Lire la suite...
Activité récente
  • 28-08 ajouté par Red_Fish (Ma PAV(pile à voir))
  • 23-08 ajouté par nutelouille (Je n'ai pas apprécié)
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 5.5
Scénario 6.3
Images 6.2
Emotions 5.5
Suspense 6.2
Musique 6.7
Acteurs 7.1
Originalité 6.9

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 3
Liste d'Or 8 19 ans
Liste d'argent 12 21 ans
Liste de bronze 11 22 ans
J'ai vu aussi 32 19 ans
Mes envies 10 20 ans
Je n'ai pas apprécié 11 20 ans
Ma PAV(pile à voir) 7 20 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Knock knock

Date de sortie

France : 23 Septembre 2015

Apprécié pour

Studio

2015
Nationalité : Etats-Unis, Chilie
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par diumson le 26-01-2015
Deux jeunes femmes débarquent dans la maison d’un homme marié et commencent à détruire méthodiquement sa vie idyllique.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par wind-of-river le 25-10-2015
-Combien de pères de famille ont survécu à ce jeu-là?
-Aucun.
-Tu as dit quoi?
-Aucun.
-Réponse exacte.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par DrunkenSailor le 2015-10-29 13:34:42 Editer
Pas forcément fan de ses Hostel, j'attendais pas avec spécialement d'impatience ce film d'Eli Roth, et c'est finalement une bonne surprise.

J'adore l'idée d'inverser un des code basique du film d'horreur : alors qu'on a l'habitude de voir deux filles en détresse aller téléphoner dans la maison d'un psychopathe, c'est ici les deux filles en détresse qui sont les bargeots de service.

Le film met extrêmement mal a l'aise, le jeu des deux actrices y étant pour beaucoup.

Je suis en revanche pas très fan de sa mise en scène, je la trouve beaucoup trop sobre pour un film basé sur l'horreur psychologique, et le film pourrait être vraiment excellent avec une mise en scène adéquate.

J'aime plutôt bien la fin, qui pourrait passer pour moralisatrice alors que pas vraiment, c'est juste un constat sur le genre humain. Les filles ne sont pas des justicières qui punissent les maris infidèles, c'est vraiment juste deux garces complètement barges qui jouent avec cette nature profondément perverse de l'homme.
Jamais le personnage d'Evan n'est montré sous un aspect négatif, énormément d'empathie se crée pour lui, et il n'est au final rien de plus que la victime de ses pulsions inhérente a tout homme, aussi respectable soit il, et je trouve tout ça vraiment bien foutu.
Le fait qu'on précise au début qu'il n'a pas eu de rapport depuis trois semaine, la durée très étendu de la scène de séduction pendant laquelle il résiste tant bien que mal aux charmes des demoiselles, tout déresponsabilise l'homme et accuse ses pulsions.

Egalement on laisse sous entendre que nos deux bargeots de service ne le sont pas sans raison, particulièrement le personnage de Bel qui semble avoir vécu des abus de la part de son père et qui est très habilement présenté comme tiraillé entre amour et haine envers ce dernier, particulièrement dans une scène aussi bien foutu que dérangeante.

En bref j'aime ce que fait le film, il est d'un fatalisme extrême et présente une réalité immuable dans laquelle l'être humain est soumis a ses pulsions primaires, aussi débauché et surtout aussi destructrices soit-elles.

Les derniers commentaires ajoutés

Par Nounettsbooks le 2018-02-25 20:38:48 Editer
Chronique : http://leschroniquesdenounett.blogspot.fr/2015/09/chronique-cine-knock-knock-de-eli-roth.html

Il s'agit d'un thriller qui se déroule en huis clos. Le personnage principal, joué par Keanu Reeves, reçoit une visite tardive de deux jeunes femmes, dont le discours est bien rôdé, et il tombe dans leur filet. A partir de ce moment là, sa vie va virer au cauchemar.
J'ai trouvé ce thriller pas mal. En effet, on se sent oppressé par les agissement de ces 2 femmes. Elles s'immiscent dans l'intimité, dans la vie du personnage principal et on a l'impression que ça pourrait arriver à n'importe qui. Le fait de vouloir aider quelqu'un peut alors se retourner contre nous sans qu'on s'y attende.
Clairement, on ne peut pas connaitre l'issu de cette situation. Du coup, on est très mal à l'aise. On n'aime pas la façon dont ces femmes malmènent cet homme qui n'a rien demandé. Cela les rend très détestable. Cela créé une atmosphère particulière et pas du tout agréable.
C'est un film rythmé, où l'on ne s'ennuie pas. On espère qu'une chose, c'est que le héros s'en sorte malgré tout. C'est un film qui nous rend méfiant envers les inconnus, car on est amené à penser que les inconnus ne cherchent qu'à nous nuire.
Le point négatif, c'est qu'on apprend que ces femmes avaient préparé leur coup en amont, mais on ne nous explique pas comment. J'aurai trouvé cela intéressant.
Ce film nous montre la faiblesse malheureuse des hommes et qu'une vie peut être détruite en un rien. Et avec les réseaux sociaux, qui rendent tout ce qui est écrit comme parole d'Evangile, il devient difficile de s'en défaire.

En bref, un bon thriller qui met bien mal à l'aise et qui montre comment des personnes peuvent être très machiavéliques dans le but de nuire gratuitement.
Par sylvains7 le 2017-04-22 00:31:31 Editer
Voila un film intriguant qui sait nous mettre mal à l'aise. Le scénario n'est pas nouveau mais on se laisse vite prendre au jeu. Les deux jeunes actrices cartonnent dans leur rôles et nous ne sommes pas prêt d'oublier leur visage. Les dernières scènes donnent un coté décalé qui fait du bien et donne de la légèreté à l'ensemble. A ne pas mettre sous tous les yeux.
Par Atila87 le 2016-06-25 11:42:48 Editer
Je n'ai pas réussit rentrer dans le film.

j'ai trouvé les acteurs froids et distants, ils n'ont pas de charisme à l'écran.
L'idée de l'histoire est bien trouvée, mais la façon dont elle tourne m'a fait rapidement déconnecter.
Par Leija le 2016-03-15 15:45:59 Editer
J'ai compris l'idée du réalisateur. En gros, pour une fois, ce sont des gonzesses qui agressent un mec (gratuitement) et non l'inverse. ça change un peu, mais les filles tout comme le protagoniste sont très énervant. Et vers la fin, je n'ai pu m'empêcher de penser : "Bien fait pour ta gueule". Car elles auraient certainement fini dans de petits sacs poubelles si elles m'avaient menacé de la sorte. Mais bon, chacun réagit à sa manière. L'auteur aurait dû faire un prologue où il expose le procédé de ces deux pétasses, puis avec Keanu Reeves montrer un retournement de situation. Et là j'aurais applaudi.
Par coyote0704 le 2016-01-25 07:50:30 Editer
Nous avons trouvé le principe du film sympa : Keanu Reeves maltraités par 2 jeunes et jolies filles. De plus le réalisateur est Eli Roth que nous aimons bien. Du coup nous nous sommes dit : pourquoi pas ?
Bon finalement ce film ne casse pas 3 pattes à 1 canard mais il se laisse regarder.
C'est toute une réflexion sur l'adultère et les 2 jeunes filles du film sont en quelque sorte des vengeresses de femmes trompées. Elles n'en sont pas plus appréciables cependant car semblent totalement perturbées et tuent quand même l'un des seuls personnages sympathiques du film.
Ce qui est assez perturbant dans ce film c'est qu'un coup on déteste le personnage masculin (notamment lorsqu'il trompe sa femme : cette scène étant très perturbante), un coup on déteste ces 2 jeunes filles. Du coup il n'y a finalement aucun personnage sympathique qui se détache. Et c'est peut-être tout le problème du film car il est difficile de totalement accrocher quand on ne peut se projeter dans aucun des personnages.
Sinon c'est un Eli Roth habituel : mélange de thriller avec des scènes dérangeantes et d'humour (surtout la dernière scène) à la limite du ridicule parfois. Cependant, le réalisateur a eu la bonne idée de mettre en avant les réseaux sociaux comme des vecteurs très importants qui peuvent totalement briser une vie.
Quant à Keanu Reeves il est vraiment excellent et à mes yeux c'est dans ce type de rôle que l'on peut voir son talent car malheureusement, à force de jouer les héros, son jeu reste habituellement toujours le même. Il nous montre ici qu'il peut apparaitre également comme un homme vulnérable mais détestable également.
Par godorojaalexandra le 2015-12-06 12:48:37 Editer
godorojaalexandra Or
Un film particulier avec une morale intéressante, c'est rare de nos jours... Ce n'est tout de même pas de l'art mais un assez bon film remplis de psychopathes !

J'ai beaucoup aimée la fin, c'est très original !
Par DrunkenSailor le 2015-10-29 13:34:42 Editer
Pas forcément fan de ses Hostel, j'attendais pas avec spécialement d'impatience ce film d'Eli Roth, et c'est finalement une bonne surprise.

J'adore l'idée d'inverser un des code basique du film d'horreur : alors qu'on a l'habitude de voir deux filles en détresse aller téléphoner dans la maison d'un psychopathe, c'est ici les deux filles en détresse qui sont les bargeots de service.

Le film met extrêmement mal a l'aise, le jeu des deux actrices y étant pour beaucoup.

Je suis en revanche pas très fan de sa mise en scène, je la trouve beaucoup trop sobre pour un film basé sur l'horreur psychologique, et le film pourrait être vraiment excellent avec une mise en scène adéquate.

J'aime plutôt bien la fin, qui pourrait passer pour moralisatrice alors que pas vraiment, c'est juste un constat sur le genre humain. Les filles ne sont pas des justicières qui punissent les maris infidèles, c'est vraiment juste deux garces complètement barges qui jouent avec cette nature profondément perverse de l'homme.
Jamais le personnage d'Evan n'est montré sous un aspect négatif, énormément d'empathie se crée pour lui, et il n'est au final rien de plus que la victime de ses pulsions inhérente a tout homme, aussi respectable soit il, et je trouve tout ça vraiment bien foutu.
Le fait qu'on précise au début qu'il n'a pas eu de rapport depuis trois semaine, la durée très étendu de la scène de séduction pendant laquelle il résiste tant bien que mal aux charmes des demoiselles, tout déresponsabilise l'homme et accuse ses pulsions.

Egalement on laisse sous entendre que nos deux bargeots de service ne le sont pas sans raison, particulièrement le personnage de Bel qui semble avoir vécu des abus de la part de son père et qui est très habilement présenté comme tiraillé entre amour et haine envers ce dernier, particulièrement dans une scène aussi bien foutu que dérangeante.

En bref j'aime ce que fait le film, il est d'un fatalisme extrême et présente une réalité immuable dans laquelle l'être humain est soumis a ses pulsions primaires, aussi débauché et surtout aussi destructrices soit-elles.