Films
47 567
Membres
24 674

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Ajouter une réplique


Liste des répliques

Réplique ajoutée par Nanamii6 2013-12-23T16:53:41+01:00

Ézéchiel 25, verset 10 :

La marche des vertueux est semée d’obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin, surgir l’œuvre du malin. Béni soit-il l’homme de bonne volonté qui, au nom de la charité se fait le berger des faibles qu’il guide dans la vallée d’ombre de la mort et des larmes, car il est le gardien de son frère et la providence des enfants égarés. J’abattrai alors le bras d’une terrible colère, d’une vengeance furieuse et effrayante sur les hordes impies qui pourchassent et réduisent à néant les brebis de Dieu. Et tu connaîtras pourquoi mon nom est l’éternel quand sur toi, s’abattra la vengeance du Tout-Puissant !

Jules.

Afficher en entier
Réplique ajoutée par bazinga 2013-12-22T18:11:51+01:00

Trois tomates se baladent dans l’avenue. Papa tomate, maman tomate. Bébé tomate traîne, regarde les belles nanas. Papa tomate se met en rage, lui balance une claque et lui dit : « Qu’est ce’ t’as t’es tout rouge ? ».

Afficher en entier
Réplique ajoutée par morrigan 2014-01-20T16:07:40+01:00

- Tu sais comment ils disent, un quarter pounder with cheese, à Paris ?

- Pas un quarter pounder with cheese ?

- Mon, cul, ça n'a pas sens un quarter pounder avec leur système métrique !

- Mais alors quoi ?

- Ils disent : Royal Royal Cheese !

- Et le big Mac ?

- Un big Mac, c'est un Big Mac mais ils disent : LE Big Mac !

Afficher en entier
Réplique ajoutée par sissi98 2014-04-10T15:08:37+02:00

« Ce n’est pas parce que tu as une personnalité que tu as de la personnalité ! »

Afficher en entier
Réplique ajoutée par clark 2014-02-27T10:09:17+01:00

Et oui j’ai connu ton père... et toi aussi, je te connais bien mon garçon. Tu sais, ton père m’a beaucoup parlé de toi au camp, pendant ces 5 ans ou on est restés côte à côte prisonniers à Hanoï, et on a vécu l’enfer tous les deux. Toi au moins... tout ça devrait t’être épargné... enfin on peut l’espérer. Dans une situation comme celle qu’on a dû vivre pendant 5 ans lui et moi... on se crée certaines responsabilités l’un envers l’autre. Si ce n’était pas moi qui... [il se retourne vers la mère de Butch] qui m’en était tiré, c’est le Major Coolidge qui parlerait à mon fils maintenant, à Jim. Mais le destin en a décidé autrement, c’est moi qui te parle aujourd’hui... à toi, Butch. J’ai quelque chose pour toi... [il s’assoit et sort une montre] une montre en or. Tu vois, cette montre appartenait à ton arrière grand-père qui l’avait acheté avant la guerre de 14, dans un magasin à quelques pas de chez lui à Knoxville dans le Tennessee. Pour lui, cette montre-bracelet représentait un pas en avant historique, à l’époque tout le monde portait les montres Gousset, des oignons. Peu après, sa montre au poignet, le caporal Coolidge quitta son Tenessee natal pour les tranchées. Sur tous les fronts de France, de Verdun jusqu’à la forêt noire, cette montre en or fût son plus fidèle compagnon. À la fin de la guerre, il rentra chez lui retrouver ton arrière grand-mère. Il ouvrit son coffre, il déposa sa montre et elle y resta quelques années. Jusqu’au jour ou la deuxième guerre mondiale éclata, qu’il fallut encore une fois ce battre contre les Allemands, et que ton grand-père Dane Coolidge fut mobilisé envoyé au front à son tour. Et ton arrière grand-père offrit la montre à son fils Dane sur un quai de gare, ce fut son dernier cadeau. Dane eut moins de chance que son père, comme tant de Marines, il fut tué. Il tomba héroïquement à la bataille de Wake Island. Tous ces hommes prévoyaient leur destin... lui aussi. Il n’avait plus aucune illusion, personne n’avait la moindre chance d’en sortir vivant, alors ton pauvre grand-père, sachant que l’assaut final allait être donné, alla trouver à l’aéroport un nommé O’Flaherty. Et bien qu’il ne l’eut jamais vu de sa vie, il lui dit « j’ai un fils, c’est un nouveau né. Et je n’ai vu ce fils qu’en photo. Je voudrais... si tu as la chance de rentrer un jour en Amérique que cette montre-bracelet soir remise à mon gosse ». Trois jours plus tard, ton grand-père fut tué. O’Flaherty qui lui avait donné sa parole porta la montre à ta grand-mère, pour qu’elle la donne à ton père quand il serait grand, la voici... [il la montre à Butch pendant un petit temps] Coolidge, l’avait sur lui le jour ou il s’est fait descendre, en volant, sur Hanoï. Ton père fut capturé et envoyé dans un camp de prisonniers. Si les Niaks voyaient sa montre, elle lui serait confisqué ! Il le savait ! Et pour lui, il était clair que cette montre... te revenait de droit, et pour rien au monde il ne voulait que les Niaks mettent leur pattes sur ton héritage, le patrimoine de son fils, alors il décida de la cacher. Comme il n’y avait pas d’autre cachette, il se l’est mise dans l’cul. Fallait avoir du courage pour le faire... se la mettre dans l’cul. Un jour, juste avant que la dysenterie le tue, il me donna la montre, j’ai alors caché ce vieux bout de métal dans mon anus deux années durant. Et... après 7 ans d’absence, je pu retrouver ma famille. Et aujourd’hui... cette montre, je suis venu te la donner.

Afficher en entier
Réplique ajoutée par hottest-boice 2013-12-29T18:54:47+01:00

Le soir du combat, tu sentiras comme une piqûre d'insecte. C'est l'amour-propre qui te turlupinera. L'amour-propre tu l'emmerdes ! L'amour-propre fait mal, il ne sert jamais à rien.

Afficher en entier
Réplique ajoutée par Chipuliara 2013-12-23T00:08:07+01:00

-Ils ont des milk-shakes à cinq dollars ?

-Mmh…

-Une boule de glace dans du lait ?

Afficher en entier
Réplique ajoutée par CharlieHolmes 2014-09-26T21:35:31+02:00

- Si ça va, dis nous un mot.

- Un mot.

Afficher en entier
Réplique ajoutée par sissi98 2014-04-08T22:11:25+02:00

- Tu dois promettre de pas te vexer.

- Non ! Non non non ! Ce genre de promesses c’est pas tenable. J’ai aucune idée moi de ce que t’as à me dire, alors si toi tu te décides pas à me dire ce que t’as à me dire, comment savoir d’avance si j’me vexerais pas, s’qui fait que je risque de me vexer quand même en oubliant ma belle promesse.

- Bon bon, laisse tomber.

- Ah non ! Impossible ! S’que tu viens de dire là est si intriguant que l’oublier est tout à fait hors de question !

Afficher en entier
Réplique ajoutée par kaminari 2014-03-07T22:15:43+01:00

Butch - You're okay ?

Marcellus - Naw man. I'm pretty fuckin' far from okay.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode