Lire la suite...
Les gens aiment aussi
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6
Scénario 6
Images 5.5
Emotions 6
Suspense 6
Musique 6
Acteurs 5
Originalité 6.5

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Rainbow Rocks

Date de sortie

Apprécié pour

Studio

Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par kinoko le 21-10-2014
Un groupe de 3 filles se nourrissant de l'énergie négative des gens découvrent la défaite de Sunset Shimmer, Adagio Dazzle, la leader du groupe, remarque qu'il s'agit de la magie d'Equestria, le monde d'où elles ont été bannies par Tourbillon Étoile le Barbu, Adagio Dazzle, Sonata Dusk et Aria Blaze décident de l'utiliser pour faire en sorte que tout le monde les adore.

Pendant ce temps, à Canterlot High School, un concours musical à lieu, Rainbow Dash, Pinkie Pie, Applejack, Rarity et Fluttershy y participent sous le nom " Les Rainbooms" avec Sunset Shimmer, qui souhaite réparer les erreurs du passé.

Les 3 filles s'inscrivent dans le lycée et participent sous le nom " Les Dazzlings " pour gagner plus de pouvoir, en une chanson, elle envoûtent tout le lycée sauf Les Rainbooms et Sunset Shimmer pour faire un Battle Of The Bands, ces dernières appellent Princesse Twilight Sparkle pour les aider à vaincre les Dazzlings et rétablir l'harmonie à Canterlot High.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Siliny le 2017-03-14 22:51:43 Editer
Un scénario pas fameux mais des chansons qui redressent un peu la barre
Par dark-vince le 2015-02-27 17:35:13 Editer
Après la bouse ultime qu'avait été Equestria grils première du nom, je partais pour ce visionnage avec la certitude de m'enfoncer toujours dans le gros purin avec ce second opus... J'avais un très très gros à-priori, mais les premières minutes m'ont... agréablement surprises.
Bon, le film est pas un chef-d’œuvre, mais après avoir vu Equestria Girls premier du nom, Rainbow Rocks fait du bien. Bon, il y a toujours ce principe débile de double (que je trouve hors de tout mot adapté, entre grosse idée de merde et dernier sous-sol de l'humour) mais on nous épargne toutes les blagues sur les poneys qui étaient insupportables dans le premier film, là dès le début les situations sont posés et (enfin) les héroïnes ont un but et savent quoi faire ! Elles passent pas une heure à se ridiculiser et une heure à dire qu'elles ne comprennent rien ! Ouf ! Pas trop de scène d'exposition, le speech est simple, le concept aussi, on peut passer à autre chose...
Lorsque le film a débuté, je dois dire qu'il y a vraiment une chose qui m'a annoncé que ça allait être moins de la merde... La scène d'intro reprends presque plan pour plan l'introduction d'un chapitre de Sandman : 24 heures, soit la scène du restaurant où John Dee se sert du médaillon pour asservir les clients présent et peu à peu réveiller les rivalités dans un jeu sadique... et bien c'est exactement ça avec les trois "méchantes" du film ! Et ça je suis sur que c'est un hommage, c'est même logique car comme la communauté avait pas beaucoup apprécié le premier EG, les producteurs ont du décidé de mettre quelques références pop et comics... dont celle-là que j'ai adoré ^^ (juste parce que je suis fan-boy, ok)
Pour le reste, les musiques sont, contrairement au premier EG, écoutables et même parfois agréables (bien loin de celles de la série, malheureusement, car Hasbro essaye de "faire jeune" et que ça se sent beaucoup trop) et l'intrigue ne se perd pas en sous-intrigues inutiles. Bon, il y a toujours l'amoureux de Twilight que je peux pas piffer, mais sinon la majorité des personnages secondaires sont présents et sont même plus mis en avant dans les batailles musicales (Trixie, Derpy, etc.). Le fait que les Sirènes envoute tout le monde évite de se voir confronter à des personnages débiles (en gros, maintenant on a une excuse pour faire faire des trucs illogiques qui font avancer l'intrigue) et généralement le scénario a beaucoup moins de "trous" que celui du premier EG. Par ailleurs, les relations entre les protagonistes semblent plus naturelles (même si ils ont encore à mon goût ratés la personnalité de Fluttershy, mais bon elle avait déjà pris tellement cher dans le premier qu'on est plus à ça près).
Je ne suis toujours pas fan des styles "humains" des poneys (je préfères les artworks des fans, et de loin) mais force est d'avouer que ce Rainbow Rocks passe assez bien, très très loin de la grosse bossuasse insupportable qu'était le premier EG. (notons qu'ils ont eu le bon goût de ne pas faire parler Vinyl Scratch, ce qui aurait pu me gâcher tout mon film)
C'est donc un peu mieux, toujours loin de la qualité de la série, mais je note un effort visible. Un bon film ? Moyen plutôt, mais comme je m'attendais à vraiment pire je suis agréablement surpris.