Lire la suite...
Les gens aiment aussi
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7
Scénario 6
Images 6
Emotions 6
Suspense 6
Musique 9
Acteurs 8
Originalité 6

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Linda Linda Linda

Date de sortie

Apprécié pour

Studio

2005
Nationalité : Japonais
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par Raphaellakay le 11-07-2015
Trois jours seulement avant le festival de leur lycée, la guitariste Kei (Yu Kashii), la batteuse Kyoko (Aki Maeda), et la bassiste Nozumi (Shiori Sekine) sont forcées de recruter une nouvelle chanteuse pour leur groupe. Elles choisissent Son (Bae Doo-Na) une étudiante coréenne venue étudier au Japon dans le cadre d'un échange. Mais cette dernière a un peu de mal à parler la langue ! C'est une course contre la montre pour le groupe qui doit apprendre trois morceaux pour le festival de rock du lycée - elles ont choisi d'interpréter un classique punk-pop des années 80 par le groupe japonais The Blue Hearts, appelé "Linda Linda"...

(Traduction de Asianwiki)

Citations et Répliques du Film

Ajouté par Raphaellakay le 11-07-2015
Son: I don't like you... but I don't dislike you either.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Raphaellakay le 2015-07-11 15:51:33 Editer
Le film démarre lentement et garde ce ryhtme tout le long. Mais à choisir entre les films Nana, Beck et Linda Linda, je choisis ce dernier.

Linda Linda fait très réaliste, tant au niveau des personnages que des péripéties. On se contente de suivre ce groupe de lycéennes qui s'entraînent à jouer, il y a un peu de romance mais à dose très infime. Le film insiste surtout sur la musique rock.

Cependant ce qui rend ce film unique est le fait qu'il y ait une Coréenne. J'ai trouvé très intéressant de voir les relations se nouer entre les étudiantes japonaises et l'étudiante coréenne. On voit bien les différences culturelles qui les séparent : les Japonaises sont plus réservées, tandis que les Coréennes ont ce côté franc et direct dans leurs remarques. Je pense notamment à la scène où Kyoko hésite à avouer à un garçon qu'elle l'aime, et Son (l'étudiante coréenne) l'encourage à tenter sa chance. Sachant que Son (la Coréenne) elle-même a reçu une déclaration et a réagi très naturellement (voir la citation) et honnêtement.

Malgré un début un peu long à se mettre en place, j'ai vite eu de la sympathie pour ce groupe de filles et puis j'ai aimé les chansons, ce qui m'a permis de découvrir le groupe The Blue Hearts. Dommage qu'il n'y ait pas plus de films mettant en scène des Japonais et des Coréens, c'est bien trop rare et pourtant ça permettrait de rapprocher petit à petit ces pays.