Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier
Par DrunkenSailor le 2016-09-24 00:40:26 Editer
Comment vous dire, qu'a chaque film Dolan parvient a me mettre totalement sur le cul ?

Déja j'aimerais clarifier un truc auprès de tous ceux qui taxent le film de " film de bobo", "branlette intellectuelle" et autre truc du genre.
Oui le film répond parfaitement a la description du film d'auteur tel qu'il est généralement conçu. C'est des gens qui parlent et qui s'engueule, le tout a un repas de famille, en fumant des clopes. Le cahier des charges est on ne peut plus rempli. Mais dieu que ce film est bon.

Je trouve dingue qu'on dénigre un film dès que celui ci est intelligent, qu'on le taxe directement de "prétentieux", "bobo".
Je comprend qu'on adhèrent pas, évidemment, mais j'ai tendance a m'offusquer de voir des gens critiquer un film pour être intelligent.

Attention a ne pas mal interpréter mon propos : je ne dis absolument pas que ce genre de film a le monopole de l'intelligence ou je ne sais quoi, pas du tout je suis même le premier a dire d'un film qu'il se donne beaucoup d'air intelligent pour pas grand chose, mais quand c'est ça je parle du fond de l'oeuvre qui n'est pas a la hauteur de la forme qu'il se donne.

Les gens qui critiquent "Juste la fin du monde" se formalisent pour la forme qu'il prend, sans même chercher a y voir le fond qui est ici d'une richesse incommensurable et tout a fait en harmonie avec la dites forme.
Ce film est dingue, les émotions qu'ils véhiculent sont d'une force énorme, il parle de différente problématiques au cœur de cette famille dysfonctionnel avec beaucoup de sensibilité.

Le film a deux gros point fort : son réalisateur et ses acteurs.
Malgré un presque huis-clos, Dolan fait de la mise en scène vraiment folle, le travail sur la lumière est dingue, les cadrages hyper bien pensé, mais merde ce mec a un talent de malade !
Et puis les acteurs, bordel, offrent des prestations innommables. Et là où c'est beau, c'est que c'est absolument tous. Tous sont parfait.
Les dialogues sonnent faux, j'ai vu dire, oui, ils sonnent faux comme ils sont censé sonnez faux dans ce genre de situation. Situation qui elle, sonne viscéralement vrai.

Encore une fois Xavier Dolan tape en plein dans le mille, et parvient a se renouveler tout en conservant sa patte.
Et du haut de ses 27 ans, que de chefs d’œuvre il a encore a nous offrir.
Par Jay117 le 2016-09-22 14:26:21 Editer
C'est un choc, un coup de poing à l'estomac, un chef-d'oeuvre.

Un huit-clos comme on en fait rarement, aux personnages cadrés si près qu'on les entend respirer, on les entend vivre, c'est comme si on était enfermé avec eux dans cette famille.
Xavier Dolan a su filmer une atmosphère qui envahit la salle de cinéma. La sauce prendra pleinement et soulèvera les cœurs ou retombera platement sans susciter la moindre réaction. A prendre ou à laisser, pas d'entre-deux.
Plus qu'une histoire de sentiments, de non-dits, de frustration, c'est un film au sens artistique aigu, aux plans qui se concurrencent de beauté sur une bande-originale qui prend aux tripes.
Certains diront que c'est un long-métrage qui ne raconte rien, juste une journée en famille sans intérêt, au suspense qui monte pour nous laisser dans la même incompréhension qu'au départ. Moi je vous dirai que c'est une oeuvre magistrale à la symbolique si forte que la fin ne pouvait être autre.

Allez voir ce film. Peut-être que vous en ressortirez sans être touché mais peut-être que vous aussi aurez la chance d'être balayé par un raz-de-marée.
Par OnlyLola le 2016-09-27 22:48:30 Editer
OnlyLola Or
Argh, Xavier Dolan a su capturer la frustration même. Je me suis sentie tellement frustrée face à tous ses non-dits, ses balbutiements perpétuels, cette incommunicabilité persistante. On a tellement envie que Louis l'annonce, sa mort... cet homme dont on ne sait presque rien. Pourquoi n'est-il pas revenu pendant toutes ses années ?
Il y a pleins de zones floues que je n'arrive pas à élucider. Toujours des non-dits.

Mais ça ne m'a cependant pas empêché de pleinement apprécier le film. Dans toute son essence. C'est comme si une puissance m'avait saisi sur place, me laissant devant la tension, la tendresse, la violence, l'hésitation, toutes ses émotions émanant d'une famille qui pourrait très bien être la mienne. Je ne cache pas que je reste un peu sur ma faim : j'aurais voulu connaître plus de détails sur eux, leur passé, leurs pensées.

Néanmoins, il reste tout simplement brillant. Pas du tout de la même manière que les autres films du réalisateur : l'ambiance est plus âpre, plus tendue, moins lumineuse, même si certaines scènes, accompagnées de musiques populaires, viennent contrebalancer cet étouffant dimanche. Je pense évidemment à la scène où les notes de Dragostea din tei d'O-zone sont venues me bouleverser, de la même manière qu'«On ne change pas» dans Mommy. On y voit un moment de complicité qui apparaît comme précieux, rare, ce qui m'a remué instantanément et qui, mine de rien, m'a tout de suite donné envie de danser.

Ensuite, le cadrage se base énormément sur des gros plans. C'est génial. On est enfermé de manière efficace dans l'intimité de cette famille. On se sent étouffer avec les personnages. La caméra capte toutes leurs émotions, magnifiquement interprétées par chaque acteur. Avez-vous vu le regard criant et éclatant de Gaspard Ulliel ? Ce désarroi touchant sur le visage de Marion Cotillard ? Cette colère douloureuse, ce ressentiment vif et brutal de Vincent Cassel ? Cette énergie impériale de Nathalie Baye ? Cette rébellion maladroite chez Léa Seydoux ? Ils sont incroyables, chacun allant jusqu'au bord de la rupture et nous délivrant toute la pertinence et la force des dialogues.

Bref, je me suis sentie tantôt empoignée par le flot de paroles blessantes, écorchées, tantôt saisie par l'impossibilité de l'échange, tantôt délivrée par les rares instants où le temps s'arrête, tantôt angoissée par le silence pesant... L'ensemble forme un nœud de tensions au creux de l’estomac mais je dois dire que la nostalgie fut l'émotion qui m'a emporté le plus violemment.
Il y a encore tant de choses à dire… mais je m’arrête sur une dernière remarque : Juste la fin du monde m’a prouvé que Dolan est très certainement un réalisateur qui va marquer toute une génération, car il continue, film après film, à démontrer son talent, à nous partager sa sensibilité authentique et artistique, à provoquer intensité et passion par son inventivité. J'espère qu'il va continuer à m'épater encore et encore...
Par chloejustine le 2016-10-16 20:02:56 Editer
Après être devenu une référence du cinéma par sa griffe particulière il ne faisait aucun doute qu'il fallait que je vois une oeuvre du maître Dolan. La sortie de Juste la fin du monde fut l'opportunité.
Eh bien j'en suis toute perturbée..

Difficile de savoir si j'ai aimé ou non. Le film s'étire, plombe l'atmosphère, la rend moite et étouffante comme cette chaleur d'été qui s'abat sur les protagoniste.

Le côté théâtral est très présent, mais n'ayant jamais vu la pièce originelle je ne suis pas en mesure d'effectuer une quelconque comparaison. Seulement le jeu des acteurs m'a semblé souvent trop surjoué pour que je puisse vraiment apprécier ou m'identifier aux personnages. Je pense que tout cela était volontaire, mais bien trop souvent ces protagonistes m'ont tapé sur le système : l'incompréhension et le défaut de communication de cette famille est juste tel un éléphant au milieu du salon.

On assiste à une famille totalement brisée par les non-dits, dont les sentiments et émotions ont été poussées à l'extrême, mais essayant (en vain) d'être une famille comme les autres le temps d'un repas.

Un point qui m'a particulièrement touchée c'est la photographie du film : cette particularité à faire des plans très serrés avec beaucoup de flous m'a beaucoup plu. Bien que ce soit parfois totalement étouffant, cela a fait beaucoup écho à ma vision photographique, ce qui explique ma sensibilité vis à vis de ce point. Mais la couleur, la luminosité, la composition .. c'est tellement poétique qu'il est difficile de ne pas être touché par le visuel de ce film.

En bref : un film qui ne laisse pas indifférent.
Par Lolui le 2017-11-27 12:52:26 Editer
C'est un de mes films préférés, et de très loin. Beaucoup crache sur Dolan ou disent que ce film est moins bien, et ils ont certainement des arguments, mais personnellement je ne peux pas détester une once de ce long-métrage; l'aspect théâtral et le huit-clos sont deux types que j'affectionne beaucoup, alors les deux ensemble je suis aux anges. Sans parler bien entendu que c'est coupler à la sauce Dolan: des personnages incroyables, une façon de filmer ces derniers de façon unique (plans resserrés étouffants), une image magnifique sublimée par la mise en scène, et surtout, les musiques accompagnant certaines scènes sont toujours merveilleusement choisies, elles s'accouplent parfaitement à l'image, tellement que la scène d'amour adolescente est l'une des plus belles que j'ai vu au cinéma.
Par Virgile le 2016-09-30 19:22:04 Editer
Je dois dire que je n'ai pas compris ce que le réalisateur a voulu exprimer avec ce film. C'est vraiment l'incompréhension le sentiment dominant, même si les musiques sont bien choisies et l'émotion de certaines scènes sont assez intenses. Des acteurs dans de belles performances mais au service d'un film un peu creux.
Par sylvains7 le 2016-10-05 00:36:29 Editer
sylvains7 Or
Un coup de poing. Le spectateur est malmené, bousculé, décontenancé. Le film, le meilleur de Nolan, ne cherche jamais à être aimable. Filmé au plus près de leur visage, chaque comédien n'a jamais été aussi excellent. On reste dans l'ambiance pesante du film bien longtemps après le générique de fin. Un coup de maitre. Nolan arrive à maturité et nous promet une filmographie exceptionnelle.
Par FanDeGlee le 2019-05-12 15:37:09 Editer
Un film très oppressant et étouffant, notamment parce que c'est un huis clos. La scène finale m'a énormément touchée, j'en ai presque eu les larmes aux yeux. Les acteurs jouaient à merveille, et cachent tous de profondes fêlures et blessures causées par le départ de Louis.
Par lea130298 le 2016-09-24 10:12:57 Editer
J'ai adoré ce film, comme toujours avec Xavier Dolan. Les acteurs sont a coupé le souffle.
Par Dirlo26 le 2018-04-20 17:58:05 Editer
Dirlo26 Or
Un film québécois à la française! Le casting est ouf et une fois de plus Dolan réalise parfaitement son film! La bo de ce film est surprenante et très bien choisi et l'adaptation de la pièce de théâtre est réussi!

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
  • aller en page :
  • 1
  • 2