Lire la suite...
Les gens aiment aussi
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 10
Scénario 9
Images 8
Emotions 0
Suspense 0
Musique 8
Acteurs 8
Originalité 10

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

La légende de Kaspar Hauser

Titres alternatifs

Anglais : The Legend of Kaspar Hauser

Date de sortie

Apprécié pour

Studio

2011
Nationalité : Italienne
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par cipounette le 06-01
Le corps de Kaspar Hauser échoue sur une île rocailleuse, dans un lieu et à une époque indéfinis. La Grande Duchesse se sent menacée par cet étrange garçon. Pour se débarrasser de l'intrus, elle fait appel à son amant, Pusher, dealer et tueur à gages. Inconscient de cette menace, Kaspar apprend la vie auprès du Shérif, ancien DJ, qui le considère comme le nouveau Messie.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par cipounette le 06-01
The King is coming. I know it now.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par cipounette le 2018-01-06 19:15:40 Editer
C'est une perle. Une perle déroutante certes mais une perle. Car c'est un film unique (en tout cas je n'en ai pas vu un autre qui s'en rapprochait par quelque côté que ce soit), étrange mais qui reste beau.
L'île est quasiment vierge de présence humaine, le visuel est ainsi très épuré. L'histoire en soi n'est pas originale. Les personnages - La Grande Duchesse, le Dealer, le Shérif, le Prêtre - semblent figés dans leurs rôles, stéréotypés.
C'est l'apparition de Kaspar et de sa musique qui va tout bouleverser. La musique dirige le film, de bout en bout. Et sans aimer l'électro, je n'ai pu qu'être entraînée et observer les effets qu'elle peut avoir.
Désolée pour ce commentaire peu éclairant mais ce film est inrésumable, incommentable. On le regarde, on l'écoute, on le ressent et il reste. C'est tout. Et c'est plus que suffisant puisque c'est exactement cela qu'on attend d'un film non ?