Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.7
Scénario 7.8
Images 7.4
Emotions 8.2
Suspense 6.8
Musique 7.1
Acteurs 8.8
Originalité 7.6

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 12 20 ans
Liste d'Or 28 22 ans
Liste d'argent 16 30 ans
Liste de bronze 11 20 ans
J'ai vu aussi 24 22 ans
Mes envies 18 21 ans
Je n'ai pas apprécié 0
Ma PAV(pile à voir) 9 19 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

A l'est d'Eden

Titres alternatifs

Anglais : East of Eden

Date de sortie

France : 1 Octobre 1955

Apprécié pour

Studio

1955
Nationalité : Américain
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par Lyla le 19-12-2013
A Salinas, petite ville de Californie à l'aube de la Première Guerre Mondiale, Adam Trask exploite ses terres de Salinas Valley, aidé par ses deux fils, Cal et Aaron. Tous deux croient que leur mère est morte. Cal est persuadé que son père ne l'aime pas. Un jour, il apprend que sa mère n'est pas morte mais qu'elle tient une maison close. Dès lors, ses rapports avec son père vont se dégrader de plus en plus.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par gla10 le 2015-06-30 09:52:53 Editer
Un jeu toujours parfait des acteurs et de James Dean en particulier. Le personnage de Cal est torturé, mal aimé et inspire un profond sentiment de compassion. La question du bien ou du mal revient souvent et est interessante dans la mesure où on se pose tous un jour cette question. Si vous cherchez un film avec James Dean je vous conseille La fureur de vivre que j'ai personnellement préferé mais ils vallent tous le coup d'œil !
Par Sheldie le 2014-12-29 21:19:14 Editer
J’ai énormément aimé le jeu de James Dean, il est tout en nuance, il se construit un personnage vraiment intéressant, tout en retenu.
Le manichéisme, cette confrontation entre le bien et le mal est vraiment très, voire presque trop, présente, mais on ressent du coup beaucoup le tiraillement de Cal (ce qui met Aaron beaucoup trop en retrait aussi).
L’histoire est vraiment bien tournée, je n'ai pas lu le livre malheureusement j’aurais bien aimé pouvoir comparer les deux supports.