Films
55 591
Membres
31 117

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Le Corbeau



Description ajoutée par Cellophane 2013-12-20T10:34:58+01:00

Synopsis

Les notables de Saint-Robin, petite ville de province, commencent à recevoir des lettres anonymes signées « Le corbeau », dont le contenu est calomnieux. Ces calomnies se portent régulièrement sur le docteur Rémi Germain, accusé de pratique abortives, ainsi que sur d'autres personnes de la ville. Les choses se gâtent lorsque l'un des patients du docteur Germain se suicide, une lettre lui ayant révélé qu'il ne survivrait pas à sa maladie. Le docteur Germain enquête pour découvrir l'identité du mystérieux « corbeau ».

Source : wikipedia

Afficher en entier

Classement en cinéthèque - 74 spectateurs

réplique

Réplique ajouté par Allebei 2014-01-30T21:53:23+01:00

Dr Germain : Vous vous parfumez ?

Denise : Ça ne vous plaît pas ?

Dr Germain : J'aurais mieux fait de laisser la fenêtre ouverte.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par pwachevski 2022-02-16T11:08:26+01:00
Bronze

J'ai pris plaisir à voir ce film, mais j'avoue avoir cependant un sentiment un peu partagé, principalement parce que question suspense : calme plat pour moi ! J'ai très vite eu de sérieux doutes sur l'identité du corbeau, qui se sont révélés exacts, bravo Sherlock.

C'est malheureusement un peu récurant pour moi sur des films policiers et de cette époque, même ceux avec des critiques dithyrambiques ou considérés comme cultes. C'est d'ailleurs aussi vrai en littérature. Agatha Christie par exemple, personne ne peux nier le monument qu'elle représente dans la littérature policière, mais j'ai pourtant été rarement bluffée par ses intrigues. Elles ont tellement inspirés les auteurs qui ont suivi, qui ont allègrement repris à leur compte, quand ce n'est pas carrément copié, qu'on finit par avoir (pour de mauvaises raisons j'en conviens) un sentiment de familiarité. On repère plus facilement, je trouve, les indices et autres ficelles de l'intrigue, par rapport à des œuvres plus récentes, forcées de se renouveler un peu. Et cela, peu importe si l'intrigue était pourtant novatrice au moment où elle a été écrite (et c'est totalement le cas ici, puisque l'expression "le corbeau" pour désigner l'auteur d'une lettre anonyme est littéralement née avec ce film, meilleure preuve qu'on devait pas beaucoup en parler avant).

Spoiler(cliquez pour révéler)Et donc avec ce film, le personnage de Vorzet est l'exemple parfait de cette "ficelle" aujourd'hui grossière à mon sens. Il m'a semblé immédiatement louche, par son côté vieux sage qui fait autorité en la matière et que personne ne contredit. Il a donc à la fois la capacité de commettre des crimes et de les camoufler aux autres en les mettant sur de fausses pistes (par exemple en affirmant que c'est forcément une femme qui fait ça). Il a un mobile avec sa femme qui semble sur le point de tomber dans les bras du nouveau médecin. Le crime lui profite, car il en tire le beau rôle de celui qui résoudra l'énigme en accusant par ses fausses pistes, ou en innocentant ensuite, moyen de garder ses proches sous son influence. Il est suffisamment omnipotent pour être au courant de tout dans le village, et il ne se cache d'ailleurs même pas de fouiller dans la vie des gens et de se mêler de ce qui ne le regarde pas. D'un paternalisme à faire hurler une femen, il est l'un des plus vieux personnages rencontrés, donc potentiellement le plus réactionnaire sur des façons de vivre plus modernes - c'est bien lui qui propose sans sourciller de marier de force une gamine de 14 ans pour "la calmer" et qui a lui même épouser une femme qui pourrait être sa (petite-)fille, après avoir été d'abord fiancé à sa sœur. Si c'est lui le corbeau, sa confiance excessive et la grande place qu'il prend dans l'enquête, en se mettant sur le devant de la scène plutôt que de rester dans l'ombre, et se permettant même d'en rire, peut laisser supposer des traits de personnalités très présents chez les criminels, comme le narcissisme. Bref : j'ai immédiatement décelé chez lui le profile type du "faux gentil" qui révèlera son vrai visage à la fin. Rien n'est jamais vraiment venu me contredite, normal, j'avais raison.

Après, malgré ce manque de suspense pour moi, que j'ai clairement vécu comme une déception au visionnage, quelque chose m'a quand même fait m'attarder sur le film, m'a donné envie de le voir jusqu'au bout, et avec un certain plaisir en plus.

J'ai trouvé le film hyper moderne dans les thèmes qu'il aborde. Toute proportion gardée bien sûr, ça reste un film de 1943, il faut pas demander l'impossible. Mais un film des années 40 qui parle d'avortement, et qui s'engage même assez frontalement sur cette thématique, 30 ans avant la loi Veil, il parle aussi de drogue, de couple non marié, d'athéisme, de handicap, etc. et aussi tout simplement de lettres anonymes, alors qu'au même moment des millions de gens mourraient sur des dénonciations anonymes. On a un traitement des personnages féminins qui est aussi très avant-gardiste. Sous l'apparence de femmes faibles et un peu bébêtes, dans des rôles ultra cliché, de vieille fille hystérique, de l'épouse, de la mère ou de la putain, elles arrivent toutes à un moment à reverser la vapeur et à être bien plus que ça. On est à la limite de l'empowerment avec le discours que tient le personnage de Denise pour surmonter son infirmité. Spoiler(cliquez pour révéler)Et cette fin, on en parle ? Avec la vengeance finale de la mère, avant que la vérité soit "officiellement" révélée, elle a donc compris avant le docteur Germain la vérité, ce qui est extrêmement fort je trouve. Clairement, moi c'est des choses qui m'ont interpellé, qui m'ont donné l'impression de voir un film "important".

La mise en scène est également très soignée et toujours actuelle, avec quelques scènes assez bluffantes et qui nous resteront forcément en mémoire un long moment. C'est très hitchcockien en fait. La procession funèbre m'a touché par sa puissance, à la fois émotionnelle (la douleur de la mère, le mal-être de Marie, la haine de la foule) mais aussi en terme d'intrigue, car c'est une scène importante, qui en dit beaucoup sur les différents personnages et qui densifie l'intrigue. Dans la scène sur le bien et le mal, malgré un discours qui peut paraître un peu superficiel et déjà vu aujourd'hui, le jeu de lumière avec cette lampe qui se balance est saisissant - mais si c'est l'exemple le plus flagrant, on a en fait des jeu de lumière intéressant tout le long du film. Spoiler(cliquez pour révéler)Et bien sûr la scène de l'arrestation de Marie, avec cette foule qu'on entend mais qu'on ne voit jamais, est particulièrement oppressante et troublante là encore au vu du contexte historique. Le jeu sur les vêtements, les différents voiles que l'on rencontre, est également saisissant. Cette mise en scène arrivait presque à contrebalancer le manque de suspense que j'ai éprouvé, car malgré le fait que "j'avais compris", ça ne m'a pas empêcher de me prendre au jeu de cette ambiance lourde, de suspicion et de conjonctures hasardeuses qui n'épargnent personne. Même si la fin ne m'a pas surprise, l'ambiance "de thriller" était là tout le long du film, et fonctionnait. Dommage cependant qu'il n'y ait pas de musique, car bien choisie, elle aurait pu encore renforcer ce sentiment de mal-être.

J'ai trouvé le film moins percutant et moderne au niveau de l'interprétation, avec une tolérance quand même car c'est assez caractéristique de l'époque. On a des acteurs qui sont pour beaucoup issus du théâtre, et on les fait jouer comme s'ils étaient au théâtre... Alors que non, on fait un film là, et c'est totalement différent. C'est flagrant qu'ils ont énormément travaillé, mais ça ne participe, malheureusement et à mon sens, pas à renforcer l'émotion.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nat94 2018-01-14T16:34:24+01:00
Bronze

L'intrigue est intéressante, et portée par une mise en scène excellente: le jeu des lumières, les travelling, le jeu sur le son (Spoiler(cliquez pour révéler)Ce moment où la soeur Marie fuit la colère de la foule, et que plus elle s'éloigne, plus leurs voix sont fortes... Excellent!)...

Si le triangle amoureux ne m'a pas convaincu, j'ai bien aimé le personnage de M. Vorzet, léger et amusé, qui m'a bien fait rire.

À voir!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cellophane 2014-10-26T10:19:31+01:00
Or

Tiré d'un fait divers, le suspense monte tout au long du film avec intelligence. Les lumières de l'époque sont toujours somptueuses et mettent de la profondeur dans des scènes incarnées à la perfection par les excellents comédiens !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sylvains7 2014-05-27T10:25:02+02:00
Diamant

Un village français où plusieurs habitants reçoivent des lettres anonymes révélant leurs vies intimes. Qui est l'expéditeur?...Bien qu'il date de 1943 (où il a fait scandale car l'envoi de lettres de délation était omniprésente à cette époque ), ce film n'a absolument rien perdu de sa force. Une totale maitrise du suspens, des dialogues devenus cultes, des personnages peu sympathiques, le noir et blanc parfaitement utilisé...L'un des meilleurs classiques français dont il est impossible de se lasser.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bloodymarie 2014-01-30T23:29:59+01:00
Or

Un film tout en subtilité , où l'atmosphère de suspicion généralisée et de tensions contenues est parfaitement rendue par un jeu d'acteurs extraordinaire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Allebei 2014-01-30T21:56:46+01:00
Or

Film trop génial, avec beaucoup de suspense. Comment créer la zizanie dans un village français lors de l'Occupation ? En écrivant des lettres anonymes, bien sûr ! Le film vaut le détour. On soupçonne tout le monde et on est surpris de savoir qui est ce "corbeau". Il faut le voir !

Afficher en entier

Annonce publicitaire

Date de sortie

Le Corbeau

  • France : 1943-09-28 (Français)

Activité récente

Art06 l'ajoute dans sa cinéthèque argent
2022-11-20T10:49:18+01:00
Co18 l'ajoute dans sa cinéthèque argent
2021-01-04T16:58:56+01:00
Maeva-1 l'ajoute dans sa cinéthèque or
2020-12-11T01:34:51+01:00
Finn l'ajoute dans sa cinéthèque envies
2020-05-23T11:54:24+02:00

Évaluations

Les chiffres

spectateurs 74
Commentaires 6
répliques 2
Evaluations 20
Note globale 8.26 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode