Films
43 610
Membres
21 542

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Les amours imaginaires



Description ajoutée par Cellophane 2013-12-20T14:57:37+01:00

Synopsis

L'histoire se déroule dans le milieu artistico-estudiantin aisé de Montréal. Francis, 20 ans environ, et Marie, un peu plus âgée, sont deux amis très proches. Lors d'un petit dîner chez Francis, ils éprouvent un coup de cœur simultané pour le même garçon, Nicolas. Chacun des deux amis lui manifeste son intérêt et tente de le séduire. Nicolas, jouant la séduction ambiguë vis-à-vis des deux, ne manifeste pas de réelle préférence. Un étrange trio amoureux se forme.

Peu de temps après, Nicolas envoie à Marie mais aussi à Francis une invitation pour la fête qu'il donne pour son anniversaire. Chacun de son côté, Francis et Marie rivalisent de générosité pour trouver le cadeau qui ira droit au cœur de Nicolas. Lors de la fête donnée chez lui, Nicolas « allume » successivement ses deux prétendants qui, du coup, croient l'un et l'autre en leurs chances. Les trois passent la nuit ensemble dans le même lit, platoniquement. Nicolas leur propose alors de prolonger la fête en se rendant dans un chalet que possède sa tante au bord du Saint-Laurent. Cependant, durant ce séjour à la campagne, rien ne va se passer comme chacun des trois l'espérait. Au lendemain d'une soirée autour d'un feu, Marie trouve le chalet désert : Nicolas et Francis sont partis, sans la réveiller, se promener et jouer au bord du fleuve. Jalouse, elle boucle sa valise et s'en va ; Francis cherche à la retenir et cela dégénère en bagarre entre elle et lui. Le trio éclate alors.

Source : wikipedia

Afficher en entier

Classement en cinéthèque - 239 spectateurs

Réplique

Extrait ajouté par yanglol 2014-03-26T18:03:14+01:00

- Ta robe est un peu anachronique.

- C’est vintage, je te signale.

- C’est pas parce que c’est vintage que c’est beau.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Je suis assez divisée sur ce film... D'une part, j'ai trouvé ce que j'aime chez Dolan : une esthétique impressionnante, des personnages avec des personnalités bien distinctes, et des images qui s'associent avec la musique. J'ai aussi trouvé que les acteurs étaient formidables, tant Xavier Dolan que Niels Sneider.

Mais d'autre part, le scénario m'a paru un peu plat, voire assez enfantin, le réalisateur a bien pris de la maturité depuis... J'ai aussi trouvé légèrement exagéré le nombre de clins d'oeils que l'on trouve à d'autres films, et pas assez du réalisateur.

Néanmoins, cela reste un film que j'ai réellement apprecié.

Afficher en entier
Argent

"Les amours imaginaires" est un film sur le fantasme, l'idée d'un amour qui nous amène à créer de parfaites illusions. A partir de là, tout dans le film est basé sur l'apparence, les 2 amis sont au prime abord attirés par le physique de Nicolas. Même les personnages sont parfois réduits à cela (le personnage de Francis que l'on appelle "Mon beau"). Le film parle de ces amours que l'on invente, qu'on voudrait façonner, modeler comme on le souhaite. Mais le réveil sera brutal. Le film possède une sorte d'ivresse grâce aux ralentis, à la lumière, à la musique, il est comme un rêve dont on refuse de s'extirper, mais où la réalité vient s'échouer. Une vision pessimiste de l'amour dans un film qui touche au but, qui manie son sujet avec habileté et style.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Eparm12 2020-05-26T02:43:44+02:00
Pas apprécié

Dodo (oui, je me permets, je le connais, toussa), je l’aime beaucoup. Ne me demandez pas pourquoi, je n’ai pas d’argument, juste, il y a des gens que tu sens plus que d’autres, que tu sens trop bien ou que tu ne sens pas du tout, et, Dodo, je le sens beaucoup trop bien. En vrai, j’ai quand même quelques arguments, du genre que j’ai bien aimé Mommy, même si ce film m’a profondément agacée à sa sortie et sur plusieurs mois après tant tout le monde s’extasiait devant et le mettait sur un piédestal. Comme toujours quand il y a une telle hype autour de quelque chose, je fuis sans demander mon reste et j’ai fui Mommy et Dolan durant un bon moment, attendant que la hype retombe, puis j’ai vu Mommy, qui m’a plu. Vous imaginez bien qu’à partir de là, je voulais voir d’autres films de Dodo, mais, pour une obscure raison (sûrement la flemme), je ne l’ai jamais fait jusqu’à ce que quelques-uns de ses films atterrissent sur Netflix. Je me suis donc fait un point d’honneur à les regarder, à commencer par Tom à la Ferme, qui m’a tout simplement bluffée. J’ai beaucoup aimé ce film et c’est pourquoi je me suis dit : « Continuons sur notre lancée et regardons les Amours imaginaires ! » … Franchement, Dodo, tu n’étais pas obligé.

Qu’est-ce que tu nous as fait, là ? Ce n’est pas que je n’ai pas aimé, mais… Non, je n’ai pas aimé, pas du tout, et je n’ai pas hésité une seconde à placer ce film dans ma liste la plus basse parce que c’était long, que je me suis mortellement ennuyée devant et que c’était vide. C’est simple, j’ai passé mon temps à regarder l’heure sur mon téléphone, à me taper une barre devant ou à faire pause pour faire autre chose parce que je n’en pouvais plus. C’est devenu une torture au fil du visionnage parce qu’il n’y a rien d’intéressant dans ce film, si ce n’est la réalisation à mes yeux, et encore. J’ai retrouvé dans une moindre mesure ce que fait Dodo dans Mommy, à savoir des effets de réalisation assez inutiles. Dans Mommy, c’était trop, dans Tom à la Ferme, sa réalisation est parfaite et, dans les Amours Imaginaires, elle se situe entre les deux, mais se rapproche plus de Mommy que de Tom à la Ferme et déjà ça, ça a suffi à me gaver.

Ensuite, l’histoire. Je ne m’attendais à rien, je veux dire, j’ai lu le résumé de Netflix, je me suis dit : « Ok, ce sera un drame, comme presque tous les films de Dodo, sur fond de romance et avec un trio ». Eh bien, je n’ai rien vu de tout ça. Enfin, si, mais qu’en surface, et une surface très très très fine. Spoiler(cliquez pour révéler)Le drame, c’est deux amis qui tombent amoureux du même gars et finissent avec le cœur brisé, mais ça, non seulement on s’en doute dès le début, donc aucun suspense, mais je ne me suis pas sentie une seconde touchée ou intéressée par cette histoire, qui était montrée à l’écran d’une manière à laquelle je n’ai pas adhéré : des scènes coupées, sans liant entre elles, en sachant que les coupures sont brusques, et qui s’étirent et ne m’ont absolument pas passionnée, avec en prime des séquences de gens en dehors de l’histoire qui dissertent sur la vie, l’amour, blablabla. Pour faire écho à l’histoire du film, il y avait d’autres moyens plus subtils et surtout beaucoup moins chiants, je suis sûre.

La romance, on ne l’a qu’à moitié, dans le sens où oui, elle est là et il y a un certain équilibre accordé aux duos Francis/Nicolas et Marie/Nicolas et on sent d’ailleurs la volonté de Dodo de s'attarder sur les deux côtés, mais je n’ai eu d’empathie pour personne tant les personnages sont creux et semblent même être des caricatures : entre le hipster BG, la meuf vintage version Audrey Hepburn du pauvre et le « bellâtre » version Boucle d’or prince Disney comme elle l’appelle au tout début du film, il n’y a de place pour rien ni personne d’autre. Francis m’a quelques fois sortie de mon ennui en piquant mon intérêt, mais Marie est antipathique et Nicolas inintéressant au possible. Ils n’ont pas de consistance, d’épaisseur, quelque chose qui leur donne de la profondeur et c’est très gênant pour un film qui est censé être une sorte de drame romantique.

Cerise sur le gâteau, l’acteur n’est pas forcément convaincant : il ne joue pas mal, il ne faut pas abuser, mais il est fade, cependant, son personnage fait qu’il n’avait pas non plus trente-six mille possibilités de jeu. Dodo se débrouille bien, mais il n’est pas aussi bluffant que dans Tom à la Ferme, où il est extraordinaire, ou dans la Chanson de l’éléphant, un film qui m’a marquée, ainsi que sa prestation. L’interprète de Marie, quant à elle, est très bien, expressive et juste. Ah mais, au fait, ils ne sont pas aidés par les dialogues, les cocos : parfois longs ou inutiles, qui brassent de l’air et sont souvent too much, soit des tirades pseudo-poétiques sur le sens de la vie, de quoi faire rouler des yeux, sans oublier le nombre de cigarettes fumées. Je n’ai pas compté, mais j’aurais dû, parce que c’est impressionnant, frôlant même le ridicule.

Bref, tout ça pour dire qu’entre le rythme agonisant, des gens sortis de nulle part qui racontent leur vie, mais dont on se fout royalement, le survol des thèmes abordés, des personnages vides, des dialogues prétentieux et la cigarette, je désespérais et j’en suis ressortie extrêmement déçue, mais ô combien soulagée que ce soit terminé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dirlo26 2018-04-20T17:56:11+02:00
Or

L'esthétique de ce film est surprenante, Dolan joue et réalise parfaitement ce film, une vrai pépite du cinéma québécois!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par InesEsc 2017-01-09T14:00:14+01:00
Or

Ce film fait parti des meilleurs de Xavier Dolan, pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maomelancolik 2016-04-11T20:48:27+02:00
Bronze

Ce film est réalisé un peu comme une oeuvre d'art. Il y a un très beau travail de fait sur les couleurs, le jeu des lumières, les paysages et le jeu des corps. On ne peut rien dire sur l'oeuvre artistique. De plus les dialogues sont réfléchis c'est plutôt pas mal.

Malheureusement, il y a pas mal de portes qui sont ouvertes et qui ne sont pas exploitées comme par exemple le décompte sur le mur..

Par contre j'ai vraiment du mal avec ces gens, on ne sait pas qui, qui parlent d'eux et de leurs amours. On aurait dit une consultation chez le psychologue, moi j'aime pas et je comprend pas pourquoi.

Ca reste un bon film, j'ai vraiment l'impression que les films canadiens se ressemblent niveau réalisation; il m'a beaucoup fait penser au film "J'ai Tuer ma Mère".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par myosotis 2015-05-24T15:53:18+02:00
Or

Je suis assez divisée sur ce film... D'une part, j'ai trouvé ce que j'aime chez Dolan : une esthétique impressionnante, des personnages avec des personnalités bien distinctes, et des images qui s'associent avec la musique. J'ai aussi trouvé que les acteurs étaient formidables, tant Xavier Dolan que Niels Sneider.

Mais d'autre part, le scénario m'a paru un peu plat, voire assez enfantin, le réalisateur a bien pris de la maturité depuis... J'ai aussi trouvé légèrement exagéré le nombre de clins d'oeils que l'on trouve à d'autres films, et pas assez du réalisateur.

Néanmoins, cela reste un film que j'ai réellement apprecié.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PowLeen 2014-10-20T19:32:19+02:00
Or

Un film que j'ai beaucoup apprécié, j'ai eu un peu peur au début car je n'étais pas emballée puis au fur et à mesure le film prend son envol et m'a vraiment embarquée. Les acteurs sont très bons et l'esthétique du film est très particulière mais elle colle très bien au thème et au film.

J'ai trouvé la dernière scène du film exceptionnel de beauté et d'esthétisme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PetiteNaya 2014-07-18T21:36:52+02:00
Pas apprécié

Les amours imaginaires est le film de Xavier Dolan que j'aime le moins, je ne sais pas comment il a pu passer de l'excellent J'ai tué ma mère à ça en si peu de temps. Les amours imaginaires n'est pas forcément un mauvais film pour autant, mais de la part de celui qui a fait un de mes films favoris, j'attends quand même une certaine qualité. Ça a du être une erreur d'avoir des attentes aussi hautes. J'ai donc été extrêmement déçue par ce film, qui m'a beaucoup ennuyée malgré un bon départ. Il possède bien sûr de bons points, mais cet ensemble continue d'être très décevant. Je sais cependant que Dolan sait faire de très bonnes choses, ce qu'il fait maintenant, donc cette déception est étouffée par la qualité de ce qu'il a fait précédemment et ensuite, Les amours imaginaires n'étant au final qu'une erreur de parcours.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Doubsteak 2014-07-15T18:25:41+02:00
Argent

Ce n'est pas mon film préféré de Dolan. Je l'ai quand même réellement apprécié, ce chassé croisé amoureux est fort en intensité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rowan 2014-05-08T10:03:38+02:00
Argent

"Les amours imaginaires" est un film sur le fantasme, l'idée d'un amour qui nous amène à créer de parfaites illusions. A partir de là, tout dans le film est basé sur l'apparence, les 2 amis sont au prime abord attirés par le physique de Nicolas. Même les personnages sont parfois réduits à cela (le personnage de Francis que l'on appelle "Mon beau"). Le film parle de ces amours que l'on invente, qu'on voudrait façonner, modeler comme on le souhaite. Mais le réveil sera brutal. Le film possède une sorte d'ivresse grâce aux ralentis, à la lumière, à la musique, il est comme un rêve dont on refuse de s'extirper, mais où la réalité vient s'échouer. Une vision pessimiste de l'amour dans un film qui touche au but, qui manie son sujet avec habileté et style.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pwachevski 2014-03-07T18:06:30+01:00
Vu aussi

Il est indéniable que Xavier Dolan un très, très bon réalisateur avec un vrai style et un vrai univers, auquel j'adhère totalement, car c'est classe, sensible, juste et même poétique. Sauf que ça, je le savais déjà pour avoir vu d'autre de ces films !

Avec "les amours imaginaires" il ne fait que confirmer ce que je pense déjà de lui et même si c'est toujours bien, je ne suis plus bluffée. Il ne faudra donc pas compter juste sur cet aspect pour me faire aimer le film. D'autant plus que je trouve vraiment que le contenu n'est pas du tout à la hauteur de la forme. Ce que je n'avais pas du tout ressentie devant les autres films de Dolan. Bref, ce film est pour moi une déception, un accident, une erreur de parcours.

J'ai bien vu tous les efforts qui ont été fait pour tenter de rendre cette histoire émouvante. Délicate. Douce-amère... Mais rien n'y fait. Malgré tous ces effets de style, le thème traité (et qui est pourtant assez universel) ne m'a pas touché à un seul instant. J'ai vraiment eu un sentiment de superficialité. On a très joli vernis, mais si on gratte un peu, on voit qu'il n'y a rien dessous. Notamment dans les dialogues souvent maladroits, voire prétentieux.

J'ai trouvé le scénario un peu court, ce qui donne un film qui tourne vite en rond et avec pas mal de scènes inutiles. Spoiler(cliquez pour révéler)Par exemple, les scènes où des personnages inconnus, sans aucun rapport avec l'histoire, nous racontent face caméra diverse choses sur les relations amoureuses et notamment des déceptions amoureuses. Ça fait peut-être un léger échos avec les situations de Marie et Francis mais ça crée surtout des coupures dans le rythme et dans l'intrigue et n'apporte au final strictement rien. Et parfois, en plus d'être inutiles, les scènes sont pas super classes Spoiler(cliquez pour révéler)(genre la fameuse scène de masturbation enroulé dans le t-shirt de Nicolas) ce qui ne colle pas trop, à mon sens, à l'univers auquel ce réalisateur nous avait habitué.

De plus, les personnages ne sont pas très bien développés, je n'ai ressentie aucune empathie pour eux. Et plus grave encore, je trouve qu'ils ont des caractères qui collent pas du tout à l'image qu'on est censé avoir d'eux. Par exemple Nicolas est supposé être charmant, séduisant... Sauf que non. Je critique pas le physique de l'acteur, je ne me permettrais pas, mais bien le caractère de son personnage, qui n'a strictement rien d'attirant. On ne comprend pas comment deux personnes peuvent tomber simultanément amoureuses de lui.

Bref, on tient le film de Xavier Dolan que j'aime le moins, et de loin.

Edit : j'ai été très heureuse de voir Xavier Dolan himself renier ce film dans l'émission Quotidien en invoquant notamment le caractère ridicule des dialogues. Comme quoi je racontes pas que des conneries dans mes commentaires ;)

Afficher en entier

Annonce publicitaire

Activité récente

coco l'ajoute dans sa cinéthèque or
2020-07-07T19:38:56+02:00
Alwenna l'ajoute dans sa cinéthèque or
2020-05-24T22:31:09+02:00
Beurk l'ajoute dans sa cinéthèque bronze
2020-03-15T16:51:10+01:00
leilbro l'ajoute dans sa cinéthèque or
2020-01-17T21:36:50+01:00

Évaluations

Les chiffres

spectateurs 239
Commentaires 11
Répliques 6
Evaluations 51
Note globale 7.45 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode