Lire la suite...
Activité récente
  • 18-11 ajouté par Berserkrobien (J'ai vu aussi)
  • 16-11 ajouté par chloejustine (J'ai vu aussi)
  • 11-11 ajouté par Nadia999 (Liste de bronze)
  • 11-11 ajouté par Cakine (Liste de bronze)
  • 11-11 commenté par PowLeen
  • 11-11 ajouté par PowLeen (Liste de bronze)
  • 03-11 ajouté par Mvao215 (Liste d'Or)
  • 02-11 ajouté par dorinebrd (Je n'ai pas apprécié)
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6.4
Scénario 6.5
Images 8.2
Emotions 6.4
Suspense 6.4
Musique 6.5
Acteurs 7.2
Originalité 6.8

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 5
Liste d'Or 8 20 ans
Liste d'argent 15 20 ans
Liste de bronze 13 21 ans
J'ai vu aussi 15 21 ans
Mes envies 26 20 ans
Je n'ai pas apprécié 4
Ma PAV(pile à voir) 7 19 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Ad Astra

Date de sortie

France : 2 Octobre 2019
USA : 20 Septembre 2019

Apprécié pour

Studio

Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par crinewave le 19-10
L'ingénieur et astronaute Roy McBride s'engage dans une mission périlleuse et onirique aux confins du système solaire dans le but de retrouver son père disparu 16 ans auparavant lors d'une mission.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par Vampilou le 15-10
« Pourquoi continuer ? Pourquoi continuer d’essayer ? »

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par PowLeen le 2019-11-11 11:14:16 Editer
Les images sont très belles et les acteurs plutôt bons. L'ensemble ne m'a pas vraiment convaincue et j'ai trouvé le film un peu long !
Par crinewave le 2019-10-19 02:02:55 Editer
Excellentissime ! J'ai eu la chance de le regarder dans une salle vide (8 personnes) et silencieuse. Avant d'entrer dans la salle j'avais peur de tomber face à un film de pseudo science ou face à un film de science fiction banal. Je n'avais même pas lu le synopsis avant d'entrer et ne savais donc pas du tout à quoi m'attendre. Au final je suis tombé devant un chef d'oeuvre.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Il faut bien se dire que c'est un film contemplatif. Il faut savoir apprécier les tableaux magnifiques qu'offre Ad Astra dans un quasi silence. On n'est pas là pour voir des gentils taper sur des méchants avec des armes magiques... Et malgré tout il y a pas mal d'action et d'effets spéciaux style explosions et lasers !
Ensuite en ce qui concerne les rapports humains : il n'est pas obligatoire qu'il y ait interaction physique entre deux êtres humains pour développer une relation dans un film... D'ailleurs, personnellement, j'ai trouvé que le film nous renvoyait beaucoup plus à nous même et à ce qu'on vit, plutôt qu'à la simple relation père/fils du film (qui, soit dit en passant, n'est pas si simple).


édit :
Spoiler(cliquez pour révéler)
J'ai failli oublier la manière magistrale qu'a le film de jouer avec l'agoraphobie et la claustrophobie. On se retrouve dans des espaces gigantesques et angoissants mais tout en étant repliés sur nous mêmes, coincés dans notre petite combinaison d'astronaute. À couper le souffle.

Par Vampilou le 2019-10-15 14:08:45 Editer
Un film de science-fiction et surtout beaucoup plus !

Alors bien sûr, il a tout du film de genre, très futuriste, il met en avant ce que l’humanité fera dans les années à venir en matière de conquêtes spatiales et c’est finalement, assez pessimiste dans un sens. Ici, la Lune est habitable, on y a même ramené nos conflits, on s’y bat pour des minéraux et autres matériaux, la bassesse de l’homme n’a aucune frontière, mais surtout, aucune limite. Le voyage vers Mars n’a plus aucun secret, mais comme toujours, on veut aller plus loin, percer ce mystère d’une vie ailleurs, trouver la réponse ultime et c’est bien la véritable question de ce film. Cet espoir de trouver mieux, de ne jamais se contenter de ce que l’on a, pour quelque chose qui n’existe peut-être pas et ainsi, faire les pires sacrifices, pour possiblement, rien. Mais, s’il n’y avait rien, si nous étions les seuls, si aucune autre vie n’existait, si tous ces risques ne servaient qu’à satisfaire nos ambitions et si nous avions oublié le principal, notre Terre. Il est évident que c’est très loin d’être un film de science-fiction habituel, pas de blockbuster, pas d’action sur tous les plans, pas d’invasion extraterrestre, pourtant, c’est sûrement l’un des plus beaux que j’ai pu voir. On reconnaît bien la patte de James Gray, sa vision des choses, son besoin de ne pas rester en surface et de nous offrir le meilleur, le plus abouti, il a fait un travail simplement d’exception. Visuellement, c’est sublime, bien loin de la débauche d’effets spéciaux que l’on a l’habitude de voir, tout semble tellement réel, c’est d’une pureté incroyable, c’est épuré, dans le plus beau sens du terme. Les vues de l’espace sont simplement extraordinaires, nous serons happés par son vide, par son silence à la fois reposant et angoissant, c’est un environnement qui fait inévitablement rêver notre imaginaire. En ce qui concerne le scénario, là aussi c’est bien plus complexe, plus vaste que ce que l’on pouvait croire, le postulat de départ est bien sûr très mystérieux, mais il ira surtout bien au-delà de ça. C’est une course contre la montre, le danger est réel, mais l’ennemi n’est pas celui que l’on croit et surtout, ses raisons sont bien plus obscures, plus tragiques aussi. Nous serons témoins de ce que l’obsession peut vous conduire à faire, de jusqu’où vous seriez capable d’aller pour poursuivre un but qui devient quasiment un mythe, qui ne se base sur plus aucun élément tangible et de ce que vous laissez derrière. C’est aussi l’histoire d’un fils pour qui le père est un héros, qui veut coûte que coûte être à la hauteur, oubliant comme lui, de simplement vivre et qui va voir tous ses idéaux s’effondrer en une fraction de seconde. Ainsi, c’est une réelle remise en question qui commence, une introspection, une quête de soi, mais aussi une quête d’humanité, pour peut-être enfin se retrouver et comprendre que le bonheur n’est pas si loin. Quant au casting, il est excellent, Brad Pitt est incontestablement bluffant, Tommy Lee Jones y est plus sombre que jamais et j’ai beaucoup aimé la présence de Ruth Negga.

En bref : Un film de science-fiction qui saura totalement se détacher du lot, qui n’est pas qu’une succession de scènes d’action, mais au contraire, une histoire aux messages extrêmement forts, percutants, qui véhiculent une émotion rare et qui restera longtemps dans les mémoires !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2019/10/15/ad-astra/
Par Virgile le 2019-10-08 17:34:31 Editer
Grande beauté des image, un peu raté sur les relations interhumaines, un bon moment quand même, ça n'arrive pas aux pieds d'Interstellar par exemple.
Par Hermills le 2019-09-29 20:16:54 Editer
Passez votre chemin : une énorme perte de temps !

Rien ne va ...

Scénario : mauvais, sans queue ni tête. Cette voix off insupportable.

Image : lumières correctes mais les cadres sont médiocres.

Son : euh oe, pas folichon. Plutôt paradoxal avec lui même.

Montage : nada. Ne transmet rien. Il fait juste le minimum demandé.

Acteurs : mauvais. Mais ce ne sont pas eux qui sont mauvais c'est une direction d'acteurs absente. Ils sont perdus et tentent de se débrouiller seuls sans réalisateur.

Réalisation : inexistante.

En fait c'est un livre audio illustré. Mal illustré. La voix off est redondante, et nous explique tout. J'ai l'impression que pendant deux heures le réalisateur me disait : "bon comme toi, spectateur, tu es trop con pour comprendre une image simple, je vais tout t'expliquer avec une voix off : "Alors je me sens triste, du coup je quitte ma femme. Elle est en colère. Et elle claque la porte."

Je me suis retenue (très très fort) de ne pas partir avant la fin. J'aurai dû.
Par Doigts_de_poussiere le 2019-09-22 16:28:59 Editer
Je ne m'attendais pas vraiment à ce que j'ai vu et j'ai été agréablement surprise. C'est un film assez particulier finalement, et qui transporte. La réalisation est époustouflante, tout comme l'esthétique global du film. Je n'ai pas vu le temps passer sur les 2h, c'était relaxant.
Par Verso-66 le 2019-09-22 09:49:59 Editer
Verso-66 Or
Une production ambitieuse qui a atteint ses objectifs: originalité, réflexion existentielle sur la solitude, relation parentale et couple, la hiérarchie et politique, etc.
Tout cela sur une mise en scène et des décors de qualités; James Gray compose son film avec maîtrise pour faire passer de réels messages aux spectateurs.
Vu le genre (science-fiction), je redoutais une fin Hollywoodienne (simpliste et décalée) qui heureusement au final reste convenable pour un film exceptionnel.
Brad Pitt ainsi que les autres acteurs ont une prestance de qualité remarquable.
Par jess3swan le 2019-09-21 22:51:10 Editer
LE COMMENTAIRE ENTIER EST UN SPOILER.

Je crois que la morale finale, quoique je ne l'ai pas bien comprise, renvoi à l'importance que l'on devrait consacrer à notre humanité.
Son père cherchait d'autres formes d'existences et le film entier semble conclure qu'il n'y n'en a aucune. De ce fait, ça permet de mettre l'emphase sur cette importance que nous devrions prendre en compte concernant nos relations humaines. S'il n'y a rien ailleurs, nous sommes tous ici. Il faut prendre soin les uns des autres, se relever les coudes, s'aimer en harmonie et profiter. Profiter du fait qu'ailleurs rien de tout cela n'existe, alors il est encore bien plus impératif et crucial de réaliser que tout est ici et que nous le gâchons la plupart du temps.
Au lieu de se détester, de se mépriser, de se juger, de se tuer, nous devrions être reconnaissants envers chacune de nos existences. Parce qu'elles sont uniques, elles ont de l'importance.
C'est ce que j'en ai conclu après l'avoir terminé.
Il y avait des longueurs au film, la trame sonore est très bonne, mais les émotions n'y sont pas nécessairement alors elle devient inutile.
Il m'a porté à réfléchir malgré qu'il n'était pas selon moi LE film de l'année.