce qu'un jour ou l'autre, on a tous croisé Sarah.
Parce qu'un jour ou l'autre, on a tous été Charlie.
Je crois que ce film peut aider, soulager, apaiser. Mettre des mots sur ce que l'on a jamais su nommer.
"Respire", c'est la violence morale, c'est l'émotion, le sourire et les yeux qui brulent. C'est une porte qui s'ouvre dans la maison close. Une trouée d'air dans l’asphyxie. Le bleu du ciel dans le noir des nuages.
Par Eparm12 le 2015-11-29 10:24:13 Editer
Respire.
Inspire.
Expire.
Respire.

Film que j’ai d’abord reçu telle une claque. Une grosse claque en plein visage. Puis en tant que dénonciateur de ce genre de comportement malsain et cruel.

Le thème et propos principal du film m’ont énormément touchée car j’ai connu cette situation dans une moindre mesure, certes, mais bien réelle et destructrice, de quoi me rappeler de mauvais souvenirs. Première chose qui m’a frappée, hormis le fait que ce film soit un bon film (mauvaise langue) : le casting est très bon et surtout parfaitement dirigé. Les deux actrices principales jouent très bien et j’ai été bluffée par leur performance, en particulier celle de Lou de Laâge, qui incarne une Sarah manipulatrice, violente envers Charlie avec les mots et certains gestes (référence à la claque, une fois de plus), tortionnaire et d’une méchanceté gratuite qui dépasse l’entendement. L’interprétation de Joséphine Japy est tout en retenue mais c’est son personnage un peu plus effacé qui le veut, et son visage sensible m’a émue, notamment vers le milieu et la fin du film. Les amis de Charlie sont naturels et pleins de vie, et pour conclure la mère de Charlie, qui m’a parue moins impressionnante que sa fille.

Autrement, je n’en retiens aucune déception et cela m’étonne, car je m’étais attendue à une quelconque fausse note, je dois bien l’avouer. Au lieu de cela, j’en viens carrément à me demander comment les juges lors de la cérémonie des Césars de 2015 s’y sont pris cette année-là pour remettre les récompenses. Parce qu’avoir Louane qui remporte le César du Meilleur Espoir Féminin alors qu’elle est tout ce qu’il y a de plus banal dans la Famille Bélier et face à deux redoutables adversaires, qui méritaient amplement le prix à sa place, je me dis qu’il y a largement de quoi se poser des questions. J’ai d’abord vu la Famille Bélier puis Respire, mais pour moi, il n’y a clairement pas photo : Lou de Laâge est ma préférée et reste à ce jour la grande gagnante à mes yeux. J’en ai mal au cœur rien que d’y penser, haha. Amère déception de ce côté-là, mais j’espère au moins que les nominations auront pu faire décoller la carrière des deux filles en les révélant au grand public.

Au-delà du fait que le film bénéficie d’une qualité d’interprétation hors norme, j’ai en revanche eu un gros problème avec la réalisation : Mélanie Laurent est derrière la caméra pour une fois et je suis désolée de le dire, mais je ne l’aime pas et ne l’aimerai sans doute jamais. Contrairement à plus de la moitié de cette planète, je ne trouve pas qu’il s’agisse d’une bonne actrice et je n’avais encore jamais vu de film qu’elle aurait réalisé elle-même. Autant dire dès le départ que je n’étais pas enchantée, voire sceptique de me poser devant un de ses films, parce que je n’avais pas spécialement envie de m’attaquer à son cinéma, mais je pense que j’ai bien fait de visionner Respire au bout du compte. Par contre, pour revenir sur la réalisation en tant que telle, je ne pense pas non plus que Mélanie Laurent soit une bonne réalisatrice. Les images sont belles, check, mais les mouvements de caméra sont saccadés et d’une imprécision effarante.

C’est bien simple, j’ai fini par en avoir mal au crâne tant la réalisation épileptique m’a agacée, et cerise sur le gâteau, j’ai failli arrêter le visionnage en cours avant de me rappeler le pourquoi du comment je regardais le film. Non mais sincèrement, ce tremblement ne s’est JAMAIS arrêté ou n'a cessé un instant et j’ai donc dû le subir jusqu’à la fin. Le scénario est fin et bien pensé, et je n’ai lu que quelques extraits du livre dont ce film en est l’adaptation, mais j’aurais bien aimé que le personnage de Sarah soit plus poussé dans son délire de perversion et de manipulatrice constante. J’ai le souvenir qu’il est bien plus développé et méchant dans le livre que dans le film, où il apparait sensible concernant sa mère et son histoire globale. L’écriture du personnage de Charlie est réussie, dans le sens où oui, Charlie est passive la plupart du temps, mais elle a des réactions que nous aurions pu nous-mêmes avoir à sa place, ce qui renforce le réalisme du film, qui s’ancre profondément dans notre époque actuelle.

Et puis il y a des scènes où elle se réveille violemment et où je me suis sentie mal à l’aise pour elle, mais aussi triste et impuissante. Parce qu’on est souvent impuissant face aux autres, lorsqu’une multitude de gens nous harcèlent à longueur de temps alors que nous voudrions juste les faire taire. Et Charlie respire. Elle respire parce qu’elle n’a pas d’autre choix que de respirer pour leur échapper. Mais elle étouffe comme Sarah, et respire à nouveau après avoir commis l’irréparable. Charlie respire et j’ai respiré en même temps qu’elle, parce qu’il y a un instant où tu as l’impression d’asphyxier et de t’écrouler, avant de te relever et de respirer à nouveau. Inspire. Expire. Respire. Le souffle de Charlie est fort, mais aussi teinté de failles et de désespoir. Les éléments du scénario ont très bien manié cet aspect qu’est la respiration, lui insufflant une symbolique existentielle que l’on retrouve tout le long du film et qui prend tout son sens à la fin hallucinante, que je connaissais déjà avant de la voir.

En conclusion, je pense que ce film devrait être vu car il s’agit d’un bon film, dont le thème important peut toucher absolument tout le monde à différent degré. Vous pouvez aussi le regarder pour vous réconcilier avec Mélanie Laurent. Pour ma part, mon avis n’a pas changé d’un iota la concernant, hormis le fait que je me dis qu’elle est bien mieux derrière la caméra que devant. Et j’ai oublié de parler de la bande-son : loin d’être mémorable mais jolie à certains moments, elle accompagne quelques scènes avec force et leur apporte une dimension autre que terre-à-terre. J’ai bien aimé Respire et je le conseille. Il n’est pas parfait et loin d’être le film du siècle, mais reste brut et sincère dans sa démarche. A voir.

Les derniers commentaires ajoutés

Par LinaLindia le 2018-05-13 11:06:24 Editer
Le film en lui même était vraiment bien. Le thème de l'harcèlement est très bien représenté, le thème d'une affection sans limite aussi. Ce film arrive à nous faire ressentir l'horreur d'être le harcelé. Malgré cela, la fin m'a énormément déçue.
Par laulau1796 le 2018-02-13 17:06:24 Editer
Un film avec une histoire intéressante, et un début prometteur. Les acteurs sont vraiment bons, mais l'ambiance à partir de la moitié du film m'a vraiment genée (voire fais sentir mal à l'aise).
Par Orybanane le 2018-01-24 16:22:44 Editer
Un film travaillé et probalment l'un des meilleurs que j'ai pu voir. Le scénario est irréprochable. Mélanie Laurent nous montre des parties de personnes malsaines et instable. Des manipulateurs qui font en sorte que la victime ressente de la culpabilité. La naïveté chez certain et le danger des personnes que l'on croit connaitre
Par La_visionneuse le 2018-01-21 04:30:31 Editer
La_visionneuse Or
Magnifique. Il montre la complexité, la beauté et le danger de l'amitié (amitié malsaine en l'occurrence). De très bons acteurs et un scénarios surprenant qui m'a plongée au cœur de leur histoire. C'es passé vite !
Par Lolita54 le 2017-04-04 21:40:32 Editer
Un film super, qui nous fait ressentir tellement d'émotions différentes. La fin m'a juste coupée le souffle. Bravo !
Par LucieHrvB le 2016-10-08 19:18:05 Editer
Un film comme l'on n'en voit peu...

Il montre la réalité, parfois cachée des lycées actuelles, les relations entre adolescents, qui peuvent vite devenir étouffantes. Les deux personnages sont incroyablement bien joués, le film est tout simplement touchant, une chute qui libère, à voir de toute urgence
Par chacha11 le 2016-05-27 02:30:02 Editer
Wow ! ce film est une claque ! Je n'en reviens pas ! L'histoire est tellement réaliste et les sentiments de Charlie quand elle comprend que sa meilleure amie est une manipulatrice et qu'elle la harcèle ... c'est juste si vrai et si beau. Charlie m'a énormément touché. J'avais terriblement envie de la protéger et j'avais l'impression qu'elle ressentait ce que j'avais ressentie...
Et la fin. C'était si dur. Comme dit dans certains commentaires, je n'arrivais plus à respirer, j'étais coincée, je manquais d'air. J'étais comme Charlie. Quand elle respire enfin, je respire à mon tour enfin libérée.
J'avais à la fin ce sentiment de mal être et du culpabilité et j'ai eu du mal à m'en défaire.
Par SoleneBrasseur le 2016-05-13 23:46:53 Editer
Wahou quoi ! J'ai même pas les mots pour décrire ce film tant il y a de très bonne chose à dire dessus !
J'ai retenue mes mots le long du film , j'étais intriguée et plongée dedans dés les premières minutes jusqu'au dernières secondes !
Le rapport à l'amitié , le rapport à l'autre dans ce film est magnifique .
On à peut - être trop l'habitude de voir en scène un couple qui se détruit et là on peut y voir une relation entre deux meilleures amies ambiguë et presque malsaine ... elles se détruisent et c'est ce qui rend le film tellement beau !
La fin m'a énormément surprise mais ce film m'a fait un boum au coeur !
Par sylvains7 le 2016-04-28 19:07:02 Editer
sylvains7 Or
Mélanie Laurent passe pour la deuxième fois derrière la caméra et réussit brillamment cette épreuve. Un scénario qui débute comme un film pour ado et se révèle être un véritable thriller psychologique, sa réalisation sait se faire inventive ( avec un bon plan-séquence...) . Il faut dire qu'elle est aidée par un duo de jeunes comédiennes d'une vérité confondante. Leur duel nous accapare pour ne plus nous lâcher jusqu'à l'électrochoc des scènes finales.
Par MaDoLiNe le 2016-03-23 00:05:53 Editer
J'ai lu le livre avant et même si le thème esst le même j 'ai eu du mal à retrouver cette histoire qui m'avait vraiment scotchée. Donc meme si d'un coté j'ai retrouvé certaine partie, je suis un peu déçue et c'est naturel de ce qu'on en a tiré. Je ne l'aurais pas lu avant j'aurais apréhendé d'une autre manière