Films
43 610
Membres
21 542

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Moi, Daniel Blake



Description ajoutée par mimi92 2016-05-12T18:53:39+02:00

Synopsis

Ce film est présenté en Compétition au Festival de Cannes 2016

Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Rachel, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d'accepter un logement à 450km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui, Daniel et Rachel vont tenter de s’entraider…

Afficher en entier

Classement en cinéthèque - 107 spectateurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Ikaty 2018-05-12T19:37:30+02:00
Or

Un film qui nous donne envie de changer le système, ce système complètement inadapté dans bon nombre de situations...

Un très bon film

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maomelancolik 2017-03-13T19:49:30+01:00
Argent

Très bon film qui montre à quel point il est facile de tomber dans la précarité et à quel point le système est incompétent. Ce film est un vrai bras d'honneur au système. Ca fait du bien parfois de voir dévoilés au grand jour les problèmes du sytème.

Sinon bon film dans l'ensemble, bon casting et bonnes idées.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Albounitsk 2016-11-26T17:48:31+01:00
Or

Un très beau film avec un mervilleux casting, on ressort de la salle en réfléchissant... Je vous le conseille !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cellophane 2016-11-18T10:49:29+01:00
Argent

Comme toujours chez Ken Loach, les personnages sont crédibles et attachants. On se laisse emmener dans l’histoire le plus simplement du monde grâce à l’humanité de ces gens : ils ont des réactions simples, des vies parfaitement ordinaires – même si elle bascule, ils vivent comme tout le monde, mangent, réparent, parlent… - des sentiments, des moments de désespoir. Bref, ils sont particulièrement humains et on a vite fait de tomber en empathie. D’autant que la vie n’est simple ni pour Dan ni Katie. Et tout cela est très crédible. Mais deux choses m’ont gêné pour entrer vraiment en pleine empathie avec eux. D’abord, le fait que tout fait très robotisé, presque futuriste : les gens du pôle emploi sont vraiment TOUS (sauf une) des pourritures insensibles. Je veux bien qu’ils fassent leur boulot et appliquent des règles débiles à la virgule prêt mais il n’y en a pas un que ça gêne, qui soit désolé, compatissant. On a une sorte d’extrême : tous les robots insensibles d’un côté, la fille particulièrement attentionnée de l’autre. J’aurais préféré qu’ils appliquent les règles en se montrant navré, on est désolé, on comprend mais on ne peut pas faire autrement. A moins que ça ne soit vraiment comme ça en Angleterre, je ne sais pas… Mais ce côté froid, rigide, clinique, m’a empêché d’y trouver une certaines réalité (qu’en tout cas, je n’ai pas trouvé en France où les administrations ont un reste d’humanité pour le moment). Le second, c’est le détachement global du film, clinique, là aussi. Katie, elle, souffre de sa situation, pleure de ne pouvoir nourrir ses enfants. Par la suite, les extrêmes dans lesquels elle tombe et sur lesquels on passe finalement aussi pudiquement que rapidement (juste une scène, un peu rapide), ça ne semble pas beaucoup l’émouvoir. Pas plus que Dan qui trouve tout cela désespérant mais c’est tout. Un détachement qui m’a empêché de compatir pleinement. Alors si j’ai été un peu insensible, ce n’est pas le cas des autres personnes dans la salle qui ont toutes pleuré ou presque parce que oui, le film reste bien fait, parce que cette réalité existe, qu’elle est terrible et que Ken Loach la montre bien. C’est un bon film qui aurait gagné, à mon avis, à être un peu plus sentimental.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sylvains7 2016-11-07T23:47:07+01:00
Or

Ken Loach, Emile Zola de notre époque, nous emmène encore une fois sur ses lieux de prédilection. Précarité, chômage, impuissance face à la société... on a l'impression de voir un best-of de ses films passés. On se dit que l'on ne va pas de nouveau se faire avoir...c'est sans compter sur son savoir-faire indéniable. On est touché, ému, les larmes nous viennent aux yeux et on fonce droit sur le mur de l'émotion. L'interprétation est parfaite, certaines scènes inoubliables et ça nous fout le moral bien à plat...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cril87 2016-10-31T09:22:40+01:00
Diamant

C'est une film émouvant et révoltant. Les acteurs ont été bien choisis et ils jouent vraiment bien.

Mais c'est un film qui fait aussi réfléchir sur la société ...

C'est un film à voir...

Afficher en entier

Annonce publicitaire

Date de sortie

Moi, Daniel Blake

  • France : 2016-10-26 (Français)

Activité récente

Jasmine-1 l'ajoute dans sa cinéthèque or
2020-04-05T13:43:59+02:00
leadanse l'ajoute dans sa cinéthèque or
2020-03-03T15:27:55+01:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

spectateurs 107
Commentaires 6
Répliques 0
Evaluations 15
Note globale 8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode